Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne nos comptes rendus du Conseil Municipal, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui participent à l'activité de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, militants de la France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Mieux vaut tard que jamais ...
    Conseil municipal jeudi 7 octobre 2021 Propos liminaire : NSAGV ne s'est pas exprimé depuis plusieurs semaines publiquement. Et pourtant, entre l'application d'un pass sanitaire aux vertus qui restent à démontrer, une campagne de vaccination décriée,...
  • Lettre ouverte à Madame Le Maire de Noisy le Grand du 20 septembre 2021 du Syndicat CGT des Territoriaux
    Cliquez sur le lien ci dessous https://nsagv.ouvaton.org/wp-content/uploads/2021/10/Tract-Territoriaux.pdf
  • Qu'on se le dise ...
    Et oui, « Noisy Solidaire À Gauche Vraiment ! » n'est pas une coquille vide et existe bel et bien, même par ces mauvais temps de pass sanitaire et de virus mutant ! Remarquez, depuis 2008, on se serait aperçu du contraire, non ? Alors, on a pensé qu'il...
  • On vous souhaite un très bon été ...
    SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 8 JUILLET 2021 NOTRE PRÉAMBULE : La triste séquence électorale est terminée. Rien de joyeux, en effet, de devoir constater une abstention massive qui en dit long sur l'état du fonctionnement démocratique de notre pays,...
  • Tout ça pour ça ...
    70,45 % des électeurs et des électrices n'ont pas validé la seconde séquence électorale des régionales à Noisy-le-Grand et c'est le total de l'abstention, des bulletins nuls et blancs … 71,01% des électeurs et des électrices ont fait de même pour le second...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 19:03
A peine élue avec 22,98 % des électeurs inscrits sur la liste électorale - c'est dire la représentativité des majorités politiques en ce bas monde - , la nouvelle équipe de Michel Pajon met le couvert dès la semaine prochaine avec un conseil municipal particulièrement fourni !

Pensez donc, le budget 2008, les nouveaux représentants à nommer dans les instances municipales ou externes, la ZAC du Clos d'Ambert, la nouvelle mairie, le centre ville, la guinguette dite la Pergola ... ça fait beaucoup de sujet pour une seule soirée !

Que voulez vous, les Noiséens ont "validé"  le projet du maire (sic!) et il ne faut pas perdre de temps ...

Au fait, la démocratie participative pour la ZAC du Clos d'Ambert pour bien commencer ce nouveau mandat, c'est quand et comment ?

Ne soyons pas mesquins, à défaut de ne pas perdre du temps sur les sujets "importants", pour le reste, il faudra savoir laisser du temps ... au temps .

Nous serons patients, le temps qu'il faut, bien entendu !

Bien à vous 

On a le droit de voir rouge
Partager cet article
Repost0
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 18:41
Partager cet article
Repost0
24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 18:53

 Enfin, pour conclure cette tentative d’analyse du scrutin municipal au fil des trois dernières élections, qu’en est-il du rapport de force droite – gauche dans notre ville ?

 

Elections municipales

inscrits

votants

% participation

Abstention

nul

exprimés

% inscrits

# corps électoral      consultation précédente

1995

27842

15956

57,31%

42,69%

319

15637

56,16%

 

2001

27830

14477

52,02%

47,98%

529

13948

50,12%

-12

2008

34342

17405

50,68%

49,32%

577

16828

49,00%

6512

 

Avec le même contour de participation, les rapports sont les suivantes suite au 1er tour :

 

Résultats 1er tour

TOTAL GAUCHES

% EXPRIMES

%    VOTANTS

%    INSCRITS

# corps électoral      consultation précédente

 

1995

7350

47,00%

46,06%

26,40%

 

 

2001

8254

59,18%

57,01%

29,66%

904

# 1995/2008

2008

9460

56,22%

54,35%

27,55%

1206

2110

 

Il est incontestable que toute la gauche confondue rassemble mieux depuis 2001. le scrutin de 2008 ne déroge pas et accélère cette réalité en fonction, sans doute, du vote sanction de la politique nationale de ces derniers mois mais aussi de contingences locales évidentes.

 

La gauche dans sa totalité agrège potentiellement un tiers des nouveaux électeurs (+ 2110 sur 6512) entre 1995 et 2008.

Par contre, elle ne rassemble que 27,55 % des inscrits, ce qui vient ternir son succès en 2008 alors que ce chiffre atteignait 29,66 % en 2001.

La gauche pajoniste gagne, certes, mais la totalité de la gauche ne convainc pas l’ensemble de la base de son électorat. De fait, le maire n'a que pour soutien qu'un électeur sur quatre !

 

Il y a là une fragilité à méditer rapidement sous peine de déconvenue future.

 

 

Résultats 1er tour

TOTAL DROITES ET EXTREMES

% EXPRIMES

%    VOTANTS

%    INSCRITS

# corps électoral      consultation précédente

 

1995

9019

57,68%

56,52%

32,39%

 

 

2001

5694

40,82%

39,33%

20,46%

-3325

# 1995/2008

2008

7368

43,78%

42,33%

21,45%

1674

-1651

 

 

Les droites et l’extrême droite, quant à elles,  semblent payer l’addition à plusieurs niveaux.

 

  • Le premier en 2001 en ne rassemblant pas les électeurs du FN qui semblent, dès le 1er tour, pour une partie d’entre eux, préférer la politique municipale incarnée par Michel Pajon.

 

  • Le second, sans doute, avec le déficit de crédibilité de ses représentants locaux, UMP, UDF – Modem confondus, FN- MNR.

 

  • Le troisième, conséquence ou raison du succès de la gauche en 2008, lié aux effets dévastateurs de la politique nationale de Sarkozy et Fillon.

 

Mais nous n’allons pas pleurer sur leur sort !!!

 

 

Mars 2008, ce qu’il en ressort au final :

 

·        Une délicate situation où le maire sortant est réélu avec un petit 23 % de l’électorat ce qui ne valide en aucun cas son projet pour Noisy.

·        Une droite en déconfiture dont il faudra surveiller la stratégie à venir (parachutage !)

·        Une extrême droite raciste qui disparaît temporairement mais influence durablement les politiques de droite mais aussi d’une partie de la gauche

·        Un frémissement pour une gauche alternative qui reste modeste et prometteur et qu’il faut amplifier.

 

Au boulot !!!

 

 

Etienne DOUSSAIN

Partager cet article
Repost0
24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 18:52

Et ce qui est vrai pour le 1er tour se vérifie pour le second !

 

Avec les mêmes inscrits qu’au 1er tour, le scrutin de 1995 entraîne 39,16% d’abstention, bonne année pourtant, car celui de 2001 coïncide avec une abstention de 44,97 % et celui de 2008 avec un niveau record de 47,96%, même si un frémissement d’un point et plus améliore la situation par rapport au 1er tour.

 

 

Elections municipales

inscrits

votants

% participation

Abstention

nul

exprimés

% inscrits

# corps électoral      consultation précédente

1995

27842

16940

60,84

39,16

288

16652

59,81%

 

2001

27830

15314

55,03

44,97

497

14817

53,24%

-12

2008

34344

17871

52,04

47,96

496

17375

50,59%

6514

 

Et les mêmes causes produisent les mêmes effets pour toutes les formations ou rassemblement ! Ainsi, en 1995 avec 7523 suffrages, la liste de Michel Pajon ne recueille que l’assentiment de 27,02 % des inscrits. Pareil en 2001, avec 6635 votes en sa faveur et seulement 23,84% des inscrits.

 

Pire en 2008 en raison d’un corps électoral en augmentation sensible (+6514), les 7893 suffrages accordés à Michel Pajon ne représentent plus que 22,98% des inscrits.

 

Résultats 2ème tour

PAJON

% EXPRIMES

%    VOTANTS

%    INSCRITS

# corps électoral      consultation précédente

 

1995

7523

45,18%

44,41%

27,02%

 

 

2001

6635

44,78%

43,33%

23,84%

-888

# 1995/2008

2008

7893

45,43%

44,17%

22,98%

1258

370

 

Les droites confondues ne peuvent pas « bomber le torse » tant la leçon est identique pour tout le petit monde politique !

Des 5424 électeurs de 1995 soit 19,48% des inscrits, en passant par les 5417 suffrages de 2001 soit 19,46% des inscrits ou les 7553 votants en leur faveur de 2008 soit 21,99 % des inscrits, pas plus les droites confondues que la gauche pajoniste ne peuvent se vanter de faire mieux s’agissant des électeurs inscrits.

Au pire, pourraient-elles dire aussi, si le Modem et l’UMP s’étaient réunis en 2008, « notre projet est validé par les noiséens ».

 

Un point de différence avec la liste de Michel Pajon, c’est peu et cela aurait pu autoriser des digressions amusantes mais sans doute inquiétantes dans la réalité quotidienne tant la crédibilité de la droite noiséenne est sujette à caution !

 

Résultats 2ème tour

Droites confondues

% EXPRIMES

%    VOTANTS

%    INSCRITS

# corps électoral      consultation précédente

 

1995

5424

32,57%

32,02%

19,48%

 

 

2001

5417

36,56%

35,37%

19,46%

-7

# 1995/2008

2008

7553

43,47%

42,26%

21,99%

2136

2129

 

Cela étant, gardons-nous de fustiger une partie des concurrents car le résultat vaut pour tous, petites ou grandes formations… Nous avons un problème commun 

 

Pour un scrutin connu traditionnellement pour sa participation élevée en raison de la proximité des élus municipaux avec la population, force est de constater que le résultat, non seulement n’est pas à la hauteur, mais que la situation se dégrade.

 

La vraie bonne nouvelle de ce scrutin, c’est la disparition politique de l’extrême droite (FN et MNR). Cela étant, on recherchera utilement, bureau par bureau, où sont passées les voix de son électorat !

Nul doute que les politiques sécuritaire sarkoziennes sont passées par-là et que le résultat de l’UMP en  témoigne. Mais pas seulement ! 

 

La dérive locale du même discours – la vidéosurveillance et police municipale en lieu et place de la prévention et d’une action sociale municipale plus forte en faveur des plus fragiles – entraîne sans doute un glissement d’une partie de cet électorat vers le maire sortant. Ne dit-il pas lui-même publiquement qu’il prend toutes les voix !

 

Il est toutefois agréable de faire apparaître un tableau dans lequel l’année 2008, comme celle de 2001 pour des raisons d’insuffisances au 1er tour, est marquée par le vide « politique » de cette expression nauséabonde !

 

Résultats 2ème tour

Extrême droite

% EXPRIMES

%    VOTANTS

%    INSCRITS

1995

3705

22,25%

21,87%

13,31%

2001

0

0,00%

0,00%

0,00%

2008

0

0,00%

0,00%

0,00%

 

Partager cet article
Repost0
24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 18:51

Oui, bien entendu, les écarts entre les formations politiques sont réels même s’il faut les relativiser mais, en tout état de cause, la progression de l’abstention d’un scrutin municipal à l’autre doit amener chacun(e) à une analyse prudente et mesurée.

 

Les droites confondues (UMP- UDF ou Modem) ? En 1995, avec 4 994 suffrages et 17,94% des inscrits ; en 2001, avec 3 500 suffrages et 12,58% des inscrits (justifiés par l’embuscade de Front National à l’époque !), puis en 2008 avec 7 368 suffrages et 21,45 % des inscrits, elles ne sont pas mieux lotis.

 

Pour autant, la somme potentielle du 1er tour lui donne un avantage numérique possible sur la liste Energie Douce avec Michel Pajon (+152 voix) qu’il faut, là encore, relativiser par la présence de la liste Noisy Solidaire et de celle du Parti des Travailleurs. 

 

Résultats 1er tour

Droites confondues

% EXPRIMES

%    VOTANTS

%    INSCRITS

# corps électoral      consultation précédente

 

1995

4994

31,94%

31,30%

17,94%

 

 

2001

3500

25,09%

24,18%

12,58%

-1494

# 1995/2008

2008

7368

43,78%

42,33%

21,45%

3868

2374

 

 

D’une façon générale, même si, en ce qui nous concerne, nous considérons le résultat comme de « Noisy Solidaire – A gauche vraiment ! » prometteur, l’heure ne peut pas être à l’autosatisfaction.

La marque principale de ce scrutin, c’est bien l’augmentation de l’abstention et du désintérêt pour les affaires publique d’un gros 50%, aujourd’hui, de la population noiséenne.

 

De fait, aucune formation ne peut prétendre que son projet pour la ville est validé de façon majoritaire.

 

Même si les absents ont toujours tort, il n’est pas possible de ne pas prendre en compte cette donnée, encore moins de la négliger sauf à considérer, envers et contre tout, que seul le résultat compte et que l’on parlera à l’avenir à la place des noiséens, seul… et pour tous.

 

La bonne nouvelle, c’est l’effondrement de l’extrême droite depuis 1995, qui ne peut se maintenir en 2001 et disparaît en 2008. Mais où sont passés ses suffrages ?

 

Résultats 1er tour

Extrêmes droites

% EXPRIMES

%    VOTANTS

%    INSCRITS

1995

3715

23,76%

23,28%

13,34%

2001

1760

12,62%

12,16%

6,32%

2008

0

0,00%

0,00%

0,00%

Avant de conclure sur ce premier tour, il est bien normal de revenir pour être complet sur les résultats compilés des Verts, de l’extrême gauche, des listes « citoyennes » et celui de « Noisy Solidaire – A gauche vraiment ! » au fil des scrutins municipaux.

 

Résultats 1er tour

Divers gauche et Verts

% EXPRIMES

%    VOTANTS

%    INSCRITS

1995

733

4,69%

4,59%

2,63%

2001

1691

12,12%

11,68%

6,08%

2008

0

0,00%

0,00%

0,00%

 

 

Résultats 1er tour

PCF-LCR-CUGA

% EXPRIMES

%    VOTANTS

%    INSCRITS

1995

0

0,00%

0,00%

0,00%

2001

0

0,00%

0,00%

0,00%

2008

1801

10,70%

10,35%

5,24%

 

 

 

 

 

Résultats 1er tour

autres divers Gauches

% EXPRIMES

%    VOTANTS

%    INSCRITS

1995

1654

10,58%

10,37%

5,94%

2001

1402

10,05%

9,68%

5,04%

2008

443

2,63%

2,55%

1,29%

 

Sous réserve d’erreur, ces derniers tableaux montrent que chaque scrutin révèle une réelle opposition de gauche, plus ou moins bien structurée, parfois jeu des personnalités en présence mais réel vivier possible pour une alternative à gauche.

 

Même si l’attitude des Verts, comme pour le PCF d’ailleurs, doit être interprétée avec circonspection, eu égard aux stratégies nationales de ces organisations, il est évident que tous les noiséens de gauche ne se satisfont pas de la gestion actuelle de Michel Pajon et de ses équipes successives.

 

Il y a la un potentiel électoral stérilisé par le fonctionnement institutionnel, le mode de répartition notamment des sièges, que seule une véritable proportionnelle permettrait de corriger en garantissant une expression plus juste du corps électoral.

 

 

Partager cet article
Repost0
24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 18:50

1er tour des municipales de 1995 : 27 842 inscrits, 42,69 % d’abstention…

1er tour des municipales de 2001 : 27 830 inscrits, 47,98 % d’abstention…

1er tour des municipales de 2008 : 34 342 inscrits, 49,32 % d’abstention…

 

Pas très joyeuse, la progression de la participation électorale à Noisy le Grand ! Pourtant, comme le dit notre maire préféré dès le soir du 1er tour, les électeurs noiséens ont validé son projet … Il récidive le jour de son élection en le croyant sans doute !

 

Elections municipales

inscrits

votants

% participation

Abstention

nul

exprimés

% inscrits

# corps électoral            consultation précédente

1995

27842

15956

57,31%

42,69%

319

15637

56,16%

 

2001

27830

14477

52,02%

47,98%

529

13948

50,12%

-12

2008

34342

17405

50,68%

49,32%

577

16828

49,00%

6512

 

On pourrait en rire si ce n’était pas triste car avec 4 963 suffrages en 1995, Michel Pajon rassemble sur son nom - et la gauche rassemblée à l’époque - seulement 17,83% des inscrits. Avouons que cela fait peu même si c’était la première fois. Pour autant, avec 5161 suffrages en 2001, les Verts faisant cavalier seul, le même et ses alliés représentent 18,54% des inscrits, soit un peu plus d’un point, 6 ans après.

 

En 2008 ? Notre maire voit « son projet validé »  certes, par 7 216 électeurs mais seulement par 21,01% des inscrits, en progression sans aucun doute mais, entre temps, le corps électoral a augmenté de 6 512 électeurs.

 

Résultats 1er tour

PAJON

% EXPRIMES

%    VOTANTS

%    INSCRITS

# corps électoral      consultation précédente

 

1995

4963

31,74%

31,10%

17,83%

 

 

2001

5161

37,00%

35,65%

18,54%

198

# 1995/2008

2008

7216

42,88%

41,46%

21,01%

2055

2253

 

 Au final, pas de quoi crier victoire pour les uns et pour les autres, « Noisy Solidaire – A gauche vraiment ! » compris même si nous avons des raisons d’être contents !

 

 

Partager cet article
Repost0
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 14:16
PENDANT LES TRAVAUX, LE MAGASIN RESTE OUVERT !

Il n'aura échappé à personne que le score très honorable, pour une première participation, de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT vient fermer temporairement une page de l'activité politique dans notre ville.

C'est donc la fin du groupe des élus communistes de Noisy le Grand et le début du travail municipal des élus de NOISY SOLIDAIRE -  A GAUCHE VRAIMENT avec la participation locale du Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative, de la Ligue Communiste et du Parti Communiste.

Il est donc naturel que "On a le droit de voir rouge" évolue et s'adapte à la nouvelle donne politique noiséenne.

Deux élus, c'est peu et c'est pourtant beaucoup. D'abord parce qu'ils sont libres mais surtout parce que la campagne électorale a révélé des possibles que personne n'imaginait, à commencer par nos adversaires ou anciens alliés pour certains d'entre nous.

Ces possibles : c'est les nombreux militants, avec leur parcours et histoire singulière, qui se sont investis durant cette campagne; c'est le cadre unitaire construit et qu'il faut faire grandir; c'est enfin ce que nous allons entreprendre  concrètement,
à plusieurs voix, avec les noiséens rencontrés et à rencontrer.

Les idées et les volontés ne manquent pas. Faisons les prospérer !

On a le droit de voir rouge
(nouvelle version NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT)





Partager cet article
Repost0
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 14:00
Partager cet article
Repost0
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 15:48

Le comble de l'hypocrisie et de la malhonneté en politique, c'est d'oser dire publiquement que l'on en est sans en être. Chacun a les siens. 
Lors du premier tour, nous avions vu Mireille LE BLEIS, adjointe au maire, affirmer sur la profession de foi du candidat Pajon, maire sortant, que sa présence sur cette liste était conforme à son engagement communiste de 30 ans, comme les amis de 30 ans, en somme.

On a vu le résultat dimanche dernier !!! Entretenir la confusion n'a pas empéché de nombreuses électrices et de nombreux électeurs de voter pour Noisy Solidaire - A Gauche Vraiment ! C'est visiblement ce qui gène et plus que la droite, curieusement.

La récente lettre ouverte, sous forme de tract, de deux élus sortants, Mireille LE BLEIS et Laurent COMAS se réclamant du Parti Communiste quand cela les arrange mais pas quand cela les ennuie, est une pitoyable manoeuvre de fin de campagne qui ne les honore pas.

Nous ne souhaitions pas entrer dans cette minable polémique car il faudrait dénoncer mensonges et contreverités, rappeler le respect élémentaire des règles démocratiques de l'organisation que l'on prétend représenter.... mais ils ont choisi leur camp et nous, le notre. 

Alors, ce qui doit être dit le sera : 

Mensonge quand il s'agit de denoncer ceux qui "prennent le risque d'offrir Noisy-le-Grand à la droite" alors que les deux mêmes savent parfaitement que Michel PAJON a refusé la proposition de fusion technique que Noisy Solidaire A Gauche Vraiment avait proposé dès lundi après midi; que ce dernier devait en parler avec ses colistiers et qu'aucune suite n'a été donnée jusqu'au mardi 11 février 18 heures...

Mensonge quand les mêmes prennent les électeurs pour des imbéciles en oubliant de leur expliquer que dès lors qu'il n'y a pas d'union à droite (Martins - Morère), Michel PAJON n'aura pas beaucoup de difficulté pour gagner la majorité des sièges... ce qui devrait assurer des indemnités méritées au moins à celle qui sera élue...

Mensonge, encore, quand Mireille LE BLEIS oublie de dire qu'elle a décidé publiquement lors d'un conseil municipal, il y a plusieurs mois, de ne plus être membre du groupe des Elus Communistes de Noisy le Grand... 

Mensonge, enfin, quand les mêmes oublient de dire qu'être membres du Parti Communiste, c'est aussi en respecter les règles statutaires jusqu'au bout de l'adhésion ou le quitter, sauf quand on décide de "cracher à la gueule des camarades qui vous ont désignés et, par ricochet, à celles des électeurs qui vous ont fait confiance"...

Arrêtons là ! Nous avons honte pour vous, chers membres du Parti Communiste ! 
Au fait le quel ? Le votre à vous deux ? Avec Michel Pajon pour vous parrainer ?

Une seule réponse face aux insanités : 

Votez et faites votez Noisy Solidaire - A Gauche Vraiment !

On a le droit de voir rouge

Partager cet article
Repost0
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 13:02

Petit noeud à mon mouchoir :

Samedi soir : penser à mettre mon réveil, pas trop tôt mais pas trop tard, non plus !

Dimanche matin, donc pas trop tard : bien relire les professions de foi et m'étonner encore du culot des uns et de l'aplomb de l'autre.

Dimanche, plus tard dans la matinée : me promener dans la ville et regarder les affiches électorales. Me surprendre à penser que l'une d'entre elles est plus belle que les autres et qu'elle la joue collectif  (ce qui est normal pour un futur conseil municipal).

Dimanche midi : prendre le temps de manger en famille; parler avec les miens; constater des convergences fortes sur le choix qui se dessine et que l'histoire du vote utile d'un certain candidat, c'est du bidon puisque la liste qui fera le plus gros score aura de toutes façons la majorité des sièges.

Dimanche début d'après midi : une petite sieste réparatrice parce que la semaine a été dure.

Dimanche dans l'après midi : c'est décidé, je ne m'abstiens pas et je vais voter utile, certes, mais utile pour moi ... et j'aime bien l'idée d'un Noisy Solidaire .

Dimanche avant 20 heures : me rendre dans mon bureau de vote; faire la queue car plusieurs noiséens(es) semblent penser comme moi que c'est important; voter avec un seul bulletin, le bon, que j'ai dans ma poche ou que je prends parmi ceux du bureau de vote en jetant les autres dans la poubelle de l'isoloir; bien présenter ma carte d'identité et ma carte d'électeur au président du bureau puis déposer mon enveloppe dans l'urne et signer la liste d'émargement en face de mon nom.

Dimanche après 20 heures : le sentiment du devoir citoyen accompli, m'installer devant mon téléviseur pour écouter les tendances nationales; m'arrêter vers 21 h et me rendre à la salle Gérard Philippe, bureau centralisateur, pour entendre les résultats de la ville.

Dimanche vers 22 heures : entendre le bon résultat de la liste pour laquelle j'ai voté et appelé à voter; être satisfait devant les grimaces et les rires jaunes des grincheux; féliciter éventuellement les candidats que je connais et manifester ma satisfaction aux autres.

Dimanche dans la nuit : rentrer tranquillement chez moi; me coucher et me dire qu'il y a des moments qui méritent d'être vécu parce que l'on a fait le nécessaire pour cela; dormir du sommeil du juste pour me reveiller lundi matin en me disant "tiens, on respire mieux, aujourd'hui ". 

A classer dans la rubrique des bons conseil de On a le droit de voir rouge !
Partager cet article
Repost0