Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne nos comptes rendus du Conseil Municipal, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui participent à l'activité de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, militants de la France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 18:45

Ainsi va la vie !

 

L’inattendu ne vient pas d’où on le pensait … Il parait que la section locale du Parti Socialiste de Noisy le Grand serait sur le point de s’auto- dissoudre à l’occasion de la prochaine élection municipale. La nouvelle demande à être confirmée mais néanmoins son local est déjà méconnaissable…local ps

 

Mais comment en est-on arrivé là ? Les militants les plus humbles auraient-ils démérité ?

 

Mais, non, c’est simplement la volonté d’un homme de ne pas se fourvoyer publiquement dans un engagement connu mais inapproprié comme on dit maintenant.

PS, sors de ce corps, pourrait-on parodier ! Que les stigmates disparaissent ! Qu’enfin l’homme, dans sa pleine lumière, apparaisse tel qu’il est, sans les oripeaux partisans et rassemblons nous plus pour être plus forts à ses côtés dans l’allégeance due aux institutions électives de la Vème République !

Incroyable mais vrai… L’exorcisme serait en passe de réussir. Finis les pesanteurs de la politique gouvernementale d’un PS  totalement social-démocratisé, englué  dans les thèses néolibérales de l’offre qui épuisent les peuples ! Terminé de subir les épines plus que la rose ! L’homme est nu devant la vérité électorale. Lui et le peuple en somme. Le changement, c’est lui…

C’en était trop d’assumer les coups de menton du ministre de la Police, de devoir expliquer l’abandon des promesses électorales non tenues ou, encore, de subir la dernière reculade de la loi sur la famille dont chacun sait que les contours, les références ont bien changé en 30 ans, quoiqu’en disent ceux qui ont la nostalgie du rétroviseur…

Non, enfin libre et sans étiquette à respecter et pourtant l’étiquette en régime monarchique, cela compte !  Comme Jacques Mahéas, maire de Neuilly Sur Marne, encore que lui fût remercié par les instances du PS, lui-même, pour cause, semble-t-il, d’affaire pénale perdue…

Enfin, libre pour ne pas endosser publiquement les effets d’une politique approuvée, même totalement approuvée si l’on en juge des votes du député Pajon à l'assemblée nationale ! C’est un homme neuf qui se présente à nos suffrages.

Oubliée, la 4ème candidature sucessive à cette mairie tant aimée, 18 ans une paille ! Oubliée, la concurrence libre en non faussée qui justifie les délégations de service public au privé dans notre bonne ville, crèches Morano, stationnement, restauration scolaire ou piscine depuis peu ! Oubliées, vidéosurveillance et police municipale ! Oubliés, préemptions et mitages fonciers ! Oubliées, les procédures et les contentieux judiciaires contre ceux qui s’opposent !  

L’homme nouveau est là et vous regarde au fond des yeux. Le destin porte un nom, c’est Michel Pajon 2014 !

Demain ne sera pas comme aujourd’hui et les lois de la communication électorale vont s’en charger, Noiséennes, Noiséens…

Parfois, pour commencer à zéro, à défaut d’avancer masqué, il faut savoir faire table rase du passé.

plus-fort.JPGEt visiblement, le passé récent du député maire, cumulard depuis 1996 à ce titre, le passé, disions-nous, c’est l’emblème du Parti Socialiste conquis de haute lutte…avant 1995.

A ceux qui n’étaient pas encore nés, il est bon de dire qu’en 1989, par exemple, deux candidats du PS s’affrontaient dans notre bonne ville… Querelle d’égo, querelle de destin municipal ? Si Paris valait bien une messe pour Henri IV, le PS noiséen valait bien Michel Pajon au bout du compte.

Mais foin de tout cela, il est temps. Il faut en finir avec les fausses promesses et l’imposture politique du « changement, c’est maintenant ». Non, le « changement », c’est moi, Michel Pajon.

PS, sors de ce corps…et l’homme est enfin face au peuple.

 

Aux militants orphelins, aux sympathisants socialistes désemparés : il ne tient qu’à vous de décider de votre histoire…politique !  Ce qui est sorti de ce corps par l’exorcisme de la communication électorale à l’américaine, vous pouvez vous aussi le vaincre.

Renoncerez-vous aussi ?

Ou reprenez-vous, la gauche mérite mieux que faux semblants et hypocrisie politique…  

Verts en déshérence, Chevènementistes en mal de poste, faites en autant. Avancez à visage découvert …

 

On a le droit de voir rouge

Partager cet article
Repost0
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 14:51

Tract-13-fev-1-.jpg

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 15:18

Le chiffre du jour

 

52 %

c’est le pourcentage des jeunes de 18 à 24 ans en CDD, en intérim ou en apprentissage,

contre 18 % en 1982

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 18:54

Rien à dire, la communication, c'est un métier ! Un vrai !

D'ailleurs, il suffit pour cela de regarder les comptes de la ville pour se rendre à l'évidence. Un métier, cela se paye et c'est bien normal...

Quand il y a de l'expertise, il faut qu'elle soit récompensée, et à son juste prix.

S'agissant de Noisy Magazine, il n'y avait pas de raison qu'il en soit autrement. Il est donc juste de se féliciter publiquement de la récente arrivée du numéro 200 et de fêter cela en grande pompe.

Comme le dit celui ou celle qui a eu l'avantage de maquetter l'invitation que vous trouverez ci- après, sans nul doute diffusée à un public averti et connaisseur, 18 ans, ça se partage.

Mais dites-moi, 18 ans, c'est juste un an après la première élection du maire actuel ?

On ne se trompe pas ? invitation001.jpg

Non, c'est bien cela, il n'y a pas d'erreur. 1995, élu, 1996, nouveau canard municipal parfaitement ajusté par une boite de communication bien connue dont on taira le nom pour ne pas faire de jaloux. Non, c'est cela, ça colle. 1996 + 18, c'est bien 2014, année d'élection municipale...

Ben, mon vieux, fallait viser juste et on l'a fait ! Faut dire que dans la capitale de l'Est parisien, on ne rigole pas avec les sujets sérieux. Et, un bô canard municipal, c'est un sujet sérieux qui mérite de rassembler large, bien au delà, d'ailleurs, de ces boudeurs ou mauvais esprits - il y en a - qui se contentent, surtout en immeuble, d'un geste incongru, irrespectueux qui va de la boite à lettres à la poubelle, jamais trop loin fort heureusement...

Bref, on ne rigole pas, en tout cas pas tout de suite, avec la com... C'est une affaire sérieuse qui n'a rien, mais absolument rien à voir avec la prochaine élection municipale. Rien à voir avec la période suspecte, comme on dit du côté du code électoral...

Mais qui c'est qui le dirige le beau canard municipal ? Qui c'est le patron de Noisy Magazine ? Mais oui, enfin, qui signe les éditoriaux en première page, sinon le maire...sortant ?

Certes, comme on dit en mairie parfois, il n'y a pas de mal à se faire du bien mais quand même une interrogation fugitive, voire inopportune, traverse nos pensées, alors même que ces 18 ans nous émeuvent et nous émerveillent à la fois tant la jeunesse est belle... Mais n'est-on pas en pleine période électorale durant laquelle les avantages des uns peuvent être contestés par les autres ?

invitation-suite002.jpgN'est-on pas, répétons le encore, en pleine période "suspecte" où chaque candidat et son équipe peuvent avoir à rendre compte devant la Commission Nationale des Comptes de Campagnes Electorales des dépenses qu'ils engagent, voire de celles qui pourraient leurs être imputées a postériori pour respect de l'égalité des chances entre postulants ?

Véritable question ! Car enfin, une soirée d'anniversaire comme celle-là, ça va chercher dans les combien en comptant les bristols d'invitation, le buffet, le personnel, la com gratuite pour un des candidats, en somme ?

Faut voir. Faut peut-être demander conseil ? Interroger, voire dénoncer cette habile manoeuvre qui consiste, la main sur le coeur, à faire croire qu'il ne s'agit que de fêter la belle publication noiseenne et son rédacteur en chef ?

Vous, nous ne savons pas, mais nous, nous trouvons cela "suspect" cette soirée d'anniversaire, le 6 février prochain, pour célébrer l'organe de communication massive du maire sortant et de son équipe, qui bien évidemment sera là au grand complet parmi les invités qui ne manqueront pas de se presser en...masse. Au fait le fichier des invités ? Il restera bien en mairie après la fête d'anniversaire...

 

On a le droit de voir rouge






Partager cet article
Repost0
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 17:50

Le mouvement de balancier a commencé ! Après les vertus annoncées, par les mêmes d'ailleurs, de la décentralisation dès 1984, voilà revenu le temps de l'hyper-centralisation, à une nuance près - l'Europe passe par là - qu'il s'agit de créer de grandes métropoles et de nouvelles régions pour lesquelles certains élus réclament déjà le pouvoir de légiférer.

La mécanique d'éloignement du citoyen est à l'oeuvre, impitoyablement...

Les conditions de l'autoritarisme technocratique et politique sont posées, une à une.

Avec, au passage, une obsession, le contrôle et la réduction de la dépense publique face à l'attractivité économique. Mais lequel ? Celui du Kapital ? Du grand ? La réponse est dans la bouche du Président de la République, l'homme du "changement, c'est maintenant".

Décidement de reniement en reniement, il ne restera plus qu'à officialiser un gouvernement d'union nationale entre l'UMP et le PS...

communiqué D. Adenot métropole centralisation de l'aména

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2014 7 26 /01 /janvier /2014 15:00

Il est des jours où la pensée profonde, version Pierre Dac, d'un ancien Président de la République, s'applique plus que d'autres !

Depuis quelques temps, de nouvelles feuilles, vert de gris, celles-là, mais anonymes, se fanent dans les boites à lettre noiséennes...

Sous le titre "Appel à l'abstention", s'en suit un appel au boycott des sortant...mais aussi des entrants de la prochaine élection municipale.

Amalgamant, sans nuance et bien volontairement, tout le beau et mauvais monde de la politique, l'objectif "antisystème" est clair et net. Il s'agit benoitement, est-il écrit de "la pulvérisation de la vie politique française"

Or, à y regarder de plus près, les termes employés dans cette prose "anomyme" rappellent curieusement les mots que l'on peut retrouver sur des sites ...identitaires, ou autrement dit d'extrême droite..., sites qui, sous des appelations diverses, roulent objectivement pour le bleu marine dont on voudrait colorer la France.

" tous collaborationnistes d'une Révolution bourgeoise sanguinaire en 1789;  Démocrassouille dans une repoublique politiquement correct; en passant par tous les autres partis politiques du système [soulignés par nous]; pensée unique et pourrie; les lieux de socialisation "socialistes", etc... ", rien ne manque pour pouvoir penser que les auteurs de cette feuille, toujours anomyme, sont en mission.

Peut-être la même d'ailleurs que celle de ceux, peut-être les mêmes d'ailleurs, qui collent et recollent dès qu'ils le peuvent sur les poteaux de la ville, des petits autocollants vantant une "génération identitaire" et  une "france aux français"  ou un slogan analogue.

Faut dire qu'heureusement, ces tristes petites feuilles ne tiennent pas longtemps accrocher sur le mobilier urbain.

C'est l'inconvénient de la saison, les services municipaux ramassent les mauvaises feuilles, aidés en cela par des citoyens vigilants ...et c'est tant mieux !

Car enfin, pour qui roulent ces pseudos anonymes ? C'est quoi un appel à l'abstention massive dans un moment où de nombreux électeurs, expérience oblige, font le constat que la gauche de gouvernement ne vaut pas mieux que la droite sarkozyste ?

Mais c'est tout simplement entretenir l'idée que plus il y aura de refus de vote, plus les électeurs convaincus qui se mobiliseront, pourront faire gagner ...en pourcentage au moins, leurs idées.

Et qui peut être intéressé par une telle stratégie ? Un Front National à 7ou 8 % lorqu'il y a 50 à 60% de votants devient mécaniquement un FN à 13 ou 15 % avec 30 à 40% de votants, parce que ses stratèges sont convaincus que son fidèle électorat, lui, va se déplacer ...pour voter.

Autrement, dégoutons les autres, y compris en appuyant sur leurs déceptions, et gagnons un gros lot électoral en allant voter !

Voila le raisonnement simpliste de cette feuille vert de gris anonyme ...antisystème, veut-elle faire croire aux gogos, feuille vert de gris qui ne mérite même pas d'être mise en ligne à titre d'exemple...

C'est certain, le climat est vraiment pourri en ce moment et il y avait longtemps que cela n'était pas arrivé.

Donc, un seul mot d'ordre. En mars, votez comme vous voulez, votez blanc, votez Noisy Solidaire... mais votez, au moins pour déjouer cette petite manoeuvre qui veut vous nuire...






Partager cet article
Repost0
25 janvier 2014 6 25 /01 /janvier /2014 10:00

Au moment où veulent se rassembler sous couvert d'un prétexté "jour de la colère", les tenants d'une droite extrême, au moment où les dires de l'Express, journal de gauche bien connu, éclairent les dessous de la prétendu colère, il est bon de se rappeler d'autres rendez-vous contre la tentative qui voit le jour en Europe de faire reculer les droits des femmes, les droits humains.

 

Extraits de l'Express : "A scruter de près la liste publiée sur son site, les groupes qui ont répondu à l'appel sont très souvent des mouvements liés de près ou de loin aux manifestations anti-mariage gay (Printemps Français, Collectif Pour L'Enfant, Collectif Famille Mariage...) ou des satellites anti-Hollande (Hollande Dégage, Hollande m'a tué, Stop-Hollande...). Ils croiseront même dimanche quelques Bonnets Rouges -le mouvement en lui-même n'a pas souhaité s'associer à Jour de Colère

 

Derrière la liste officielle des participants, on trouve également quelques soutiens embarrassants pour le collectif. Le mouvement intégriste Civitas, Riposte Laïque et Alain Soral appellent leurs troupes à défiler à Paris. Dieudonné s'est également fendu d'une invitation sur sa page Facebook. "Ca ne nous a pas vraiment plu, souffle Hélène. Mais Dieudonné ne fera pas le déplacement et comme notre mouvement est ouvert, certains de ses soutiens viendront peut-être défiler sous la banderole sur la liberté d'expression."  

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/jour-de-colere-les-dessous-du-rassemblement-des-anti-hollande_1316512.html#3HTbP4wsUXVoyOFU.99

appel-pour-manif-avortement-espagne-1er-fevrier-2014_Page_.jpg

appel-pour-manif-avortement-espagne-1er-fevrier-2-copie-1.jpg

A scruter de près la liste publiée sur son site, les groupes qui ont répondu à l'appel sont très souvent des mouvements liés de près ou de loin aux manifestations anti-mariage gay (Printemps Français, Collectif Pour L'Enfant, Collectif Famille Mariage...) ou des satellites anti-Hollande (Hollande Dégage, Hollande m'a tué, Stop-Hollande...). Ils croiseront même dimanche quelques Bonnets Rouges -le mouvement en lui-même n'a pas souhaité s'associer à Jour de Colère

Derrière la liste officielle des participants, on trouve également quelques soutiens embarrassants pour le collectif. Le mouvement intégriste Civitas, Riposte Laïque et Alain Soral appellent leurs troupes à défiler à Paris. Dieudonné s'est également fendu d'une invitation sur sa page Facebook. "Ca ne nous a pas vraiment plu, souffle Hélène. Mais Dieudonné ne fera pas le déplacement et comme notre mouvement est ouvert, certains de ses soutiens viendront peut-être défiler sous la banderole sur la liberté d'expression."  


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/jour-de-colere-les-dessous-du-rassemblement-des-anti-hollande_1316512.html#3HTbP4wsUXVoyOFU.99

A scruter de près la liste publiée sur son site, les groupes qui ont répondu à l'appel sont très souvent des mouvements liés de près ou de loin aux manifestations anti-mariage gay (Printemps Français, Collectif Pour L'Enfant, Collectif Famille Mariage...) ou des satellites anti-Hollande (Hollande Dégage, Hollande m'a tué, Stop-Hollande...). Ils croiseront même dimanche quelques Bonnets Rouges -le mouvement en lui-même n'a pas souhaité s'associer à Jour de Colère

Derrière la liste officielle des participants, on trouve également quelques soutiens embarrassants pour le collectif. Le mouvement intégriste Civitas, Riposte Laïque et Alain Soral appellent leurs troupes à défiler à Paris. Dieudonné s'est également fendu d'une invitation sur sa page Facebook. "Ca ne nous a pas vraiment plu, souffle Hélène. Mais Dieudonné ne fera pas le déplacement et comme notre mouvement est ouvert, certains de ses soutiens viendront peut-être défiler sous la banderole sur la liberté d'expression."  


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/jour-de-colere-les-dessous-du-rassemblement-des-anti-hollande_1316512.html#3HTbP4wsUXVoyOFU.99

A scruter de près la liste publiée sur son site, les groupes qui ont répondu à l'appel sont très souvent des mouvements liés de près ou de loin aux manifestations anti-mariage gay (Printemps Français, Collectif Pour L'Enfant, Collectif Famille Mariage...) ou des satellites anti-Hollande (Hollande Dégage, Hollande m'a tué, Stop-Hollande...). Ils croiseront même dimanche quelques Bonnets Rouges -le mouvement en lui-même n'a pas souhaité s'associer à Jour de Colère

Derrière la liste officielle des participants, on trouve également quelques soutiens embarrassants pour le collectif. Le mouvement intégriste Civitas, Riposte Laïque et Alain Soral appellent leurs troupes à défiler à Paris. Dieudonné s'est également fendu d'une invitation sur sa page Facebook. "Ca ne nous a pas vraiment plu, souffle Hélène. Mais Dieudonné ne fera pas le déplacement et comme notre mouvement est ouvert, certains de ses soutiens viendront peut-être défiler sous la banderole sur la liberté d'expression."  


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/jour-de-colere-les-dessous-du-rassemblement-des-anti-hollande_1316512.html#3HTbP4wsUXVoyOFU.99

A scruter de près la liste publiée sur son site, les groupes qui ont répondu à l'appel sont très souvent des mouvements liés de près ou de loin aux manifestations anti-mariage gay (Printemps Français, Collectif Pour L'Enfant, Collectif Famille Mariage...) ou des satellites anti-Hollande (Hollande Dégage, Hollande m'a tué, Stop-Hollande...). Ils croiseront même dimanche quelques Bonnets Rouges -le mouvement en lui-même n'a pas souhaité s'associer à Jour de Colère

Derrière la liste officielle des participants, on trouve également quelques soutiens embarrassants pour le collectif. Le mouvement intégriste Civitas, Riposte Laïque et Alain Soral appellent leurs troupes à défiler à Paris. Dieudonné s'est également fendu d'une invitation sur sa page Facebook. "Ca ne nous a pas vraiment plu, souffle Hélène. Mais Dieudonné ne fera pas le déplacement et comme notre mouvement est ouvert, certains de ses soutiens viendront peut-être défiler sous la banderole sur la liberté d'expression."  


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/jour-de-colere-les-dessous-du-rassemblement-des-anti-hollande_1316512.html#zHLOQMy7o6mbMxEY.99

A scruter de près la liste publiée sur son site, les groupes qui ont répondu à l'appel sont très souvent des mouvements liés de près ou de loin aux manifestations anti-mariage gay (Printemps Français, Collectif Pour L'Enfant, Collectif Famille Mariage...) ou des satellites anti-Hollande (Hollande Dégage, Hollande m'a tué, Stop-Hollande...). Ils croiseront même dimanche quelques Bonnets Rouges -le mouvement en lui-même n'a pas souhaité s'associer à Jour de Colère

Derrière la liste officielle des participants, on trouve également quelques soutiens embarrassants pour le collectif. Le mouvement intégriste Civitas, Riposte Laïque et Alain Soral appellent leurs troupes à défiler à Paris. Dieudonné s'est également fendu d'une invitation sur sa page Facebook. "Ca ne nous a pas vraiment plu, souffle Hélène. Mais Dieudonné ne fera pas le déplacement et comme notre mouvement est ouvert, certains de ses soutiens viendront peut-être défiler sous la banderole sur la liberté d'expression."  


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/jour-de-colere-les-dessous-du-rassemblement-des-anti-hollande_1316512.html#zHLOQMy7o6mbMxEY.99

A scruter de près la liste publiée sur son site, les groupes qui ont répondu à l'appel sont très souvent des mouvements liés de près ou de loin aux manifestations anti-mariage gay (Printemps Français, Collectif Pour L'Enfant, Collectif Famille Mariage...) ou des satellites anti-Hollande (Hollande Dégage, Hollande m'a tué, Stop-Hollande...). Ils croiseront même dimanche quelques Bonnets Rouges -le mouvement en lui-même n'a pas souhaité s'associer à Jour de Colère

Derrière la liste officielle des participants, on trouve également quelques soutiens embarrassants pour le collectif. Le mouvement intégriste Civitas, Riposte Laïque et Alain Soral appellent leurs troupes à défiler à Paris. Dieudonné s'est également fendu d'une invitation sur sa page Facebook. "Ca ne nous a pas vraiment plu, souffle Hélène. Mais Dieudonné ne fera pas le déplacement et comme notre mouvement est ouvert, certains de ses soutiens viendront peut-être défiler sous la banderole sur la liberté d'expression."  


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/jour-de-colere-les-dessous-du-rassemblement-des-anti-hollande_1316512.html#zHLOQMy7o6mbMxEY.99
Partager cet article
Repost0
24 janvier 2014 5 24 /01 /janvier /2014 17:09

Alors que, droit dans ses bottes, le Président de la République explique aux français comment il ne respectera pas une de ses promesses de campagne (la finance, voilà l'ennemi) et comment ses relations coupables avec le Medef sont devenues en à peine deux ans, le seul crédo de sa politique; pendant que les profits du CAC 40 explosent à nouveau en 2013, d'autres ne lâchent pas l'affaire... le changement, c'est toujours maintenant et pour le plus grand nombre....

En conséquence, contre la résignation et ceux qui pensent à juste titre qu'une cotisation sociale n'est pas une charge mais un élément du salaire, la voix du NPA a autant d'importance que celles d'autres formations qui dénoncent cette sinistre dérive libérale.

 

tract-20janNPA.jpg

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 16:40

Distribué par des militants de "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !" aux nombreux invités des voeux du maire et du conseil municipal, le mardi 21 janvier au soir devant l'espace Michel Simon.

Il n'y avait pas de raison qu'il n'y ait qu'un son de cloche, ce jour là...

 

Autant en faire profiter ceux qui n'étaient pas invités !!!

 

Voeux du maire 4(1) Page 1Voeux du maire 4(1) Page 2

Partager cet article
Repost0
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 15:02

On ajoutera utilement au raisonnement d'Evelyne Sire-Martin, le risque d'une jurisprudence du Conseil d'Etat qui saura être utilisée contre les organisations de gauche par un pouvoir autoritaire, s'il venait à voir le jour dans notre pays. Où commencera dorénavant le trouble à l'ordre public virtuel ? Dans un appel à manifestation ? Lors d'une distribution de tract ?

Manuel Valls n'aurait-il pas de mémoire, lui le fils de Catalan de l'Espagne franquiste ?

 

Dieudonné : l’arrêt « Minority Report » du Conseil d’Etat

12 janvier 2014

Par Evelyne Sire-Marin, vice-présidente du TGI de Paris, membre de la Ligue des droits de l’homme et de la Fondation Copernic.

Slate.fr du 10 janvier 2014

copernicEn interdisant la tenue du spectacle de Nantes, la plus haute juridiction administrative du pays est tombée dans une conception terriblement mécanique de la récidive, avec les risques de dérapage et d’arbitraire qui en découlent.
Jusqu’ici, le principe de la liberté d’expression, proclamé par l’article 10 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen et par l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’homme, prévalait en France. Depuis 1906 (le Parlement ayant supprimé le salaire des censeurs), la République en avait fini avec l’interdiction préalable d’un journal, d’un livre, d’un spectacle ou d’une réunion, c’est à dire avec la censure.

C’est ainsi qu’en France l’expression des idées, même odieuses, même absurdes ou totalement excessives, était libre dans un lieu public, sous réserve de la possibilité de poursuivre a posteriori, devant les tribunaux correctionnels, ceux qui commettaient les délits d’injures publiques, notamment à caractères racial, ethnique, religieux, etc.

Il en allait de même pour ceux qui faisaient l’apologie d’un crime ou d’un délit, provoquaient à la haine en raison d’une quelconque appartenance ou qui niaient l’existence du génocide du peuple juif, avec la loi Gayssot du 13 juillet 1990.
Arsenal judiciaire suffisant
Les peines encourues (jusqu’à un an d’emprisonnement et 45.000 euros d’amende) visent ceux qui, comme Dieudonné, se livrent à des propos orduriers, négationnistes ou homophobes. Ils sont régulièrement condamnés (28.000 euros d’amendes en 2013) par un tribunal indépendant et après avoir eu la possibilité de se défendre. Nullement par un ministre de l’Intérieur se prenant pour un tribunal, au mépris du principe fondamental de la séparation des pouvoirs.
Cet arsenal judiciaire semblait jusqu’ici tout à fait suffisant pour garantir la liberté d’expression tout en évitant les dérives les plus dangereuses, d’autant que la Cour européenne des droits de l’homme défend exactement les mêmes principes dans ses arrêts : oui à la liberté d’expression, liberté publique sans interdiction préalable, mais responsabilité et sanctions pénales en cas d’abus avéré.
Il faut ajouter que lorsque les incitations à la haine, la distillation de la peur de tous contre tous, deviennent un fonds de commerce très lucratif (comme c’est le cas pour Dieudonné), des enquêtes pénales permettent de rechercher si ce triste polichinelle, bien que prétendant être « anti-système », commet, en plus de ses lamentables pitreries, des fraudes fiscales portant sur des sommes considérables,
Une atteinte à l’ordre public qui n’a pas encore eu lieu
Depuis peu, il nous faut aussi compter avec une circulaire signée du ministre de l’Intérieur Manuel Valls. Cette circulaire (qui se qualifie elle-même d’exceptionnelle) rompt avec des décennies d’abolition de la censure.
Saisi en urgence, le tribunal administratif de Nantes (qui se contentait de rappeler des principes presque centenaires) avait pourtant décidé de laisser se tenir le spectacle du 9 janvier à Nantes. Or, le Conseil d’Etat vient de rebattre toutes les cartes en interdisant à Dieudonné de se produire en raison de l’atteinte grave à l’ordre public.
Comment caractériser une atteinte à l’ordre public qui n’a pas encore eu lieu ? Au moment même où le Conseil d’Etat délibérait, tout était calme dans la ville de Nantes. Il s’agit donc bien ici d’une possibilité de trouble à l’ordre public, d’une virtualité qui se déduit des précédentes condamnations judiciaires de Dieudonné : délinquant un jour, délinquant toujours, dit le Conseil d’Etat, dans une conception terriblement mécanique de la récidive.
Prouver les faits avant de sanctionner
Et maintenant ? Que se passera-t-il lorsque, au-delà du cas Dieudonné, des associations religieuses intégristes de tous ordres voudront faire interdire un spectacle, une réunion ou une exposition qu’elles estimeront blasphématoires ou insupportables à leurs convictions ? Ce fut le cas en 2011 de l’association Civitas, attaquant une pièce de Romeo Castellucci, Sur le concept du visage du fils de Dieu, alors donnée au Théâtre de la Ville à Paris. Ou d’un meeting de soutien au peuple palestinien vilipendé par des groupes extrémistes radicaux ?
Ces associations y parviendront puisque le Conseil d’Etat vient d’admettre que la seule crainte préalable que des propos interdits par la loi soient tenus dans ces lieux publics justifie l’interdiction de ces manifestations. Faut-il rappeler que l’État de droit se caractérise par la nécessité de prouver, dans la réalité, que des faits répréhensibles ont eu lieu avant de les interdire et de les sanctionner ?
Si tel n’est plus le cas, nous sommes dans l’arbitraire. Nous entrons de plain-pied dans le film Minority Report. Des agents de « Précrime » y sondent les cerveaux des pré-criminels afin de les emprisonner, et ils le sont. Avant même la commission de leur crime.

Évelyne Sire-Marin

 

Partager cet article
Repost0