Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne nos comptes rendus du Conseil Municipal, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui participent à l'activité de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, militants de la France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Ils profitent de la crise sanitaire ...
    Soutenons le rassemblement du 19 janvier 2021 contre la Loi de « Transformation de la Fonction Publique » en étant nombreux devant la mairie de NoisNoisy-le-Grand 17 h. Vous trouverez ci-joint : l'appel de l'intersyndicale l'attestation de déplacement...
  • Meilleurs Voeux Solidaires ...
    Solidarités La France comptera d’ici la fin 2020 près de 10 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté. Alors que 20% des plus riches cumulent les deux tiers d’épargne, 20% des plus pauvres sont contraints à l’endettement. L’indécente euphorie...
  • Adresse aux noiséen-nes pour l'an 2021 ...
    Crise sanitaire et sociale : des inégalités insupportables ! La crise sanitaire a mis en évidence la situation désastreuse de nos hôpitaux : 100 000 lits supprimés en 20 ans, au plus fort de la crise sanitaire seulement 35 000 lits mobilisés pour les...
  • KDO d'une fin d'année morose ...
    Conseil Municipal Lundi 14 décembre 2020 Toujours en retransmission aux bons soins de Facebook ! A croire que la "ville intelligente" que l'on nous annonce ne l'est que par l'intermédiaire des GAFAM (acronyme des géants du Web Google, Apple, Facebook,...
  • Coucou, nous sommes toujours là ...
    Conseil municipal du jeudi 19 novembre 2020 Lieu: Hôtel de Ville et accessible seulement en visio sur Facebook, ce qui est incroyable... Rien sur le site Web de la ville en direct... Stupéfiant ! La démocratie institutionnelle noiséenne ne pourrait donc...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 10:00

vignette HUMA

Partager cet article
Repost0

commentaires

Seb 16/09/2011 08:39



Sortir du Nucléaire privé de débat à la Fête de l'Huma



Par Sophie Verney-Caillat | Rue89 | 15/09/2011 | 19H37



 








Squizé des débats de la Fête de l'Humanité, qui se déroule ce week-end à la Courneuve, le réseau Sortir du Nucléaire constate qu'« il est toujours aussi difficile de parler du sujet nucléaire en milieu communiste ». Le groupe militant a payé 1 300 euros son stand dans le « forum des associations »,
chapiteau regroupant une dizaine d'organisations.


Cet espace a été, selon l'organisateur de la Fête, Sylvère Magnon, « spécialement créé pour les associations qui n'ont pas les moyens de participer à la fête ». Argument un peu tordu
pour tenter de faire croire que le réseau est choyé… en réalité, le prix est le même pour tous les stands, mais dans cet espace-là, tente, mobilier, et tout le matériel sont fournis. Et un
petit lieu de débat proposé en son centre.


Lorsqu'en août, l'organisation de l'événement demande à Sortir du Nucléaire, comme à toutes les associations, de proposer des débats, le réseau militant suggère :


Un débat sur la transition énergétique, co-organisé avec Greenpeace et Attac. Le réseau explique : « On prend contact avec des gens de Global Chance et de Negawatt ». [deux groupes de réflexion reconnus pour leur sérieux, ndlr].



Un sur les travailleurs du nucléaire, où la parole aurait été donnée aux sous-traitants comme Philippe Billard, lanceur d'alerte. Denis Baupin (adjoint EELV au maire de Paris) était intéressé.



« Le choix de débats contradictoires »


Début septembre, la réponse tombe. Ces débats ne sont pas retenus dans le programme. Explication de l'organisateur :



« Il y avait déjà un débat sur le nucléaire le samedi au forum social, on ne souhaitait pas deux débats au même moment sur le même sujet.
Et puis, on a fait le choix de débats contradictoires, or ce n'était pas la formule proposée par Sortir du Nucléaire, qui proposait un seul point de vue. »



Connu comme très militant, le réseau avait cette fois proposé des thèmes d'ouverture, pas uniquement dénonciateurs. Mais cela n'a pas plu à la Fête et au journal L'Humanité, qui « souhaite
la confrontation, aucun sens unique », dixit Sylvère Magnon.


Le goût du débat du rassemblement communiste aurait-il des limites ? Pas du tout à entendre les organisateurs, bien conscients que Fukushima a fait bouger les lignes.


« Aller vers un public pas acquis »


Sortir du Nucléaire, qui a vu ses effectifs militants gonfler depuis la catastrophe au Japon, ne veut « pas tomber dans la polémique », mais « trouve le procédé pas très
correct », selon Laura Hameaux, porte-parole du réseau. Elle précise :



« Cette année, il nous semblait primordial d'aller vers ce type de public pas acquis à la sortie du nucléaire. On proposait un débat sur les conditions de travail justement pour dépasser
l'opposition primaire entre pro et anti-nucléaires et montrer que la sortie du nucléaire ne se fera pas du jour au lendemain, et que c'est un gros gisement d'emplois. »



Du coup, ceux qui veulent débattre du nucléaire pourront aller au forum social samedi à 13h30 entendre Yannick Rousselet, de Greenpeace, faire face à deux membres de la CGT (Energie et Chimie) sur le thème :



« Quel avenir pour la filière nucléaire en France et dans le monde après Fukushima ? »



Les communistes indécis sur le nucléaire


Un débat pas très équilibré, auquel a essayé de se joindre Sortir du Nucléaire, en dernière minute. Là encore, il a essuyé un refus. Marcelle Allanore, responsable du forum social,
justifie :



« Tout est calé depuis juin, on ne peut pas bousculer à la dernière minute, ils peuvent venir dans la salle et prendre le micro. Qu'ils reviennent l'année prochaine. »



L'année prochaine, un nouveau gouvernement aura pris les décisions sur l'avenir du nucléaire. Reste aux communistes, fondus dans le Front de Gauche de Mélenchon, à fixer une ligne claire. Le Parti de gauche était initialement favorable à une sortie du nucléaire, mais depuis que son candidat est le
représentant des communistes, il botte en touche et préfère parler d'un référendum. Et les militants ? Ils pourront toujours prendre le micro à La Courneuve.


Photo : un Pif gonflable géant à la fête de l'Huma 2006 (DaffyDuke/Flickr/CC)




Elus de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT 16/09/2011 11:18



Ah, le nucléaire ! Pour autant, Rue89 ferait bien de mieux se renseigner ou de mieux dire les choses. A notre connaissance, le principe d'un grand débat national avec un référendum est porté par
toutes les organisations du Front de Gauche, y compris le PCF. Le candidat à l'élection présidentielle défend régulièrement cette position. Serait-elle blamable ?


Quant à réduire la fête de l'Humanité au problème de stand qu'aurait rencontré une organisation, c'est un peu court... Non ? Même les candidats socialistes à une primaire qui ne regarde qu'eux,
ont montré hier soir sur une grand chaine du service public (merci pour les autres !) que la question du nucléaire, sérieuse pour autant, n'était pas aussi simple qu'il n'y paraissait. Or les
mêmes passent des accords électoraux avec Europe Ecologie les Verts depuis belle lurette, les sénatoriales itou...


Et puis, le coup habituel - voire redondant - des communistes frileux sur la question du nucléaire, c'est bof, bof... Il est bien évident qu'ils ont aimé Tchernobyl,  Fukushima, etc et
qu'ils en redemanderont... Ce n'est pas sérieux, sinon un peu tordu !


Après cela, les méandres de l'organisation de la fête de l'Huma sont sans doute réelles mais faut-il faire un procès en sorcellerie à chaque fois qu'une organisation n'arrive pas à caler ses
souhaits dans ce cadre ? Pas certain, d'autant plus que nous ne doutons pas que le réseau Sortir du Nucléaire ne se privera pas d'intervenir dans les débats qui l'interesse et c'est très bien,
d'ailleurs.


On a le droit de voir rouge