Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne nos comptes rendus du Conseil Municipal, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui participent à l'activité de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, militants de la France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Communiqué spécial élections régionale et départementale
    TRANSPARENCE … Les 20 et 27 juin prochains, nous sommes appelés à voter pour les élections régionales et départementales. Malgré la crise sanitaire qui dure depuis plus d'un an, malgré le risque d'une abstention massive , la décision de la classe politique...
  • Communiqué
    Événements au Palacio d’Abraxas du 13 mars 2021 Réaction de "Noisy Solidaire À Gauche Vraiment !" Le 13 mars dernier , alors que la brigade de la Compagnie de Sécurisation et d’Intervention de Seine-Saint-Denis a effectué un contrôle d'identité au cœur...
  • Faut que ça change ...
    Aux abonné.es, Comme annoncé, il y a quelques semaines, la refonte du blog "On a le droit de voir rouge" est quasiment achevée. Dès le début du mois de mai, le processus de migration arrivera à son terme. Vous avez choisi, depuis plusieurs mois, voire...
  • Il suffit de prendre son temps ...
    CONSEIL MUNICIPAL JEUDI 11 MARS 2021 Propos liminaire Début de conseil sous la direction du 1er Adjoint, Madame la Maire n'est pas encore arrivée... Et immédiatement l'annonce de la création d'un nouveau groupe au sein de l'hémicycle suite à l'éclatement...
  • Ils profitent de la crise sanitaire ...
    Soutenons le rassemblement du 19 janvier 2021 contre la Loi de « Transformation de la Fonction Publique » en étant nombreux devant la mairie de NoisNoisy-le-Grand 17 h. Vous trouverez ci-joint : l'appel de l'intersyndicale l'attestation de déplacement...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 15:24

Dans cette Union Européenne de plus de 500 millions d'habitants,

Pour celles et ceux qui n'auraient pas eu ou pris le temps d'apprendre,

Pour celles et ceux qui seraient tentés de faire comme si cela n'avait pas existé,

Pour celles et ceux qui voudraient oublier que les mêmes mauvaises raisons peuvent entrainer les mêmes terribles maux,

le journal "Le Monde" et l'AFP excuseront que ce court article d'information, paru il y a quelques jours, soit repris "in extenso" sur ce blog.

De leur compréhension, qu'ils soient par avance remerciés.

 

On a le droit de voir rouge


 Plus de soixante-cinq ans après l'Holocauste, la chancelière allemande, Angela Merkel, inaugure, mercredi 24 octobre, à Berlin, le mémorial aux Tziganes victimes du nazisme alors qu'ils subissent toujours racisme et discrimination dans de nombreux pays d'Europe.
Près de 500 000 Sinti et Roms d'Europe, considérés comme "racialement inférieurs", ont été assassinés sous le IIIe Reich, selon des estimations officielles. Situé face au Parlement allemand, le mémorial aux Sinti et Roms, conçu par l'artiste israélien Dani Karavan, est constitué d'un puits avec au centre une stèle sur laquelle repose chaque jour une fleur fraîchement cueillie. Il est installé à proximité de celui consacré aux victimes de la Shoah et de celui dédié aux homosexuels tués par les nazis.
"L'Holocauste contre les Roms – ou 'Porajmos' qui signifie littéralement 'dévorer' – a longtemps été nié et n'a pas fait l'objet de recherches historiques, non seulement en Allemagne, mais aussi dans d'autres pays, comme la France de Vichy ou les pays d'Europe de l'est qui ont participé aux persécutions", estime l'historien Wolfgang Wippermann de l'Université libre de Berlin. "Contrairement aux Juifs, que les nazis retrouvaient par leur religion, les Roms, catholiques pour la plupart, n'étaient pas forcément identifiables par rapport aux autres citoyens", explique Romani Rose, président du Conseil central allemand des Sinti et Roms.
RECONNAISSANCE TARDIVE
Pour y remédier, des "chercheurs raciaux" de l'Allemagne nazie ont enregistré toute une série de caractéristiques et établi des généalogies remontant parfois jusqu'au XVIe siècle pour détecter un "ancêtre tzigane", afin d'envoyer en camps les "sangs-mêlés". A Auschwitz ou Ravensbrück, ils ont servi de cobayes pour des expériences médicales.
La RFA n'a reconnu officiellement qu'en 1982 ce génocide, avec un geste du chancelier Helmut Schmidt. Et en 1997, le président Roman Herzog a souligné pour la première fois qu'il avait le même motif raciste et avait été perpétré par les nazis avec la même résolution et le même volonté que l'extermination des Juifs.
Actuellement, 11 millions de Tziganes vivent sur le continent européen, dont sept millions dans l'UE, la plupart en Europe centrale et du sud-est, en Roumanie, Bulgarie, Hongrie et Slovaquie. La plus grande minorité ethnique d'Europe est aussi la plus pauvre, subissant toujours discriminations et racisme. M. Rose dénonce notamment leur situation en Roumanie – où ils ont été affranchis de l'esclavage en 1856 –, en Bulgarie, Hongrie, Slovaquie, mais aussi en France et en Italie.

Le Monde.fr avec AFP | 24.10.2012 à 06h40

Partager cet article
Repost0

commentaires