Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne nos comptes rendus du Conseil Municipal, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui participent à l'activité de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, militants de la France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Ils profitent de la crise sanitaire ...
    Soutenons le rassemblement du 19 janvier 2021 contre la Loi de « Transformation de la Fonction Publique » en étant nombreux devant la mairie de NoisNoisy-le-Grand 17 h. Vous trouverez ci-joint : l'appel de l'intersyndicale l'attestation de déplacement...
  • Meilleurs Voeux Solidaires ...
    Solidarités La France comptera d’ici la fin 2020 près de 10 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté. Alors que 20% des plus riches cumulent les deux tiers d’épargne, 20% des plus pauvres sont contraints à l’endettement. L’indécente euphorie...
  • Adresse aux noiséen-nes pour l'an 2021 ...
    Crise sanitaire et sociale : des inégalités insupportables ! La crise sanitaire a mis en évidence la situation désastreuse de nos hôpitaux : 100 000 lits supprimés en 20 ans, au plus fort de la crise sanitaire seulement 35 000 lits mobilisés pour les...
  • KDO d'une fin d'année morose ...
    Conseil Municipal Lundi 14 décembre 2020 Toujours en retransmission aux bons soins de Facebook ! A croire que la "ville intelligente" que l'on nous annonce ne l'est que par l'intermédiaire des GAFAM (acronyme des géants du Web Google, Apple, Facebook,...
  • Coucou, nous sommes toujours là ...
    Conseil municipal du jeudi 19 novembre 2020 Lieu: Hôtel de Ville et accessible seulement en visio sur Facebook, ce qui est incroyable... Rien sur le site Web de la ville en direct... Stupéfiant ! La démocratie institutionnelle noiséenne ne pourrait donc...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

4 avril 2007 3 04 /04 /avril /2007 14:55

Etre de gauche, cela se prouve ! Il y a la force ... tranquille ... de l'habitude qui entraîne suffisance et morgue devant l'évidence de pratiques démocratiques qu'il faut protéger et developper.

L'absence de réponse du Maire, à ce jour, se suffit à elle même ... comme réponse.

Dommage que le pouvoir tourne la tête et fasse prendre les vessies pour des lanternes ! Quant à nous, on se soigne...

Encore une fois, veuillez trouver ci-après la tribune des Elus Communistes que vous ne lirez pas dans Noisy Magazine début avril.

On en reparlera … plus tard … 

Nous y sommes ! C’est la dernière ligne droite de la présidentielle et, pour cause d’inversion jospinienne du calendrier, déjà s’annonce le scrutin des législatives. 

On pourrait penser qu’à Noisy, ce temps politique passera comme un long fleuve tranquille. C’est vrai, le décor local donne l’impression d’être bien installé. Non ? Une opposition de droite divisée avec ses luttes de pouvoir, une majorité partisane qui n’a besoin de personne sinon d’elle même et de trois ou quatre complaisances. Bref, le ciel est clair et le soleil brille ! 

Pas certain pour autant que tout soit aussi facile… L’affrontement national va peser quoique l’on pense du débat ou de son absence. Les lignes de partage nationales vont s’aiguiser sur fond de désaccords, d’incompréhension, de rancœurs… et de conception démocratique. 

Vous me direz « mais que vient faire Noisy dans tout cela » ? Mais tout simplement parce que Noisy est aussi la ville principale de la 13ème circonscription et qu’à ce titre, son maire en est aussi le député !  Et que, de fait, se cumuleront plus qu’ailleurs, peut-être, débats local et national. Que c’est logique parce qu’il n’est pas possible de réfléchir aux enjeux d’une politique nationale sans tenir compte des pratiques du terrain local ! 

« Mais la Droite, c’est la Droite et la Gauche, c’est la Gauche ; on ne peut pas confondre », direz vous encore. Et pourtant ! Alors que Le Pen reste en embuscade, croyez vous, que la montée « soudaine » de Bayrou dans les sondages ne soit liée qu’à des électeurs de droite que Sarkozy inquiète ? Même si chacun sait qu’avec son faux nez centriste, depuis 2002, sa formation a soutenu pour l’essentiel les gouvernements de droite et que son programme est de la même eau ! 

Et si c’était à cause d’une Gauche qui ne sait plus comment être … de gauche en raison d’un soi-disant réalisme et d’abandons successifs ?  

Pour les Elus Communistes

Le 19 mars 2007

Etienne DOUSSAIN

Partager cet article
Repost0
30 mars 2007 5 30 /03 /mars /2007 18:30

Alors que le Conseil Municipal du 29 mars touchait à sa fin, Mme Danielle BAILLIA, au nom des Elus Communistes, a voulu proposer à l'ensemble des conseillers présents la signature conjointe d'une lettre au Président de la République à propos de la disparition de Lucie AUBRAC...

Trop, c'était trop pour Monsieur le Maire, fatigué, peut-être, de ses nombreuses interventions de la soirée, tellement intarissable dans l'autocongratulation. 

Mais voila, nous nous pensons que le Conseil Municipal de Noisy le Grand se serait honoré d'une telle démarche de respect et de reconnaissance.

Aussi, nous mettons à votre disposition ce courrier.


 

Monsieur Jacques CHIRAC

Président de la République

Palais de l’Elysée

55, Faubourg Saint-Honoré

75008 PARIS

Monsieur le Président de la République, 

Les élus communistes du Conseil municipal de Noisy-le-Grand (93160) réunis ce jeudi 29 mars vous adressent la requête suivante :  

Lucie AUBRAC, décédée le 14 mars dernier, fut une résistante française à l’occupation allemande et au régime de Vichy pendant la Seconde Guerre mondiale. 

Membre active du groupe Libération-Sud, elle a organisé la libération de 14 Résistants dont son mari, incarcérés à Lyon. 

Elle reçut la distinction de Grand Officier de la Légion d’Honneur. 

Elle fut une figure emblématique de l’engagement des femmes dans la Résistance. Elle restera un symbole d’honneur et un idéal pour tous les Français.

C’est pourquoi, nous demandons son entrée au Panthéon aux côtés de Jean Moulin.  

BAILLIA Danielle – Conseillère municipale

DJERFAF Yamina – Conseillère municipale

DOUSSAIN Etienne – Maire-adjoint

REMBECKI Odile – Conseillère municipale 

Partager cet article
Repost0
15 mars 2007 4 15 /03 /mars /2007 17:06

Forte mobilisation devant EDF contre les coupures d’électricité  et des avancées significatives obtenues

Pour la première fois, à l’initiative de l’Association des Elus Communistes et Républicains d’une dizaine de villes du département,  une forte délégation, composée de parlementaires, de maires, de conseillers généraux, d’élus municipaux et une cinquantaine de personnes menacées de coupures d’électricité, a été reçue mardi 13 mars par la direction régionale d’EDF. 

Ensemble ils ont décrit des situations dramatiques et ont exigé de la direction d’EDF la reconnaissance du critère des difficultés économiques et sociales pour les familles endettées et l’interdiction des coupures d’énergie, pratique scandaleuse et inhumaine qui aboutie à des drames comme à Saint-Denis l’an dernier. 

Pour l’Association des Elus Communistes et Républicains, l’énergie est une question vitale qui ne peut être considérée comme une marchandise. Elle est aussi nécessaire à la vie en société que l’air que nous respirons. A ce titre, elle doit être reconnue comme un bien indispensable à l’humanité et comme un droit. 

La mobilisation du 13 mars a permis d’obtenir 

Ø      immédiatement le réexamen de tous les dossiers concernant les familles pour lesquelles la trêve hivernale s’arrête le 15 mars (celles qui ont bénéficié du FSE notamment)  

Ø      le réexamen de toutes les situations avant coupures, au « cas par cas et « ville par ville » 

Ø      des délais de paiement des dettes plus conformes aux moyens des familles

La délégation a rappelé l’obligation pour EDF de mettre en œuvre la tarification sociale dont 70 % des bénéficiaires de la CMU sont actuellement exclus. 

Des militants syndicalistes d’EDF ainsi que l’APEIS participaient à la délégation. Ils ont réaffirmé leur solidarité avec les familles en difficulté.  Ils ont également fait prévaloir que l’électricité doit relever du service public pour répondre aux besoins des usagers. Ainsi, les points d’accueil de proximité doivent être maintenus et les familles reçues dignement. 

Il convient de rappeler que la privatisation d’EDF et l’ouverture totale du marché prévue en juillet prochain seront catastrophiques pour les usagers mais également pour les salariés d’EDF. A l’inverse elles ne le sont pas pour les actionnaires puisque EDF annonce une explosion de ses bénéfices de + de 72%. Raison de plus pour rappeler EDF à son devoir de solidarité et à sa participation financière au Fonds de Solidarité Energie (FSE) laissé aujourd’hui à la charge des collectivités territoriales. 19 000 foyers ont bénéficié du FSE en 2006 dans notre département. La direction d’EDF a annoncé qu’elle rencontrera le Conseil Général le 3 avril à ce sujet. 

A l’issue de la rencontre, les élus-es communistes et républicains présents ont annoncé la prise de nouveaux arrêtés municipaux contre les expulsions locatives et contre les coupures d’électricité, de gaz et d’eau dans de nombreuses villes de Seine-Saint-Denis dont Stains, Bobigny, Le Blanc Mesnil, La Courneuve , Saint-Denis, Bagnolet entre autres….

Partout des réseaux d’alerte et de solidarité contre les pratiques inhumaines de coupures et d’expulsions locatives seront mis en place. 

Dans les tous prochains jours, les élus-es communistes et républicains mettront à la disposition des familles en difficulté Un NUMERO VERT qui déclenchera la mobilisation immédiate de ces réseaux dans les villes et dans les quartiers. 

Il a été convenu de refaire le point avec la direction d’EDF le 13 avril prochain. 

Un rendez-vous sera sollicité avec la direction de gaz de France afin d’obtenir les mêmes avancées. 

Bobigny le 15 mars 2007 

Partager cet article
Repost0
5 mars 2007 1 05 /03 /mars /2007 12:31

LE(s) CHIFFRE(s) DU JOUR

 

Croissance des bénéfices pour l'indice CAC 40 :

 

Croissance des bénéfices en 2005 : 7,9 %

 

Croissance des bénéfices en 2006 : 7,1 %

 

Croissance des bénéfices en 2007 : 9,5 %

 

Source : Thomson financial et Markit Group

 

Partager cet article
Repost0
5 mars 2007 1 05 /03 /mars /2007 12:30

LE(s) CHIFFRE(s) DU JOUR

 

0,946
c'est l'indication de développement humain (IDH) des pays développés en 2004,

 

0,464
c'est celui des pays les moins avancés

 

Cet indicateur développé par le Programme des Nations Unies pour le Développement (Pnud) cherche à mesurer le développement dans le monde. Il intègre le niveau de revenu (mesuré par le Produit intérieur brut par habitant), mais aussi la santé et le niveau d'éducation.

 

65,2ans
c'est l'espérance de vie à la naissance en années dans l'ensemble des pays en développement

 

52,4
celle des pays les moins avancés

 

Source : Le rapport du Programme des Nations Unies pour le Développement

 

Partager cet article
Repost0
5 mars 2007 1 05 /03 /mars /2007 12:24

LE(s) CHIFFRE(s) DU JOUR

 

 

 

48 %
c'est le pourcentage des élus interrogés qui jugent, que l'Acte II de la Décentralisation a plutôt mis en cause l'autonomie budgétaire et fiscale des collectivités locales.

 50 %

 appellent à une pause de la décentralisation

 88 %
d'entre eux ne sont pas satisfaits du niveau des compensations financières de l'Etat en contrepartie des nouvelles responsabilités transférées.

 43 %

  estiment même ces compensations très insuffisantes.

 43 %

 se déclarent très inquiets quant à l'avenir du financement des collectivités locales.

 49 %
des élus interrogés mettent en avant la non-tenue de la promesse de l'Etat quant au niveau des compensations pour justifier leurs inquiétudes.

 45 %

 redoutent que le renforcement des pouvoirs de la région n'entraîne une mise sous tutelle de fait des autres collectivités, communes et départements.

 58 %

 des élus sont insatisfaits en ce qui concerne leur statut

 Source :
Observatoire de la décentralisation sur les nouvelles missions de l'élu local dans le contexte de la décentralisation

Partager cet article
Repost0
17 février 2007 6 17 /02 /février /2007 17:41

Depuis plusieurs mois, nous avons eu l'occasion de vous entretenir de cette situation noiséenne très singulière qui concerne l'expression des organisations politiques représentées dans le Conseil Municipal (voir nos articles précédents et les tribunes que vous n'avez pas lues dans Noisy Magazine).

Personne ne sera déçu ! Le feuilleton continue... Le nouvel épisode du jour, c'est le refus persistant de M. le Maire d'ouvrir à toutes les formations politiques sans exception un droit d'expression dans la revue... pourtant municipale.

L'argument ? Vous en prendrez connaissance dans la réponse jointe qui nous a été adressé après la transmission de la tribune des élus communistes pour le prochain numéro, début mars.

Alors, soyons fous, vous pourrez lire notre lettre du 26 janvier après le refus précédent de M. le Maire, qui, décidément, a bien sa propre vision des usages démocratiques.

Vous pourrez lire, en outre,... la tribune censurée. Rassurons nous, ce n'est ni la première, ni la dernière ... donc il y en aura d'autres pour meubler vos moments d'oisiveté, ceux où il vous est possible de surfer de blog en blog...

Incroyable mais vrai, dans les Communes de droite comme de gauche, dans les conseils généraux, dans la publication du Conseil Régional d'Ile de France, chaque formation politique peut s'exprimer, mais pas à Noisy le Grand, notre maire à tous s'occupe de tout !

Normal, le directeur de la publication est responsable, les autres sont parfois "irresponsables" (NDLR).

Raisonnons un peu : Si cela se fait quasiment partout ailleurs sauf à Noisy le Grand, c'est bien la démonstration que notre ville est autre chose qu'ailleurs, qu'elle n'est pas une ville comme les autres, que notre "maire à tous" a peut-être bien raison de décider tout seul de ce qu'il est bon de lire dans la presse municipale, de protéger, en somme, les noiséens ... du débat d'idée, et des pratiques républicaines si ordinaires.

Les gens sont si souvent "mauvaise langue" !

Ce qui est certain, par contre, c'est que cela se pratique rarement à gauche, à notre connaissance, et peu à droite.

Erreur de casting ? Petit excès local d'autorité ?

Noisy le Grand, une Organisation Vicinale Non Identifiée ?

La suite au prochain numéro (entre nous soit dit: il y des choses plus importantes à faire, mais que voulez vous, la démocratie a une vertu : elle ne s'use pas si l'on s'en sert.) 

Partager cet article
Repost0
17 février 2007 6 17 /02 /février /2007 16:37

Tribune proposée le 14 février 2007 pour parution début mars dans Noisy Magazine

Désirs d’avenir ? Chiche !

Les temps sont durs, de plus en plus durs pour les femmes et les hommes, salariés pauvres, chômeurs, précaires, durs pour la jeunesse, durs pour les sans papiers..., mais aussi durs pour les couches moyennes qui pensaient être à l’abri du besoin. 

A Noisy, en France, à l’heure des échéances électorales, comme le dit Patrick DOUTRELIGNE, Délégué général de la Fondation Abbé Pierre, « qui sait que seulement un dixième des salariés touchent plus de 3 000 euros net par mois… ? Qui sait que la France compte 4 millions de salariés au SMIC et que 50 % des salariés touchent moins de 1 400 euros par mois ? » Que « la réalité économique est que la moitié des ménages vivent avec des revenus inférieurs à 2 SMIC nets (2050 euros par mois ».

Qui peut feindre d’ignorer que « le déclassement n’est pas seulement un sentiment éprouvé par une catégorie de la population, il correspond à une situation économique où leur budget stagne, voire régresse, en particulier à cause de la dépense logement qui ne cesse de progresser pour atteindre en 2005 un niveau historique de 24,7 %, en moyenne, du budget des ménages. Cette moyenne signifie que les ménages les plus modestes sont donc parfois obligés de consacrer 30 %, 40 % voire 50 % de leurs ressources aux loyer et charges ».

 

Etre responsable, c’est dire que la question du logement est trop sérieuse pour être réduite aux effets d’annonce !

Trop grave est le problème du logement, en particulier social, en raison des choix politiques qui se sont succédés, pour ignorer la question du financement. La Droite a une grande responsabilité, certes, mais la Gauche ne peut pas se mentir.

De grâce, n’entretenons pas l’idée qu’à Noisy le Grand, tout est possible … surtout pas avec la spéculation immobilière!

Pour les Elus Communistes

Etienne DOUSSAIN 

Notre lettre du 26 janvier 2007

Etienne DOUSSAIN 

Adjoint au Maire 

Président du Groupe des Elus Communistes 

...................................

93160 Noisy-le-Grand                                               Monsieur Michel PAJON

                                                                                  Député – Maire

                                                                                  Hôtel de Ville

                                                                                  BP 49

                                                                                 93161 Noisy-le-Grand Cedex 

Vos Réf. : CAB/MP/JB/LV 0701078 

                                                                                  Noisy, le 26 janvier 2007

Monsieur le Député – Maire,

J’ai pris connaissance avec un grand intérêt de votre lettre du 15 janvier dernier suite à ma demande d’insertion d’une tribune des élus communistes dans le prochain Noisy Magazine.

Constatant une vraisemblable erreur de lecture du mail que j’avais adressé à votre directeur de Cabinet, erreur selon laquelle j’aurais fondé ma demande en fonction de la procédure de M. Jean-Marc MORERE à l’encontre de la ville, il me semble bon de vous préciser que j’ai une connaissance suffisamment précise des termes de l’article L 2121-27-1 du Code général des collectivités territoriales pour estimer que ce texte, dans son état actuel, ne reflète pas en totalité les usages de nombreuses collectivités locales, dont les premiers magistrats restent soucieux de l’expression démocratique de chaque formation qui compose le conseil municipal de leur ville, expression démocratique élémentaire comme vous ne pouvez l’ignorez. 

Il semble que le législateur, à l’occasion de la loi relative à la démocratie de proximité, ait souhaité renforcer cette nécessité pour garantir l’expression des conseillers d’opposition.

Cela ne signifie pour autant que cette liberté d’expression doit être refusée à chaque formation qui compose une majorité comme en témoigne largement les usages déjà évoqués. D’ailleurs, je vous invite à cet égard à consulter tout simplement les magazines des villes voisines. 

Vous m’indiquez que ma formation politique ne peut se réclamer de cet article « sauf à [nous] considérer comme n’appartenant pas à la majorité municipale ».

Je vous renvoie utilement à mon courrier du 20 novembre dernier, courrier sans réponse de votre part, à ce jour, pouvant confirmer en cela une conception bien étrange du rôle et de la place de chaque formation politique au sein d’une majorité municipale qui se voudrait plurielle.

La position du groupe des élus communistes dans ce courrier était et reste pourtant explicite. Il est bon visiblement de vous rappeler la conclusion de cette lettre : « Partant de cette réalité, nous continuerons de soutenir l’action de la majorité municipale à chaque fois qu’elle s’inscrira dans une politique de gauche sans équivoque car nous ne la confondons pas avec celle que peut mener la droite dans le pays. Nous apprécierons chaque dossier en toute liberté de jugement et de vote, et non pas les seuls dossiers nouveaux qui fondent nos désaccords actuels. Par vos choix, vous nous avez mis, et vous nous mettez, encore plus aujourd’hui, dans l’obligation d’assumer publiquement un soutien autonome et critique, le cas échéant, à la politique que vous conduisez au nom de la majorité municipale dont nous assumons une part de l’activité. C’est donc en toute cohérence qu’il est devenu nécessaire, et nous le revendiquons, de créer une tribune attribuée à chaque formation politique présente au sein du conseil municipal dans la revue de la ville « Noisy Magazine ». 

J’ajouterai à ces propos que le Parti Socialiste ayant, à lui seul, la majorité municipale au sein du Conseil Municipal, il serait peut-être malvenu aujourd’hui de feindre de croire à cette notion de majorité comme celle incarnée par le PS, le MRC et le PCF. 

Ce n’est pas le cas et vous le savez depuis plusieurs mois, sinon depuis le début de ce mandat.

Quoiqu’il en soit, je réitère au nom des élus que je représente la demande de création d’une tribune autonome dans Noisy Magazine et, cela, pour chaque formation politique représentée au sein du conseil.

Je vous confirme, comme c’est le cas depuis plusieurs mois, que le groupe des Elus Communistes ne sera plus signataire de tribune commune avec le groupe des Elus Socialistes et celui des Elus du MRC.

Nous attendons, bien entendu, avec impatience votre décision d’autoriser la création d’un espace d’expression ouvert mensuellement à chaque formation du conseil municipal. 

Certain que vous aurez à cœur de défendre la nécessité d’une expression démocratique de chaque composante du conseil municipal, dans le respect de la sensibilité des électeurs noiséens,

Je vous prie, Monsieur le Député – Maire, de croire à ma considération.

Pour le Groupe des Elus Communistes

Etienne DOUSSAIN

Partager cet article
Repost0
16 février 2007 5 16 /02 /février /2007 18:40

Les enquêtes publiques, Bas heurts et Plu, sont terminées !

Les noiséens se sont déplacés en nombre si l'on en juge la quantité de registres annotés. Que les avis exprimées soient pour ou contre les projets municipaux, cette mobilisation témoigne qu'il ne faut pas prendre à la légère un impérieux besoin de démocratie participative.

Tant mieux ! Très bien ! En contrepartie, un gros travail attend les commissaires enquêteurs et on ne peut que leur souhaiter bon courage car il sera fastidieux.

Savoir rendre compte de la diversité et savoir prendre le pouls de l'opinion noiséenne, tout en tenant compte de la commande qui delimite les enquêtes publiques, ne seront certainement pas simples.

Pourtant autant, force est de constater que le projet de ZAC de Bas Heurts, le Clos aux Biches, est loin de faire l'unanimité à Noisy le Grand parmi les personnes qui se sont exprimées, c'est le moins que l'on puisse dire.

Le projet de Plu n'a pas, non plus, été plébiscité...

Alors que faire ? Attendre démocratiquement l'avis des commissaires ?

Certainement !

Imaginer que la municipalité anticipe de modifier ses premières ambitions ?

Ce n'est pas le style de la gestion actuelle ! Dommage !

Alors, patience et confiance devront être les maîtres mots de ces prochaines semaines en gardant présent à l'esprit le remarquable travail qui a été réalisé par plusieurs noiséens et noiséennes à l'occasion de ces deux consultations.

Il faut saluer l'engagement des habitants de la ville sur les sujets qui les concernent au premier chef. C'est une richesse et de bon augure pour l'avenir.

Tenons bon la rampe ...  Il y a encore du grain à moudre !

Partager cet article
Repost0
8 février 2007 4 08 /02 /février /2007 15:22

C'est beau une ville, la nuit !Edifiant, comment le dire autrement ? C'est vrai, vrai de vrai, la lecture de Noisy Magazine de février 2007, présent dans toutes les bonnes boites à lettre comme chaque mois, est édifiante !

Suivant à la lettre le proverbe selon lequel "on est jamais mieux servi que par soi-même", le directeur de la publication, donc Monsieur le Maire, nous permet de prendre connaissance de résultats partiels de l'enquête SOFRES commandée comme chaque année depuis par 1997, par la municipalité.

Jusqu'à là, rien de choquant ! Rien de choquant, en effet, de souhaiter interroger l'opinion noiséenne régulièrement, même si la règle des échantillons doit être, pour le coup, mesurée avec prudence (500 personnes sur environ 62 000 habitants ...).

Plus discutable sinon tendancieux, par contre, est le choix de mettre en bonne place des résultats de ce sondage, les réponses à des items soigneusement choisis en fonction de l'actualité noiséenne.

La main sur le coeur, nous dira-t-on, aucune volonté d'influence ni de biaiser les débats !  Et pourtant, force est de constater que le trait a été mordu ... et sérieusement ! Les noiséens et les noiséennes apprécieront comme, nous le supposons, Messieurs les Commissaires enquêteurs ...

Au delà des satisfecit, pour une part, justifiés, que voudraient induire les réponses positives aux items "Vivre à Noisy le grand",et "l'action de la municipalité" ou des tentatives de ... satisfecit sur "la sécurité à Noisy le Grand", item derrière lequel l'on sent bien l'auto-justification du choix d'une police municipale et de la vidéosurveillance à venir, plus curieux est de voir, en si bonne place, le résultat de l'appréciation que porteraient les noiséens sur le Plan Local d'Urbanisme alors que l'enquête publique s'achèvera le 13 février prochain seulement !

Les jeux seraient-ils faits, Monsieur le Maire, puisque 61% de 500 noiséens jugent positives les grandes orientations du Plu ?

Chapeau bas, donc ! Le commissaire enquêteur en charge de ce dossier est maintenant bien informé. Noisy Mag s'en est chargé au delà de toute prudence alors que, de notre point de vue, le respect de la procédure commandait d'attendre la fin de l'enquête publique sur le Plu.

Dérapage contrôlé ou omission par erreur, nous préférons retenir la deuxième hypothèse sinon dans le prochain tract d'un parti de gauche de Noisy le grand, nous allons être identifiés comme "d'irresponsables" communistes ou non, d'ailleurs, opposés à l'intérêt général.

C'est bien connu, ça aussi..., ce fameux intérêt général qui fait que lorsque vous émettez un avis nuancé, voire un désaccord, vous êtes, donc, un ennemi du bien public, bien public dont s'estiment naturellement dépositaires, ceux qui ont décidé du projet X ou Y et ... de la seule réponse possible à ce dernier. C'est vrai, c'est plus simple et cela évite le débat participatif et contradictoire.

C'est ainsi qu'incidemment le sondage annuel, encore lui, en pleine enquête sur la ZAC des Bas Heurts, aborde un autre item, "se loger à Noisy".  Là aussi, la méthode vaut son pesant de cacahouètes et les commissaires enquêteurs nommés pour la dite ZAC apprécieront la délicatesse comme nous, sauf que, nous, vous le savez maintenant, nous ne sommes pas complètement "responsables".

Trois questions à bien se rentrer dans le crâne (et rien à voir avec les projets de la ville, mauvaise langue !) :

  1. Que faudrait-il construire en priorité à Noisy ? immeubles en accession, maisons, logements sociaux, immeubles locatifs ?
  2. Estimez vous qu'à Noisy le Grand, il y a trop de logements sociaux, pas assez, comme il faut ?
  3. La municipalité a raison ou non de maintenir un équilibre ....?

Chacun pourra découvrir les réponses dans son Noisy Mag préféré et ce n'est pas le problème. Mais le commentaire de bas de page est savoureux puisque "très majoritairement, les noiséens sont favorables à la politique de la ville qui préconise une mixité entre logement collectif et pavillonnaire, parc privé et logement social, accession à la propriété et locatif".

Circulez, braves gens, il n'y a plus rien à voir. La question est posée et nous avons la réponse qui nous convient, semble dire le rédacteur de Noisy Magazine, fort du résultat de la SOFRES.

Bien que les questions, par elles-mêmes, entraînent, sans doute, des réponses assez logiques compte tenu des catégories sociales représentées dans notre ville, comment ne pas se demander où le rédacteur avisé a pu trouver une réponse aussi fine qui dit, il faut le répéter pour y croire, que "très majoritairement, les noiséens sont favorables à la politique de la ville qui préconise ...".

Quelle politique ? Celle de la densification selon des concepts d'urbanisme datés ? Ces concepts bien connus de la ville nouvelle de Marne la Vallée ? Celle dont le prétexte est le logement social nécessaire (sous réserve qu'il soit vraiment social !) alors que 70% de l'opération repose sur de la spéculation-promotion immobilère ? Celle qui consiste à raser d'abord ... et construire après, alors que nombreux sont les urbanistes qui pensent la ville autrement, même densifiée ? Celle de la sortie de Noisy le Grand d'Epa-Marne pour assurer soi-même la promotion immobilière, même si l'aménageur historique, nous le savons tous, n'a pas brillé par son efficacité ?

C'est fou ce que l'on peut faire dire à 500 personnes par téléphone !

Bref, le débat continue et contrairement à ce que dit la chanson, souvent... du passé, il ne faut pas faire table rase ... 

A bon entendeur, salut.     Etienne DOUSSAIN       

Partager cet article
Repost0