Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne nos comptes rendus du Conseil Municipal, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui participent à l'activité de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, militants de la France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Qu'on se le dise ...
    Et oui, « Noisy Solidaire A Gauche Vraiment ! » n'est pas une coquille vide et existe bel et bien, même par ces mauvais temps de pass sanitaire et de virus mutant ! Remarquez, depuis 2008, on se serait aperçu du contraire, non ? Alors, on a pensé qu'il...
  • On vous souhaite un très bon été ...
    SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 8 JUILLET 2021 NOTRE PRÉAMBULE : La triste séquence électorale est terminée. Rien de joyeux, en effet, de devoir constater une abstention massive qui en dit long sur l'état du fonctionnement démocratique de notre pays,...
  • Tout ça pour ça ...
    70,45 % des électeurs et des électrices n'ont pas validé la seconde séquence électorale des régionales à Noisy-le-Grand et c'est le total de l'abstention, des bulletins nuls et blancs … 71,01% des électeurs et des électrices ont fait de même pour le second...
  • Il faut voter ...
    DÉCLARATION Second tour des élections régionales et départementales du 27 juin 2021 Canton de Noisy-le-Grand / Gournay-sur-Marne Pas de vainqueurs et une perdante (provisoire) … La Démocratie ! 74,70% d'abstentions, de blancs et de nuls pour le premier...
  • Absents mais toujours présents ...
    Après plusieurs semaines de campagne électorale dans les conditions que nous connaissons toutes et tous, le 1er tour des deux élections régionales et départementales se tiendra ce dimanche 20 juin ... Bien que ne participant pas au scrutin départemental...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 14:10

Logo.JPG

Hier soir, troisième jeudi du mois, le rendez-vous est calé depuis plusieurs semaines, c'est l'inévitable conseil municipal, celui que les noiséens attendent avec impatience tant ils savent que dans la catégorie des jeux de rôle, ceux de Noisy tiennent leur place ...

 

Public nombreux, ceux invités par le maire comme d'habitude ... mais pas seulement comme la suite nous l'a montré.

 

Faut dire qu'il se murmurait depuis quelques jours que notre bon maire allait nous dire ces bons mots dont lui seul a le secret. Effectivement, de fortes paroles ont été prononcées dès l'introduction de ce conseil, des paroles pour dire que l'annulation du PLU portait sur quelques tous petits vices formes (quatorze pages d'argument, toutefois...), des paroles pour tancer ces quelques noiséens à l'égoïsme trop prononcé, cet égoïsme qui leur fait renoncer à l'intérêt général qui, c'est notoire, passe inévitablement par l'avis avisé de Michel Pajon, avis avisé dont on mesure l'efficacité par le résultat de quelques enquêtes publiques ces derniers mois. Comme quoi, il n'y a peut-être pas que ces noiséens qui se fourvoient ...

 

Tancer mais pas seulement, puisque la menace de réclamer des sanctions lourdes pour procédures abusives, en quelque sorte, a bien été brandi contre celles et ceux qui feraient l'erreur de ne pas partager le sens commun ... de Michel Pajon et de sa majorité, le tout sur le plan juridique, bien sur... Qu'a-t-il dit encore, le maire ?Qu'un nouveau PLU serait lancé incessamment, que la ville ferait appel du jugement ... Normal!

 

Nous l'avons déjà dit, ainsi va la vie à Noisy, et comme nous attendions à ce que l'annulation du PLU fasse des vagues vengeresses, nous avons tenu, vous nous connaissez, à dire notre mot, mot qui finalement, au son de l'applaudimètre, ne nous est pas apparu ridicule, loin  s'en faut ...

D'ailleurs, d'autres, dans le public, ont semblé surpris de ce succès d'estime ! Pensaient peut-être que tout le monde avait reçu la même invitation ... comme quoi, on peut se tromper dans le meilleur des mondes ...

 

Alors, pour revenir à notre mot, comme d'usage maintenant sur On a le droit de voir rouge, le plus simple, c'est de le mettre en ligne immédiatement car on ne le trouvera pas dans le compte-rendu municipal dans sa totalité.

 

 

Ainsi fait, fait, un petit PLU et puis s’en va …

Monsieur le Maire, Mesdames, Messieurs,

Nous comprenons la colère de la majorité, celle de Monsieur le Maire en particulier ! C’est vrai, c’est dur d’être désavoué par un tribunal républicain… tribunal républicain garanti par un Etat de droit, ce qui va de soi …

Vous venez, Monsieur le Maire, de développer une argumentation sévère à l’égard de celles et ceux qui ont saisi la justice républicaine, encore elle, pour défendre leurs points de vue. En fait, des citoyens et des citoyennes que vous n’avez pas souhaité entendre, qu’il s’agisse de vos projets de ZAC, qu’il s’agisse de leurs propositions alternatives ou qu’il s’agisse tout simplement de la construction d’une ville acceptée par tous parce que vécue par tous.

Nous ne doutons pas, quant à nous, de l’impact de la décision d’annulation de la délibération du conseil municipal du 26 juillet 2007 concernant l’adoption du PLU.

Bien entendu, revenir au POS de 1992 pose d’emblée une série de difficultés à la ville que nous ne méconnaissons pas. Que cela bloque les projets en cours, c’est une évidence qui ne nous a pas échappé. Que cela modifie, au moins temporairement, la logique discutable que vous avez défendue, celle de finir, coûte que coûte, la ville nouvelle de Marne la Vallée dans sa partie noiséenne, c’est tout aussi certain. D’ailleurs comment se fait-il que vous ayez pu penser et défendre que seule cette logique doive s’imposer alors que nous connaissons tous les effets négatifs de cette même ville nouvelle dans deux quartiers importants de Noisy le Grand ?

Certes, vous prétendez faire mieux mais nombreux sont ceux qui ne partagent pas votre ambition. Même l’argument du logement social a été dévoyé dans la vision de la ville que vous avez imposée. Non pas qu’il n’en sera pas réalisé ou qu’il n’en a pas été réalisé mais tout simplement parce que l’essentiel des opérations a consisté à favoriser une spéculation immobilière dont vous avez souvent vanté les bénéfices implicites par la bonne tenue du marché immobilier noiséen.

Culpabiliser les noiséens qui ne partagent pas votre conception n’est pas une bonne politique, Monsieur le Maire. Pire, les prendre pour des imbéciles et refuser le débat nous a amené à la situation d’aujourd’hui.

Vous qui êtes friand des procédures juridiques en lieu et place du débat démocratique, vous avez déclenché la riposte de noiséens sur le même terrain et vous ne gagnez pas à chaque fois, voire la ville perd régulièrement sur des sujets importants.

Et, convenez-en, cela commence à faire beaucoup. Rejet de l’enquête publique pour la ZAC des Bas Heurts, idem par deux fois pour le Bois Saint Martin, les expulsés de l’Ilot Mairie qui continuent de défendre leur point de vue, des préemptions contestées jusqu’au Conseil d’Etat, la délibération sur le PLU annulée, aujourd’hui….si l’on ajoute quelques autres procès perdus en première instance, nous nous pensons qu’il y a peut-être dorénavant un problème de « gouvernance » dans notre bonne ville.

Soyons néanmoins positifs, Monsieur le Maire. Il y a une solution à tout problème et nous vous en proposons modestement une et nous ne serons pas jaloux si vous en assumez la paternité à l’avenir. Organisez enfin une table ronde sur les projets majeurs que vous souhaitez porter dans plusieurs quartiers. Réunissez pour un débat contradictoire constructif celles et ceux qui ne s’opposent pas, cela vous le savez parfaitement, à une évolution du tissu urbain mais qui veulent en être de légitimes acteurs. Discutons tranquillement des périmètres d’études qui se multiplient avant que la ville entière ne soit plus qu’un … périmètre d’étude. Expliquez le véritable intérêt des préemptions systématiques et acceptez d’en débattre utilement.

Cessons cette politique de soi disant rapport de force qui démontre, aujourd’hui encore, que cela ne marche pas et ne fait que figer les positions au détriment de la ville et de ses habitants.

Vous ne serez jamais un maire bâtisseur exemplaire si vous persistez à ignorer l’avis d’une partie non négligeable de la population, surtout en ayant été élu par un électeur sur quatre en 2008.

Il est temps, Monsieur le Maire, que nous fassions de la politique autrement dans cette ville.

Je vous remercie de votre patience.

 

Etienne DOUSSAIN

Conseiller Municipal « Noisy solidaire, A gauche vraiment ! »

 

Nous vous passerons la curieuse déclaration du Modem-UDF, au nom de Mme MARTINS, expliquant, presque comme Monsieur le Maire, que la décision du Tribunal Administratif allait faire du mal à Noisy le Grand et qu'il fallait en finir avec les intérêts particuliers...

 

Il est vrai que la gestion d'une agence immobilière, en dehors du mandat d'élue ... d'opposition, donne sans doute une bonne vision de l'importance d'un bon Plan Local d'Urbanisme. Chacun, en fait, a bien le droit de voir "midi à sa porte". Disons que la convergence de vue entre la majorité et le Modem-UDF noiséen nous a, une fois de plus, amusée, nous, les gauchistes irrécupérables !

 

Mais, foin de cette critique facile, arrêtons nos persiflages et revenons à ce conseil municipal.

 

Que s'est-il dit encore ? Ah, oui, une proposition de voeu à propos du "Cluster" de Champs Sur Marne et un peu de Noisy le Grand, voeu concocté par les deux maires pour exiger de Monsieur Christian BLANC, hérault sarkozien du Grand Paris, amateur de cigares républicains, qu'il consulte les élus.

 

Pas idiot ce voeu en soi, logique même, quand on connaît la tentation de ce gouvernement d'encadrer les collectivités locales en leur donnant un "La" qui ne leur permettrait plus de gérer leur territoire au plus près des préoccupations de leurs habitants. Le seul problème, c'est que lorsque nous avons proposé d'ajouter que ces mêmes élus locaux soient les garants de la consultation démocratique des habitants du bassin de vie, la réponse ne s'est pas fait attendre. Pas touche au voeu !

 

Donc finalement, il ne s'agissait que d'un voeu d'élus en direction d'un Secrétaire d'Etat. Exit la population, on s'occupe de tout ... Que faire d'autre que s'abstenir ? Nous l'avons fait car nous pensons connaître l'écart possible entre la légitimité des élus et ... celle des noiséens et des campésiens. Et que Maud TALLET soit une élue communiste ne change rien à l'affaire, même si elle n'a rien à voir, bien au contraire, avec nos affaires noiséo-noiséennes.

 

Sinon que dire d'autre ? Les préemptions et les acquisitions ? Bien sur, quatre encore, pour environ 1 million d'euros ! Qui a dit qu'il fallait préparer les noiséens à la suppression de la taxe professionnelle en augmentant les tarifs des services noiséens, les impôts et en serrant la vis budgétaire, doucement mais surement ?

Nous vous laissons trouver la réponse. Visiblement, il y a quand même des marges financières surprenantes.

 

D'ailleurs, dans le même esprit, à l'occasion du vote pour le compte administratif 2009, ce qui semble avoir agacé le 1er adjoint, nous avons rappelé que la somme prévue lors du budget prévisionnel pour les acquisitions foncières et immobilières, soit de l'ordre de 10 à 11 millions d'euros, avait été sérieusement dépassée. Ben oui quoi, on prévoit 10 Millions et on en dépense 21 ! Décemment devant une telle différence, nous ne pouvions pas voter pour ...

 

Quoi d'autre ?  Un peu de parcmètre en plus ? C'est fait... Un peu d'augmentation des tarifs municipaux ? C'est fait ... Environ 2%, nous a-t-on dit ,devant notre insistance à le savoir ! Vous voilà prévenu ...

 

Autre chose ? Ah oui, des ruches sur le toit du théatre Michel Simon, comme à l'Opéra de Paris ! Par ces temps funestes pour les abeilles - et ce n'est, hélas, pas drole du tout -, nous avons dit "banco", comme tous les élus, d'ailleurs. Parfois, il y a donc de l'unanimité utile dans cette ville.

 

Le reste ? Un peu de subventions sportives, associatives ... Un peu d'appel d'offre pour la nouvelle mairie, bien en panne, ce chantier pourtant ... Une info tardive sur la délégation de service public de la restauration (c'est quand que l'on remunicipalise ?)... Bref, du tout venant normal dans la gestion ordinaire d'une ville...

 

Voila, la messe municipale du jeudi soir est dite. Mais retenez bien la leçon principale, braves noiséens, si vous vous occupez trop des affaires de la ville, c'est que vous avez des intérêts particuliers. Egoïstes, va !

 

Heureusement, ce jeudi 24 juin, il y avait beaucoup de monde dans les rues françaises contre la réforme des retraites. Il y a donc des dates qui resteront plus dans la mémoire en fonction de leur importance.

 

Bien à vous,

 

Etienne DOUSSAIN

Sylvie MONNIN

 

Conseillers municipaux "Noisy Solidaire, A gauche vraiment !"

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Jean rémy 26/06/2010 18:34



Monsieur Doussain,


Bravo, Bravo, Bravo, Bravo, Bravo, Bravo, Bravo, Bravo et je vous applaudi encore pour votre discours sans
faille, clair, et disponible pour ceux qui n'ont pas pu être présent ce jeudi noir.



Je suis aussi convaincu qu’après ce jeudi qui était noir, on verra bientôt des conseils municipaux moins sombre.


Que dire de plus,


Si, Le président de l'ADIHBH-V, ne sait-il pas que Monsieur le maire n'a pas le même code de la
justice que ceux qui défendent les intérêts de la collectivité  et celui de notre démocratie qu’a notre pays.


 En tout cas je n'ai pas trouvé que vous défendiez, sans
oublier les autre associations, vos intérêts strictement personnel comme j'ai pu l'entendre, ou du moins l'avoir bien compris dans le discours établi par Madame Martins.


Et encore merci Monsieur Doussain pour tout ce travail que vous réalisé au non de la collectivité, comme
les autres blogs qui dénoncent, informent l’excès de pouvoir de l’équipe en place. Le vœu du maire la bien démontré qu’il avait rien à faire des avis de certains élus. Quel dommage !


  


 



Elus de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT 26/06/2010 21:58



Formons des voeux, nous aussi, pour l'avenir !


On a le droit de voir rouge



JC - les Bas Heurts 26/06/2010 13:21



Il a beaucoup de chance Monsieur le Maire. Il attaque sa déclaration liminaire sur le PLU en faisant référence à l’article du
« Parisien ». Mais lorsque vous regardez précisément la date de parution de cette information, si cela avait été le « Canard enchaîné », il aurait titré : Le Plan Local d’Urbanisme annulé, la pelle du 18
juin.



Elus de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT 26/06/2010 21:59



Si le Canard y va de son couplet, où va-t-on dans notre bonne ville ?


On a le droit de voir rouge



Alain Cassé- Président de l'ADIHBH-V 26/06/2010 07:59



Ah ! toujours dans ce même Conseil Municipal, encore un moment de démocratie légendaire lorsque Michel Pajon agite  son « épouvantail aux alouettes » en annonçant :


 


« Au regard du préjudice subit par notre
collectivité, je vous informe que j’ai demandé que soit étudié la possibilité d’exiger à l’avenir, des indemnités conséquentes à l’encontre des auteurs de recours qui confondent « Intérêt
Particulier » et « Intérêt Général », et qui produisent des recours qui sont de toute évidence abusif ».


 


Ici, l’ADIHBH-V rappelle à Monsieur le Député Maire, qui devrait pourtant le savoir puisqu’il fréquente régulièrement les bancs de l’Assemblée
Nationale…., que le Code de la Justice Administrative, dans son article R 741-12 précise : « que le juge peut infliger à l’auteur d’une requête qu’il estime abusive une amende dont le montant ne peut excéder 3000 € ».


 


Donc, encore une fois Michel Pajon souhaite déclencher une tempête dans un verre d’eau, pour se faire valoir auprès de ses supporters, mais il
ne trompe personne. C’est la justice Républicaine de notre Pays qui déciderait d’un éventuel recours abusif, et non la justice de Noisy le Grand ! Ceci étant, la ville étant systématiquement
condamnée depuis 2004, il n’y a pas beaucoup de risque juridique.


 


Toutefois, en l’espèce, l’ADIHBH-V confirme que si la Commune de Noisy le Grand ne prenait pas de libertés avec le Code d’Urbanisme, nous n’en
serions pas là. En conséquence, c’est la commune et son premier magistrat qui porte l’entière responsabilité de se désastre, même si maintenant in tente bien maladroitement de se
dédouaner.


 


Néanmoins, ceci nous donne des idées, et nous nous demandons si nous n’allons pas demander à notre Conseil d’étudier la possibilité de demander
des indemnités conséquentes à l’encontre de la Commune qui ficelle mal ses dossiers d’Enquêtes Publiques, tant sur la forme que sur le fond, et dont le préjudice financier pour la ville se monte
à 10 millions d’euros, dans le cadre du plan Etat/Région 2007-2013, ayant incidence sur nos impôts locaux.


 


Allez, chiche, rions un peu puisque le Foot nous a fait pleurer !


 


 



Elus de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT 26/06/2010 11:03



C'est vrai que le foot était à pleurer, les médias aussi, d'ailleurs. Louons la sagesse de notre édile préféré qui n'a pas fait installé des écrans géants à Noisy le Grand pour la finale ... car
gouverner, c'est prévoir (c'est pour rire ...) !


On a le droit de voir rouge



Jacques 25/06/2010 19:16



Bravo pour ce compte-rendu... A se rouler par terre ! Il faudrait juste que les comiques changent de sketch.



Elus de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT 26/06/2010 10:59



C'est vrai, il faut savoir se renouveler ... pour durer !


On a le droit de voir rouge



echosdenoisy 25/06/2010 17:33



Bravo M. Doussain, pour votre fidélité à ce rendez-vous de choix avec vos lecteurs.


Une petite précision : les noiséens, enfin probablement ceux qui sont encore dans les transports à 19h30, surtout un jour de grève, ne sont pas (tous) les bienvenus pour assister à la séance
du conseil municipal : pour une ville de 63 000 habitants, la salle ne dispose que de... 64 places ! soit 1 pour mille.


Encore un bel exemple de démocratie locale....


Les Echos de Noisy-le-Grand
http://echosdenoisy.blogspot.com


 



Elus de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT 25/06/2010 18:46



Il faut le dire ... et vous l'avez dit !


Merci de nous lire fidèlement


On a le droit de voir rouge



Forge d'AURIN 25/06/2010 17:15



ET oui, il faudra bien un jour mettre ce débat sur la place publique. D'une façon générale je veux parler des ces Agences Immobilières qui chassent la bonne affaire sur les nombreux Périmétres
d'Etudes de Noisy le grand. Qui éventuellement, au nom du "service client" rédigent la DIA adressée à la Mairie et si préhemption il y a, récupérent tout de même dans l'histoire
la Commission d'Agence. Soit environ 5% du prix de la transaction. Faite le calcul sur un montant de 350 000 €, ça donne 17500 €, pas dégeu si j'en fait 2 dans le mois.Mois je travaille 24
mois pour gagner ça.


Mais cette commission est payé par qui ? Par le contribuable Noiséen bien évidemment!!! Cela ne serait pas de "l'intérêt
particulier" par hazard? Bizarre, le Maire ne tousse jamais dans ces cas là ?



Elus de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT 25/06/2010 18:43



Le débat a déjà commencé ... Non ?


On a le droit de voir rouge