Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne nos comptes rendus du Conseil Municipal, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui participent à l'activité de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, militants de la France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Mieux vaut tard que jamais ...
    Conseil municipal jeudi 7 octobre 2021 Propos liminaire : NSAGV ne s'est pas exprimé depuis plusieurs semaines publiquement. Et pourtant, entre l'application d'un pass sanitaire aux vertus qui restent à démontrer, une campagne de vaccination décriée,...
  • Lettre ouverte à Madame Le Maire de Noisy le Grand du 20 septembre 2021 du Syndicat CGT des Territoriaux
    Cliquez sur le lien ci dessous https://nsagv.ouvaton.org/wp-content/uploads/2021/10/Tract-Territoriaux.pdf
  • Qu'on se le dise ...
    Et oui, « Noisy Solidaire À Gauche Vraiment ! » n'est pas une coquille vide et existe bel et bien, même par ces mauvais temps de pass sanitaire et de virus mutant ! Remarquez, depuis 2008, on se serait aperçu du contraire, non ? Alors, on a pensé qu'il...
  • On vous souhaite un très bon été ...
    SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 8 JUILLET 2021 NOTRE PRÉAMBULE : La triste séquence électorale est terminée. Rien de joyeux, en effet, de devoir constater une abstention massive qui en dit long sur l'état du fonctionnement démocratique de notre pays,...
  • Tout ça pour ça ...
    70,45 % des électeurs et des électrices n'ont pas validé la seconde séquence électorale des régionales à Noisy-le-Grand et c'est le total de l'abstention, des bulletins nuls et blancs … 71,01% des électeurs et des électrices ont fait de même pour le second...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 10:00

Le rendez-vous de la journée,

c'est à 14 h 30

avec, au programme,

une balade dans Paris,

de République à Nation.

 

On peut choisir son parcours

pour rester en forme,

juste après 60 ans !

 



Partager cet article
Repost0
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 18:00

La decision du Conseil d'Etat relance sérieusement le débat du Grand Paris, nous l'avons vu précédemment.

Pour autant, cet avis, si criticable qu'il soit pour les uns et si appréciable pour les autres, est un fait. Nous ne pouvons pas ne pas prendre en compte cette réalité nouvelle ... qui va entrainer de nouveaux délais concernant l'urgence de solutions modernes, en particulier en matière de transport urbain. Chacun sera d'accord pour dire que les conditions, de moins en moins acceptables, du transport francilien, les RER au premier chef, imposent que les intérêts politiciens et les conflits de pouvoir soient remisés au placard au plus vite.

 

Il est indispensable que la négociation Etat - Région reprenne dans les meilleurs délais et que les conséquences de l'arrêt du Conseil d'Etat soient dépassées rapidement avec pour seul motif, les conditions de vie des franciliens.

 

Pour autant, concernant nos communes, Noisy le Grand au premier plan, cela signifie que l'établissement d'un nouveau plan local d'urbanisme doit prendre en compte cette dimension. Il n'est pas exclu, en effet, que la négociation Etat - Région qui doit s'ouvrir, puisse modifier, pour partie au moins, la conception de la densification urbaine que le SDRIF, dans sa première formulation, mettait en avant. Et on ne peut pas faire comme si les citoyens n'avaient rien à dire sur le sujet...

 

Comment pourrait-il en être autrement, d'ailleurs, pour nous qui considérons, au moment d'une mauvaise réforme des retraites que l'on tente de faire passer en force, que la parole des acteurs sociaux, des citoyens, y compris dans la rue et dans la grève, est légitime et qu'elle doit être écoutée ? Il ne peut pas y avoir de demi-mesures ! Si le développement de la Région Ile de France est un enjeu majeur pour les 50 ans à venir, raison de plus pour le traiter de la meilleure façon possible ...

 

Pour votre information, veuillez trouver ci-après le communiqué des Elus régionaux du Front de Gauche qui donne leur point de vue.region.jpg


Partager cet article
Repost0
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 12:00

Retraites--Acte-II_Fin_Page_1.jpg

Retraites--Acte-II_Fin_Page_2.jpg

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 10:24

Alors que les débats commencent autour du "Grand Paris", voila une information qu'il faut prendre en compte, y compris dans notre commune.

De fait, que l'on soit d'acccord ou pas avec les arguties du gouvernement ou avec le point de vue de la région, la référence au SDRIF Ile de France dans les projets locaux, pour l'instant, n'est pas opposable ... puisque le Conseil d'Etat a rendu un avis défavorable, le 29 octobre dernier.

 

 

Extrait de http://www.localtis.info

Sdrif : nouvelle discorde entre la région et l'Etat

publié le 03 novembre 2010

 

Le bras de fer qui oppose la région Ile-de-France à l’Etat à propos du schéma directeur de la région Ile-de-France (Sdrif) semble loin d’être terminé. Alors que le gouvernement et la région avaient fini par trouver un accord permettant la validation et le dépôt du Sdrif au Conseil d’Etat (voir notre article du 10 juin 2010), l’avis défavorable rendu par le Conseil d’Etat le 29 octobre relance la discorde. Si les acteurs de tous bords s’accordent sur le fait qu’il faut rapidement adopter ce document de planification urbaine pour les vingt prochaines années, tous ne sont pas d’accord sur la méthode. Une méthode qui avait justement fait l’objet de débats puisque, pour la première fois, le Sdrif avait été élaboré par les services de la région et voté par l’assemblée régionale au lieu d’être écrit et promulgué par l’Etat. Mais pour le président du conseil régional d’Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, c’est "la méthode autoritaire de l’ancien secrétaire d’Etat au Grand Paris, Christian Blanc, qui est à l’origine du désordre sans précédent en Ile-de-France, préjudiciable à tous les acteurs économiques, sociaux, environnementaux…". Le président de la région et Alain Amédro, vice-président en charge de l’aménagement du territoire, estiment donc qu’"il y a urgence à remettre à plat la loi Grand Paris" et ils demandent au "gouvernement de remédier au désordre créé par la légèreté et l’inconséquence de la méthode Blanc, afin d’assurer la validation du Sdrif dans les meilleurs délais". Un vœu partagé par le Medef Ile-de-France qui considère, dans un communiqué, que "la première région européenne ne peut rester plus longtemps en attente de ce schéma". De son côté, le ministre de l’Aménagement du territoire, en charge du Grand Paris, considère que "le Conseil d’Etat a jugé que la procédure d'élaboration du Sdrif avait fait l'objet de plusieurs irrégularités" et que "le projet comportait des mesures qui n'entraient pas dans le cadre des compétences confiées par la loi à la région". Michel Mercier a, par ailleurs, ajouté qu’"un certain nombre de textes, notamment les deux lois Grenelle et la loi sur le Grand Paris, n’avaient pas été introduites de façon correcte dans ce Sdrif". Mais, pour la région Ile-de-France, le Sdrif avait été voté bien avant la loi sur le Grand Paris. La balle serait donc désormais dans le camp du gouvernement qui doit définir par quels moyens il peut faire passer le Sdrif. Michel Mercier affirme avoir indiqué à Jean-Paul Huchon que "l’Etat était prêt à examiner avec lui les conséquences à en tirer" ainsi que "des solutions" pouvant être "mises en œuvre le plus rapidement possible."


Muriel Weiss avec AFP

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 19:51

Le-6-novembre-on-lache-rien.jpg

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 19:51

manif-des-28-et-6-nov-3_Page_1.jpg

manif-des-28-et-6-nov-3_Page_2.jpg

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 12:40

Tant pis, si la gène est pour les autres à l'avenir, les salariés, les précaires, les chomeurs, etc... D'ailleurs, à bien y réflechir, cela fait du monde... Non ? Raison de plus pour se bouger ! Débloquer les rafineries, réquisitionner les salariés, matraquer les lycéens, passer en force à l'assemblée et au sénat, sont autant de preuves de l'inquiétude de ce gouvernement devant l'ampleur du mouvement social.

 

C'est le peuple qui décide de ce qui est bon ... et le peuple est majoritairement contre la réforme des retraites. Si en plus, se confirme l'information de Médiapart, il est urgent de pousser fort dans les jours à venir. Soutenons les grévistes, accélérons la résistance, refusons la casse de la retraite par répartition et de servir la spéculation financière en bradant notre avenir ... Et qu'on se le dise, s'il s'agissait de sauver les retraites, que viennent faire Guillaume Sarkozy et le groupe Médéric dans cette affaire ? Faites tourner l'information dans vos réseaux et continuons dans l'unité ....

 

Le site d'information Médiapart affirme jeudi 14 octobre que la réforme des retraites pourrait favoriser les intérêts du groupe Malakoff Médéric, dont le délégué général n'est autre que Guillaume Sarkozy, le frère du chef de l'Etat.  

Selon Médiapart, la réforme "va conduire à l'asphyxie financière des grands régimes par répartition" et sera donc "propice à l'éclosion de ces grands fonds de pension qui n'étaient pas encore parvenus à s'acclimater en France, à quelques rares exceptions près". Parmi les opérateurs privés d'ores et déjà sur les rangs, figure le groupe Malakoff Médéric.

 

Des alliés puissants

 

"Il ne s'agit pas que d'une coïncidence. Mais bien plutôt d'une stratégie concertée en famille", écrit Médiapart, "l'un assèche les régimes par répartition tandis que l'autre pose les fondements du système par capitalisation". Le site ajoute : "Guillaume Sarkozy a engagé son entreprise dans une politique visant à en faire un acteur majeur de la retraite complémentaire privée. Et il a trouvé des alliés autrement plus puissants que lui, en l'occurrence la Caisse des dépôts et consignations (CDC), le bras armé financier de l'Etat, et sa filiale la Caisse nationale de prévoyance (CNP). Ensemble, tous ces partenaires vont créer, le 1er janvier prochain, une société commune qui rêve de rafler une bonne part du marché qui se profile."

 

"Cette société n'aurait jamais vu le jour sans l'appui de l'Elysée", écrit Médiapart. En effet, la Caisse des dépôts et consignations est une institution publique présidée par un parlementaire. Pour sa part, la Caisse nationale de prévoyance (CNP) est une filiale de la Caisse des dépôts et consignations, de la Banque postale et du groupe Caisses d'Epargne, lui-même présidé par François Pérol, ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée.

 

En outre, la Caisse des dépôts gère le Fonds de réserve des retraites. "Pourquoi la CDC se lance-t-elle dans pareille aventure pour faire le jeu du système adverse, celui par capitalisation ?", demande Médiapart. "Et pourquoi, de surcroît, le faire avec une entreprise dont le patron est le frère du chef de l’Etat ?» 

L'enjeu n'est pas mince. Le marché pourrait représenter "40 à 100 milliards d'euros" : en fonction de l'aspect final de la réforme, les Français connaîtront une baisse plus ou moins considérable du taux de remplacement, c'est-à-dire du montant de la pension rapporté au salaire, et donc se précipiteront sur les systèmes de retraite complémentaire. Médiapart publie notamment un "business plan" confidentiel, qui fixe pour objectif une part de marche de "17%" d'ici dix ans.

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 23:00

A défaut d'un compte rendu de mandat régulier que l'on aurait aimé avoir de la part de notre conseiller général, force est de constater que la majorité actuelle de l'assemblée départementale n'est pas au top ... Après Noisy le Sec et la dissolution annoncée du conseil municipal, la tension semble être montée d'un cran ces derniers jours au sein de la majorité départementale.

 

Mais que se passe-t-il ? Divergences stratégiques, débats insuffisants, solutions en trompe l'oeil ?

Vite, vite ... des infos, Monsieur le Conseiller général !

communique-seance-17-10.jpg

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 19:30

Appel-noisy-19-oct-V2.jpg

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2010 7 17 /10 /octobre /2010 19:04
Partager cet article
Repost0