Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne nos comptes rendus du Conseil Municipal, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui participent à l'activité de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, militants de la France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 19:15


Dans notre ville, une consultation exemplaire a eu lieu, même si l’on doit déplorer que certaines organisations politiques et syndicales locales n’aient pas partagées la démarche unitaire du Comité constitué dans la 13ème circonscription de la Seine Saint Denis. Mais là n’est pas l’important, les chiffres parlent d’eux-mêmes en constatant le résultat de Noisy le Grand où les bureaux de vote ont été multipliés par des militants convaincus de l’importance du service public de la Poste et de son développement en faveur de ses usagers, le tout entre vendredi matin et samedi soir 18 heures, heure de cloture officielle de la votation à la demande du Comité National.


A Noisy le Grand
(en dehors des urnes installées par la municipalité, les résultats n’étant pas connus) :


2298 citoyens se sont exprimés.

2215 d’entre eux se sont prononcés pour le maintien du statut du service public de La Poste.
69 ont votés pour le changement de statut et 14 n’ont pas exprimé d’avis (blancs et nuls).


Maintenant, nous voulons un référendum national !

 

Pour mémoire les organisations locales qui constituaient le Comité de la 13ème circonscription contre la privatisation de La Poste, pour un débat public et un référendum sur le service public postal sont les suivantes :

 

Mouvement Républicain et Citoyens circonscription, Section du Nouveau Parti Anticapitaliste Noisy le Grand – Neuilly Sur Marne, Sections du Parti Communiste Français Neuilly Sur Marne, Neuilly-Plaisance, Noisy le Grand - Gournay Sur Marne, Parti de Gauche Neuilly Sur Marne – Noisy le Grand, Section du Parti Socialiste Gournay Sur Marne, Collectif Unitaire pour une Alternative à Gauche de la 13ème circonscription (Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique), Union Locale CGT Noisy le Grand, CGT du Centre Hospitalier de Maison Blanche, CGT Retraités, CGT Communaux Noisy le Grand, SNUIPP-FSU Noisy le Grand, SUD Santé Sociaux Solidaires (Hôpital de Ville Evrard), Sud PTT, CFDT (Hôpital de Ville Evrard), CGT (Hôpital de Ville Evrard), Solidarité Antillaise de Neuilly sur Marne

 

 

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 18:49



Pour imprimer votre bulletin de vote vous même : bulletin-Vote-La-Poste-3-oct-2009.pdf bulletin-Vote-La-Poste-3-oct-2009.pdf
Partager cet article
Repost0
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 21:06


























































A Noisy comme dans toute la circonscription, chacun(e) pourra voter dans le lieu de son choix. En dehors des points proposés par le comité unitaire, la municipalité a annoncé qu'elle mettrait à disposition des noiséens des urnes en mairie principale et dans les mairies annexes (voir le site de la ville).

Les militants des organisations syndicales, politiques ou associatives, membres du comité unitaire local de Noisy le Grand, tiendront les points de vote indiqués ci-dessous.
 

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 12:46










































Alors que se prépare une consultation unitaire dans tout le pays - nous y reviendrons très prochainement pour Noisy le Grand-, voici un diaporama qui aide à réfléchir les convaincus comme les réfractaires. Ras le bol des logiques financières qui prévalent en Europe alors que rien oblige à privatiser même, si sans aucun doute, il faut améliorer le service public, notamment en associant les usagers (pas terrible comme mot, d'ailleurs, mais quand même mieux que "clients" !  Pour ce qui nous concerne, Citoyens nous va très bien).

Alors, cliquez sur le lien ci dessous :

votation-3-octobre.ppsx votation-3-octobre.ppsx

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 20:00

En fait, à bien y réfléchir, il faut continuer de lire régulièrement Noisy Magazine --- grâce auquel tout va bien dans le meilleur des mondes --- et le Parisien, édition Seine-Saint-Denis, pour croiser les bonnes ou les mauvaises informations comme celle qui vient de tomber à propos de l’accident de chantier des Richardets qui, heureusement, n’ a pas fait de victimes même si le désagrément est bien réel pour les habitants de ce quartier.

C’est comme cela, entre le Noisy Propa du mois de septembre et quelques articles du dit Parisien du même mois, que l’on en a su un peu plus sur le fait que le gouvernement s’était décidé à abonder la politique de la ville qu’il avait annoncée imprudemment sans prévoir de dotation assez conséquente pour répondre à l’ampleur des chantiers ouverts dans le pays.  Des bruits courraient mais là, c’est dans le journal, enfin ! 

Ainsi donc, l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine, l’ANRU, a « craqué » devant l’opiniâtreté de Michel Pajon et suite à un vote quasi unanime du conseil municipal le 15 mai dernier « demandant à l’Etat de respecter ses engagements vis-à-vis des habitants du Pavé-Neuf » ! Ainsi donc, « cette mobilisation a contribué à débloquer, auprès de l’ANRU, une partie des fonds promis » !

Et dire que nous n’en étions pas (cf. article C'est tout frais, cela vient de sortir... ), nous, les vilains petits canards noirs du troupeau, qui continuons de penser que l’ANRU n’est pas que la seule solution de tous nos maux noiséens, même si cela y participe. Mais, on ne va quand même pas « cracher dans la soupe ». Canards noirs tirant sur le rouge, sans doute, mais pas idiots même si d’aucuns ont l’air de le croire !

Cela étant rappelé, il est bien que l’ANRU dégage enfin une partie des fonds qui vont permettre d’agir sur l’urbanisme du Pavé-Neuf et des Hauts-Bâtons. Pour autant,  nous serons attentifs aux chantiers qui vont s’ouvrir, selon, bien entendu, les informations que la majorité municipale et son chef de file voudront bien nous dispenser comme il sied dans une bonne démocratie locale. Nous sommes donc confiants ! Et nous avons raison, non ?

Restera toujours une question en suspens, une question qui demeure au fond de nos cervelles d’ignorants : « mais pourquoi l’ANRU, le Préfet de la Seine-Saint-Denis ont-ils tant traîné pour apporter les réponses attendues ? ». Simplement parce que l’Etat sous la présidence Sarkozy ne veut que nuire à notre bonne ville ?  Simplement parce que Noisy le Grand serait gérée par une équipe de gauche (c’est vrai ?) et l’Etat républicain par la droite UMP ?

Rien à voir, donc, avec d’éventuelles tractations qui se seraient compliquées, par exemple, de ministère du logement en bailleur social, de préfet en association caritative, de mairie de Noisy le Grand envers tous les autres protagonistes, de tractations qui auraient traînées en longueur à propos de la rénovation de l’emblématique cité Château de France aux Hauts Bâtons pour cause de relogement de l’ensemble des locataires actuels dans le parc social de la ville ? Rien à voir, non plus, avec la reconstruction – démolition du foyer Aftam ? Rien de tout cela n’aurait pu bloquer un dossier engagé depuis de très nombreuses années ?  Non, non, rien de cela, rien à voir avec une quelconque obstination à propos de problèmes de relogement à Noisy le Grand ?

Non et non ! C’est la « mobilisation » des élus lors d’un ultime conseil municipal au Pavé-Neuf, le premier et l’unique depuis 1995, qui a fait plier ce fichu Etat UMP qui ne tient pas ses promesses (ce qui n’est pas vrai, par ailleurs, sur plein de sujets si l’on en juge par son empressement à appliquer sa politique…) ! Alors, bravo, si c’est cela, bravo et encore bravo, et nous ne pouvons qu’applaudir devant le succès de ce bras de fer impressionnant …

Fort de ce résultat, cerise sur le gâteau, nous nous sommes arrêtés sur l’édition Seine-Saint-Denis du Parisien du vendredi 18 septembre 2009 qui nous a appris que la Région Ile de France injectait 10 millions d’euros de plus dans le chantier de rénovation urbaine de Clichy Montfermeil, communes qui le méritent bien aussi.

En fait, la Région participe, et c’est une très bonne chose, au programme arrêté dans le cadre de l’ANRU, encore elle, sur ce secteur urbain dégradé au sein d’une ville qui n’a pas les marges de manœuvre de la notre, comme chacun le sait.

Et qu’apprenons nous ? Mais qu’à l’occasion de la  construction de 2000 logements à l’horizon 2015, « l’îlot X » deviendra « d’ici à novembre une rue de petits pavillons, où une trentaine de familles emménageront » Et d’apprendre un peu plus loin dans le corps de l’article par la bouche de Claude Bartolone, le département soutenant l’opération, que « certaines de ces maisons sont grandes et peuvent accueillir des familles nombreuses ». Plus loin encore, par l’architecte Jacques Michel que « nous recréons une vraie rue sur laquelle donnent des petits patios privatifs. A l’intérieur des maisons, de larges baies vitrées laissent entrer la lumière. [et que] nous avons misé sur des isolants efficaces pour des économies d’énergie ». Un début d’éco-quartier en somme !

Alors, nous nous sommes surpris à rêver qu’il était possible de revisiter les projets ---  « pharaoniques », dit-on à Noisy le Grand,  à réduire, disons-nous, avec du vrai logement social --- les projets, donc, de not’bon maire qui s’occupe de tout pour notre bien à tous. D’autant plus, d’ailleurs, en apprenant que « ces logements sociaux, de 3 à 6 pièces, seront gérés par le bailleur 3F » dont notre édile vante dès qu’il le peut, l’efficacité et les mérites. Est-ce encore les 3F qui gère « plus loin, [les] 40 logements livrés fin juin dans un coquet immeuble de quatre étages à la façade de bois » ? Que du bonheur comme on dit à Noisy !

Finalement, cet article de Une de ce vendredi 18 septembre était un véritable appel à une urbanisation raisonnable et raisonnée, soutenue par la Région, le Département, l’Etat et … la ville de Clichy sous bois. Faut dire qu’en partant de l’expérience des Bosquets, il n’est pas difficile de proposer de mieux loger les gens ! 

Et à Noisy le Grand, de cela, il n’est toujours pas possible de discuter, d’émettre une autre hypothèse, de concevoir autrement que dans la densification à outrance, même avec les projets inquiétants d’un futur Grand Paris, version Etat ou Région ?

Décidemment, nous ne comprenons rien à rien … C’est vrai qu’il faut être naïf ou un peu simplet, voire être sournoisement contre le logement social en demandant à ce qu’il soit d’une plus grande qualité, pour penser que l’on peut aménager différemment la ZAC du Clos d’Ambert et l’ex des Bas Heurts

Tout cela pour dire à propos de l’ANRU et de la densification urbaine qu’il vaut mieux laisser la parole à quelqu’un dont l’expérience de terrain n’est pas contestable, Claude Dilain, maire de Clichy : « mais la rénovation urbaine ne fait pas tout, elle est nécessaire, mais pas suffisante, et doit s’accompagner de programmes sociaux ».

 

C’est très curieux, il nous semble que c’est ce que nous avons tenté de dire un fameux soir de conseil municipal au Pavé-Neuf à propos de l’ANRU et du Pavé-Neuf.

 

Curieux, vous avez dit curieux …

 

Nous avons sans doute du mal nous exprimer, cela nous apprendra à mieux apprendre notre leçon noiséenne pour la prochaine fois. Pour l’instant, au piquet au fond de la classe !  Classe, école... tiens cela me rappelle quelque chose, on verra cela une autre fois !

 

Etienne DOUSSAIN

Conseiller municipal « Noisy Solidaire, à Gauche Vraiment ! »

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 16:16
Après "la mode" des suicides à France Télécom, comme l'a dit son PDG lors de la dernière conférence de presse en présence du Ministre compétent, voila venu le temps de fiscaliser les indemnités journalières pour accident de travail.

Curieusement d'ailleurs, puisque certains de ces suicides ont été reconnus par les CPAM dans le cadre d'accident de travail. Il va de soi que l'on s'emploie, au Medef en particulier, à réfuter cette possibilité Suicide-et-travail--09.09.22.pdf Suicide-et-travail--09.09.22.pdf .

Avec l'annonce du ministre Woerth, c'est un pas de plus qui pourrait être franchi dans le cynisme. La FNATH a bien raison de faire part de sa colère ... en rappelant quelques vérités qui, comme la poussière, sont toujours glissées sous le tapis pour ne pas les voir.

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 10:27

Oui à une politique écologique, non à la taxe carbone !

Par Bernard Teper
Jeudi 3 septembre 2009

article publié dans la lettre 88 de l’UFAL

Lien permanent vers cet article

Cela a mal commencé. Michel Rocard présente son projet de taxe carbone à 32 euros la tonne de CO2, la ministre des Finances dit que c'est deux fois trop, Dominique Voynet dit que ce n'est pas assez et Daniel Cohn-Bendit applaudit très fort ! Honte à eux !
Regardons de plus près ce qu'il en est. Le chèque "vert" qui serait prévu pour indemniser les ménages les plus modestes sera calculé uniquement sur les consommations directes d'énergie, alors que toutes les augmentations du prix de l'énergie se répercutent immédiatement sur le prix de la grande majorité des biens et services nécessaires aux ménages.

Donc en fait, tout est fait pour que les couches populaires soient appelées à payer pour les dégâts occasionnés par les gros pollueurs industriels.
Déjà, d'une façon générale, une taxe sur la grande consommation ou la TVA est un impôt totalement injuste qui vise à favoriser les couches aisées et défavoriser les couches populaires. De plus, les gros pollueurs industriels, eux, sont exonérés de taxe carbone car ils sont dans un régime différent : ils ont des droits à polluer qui leur sont attribués et ils peuvent acheter en Bourse d'autres droits à polluer ! Et comme le prix d'achat des droits à polluer est d'environ 14 euros la tonne de CO2, on voit là l'imposture du "socialiste" Rocard qui veut faire payer les couches populaires plus cher que les grands groupes industriels.
Cette proposition est donc une imposture ! N'ayons aucun scrupule à nous opposer à cette politique injuste. Toute politique visant à culpabiliser en premier lieu les couches populaires est à combattre sans vergogne.
L'alternative est à trouver dans une politique écologique radicalement différente supprimant le marché des droits à polluer et en organisant d'abord une diminution drastique selon un plan pluriannuel de la pollution des gros pollueurs, puis un plan pluriannuel d'économies d'énergie sur toutes les nouvelles constructions immobilières demandant de la consommation énergétique (chauffage notamment) et sur des travaux obligatoires et urgents sur le bâti, les installations, les réseaux et les transports anciens (individuels et collectifs) consommateurs d'énergie. Et enfin, il est nécessaire d'aller vers une diversification énergétique développant au maximum possible les énergies renouvelables et donc de développer prioritairement la recherche publique en ce domaine.
Le décor est planté. A nous de produire une éducation populaire tourné vers l'action pour combattre ces imposteurs !

par Bernard Teper
Secrétaire national de l'UFAL

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2009 6 12 /09 /septembre /2009 10:00
Partager cet article
Repost0
8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 19:00
Partager cet article
Repost0
8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 16:00



Et le site du programme :
http://www.humanite.fr/fete.html
Partager cet article
Repost0