Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne nos comptes rendus du Conseil Municipal, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui participent à l'activité de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, militants de la France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 16:57

Chronique après chronique, JT après JT, les commentaires (surtout les commentaires, d'ailleurs...) vont bon train pour nous expliquer les vertus à venir de la crise financière sans précédent qui frappe l'Europe. Toujours dans le même sens, celui "du sang et des larmes", de la précarité, du chômage, de la misère et...des tensions internationales futures, si l'on n'y prend garde.

Alors quand des tribunes paraissent pour aider à mettre en perspective d'autres solutions, de ces tribunes dont les animateurs patentés des émissions dites spécialisées ne font pas leur choux gras, qu'il s'agisse de "c'est dans l'air" ou bien d'autres, il est bon de s'en emparer et de faire circuler la réflexion. Sinon, c'est les Lepénistes ripolinés, Collardisés et les 80 députés de la droite "nationale" de l'UMP qui vont continuer de rigoler en croyant que l'avenir du Pouvoir leur appartient !

Bon, gardons le moral et ayons le pied marin, les banques centrales américaine, japonaise, anglaise et canadienne, le tout avec un FMI au dessus de tout soupçon (manque plus que Goldman-Sachs et leurs potes des agences de notation...),  vont venir épauler la BCE, triste instrument monétaire de ceux qui nous ont fait cocu après le non du référendum de 2005... de Hollande à Sarkozy, en passant par Bayrou ou Daniel Cohn-Bendit...

 

Merci à Jean-Marie Harribey et à Alternatives Economiques de bien vouloir accepter ce relais local ...

 

On a le droit de voir rouge

 

Jean-Marie-Harribey---Blog-Archive---Le-delire-financier.jpg

Jean-Marie-Harribey---Blog-Archive---Le-delire--copie-1.jpg

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 10:00

Elections-2012-Fase-20-11-11_Page_1.jpg

Elections-2012-Fase-20-11-11_Page_2.jpg

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 17:20

Tract-FdG-NoisyGournay-nov-2011_Page_1-copie-1.jpg

Tract-FdG-NoisyGournay-nov-2011_Page_2.jpg

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 11:06

tract-dette_111108-2-copie-1.jpg

tract-dette-2.jpg

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 10:21
Partager cet article
Repost0
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 10:55

invitation-Fde-G-Noisy-Gournay.jpg

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 09:51

AFFICHE-15O.jpg

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 11:01

Vous avez dit récidive ?  Cela pourrait y ressembler après le dernier billet sur le sujet …

Comme tout le monde, ou presque, je suis encore éberlué par le résultat du 1er tour du grand show à l’américaine – cela ne s’invente pas – organisé par le Parti Socialiste et les grands médias nationaux. Le suspens était à son comble. A 13 heures, 740 000 français et des brouettes s’étaient rendus dans les bureaux de vote tenus par des militants incontestablement dévoués. 17 heures, le million et 500 000 français auraient voté. 19 heures, c’est 2 millions et toujours 500 000 personnes qui auraient enfin choisi le ou la candidate de nos rêves  pour voir ce que l’on verra contre Sarkozy, enfin…

Chapeau bas ! Même l’Etat-Major n’y croyait pas à ce grand désir de politique, coûte que coûte pour en découdre avec cette droite … qui n’en finit pas de découdre le contrat social sous fond de crise financière d’un Capital qui, lui, n’oublie pas de se restructurer au passage en pompant méthodiquement dans nos poches et notre énergie vitale, santé et retraite…

Non vraiment, chapeau, la mise en scène était impeccable. Plus fort, l’intrigue va rebondir, encore et encore … pendant une semaine.

Pensez donc, le premier ne serait pas le premier. La première d’hier serait la quasi dernière d’aujourd’hui. La seconde serait peut-être la première de demain et la surprise viendrait du troisième qui n’en pourrait plus de dire à la seconde et au premier, « faudra faire comme je dis ». Quant au quasi dernier, généreux dans la défaite, il expliquera doctement et sans rancune aucune que seul, le premier sera à même de le représenter… Quant au dernier des derniers, il parait que l’important, c’est de participer !

Joyeux, non ? On sent la gagne ! On la voir venir puisqu’un électeur sur neuf, grosso modo (4% selon la droite, il faut savoir citer ses sources !), nous aurait dit que le gagnant, le vrai, était de ceux-là, et on ne le savait pas, pauvre de nous...

Formidable, ce spectacle démocratique qui permet un partage des rôles aux petits oignons. Le bon, la brute, le truand ... et l’UMP, les tontons flingueurs ? Peut-être un peu excessif ? Sans doute car enfin ces français qui se sont déplacés ont bien le droit d’y croire. Manquerait plus que l’on ne tienne pas compte de leur point de vue. Comme dit l’autre, ce fut une grande démonstration de démocratie participative. C’est tellement vrai qu’aux Etats Unis, pays des grands prêtres des primaires, à l’exception d’Obama dont on connait l’espoir soulevé, un président est élu par …40% du corps électoral ! Cherchons l’erreur du grand coup médiatique !

Cela étant, on ne boudera pas notre plaisir de voir le premier, la deuxième, la quatrième, le cinquième et le sixième se faire tacler par le troisième. Il est vrai que la surprise n’est pas mauvaise.  Quoiqu’à la réflexion, il sert à quoi le troisième ? A rabattre de la gauche vers la gauche ? A prouver que le futur ou la future première sera bien représentatif de la totalité de la gauche du pays ? Imaginez, que le premier – qui ne l’a jamais dit avant – se mette à dire « il faut nationaliser le secteur bancaire » ? Imaginez que la seconde qui veut devenir première – pour autant une femme présidente, cela aurait de l’allure – finisse par dire « j’ai eu tort pour le traité constitutionnel, j’aurai du écouter le troisième plus tôt » ?

On croit rêver. Pincez-moi, cela sent l’arnaque … démocratique ! Eh oui, si le partage des rôles n’était qu’une nouvelle accélération du scénario pour justifier un immense et mortifère vote utile qui viendrait laminer du Front de Gauche à EELV en passant par le NPA et l’inévitable Lutte Ouvrière ? Et comme on ne tire pas sur les ambulances donc on ne citera pas Chevènement…pas plus, du moins !

En tout cas, la musique est trop belle pour ne pas l’écouter. Il s’en est même trouvé de la gauche de la gauche, comme on dit,  et chez les Verts pour gober l’idée qu’il fallait aller voter… pour choisir son candidat du second tour ! Pourtant, des avertis qui savent bien « qu’une bataille non menée est toujours perdue » !

J’en connais qui se sont convaincus que « l’histoire était en marche », ce dimanche 9 octobre puis le prochain. Foutaises ! La machine à perdre pourrait être justement d’avoir réussi à faire croire que seul le Candidat avec une majuscule sera le candidat et que les autres ne valent pas tripette. Attention au bobard, il pourrait faire oublier l’essentiel, ce qu’était le Candidat avant et ce qu’il sera après si le rapport de force n’est pas suffisant à gauche du …PS.

Exit Eva, exit Jean-Luc, le troisième va incarner la gauche de la gauche et infléchir la tentation sociale-démocrate des deux premiers. Et hop, le boulot est fait ! La boucle est bouclée. Fallait y penser, il suffit que les médias continuent de pousser dans le bon sens !

Non décidément, cette histoire de primaire ne dit rien qui vaille. Certes, le scénario est bien torché. Il y a tout, les petites phrases, l’émotion, les cascades, les rebondissements mais la fin ne sera pas bonne. Si le coup loupe, si l’espoir ne se lève pas, c’est la Marine qui ramasse… dans cinq ans.

2,5 millions, c’est bien. Deux millions 500 000, d’abord, les autres dans la foulée, qui se mêlent de leurs affaires sans les déléguer à un sauveur suprême, c’est beaucoup mieux et surtout indispensable ! Veut faire mieux le troisième ? Si les réponses du premier – deuxième et de la deuxième – première ne lui plaisent pas, qu’il appelle à voter Front de Gauche et en deuxième choix EELV !

Moi, je préfère une fin heureuse. C’est pourquoi, je ne lâche pas l’affaire – c’est le cas de le dire – pas question de me faire embobiner par les rois de ce mauvais spectacle. Vraiment pas envie d’en faire un navet et faire manger aux générations à venir … des rutabagas. La gauche, c’est heureusement plusieurs voix, les nôtres d’abord et bien d’autres, pas seulement celles que prétendent représenter les six ex candidats … du Parti Socialiste. Surtout quant on a des exemples vivants sur le plan local depuis 1995 !

Désolé, mes humeurs m’ont repris !

Etienne Doussain

Conseiller municipal « Noisy solidaire, à gauche vraiment ».

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 10:20

Syvie2                                      Déclaration

 

Monsieur le Maire,

Mesdames et Messieurs les conseillers municipaux

 

Lors des élections municipales de 2008, avec mes co-listiers de la liste "Noisy Solidaire à gauche vraiment" forte de ses trois composantes : FASE, NPA, PCF, nous avons placé au coeur de nos ambitions pour la ville, la question de la vie démocratique de la cité pour permettre la pleine citoyenneté de ses habitants.

Nous continuons de penser que la ville ne peut se faire contre ses habitants quand bien même les projets semblent les meilleurs à ceux qui les portent. La ville doit être pensée avec ses habitants.

Nous nous sommes exprimés sur la politique d'urbanisation et d'aménagement de la majorité municipale. Nous avons eu l'occasion à de nombreuses reprises au sein de cette assemblée de porter les inquiétudes voir les colères de certains de nos concitoyens quant aux projets entérinés sans que les habitants soient réellement associés aux décisions qui les concernent.

En ce sens, nous nous félicitons de contribuer à une certaine vigueur démocratique dans ce conseil en apportant nos contributions au débat d'idées trop souvent malmené.

Nous aurions apprécié à ce propos qu'il soit donné suite à notre demande de modification du réglement intérieur du conseil municipal, concernant le seuil de constitution des groupes; nous remarquons non sans une certaine facétie que le même type de requête légitime vient d'être soumis au sénat par le groupe Europe écologie les Verts avec une grande chance d'aboutir: O tempora, O mores!

Dans un autre registre, cette mandature municipale, du fait de la crise provoquée par les financiers, a vu les conditions de vie des noiséens comme de tous les français s'aggraver.

Cette situation a été accentuée par les décisions gouvernementales de démantèlement des services publics avec pour corollaire une mise à mal des solidarités.

Nous attendions que la ville parce-qu'elle se situe à gauche de l'échiquier politique prenne des mesures fortes en faveur des populations fragilisées. Nous avons appelé à plusieurs reprises à la création d'un collectif de veille sociale qui aurait permis une réactivité concertée des acteurs sociaux de la ville. Nous ne désespérons pas d'être entendus tant l'urgence sociale le nécessite.

Nous sommes convaincus que des décisions telles que celles concernant l'augmentation des services périscolaires imposées aux familles il y a deux ans ne vont pas dans le sens de la justice sociale. Et que dire des conditions de non-accès à ces dits services pour les écoliers de "Noisy résidence" ou en situation de précarité de logement.

Parce-que la défense des services publics est au cœur de nos combats, pour la poste, pour l'école, pour la santé, pour la petite enfance, nous nous sommes prononcés contre les délégations de services publics et nous continuerons à le faire.Logo.JPG

Ce rappel de quelques-uns des sujets qui ont animé nos débats, parce-que nous avons pris l'engagement lorsque nous nous sommes présentés aux suffrages des noiséens de procéder à une rotation des mandats des élus et que ce conseil sera pour moi le dernier ....de cette mandature. Je présenterai en effet à l'issue de ce conseil ma démission à Monsieur le Maire.

Je me permets ici de remercier mes camarades de "Noisy Solidaire" pour le travail accompli et notamment Etienne Doussain . Je souhaite bon courage à Véronique Jacquet qui prendra la suite. Il ne s'agit évidemment pas pour moi d'un retrait  de la vie locale mais du respect d'un engagement commun et d'une nouvelle façon de contribuer à la vie démocratique de notre ville, Noisy le Grand.

 

Sylvie Monnin

Conseillère municipal « Noisy solidaire,à gauche vraiment »

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 16:50

Vous allez nous dire que c’est un peu primaire que de traiter de cette façon ... cette grande avancée démocratique que sont … les primaires citoyennes organisées en grande pompe par le Parti Socialiste, et bien plus modestement par le Parti Radical de Gauche.

C’est vrai que c’est un peu facile que de s’en prendre aux celles et ceux qui, enfin, nous expliquent à longueur de médias que nous allons pouvoir choisir le meilleurs des meilleurs. 

Mon œil ! Il s’agit simplement de choisir d’accentuer la bipolarisation politique. Un grand parti de droite et un grand parti de gauche, interchangeables en quelque sorte… 

Mon œil ! Car cette méthode ne fait que conforter un régime présidentiel que les mêmes, il y a longtemps, pourfendaient au nom … de la démocratie. Il fut même un président socialiste de la République, et non pas un président de la République socialiste, qui vilipendait les institutions de la 5ème république, taillées sur mesure pour un Général De Gaulle, institutions auxquelles il s’habitua très vite… durant 14 ans, avant le quinquennat, autre coup politique d’un 1er ministre socialiste. Faut dire que pour laminer les minorités, fussent-elles de 40 à 50% de l’opinion, il n’y a pas mieux que la 5ème !

Et c’est avec ce même modèle qu’au nom de la défaite trop annoncée du président Sarkozy, l’on veut nous faire avaler les dites primaires ? Nous faire le coup du sauveur suprême, en quelque sorte ?

Décidément le goût du pouvoir pourrait faire oublier un peu vite l’élémentaire de la démocratie et l’on notera avec intérêt la complaisance médiatique du moment, voire de ce gouvernement de droite avec la dernière déclaration de Monsieur Fillon trouvant l’expérience intéressante.

Plusieurs émissions de télévision à heures de grande écoute, revues de presse en pagaille, caltez, volailles, la gauche est là et il n’y en aurait pas d’autres. Les Verts, Le Front de Gauche, le NPA, Lutte Ouvrière et leur potentiel électoral de 15 à 25% n’existent plus et devraient se plier à l’imposture médiatique, au coup fumant d’une bonne campagne de communication orchestrée par les pros du Parti Socialiste avec la complicité des médias bienpensants, ou du moins qui les accueillent à bras ouverts.

Alors, se posent des questions. Inévitables pour plusieurs d’entre elles puisqu'il s'agit des institutions démocratiques! Doit-on compter cette super communication dans le temps de parole du futur candidat socialiste ? Les frais de campagne électorale doivent-ils être majorés du coût de ces temps d’antenne ? La mise à disposition dans nos villes de bureaux de vote doit-elle être facturée ? Le temps passé des agents de nombreuses collectivités territoriales doit-il être comptabilisé ?

Pas si anodin que cela, cette somme de questions … Elle a à voir avec l’égalité de traitement de toutes les formations politiques … qui font les majorités futures. Ne pas les prendre en considération reviendrait à dire qu’hormis l’UMP-PS, le débat citoyen n’existe pas, que l’abstention a de beaux jours devant elle… et pire, que l’extrême droite n’a qu’à attendre que tombe le fruit blet d’une démocratie parlementaire usée et manipulatrice.

Et dans le même ordre d’idée, la bouche en cœur, il parait évident aux dévoués militants du Parti Socialiste noiséen de bénéficier de l’usage de 11 écoles publiques de Noisy le Grand sans qu’à aucun moment, cette question n’ait figuré dans un ordre du jour du conseil municipal ! 

Formidable, le ministère de l’Intérieur a formulé des dispositions, nous apprend le dernier tract de la section du PS. Circulons, il n’y a rien à voir, juste à constater. A constater d’ailleurs que lorsqu’une organisation politique ou associative noiséenne demande à bénéficier de l’usage d’une salle communale, cela devient plus compliqué. Non pas que cela soit impossible, simplement c’est plus compliqué. Vous comprenez, l’agenda, le nombre de salles, les besoins des associations, tout cela, c’est plus compliqué…

Au point où certaines associations préfèrent s’en remettre, y compris en payant, aux gestionnaires de salles privées… Qui ne connait pas la salle Varlet, par exemple ?

Non, vraiment, ces primaires ne disent rien qui vaille. D’ailleurs, l’expérience italienne a parlé, la gauche qui s’y était engouffrée a été laminée par Berlusconi et ses acolytes pour le résultat que l’on sait ! Belle réussite, non ?

Sous couvert d’un soi-disant choix – mais entre qui et qui, on se le demande -, il y aurait bien un petit goût de déni démocratique… D’ailleurs, vous trouvez que l’UMP critique cette procédure inédite ? Pas vraiment, puisque ses dirigeants l’ont aussi prévue pour eux-mêmes au cas où…

Voilà ce que c’est de laisser trainer des tracts dans ma boite à lettres ! Irritation, boutons, rancœur, fiel, rien de bon avec ce coup de bluff qui laissera des traces…

Allez, moi, je vais faire campagne pour le Front de Gauche élargi et Mélenchon puisqu’heureusement il y a une autre gauche, multiple d'ailleurs ! Des fois que l’on me prenne pour un canard sauvage au lieu d’un enfant du bon dieu.

 

Etienne Doussain

Conseiller municipal « Noisy solidaire, à gauche vraiment ».  

Partager cet article
Repost0