Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne nos comptes rendus du Conseil Municipal, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui participent à l'activité de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, militants de la France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Ils profitent de la crise sanitaire ...
    Soutenons le rassemblement du 19 janvier 2021 contre la Loi de « Transformation de la Fonction Publique » en étant nombreux devant la mairie de NoisNoisy-le-Grand 17 h. Vous trouverez ci-joint : l'appel de l'intersyndicale l'attestation de déplacement...
  • Meilleurs Voeux Solidaires ...
    Solidarités La France comptera d’ici la fin 2020 près de 10 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté. Alors que 20% des plus riches cumulent les deux tiers d’épargne, 20% des plus pauvres sont contraints à l’endettement. L’indécente euphorie...
  • Adresse aux noiséen-nes pour l'an 2021 ...
    Crise sanitaire et sociale : des inégalités insupportables ! La crise sanitaire a mis en évidence la situation désastreuse de nos hôpitaux : 100 000 lits supprimés en 20 ans, au plus fort de la crise sanitaire seulement 35 000 lits mobilisés pour les...
  • KDO d'une fin d'année morose ...
    Conseil Municipal Lundi 14 décembre 2020 Toujours en retransmission aux bons soins de Facebook ! A croire que la "ville intelligente" que l'on nous annonce ne l'est que par l'intermédiaire des GAFAM (acronyme des géants du Web Google, Apple, Facebook,...
  • Coucou, nous sommes toujours là ...
    Conseil municipal du jeudi 19 novembre 2020 Lieu: Hôtel de Ville et accessible seulement en visio sur Facebook, ce qui est incroyable... Rien sur le site Web de la ville en direct... Stupéfiant ! La démocratie institutionnelle noiséenne ne pourrait donc...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 11:30

On a beau cherché, nous n'avons pas encore trouvé, ni sur le site, ni dans les publications récentes de la ville, une information circonstanciée sur le rapport Auzannet et ses conséquences si ses avis étaient suivis.

Dommage car le sujet est d'importance. Il ne suffira pas de tenter de s'attribuer le mérite de la future gare routière du Mont d'Est - la Région, le Stif et l'Etat ayant fait l'essentiel en la matière - pour faire croire que le transport francilien, à l'Est de Paris, est en passe de s'améliorer.

Aussi, en écho à la chronique qui vient d'être publiée par nos amis des Bas Heurts, mais aussi pour souligner la mobilisation des élus du Val Maubué, ci dessous le lien pour pétitionner d'urgence et soutenir ainsi le calendrier prévu pour la réalisation du réseau de transport du Grand Paris.

Par ces temps d'austérité renforcée, il y a de quoi s'inquiéter !

 

Ce qui est dit sur le site http://www.valmaubuee.fr/ :

 

 

Le rapport dit AUZANNET a été remis le 13 décembre dernier à Mme Cécile DUFLOT, ministre de l’Égalité des territoires et du Logement.

Dans ce rapport qui traite du calendrier et du financement largement sous estimé par le précédent gouvernement du Projet de Grand Paris Express, il est recommandé à la ministre de réaliser le projet par tronçons reportant l’arrivée du réseau Grand Paris Express à Noisy-Champs à 2030 !

Depuis plusieurs mois, l’arrivée de ce nouveau mode de transport performant, visant à désaturer le RER A et à offrir des connexions directes de Noisy-Champs vers Chelles, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne, est annoncée et promise aux habitants et aux entreprises pour 2018/2020.

Le Grand Paris Express est une priorité absolue !

 

Pétition Grand Paris

 


Partager cet article

Repost0
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 18:16

page-de-garde-Abbe-Pierre-2013.jpg

 

Deux solutions pour consulter :

 

Le rapport intégral ? Cliquez ici Rapport fondation Abbé Pierre 2013 Rapport fondation Abbé Pierre 2013

 

La synthèse ? Cliquez ici rml-18-synthese rml-18-synthese

Partager cet article

Repost0
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 10:30

Comme quoi, on peut faire simple et juste !

 

Partager cet article

Repost0
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 14:54

C'est fou ce que notre bonne ville peut produire comme intitiative associative ! Il suffit de regarder les publications du Journal Officiel pour s'en rendre compte. A croire que dorénavant dès qu'un noiséen rencontre un autre noiséen, il en est qui se disent "et si on montait une association pour défendre notre point de vue" ...

Mal entendu, mal vu ? Peut-être !

 

Pour ce qui nous concerne, bienvenue à l'ADIHPA... Souhaitons lui de devenir un autre lieu d'expertise du quotidien et de l'avenir des noiséens qu'elle souhaite fédérer !

Flyer ADIHPA

 

Publication ADIHPA JO 29 12 12

Partager cet article

Repost0
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 10:40

On y est ! Le « gigantesque » hôtel de ville, dixit le Parisien, est livré. Faut que ça brille et faut mettre les petits plats dans les grands… Faut qu’on se le dise. Faut que ça se sache partout en France et en Navarre.

Alors, plan de com. oblige, une campagne d’affichage, un « Noisy Mag » tiré à part et des vœux du maire au top niveau ! Pensez –donc, il se murmure qu’aux côtés de Michel, Manuel et Claude, ils seront bien 2000 à profiter de l’instant. Faut bien reconnaitre que dans le monumental, on en a mis un coup du côté du clan majoritaire. Non, non, je ne parle pas de l’escalier qui domine la Marne ! Non, je parle des multiples roulements de grosse caisse pour annoncer l’évènement et de la précipitation à le faire coller avec les vœux du Maire, et accessoirement du conseil municipal, vous noterez la nuance…  Jusqu’à ce dimanche enneigé où de courageux et motivés employés municipaux s’employaient à dégager l’esplanade et les jeux d’eau pour l’installation d’une superstructure toilée avant les dits vœux…  Manque de pot, la neige pourrait continuer de tomber, les dieux seraient donc contre nous !

Auparavant, fallait voir sur le boulevard Pambrun, comme on s’activait ces derniers jours du côté des entreprises …de main-d’œuvre qui, bonne aubaine pour elles par ces temps de crise et c’est tant mieux, mettaient la main à la pâte des finitions pour respecter les délais… des vœux du Maire. Y-a des rendez-vous symboliques qu’il ne faut pas louper, tant pis d’ailleurs pour les risques de loupés !  Car les conditions de travail, le long de la chaussée, encombrée, certes, ne semblaient pas, elles, au top. On les a bien vu les ouvriers, travailler de part et d’autre de la chaussée, avec le souci évident de bien faire, mais dans des limites bien approximatives, c’est du moins l’opinion d’un pékin moyen, de sécurité… puisque la circulation n’était pas interrompue et que la maréchaussée, municipale comprise, n’était pas là pour réguler le trafic. Pas de pépins ? Parfait…

Mais bon, tout cela est derrière nous dorénavant. L’essentiel, c’était la livraison dans les délais impartis, ceux des hôtes majoritaires du Château Périac s’entendent ! Allez, foin de mauvaises pensées, foin du faire et du paraitre, parlons du fond.

Une nouvelle mairie ? Nous étions et sommes de ceux qui pensent qu’il en fallait une et que la centralité du vieux Noisy n’était pas une mauvaise idée en soi. Donc, le reproche d’un persiflage inutile qui nous serait adressé ne serait pas le bienvenu (nous ne parlerons pas du stationnement et de Vinci, c’est promis…).

Nous étions pour cette opération pour une raison très simple : depuis plus de trente ans, des services de la vie scolaire en passant par plusieurs services techniques, on devait se contenter de préfabriqués. Il était donc plus que temps, et que Michel Pajon soit à la manœuvre ne change rien à l’affaire, de doter Noisy le Grand d’un hôtel de ville à la hauteur des services à rendre à la population. Il était donc plus que temps que les employés municipaux de cette ville obtiennent une amélioration de leurs conditions de travail, le tout en faveur des noiséens et de leur accueil. Cette optimisation, sans doute réussie, ne supporte donc pas la critique… Il y avait nécessité.

Non, c’est ailleurs que se glisse notre mauvais esprit. On passera sur les surcoûts de l’opération, gonflés au passage par le Parisien mais réels. On passera sur la facile opération de communication qui laisserait croire que le sauveur suprême s’est arrêté sur notre bonne ville de Noisy le Grand et que sa vision d’un monde noiséen nouveau s’est enfin posée sur nous mais on ne passera pas sur le « trompe l’œil », l’opération qui habille la façade mais ne change rien au fond.

Trompe l’œil ? Mais oui, trompe l’œil que d’expliquer dans la presse que la ville ne peut pas scolariser des enfants Roms dans de bonnes conditions (sans parler de les nourrir au tarif hors commune, donc le plus cher…), tout comme à Champs sur Marne où l’on renâcle sur la scolarisation ou Ris-Orangis maintenant au prix d’un discours de gauche décevant, alors même que la ville de Noisy le Grand, passez-moi, l’expression, « dégueule de fric ».

Il suffit pour cela de constater les excédents successifs du budget de fonctionnement et de voir le niveau d’investissement que défend fièrement le maire, pour en juger…

Parbleu, encore 25 millions d’euros d’excédent de fonctionnement en 2011 (ce qui n’empêche pas les services noiséens d’augmenter régulièrement à grands coups d’inflation votée annuellement par la majorité) ! Pas mal, non ?

Bien évidemment, me dira notre édile préféré, faut bien s’autofinancer sans trop s’endetter – ce qui n’est plus aussi vrai, semble-t-il, puisque la dette par tête de pipe a augmenté (oui, on sait, par rapport à d’autres villes de même taille, cela reste raisonnable…).

Mais c’est justement là où le bât blesse ! Même si de nombreuses opérations sont en cours (piscine, ferme, etc…, mais très peu pour la voirie), la question des moyens financiers de notre ville ne se pose pas… Elle en a et des confortables  – au point où, lors d’un conseil municipal récent, le maire a tenu à me rassurer en me disant que la ville pouvait se payer le luxe de patienter deux ou trois ans avant de vendre le foncier qu’elle a acquis à grands renforts d’acquisitions amiables ou de préemptions ces dernières années, en attendant que le marché de l’immobilier s’améliore - ce qui, chacun peut le constater, est loin d’être le cas avec la politique récessionniste que l’on nous impose au plan national, règle d’or oblige.  

Noiséens, jugez-en, depuis au moins dix ans, c’est de 8 à 12 millions d’euros par an selon nos estimations qui passent dans les acquisitions foncières !

Trompe l’œil, donc que le refus implicite de créer des logements passerelles ou intermédiaires pour les familles expulsées ou sans solution d’hébergement. Trompe l’œil que de refuser, depuis trois ans déjà, la création d’une cellule de veille sociale rassemblant toutes les composantes du conseil municipal et les associations de solidarité noiséennes et répondre ainsi au plus près des besoins qui seront inévitablement recensés.

Trompe l’œil encore, que de ne pas vouloir organiser un débat serein et apaisé dans notre ville avec les services de l’État, du Conseil général et des communes voisines, sur l’installation de bidonvilles, ici où là, aux entrées de notre ville. Et que l’on ne se trompe pas, nous non plus, sur cette question ! Il ne s’agit pas que des bidonvilles construits à défaut de mieux par les familles Roms mais aussi du traitement de la pauvreté et du logement dans nos villes.  Pas du faux logement social dont la majorité municipale nous bassine régulièrement. Le vrai ! Celui auquel 30 % des noiséens seraient éligibles selon le diagnostic du Plan Local de l’Habitat voté par le même groupe majoritaire. Et pour cela, il faudrait une volonté de l’État, relayée par les communes, qui, pour l’instant, n’est pas encore au rendez-vous quoiqu’en dise Mme Duflot…  

Trompe l’œil, enfin, que le prétexte de l’installation précaire des familles Roms pour lesquelles on ne pourrait rien faire d’autre que de les expulser de ville en ville alors même – et c’est vérifiable par chacun(e) d’entre nous – que des campements de sans logements existent depuis plusieurs années dans nos communes sans que l’on semble s’en émouvoir du 94 au 93 ou du 93 au 94. Regardez à gauche en sortant de l’autoroute au Mont d’Est, sortie Villiers sur Marne, en face du vendeur de Smart ! Bienvenue dans notre ville, Monsieur Vals, Ministre de l’Intérieur, bienvenue Monsieur Bartolone, Président de l’Assemblée Nationale et ancien président du Conseil Général du 93, justement…

Alors une dernière question … Ne donnera-t-on pas à voir un Trompe l’œil indécent avec le gaspillage évident que les futurs vœux de la municipalité, mercredi prochain, vont provoquer ?

Tout ça pour ça, Monsieur le Maire ? Tout ça pour faire part à la Seine-Saint-Denis de la fierté des noiséens incarnée par vous-même et la majorité municipale ?

A l’évidence, je ne serai pas présent à la traditionnelle cérémonie des vœux du conseil municipal. J’ai trop de doute sur l’habillage !

Avec mes meilleurs vœux, néanmoins.

Etienne Doussain

Conseiller municipal "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

Partager cet article

Repost0
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 17:19

logo.png

En signant avec le Medef un accord « au service de la compétitivité des entreprises et de la sécurisation de l’emploi », trois syndicats minoritaires ont donné en France un aval anticipé aux  réformes structurelles du marché du travail imposées par la Banque centrale européenne, la Commission européenne et le FMI dans le Sud de l’Europe. Tout y est : baisse des salaires en cas de menace sur l’emploi, prédominance de l’accord d’entreprise sur l’accord de branche et sur la loi, facilitation des mobilités forcées et des licenciements. Le Wall Street Journal félicite les patrons français d’avoir « gagné une nouvelle flexibilité ». 

L’accord signé le 11 janvier par le Medef, la CFDT, la CFTC et la CFE-CGC confirme la possibilité, déjà adoptée par la majorité précédente, d’accords d’entreprise dits de « maintien dans l’emploi », avec une baisse des salaires, en cas de « graves difficultés conjoncturelles ». Les salariés qui refuseraient la baisse de salaire seraient licenciés pour « motif personnel », exonérant l’entreprise de toute obligation de reclassement. De même, tout salarié qui refuserait un changement de poste ou une mutation géographique pourra être licencié pour « motif personnel », dès lors que l’entreprise a signé un accord sur la mobilité.

La « sécurisation des licenciements » tant souhaitée par le Medef se traduit aussi dans l’accord du 11 janvier par une réduction des délais de contestation des plans sociaux et des licenciements, ainsi que par une priorité donnée à la conciliation prudhommale, avec des indemnités minimes dont l’acceptation par le salarié interdit ensuite toute poursuite judiciaire.

Plus profondément encore, l’accord du 11 janvier dynamite toute la législation sur les plans sociaux : un accord d’entreprise peut prévoir une procédure totalement différente de celle prévue par la loi ; et s’il ne parvient pas à obtenir la signature des syndicats, l’employeur peut déposer son plan social à l’Inspection du travail, qui doit motiver un éventuel refus dans un délai de 2 à 4 mois.

En guise de contreparties, l’accord prévoit essentiellement un renchérissement limité des CDD de très courte durée (moins d’un mois), la généralisation de la complémentaire santé pour les salariés des PME et une majoration de 10% pour les  heures complémentaires des salariés à temps partiel. Des avancées qui seraient appréciables si elles n’étaient pas payées aussi cher.

Car la France et l’Europe s’enfoncent dans une grave récession, provoquée par les politiques d’austérité et par la frilosité des banques qui réduisent leurs crédits pour préserver leur bilan. Les brèches ouvertes par l’accord du 11 janvier ne vont certainement pas « accélérer la création d’emploi » comme l’annonce le gouvernement ; elles vont plutôt faciliter le passage du tsunami de licenciements qui s’annonce et accélérer la montée du chômage.

Attac appelle les parlementaires français à corriger les graves dangers que présente ce texte et invite tous les acteurs sociaux à organiser ensemble la résistance et la construction d’alternatives à ces politiques suicidaires pour les salariés et pour les peuples européens. Dans cette perspective, les nombreuses forces syndicales et associatives européennes engagées dans le processus d’Altersommet se réuniront début juin à Athènes en vue d’affirmer haut et fort qu’une autre Europe est possible.

 

Attac France,
Le 14 janvier 2013

Partager cet article

Repost0
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 17:25

SANS COMMENTAIRES DE NOTRE PART

 

INFORMATION URGENTE
OCCUPATION EN SOUTIEN AUX SANS PAPIERS GRÉVISTES  DE LA FAIM DE LILLE 


Depuis 13H30 le siège du Parti Socialiste, rue Solférino à Paris, est occupé en solidarité avec les grévistes de la faim de Lille (60ème jours)
Les occupants se sont enchainés à l'intérieur et demandent à ce que M. Valls réponde favorablement aux revendications des grévistes de la faim sans papiers de Lille.
Les occupants dénoncent aussi l'expulsion des deux grévistes de la faim au 59eme jour et exigent leurs retour.
 

POUR LES SOUTENIR

DEMAIN VENDREDI 4 JANVIER 2013 MANIFESTATION DE SOLIDARITÉ A PARIS RÉPUBLIQUE 14H30

LA FASE SOUTIENT LES GRÉVISTES DE LA FAIM DE LILLE ET LES ACTIONS DE SOLIDARITÉ,
ELLE DEMANDE LEUR RÉGULARISATION AINSI QUE CELLES DES SANS PAPIERS.

 

*****************************************************

 

NATIONALISATION ???

Edouard Martin est militant de la section CFDT de Florange

lettremartin_Page_1.jpg

lettremartin_Page_2.jpglettremartin_Page_3.jpglettremartin_Page_4.jpg

Partager cet article

Repost0
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 15:00

Logo.JPGvous présente ses

M.gifeilleurs  V.gifoeux

 

 

pour l'année nouvelle !

 

Le "changement", c'est à construire

tout de suite et maintenant ...

 


Partager cet article

Repost0
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 15:29

Il parait que certains n'ont pas aimé, ici ou là....

On aurait perdu le sens de l'humour du côté du Parti Socialiste, de Matigon et de l'Elysée ?

Il est vrai que par ailleurs, nombreux sont ceux qui rient jaune en pensant avoir voté pour "le changement, c'est maintenant !

Alors ne boudons pas notre plaisir et regardons cette vidéo du PCF...

 

 

Partager cet article

Repost0
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 18:00

On a loupé la "fin du monde", ne loupons PAS les fêtes de fin d'année !

 

Pour le reste - et ce n'est pas rien - on reprendra le collier dans quelques jours ...

 

 

gif-anime-noel-145.gifnoel-papanoel-74

Partager cet article

Repost0