Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne nos comptes rendus du Conseil Municipal, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui participent à l'activité de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, militants de la France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Mieux vaut tard que jamais ...
    Conseil municipal jeudi 7 octobre 2021 Propos liminaire : NSAGV ne s'est pas exprimé depuis plusieurs semaines publiquement. Et pourtant, entre l'application d'un pass sanitaire aux vertus qui restent à démontrer, une campagne de vaccination décriée,...
  • Lettre ouverte à Madame Le Maire de Noisy le Grand du 20 septembre 2021 du Syndicat CGT des Territoriaux
    Cliquez sur le lien ci dessous https://nsagv.ouvaton.org/wp-content/uploads/2021/10/Tract-Territoriaux.pdf
  • Qu'on se le dise ...
    Et oui, « Noisy Solidaire À Gauche Vraiment ! » n'est pas une coquille vide et existe bel et bien, même par ces mauvais temps de pass sanitaire et de virus mutant ! Remarquez, depuis 2008, on se serait aperçu du contraire, non ? Alors, on a pensé qu'il...
  • On vous souhaite un très bon été ...
    SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 8 JUILLET 2021 NOTRE PRÉAMBULE : La triste séquence électorale est terminée. Rien de joyeux, en effet, de devoir constater une abstention massive qui en dit long sur l'état du fonctionnement démocratique de notre pays,...
  • Tout ça pour ça ...
    70,45 % des électeurs et des électrices n'ont pas validé la seconde séquence électorale des régionales à Noisy-le-Grand et c'est le total de l'abstention, des bulletins nuls et blancs … 71,01% des électeurs et des électrices ont fait de même pour le second...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 10:00

_1099.jpgDimanche 2 mars, un embouteillage humain rose sur le trottoir du café du Cinéma !, A défaut d'être seulement des socialistes honteux de la Rose et du Poing gouvernemental, fallait mettre de la couleur pour faire illusion. D'ailleurs, le patron était là, himself..., oui, celui qui comme Député a toujours voté les mesures de ce même gouvernement, de la prétendue réforme des retraites au pacte de responsabilité, tous deux, gros, très gros cadeaux au patronat. Décidemment, la myopie des militants et des sympathisants est sévère... ou alors le pouvoir que confère les institutions les éblouit pour de biens maigres avantages supposés. Tant pis pour les futurs abstentionnistes...

C'était la première déception d'un dimanche presqu'ordinaire noiséen !

Un peu plus loin, quelques militants UDI distribuent leurs tracts. Contenu d'un d'entre eux ? "Préservons nos beaux quartiers pavillonnaires"... Mot d'ordre ? " pour une révision concertée du Plan local d'Urbanisme à Noisy le Grand" ...et quatre photos... Bien léger que tout cela. Surtout quand on sait, ce qui est le cas de la candidate Marylise Martins, que les futures intercommunalités qui se dessinent sous fond de Grand Paris, rendront très difficiles la consultation des habitants, les communes se voyant progressivement dépossédées de leur pouvoir en matière de PLU. Faudrait voir à moyenner moyennement du côté de l'UDI et de tout dire aux électeurs, comme par exemple, NON au Grand Paris ou NON aux intercommunalités forcées que prépare ce gouvernement. A moins que, finalement, qui ne dit mot consent. Auquel cas, le mensonge par omission, là encore, ne serait là que pour amuser la galerie et divertir le chaland en lui donnant un tract en couleur...

C'est le début de la deuxième déception de la journée. Par contre, plus insidieux que le second papier de l'UDI avec son titre qui se veut accrocheur " Plus de securité pour tous les noiséens" ! Rien que cela... La ville est à feu et à sang... Vivement le couvre-feu ! A moins qu'il ne s'agisse que de devancer le Front National sur son terrain préféré... A moins qu'il ne s'agisse que de pas laisser l'UMP local se vautrer sur le même thème...

Et alors, le "must" suit, 50 policiers municipaux supplémentaires mais rien sur la Police nationale de proximité, les services publics ou la prévention de la délinquance; plus de vidéosurveillance en oubliant de rappeler que le taux de résolution des affaires de délinquance ou de criminalité, gràce à elle, est largement contestée et contestable dans les milieux bien informés ou encore que le cahier des charges de ces dispositifs concerne, et pour beaucoup, la délinquance routière. On taira bien évidemment le coût de telles installations. A ce jour, la maintenance de la cinquantaine de caméras, hors personnel et hors investissement, c'est de l'ordre de 350 000 euros l'an, une paille...

Quel programme réconfortant pour les noiséens ! A défaut de sécurité réelle, notamment sociale avec de l'emploi et la lutte contre les licenciement, par exemple, ce sera "souriez, vous serez encore plus filmés qu'avec Michel Pajon...

Reste, le plus triste, sinon le plus douteux, de la deuxième déception de la journée. "Zero campements illégaux: tolérance zéro sur les campements illégaux... et les voitures ventouses" (amalgame très curieux). Voila, une ambition municipale de taille. Virons les pauvres et les sans abris, européens, français ou non... Fort minable, chante Stromaé, disions-nous, dans un autre billet d'humeur ! Nous y sommes... Plus forts que l'anonyme en politique, celui qui prétend rassembler plus être plus forts. Avec lui, les campements illégaux avaient à peine le temps d'exister quelques semaines. Avec Marylise Martins, ce sera encore mieux... Pas le temps de monter une cabane en pleine hiver !

Décidemment, Le FN n'a juste qu'à attendre que le climat politique soit bien pourri, l'UDI et l'UMP s'en occupent !

Faut-il que les uns et les autres n'aient rien à dire pour en être rendu à ce point...

Finalement, entre le Rose honteux, l'UMP et l'UDI, le bleu marine à se noyer, que reste-t-il ?

"Noisy Solidaire, à gauche vraiment !", c'est l'évidence même !

Partager cet article
Repost0

commentaires

A

Effectivement, il ne serait pas stupide d’analyser l’implication de la Métropole du Grand Paris, sur les projets  urbains des communes qui seront dépossédées de toute initiative en termes
d’urbanisme, par des fonctionnaires non élus. C’est un vrai sujet.


 


La construction de 600 logts/an à Noisy-le-Grand serra actée dans le CDT Noisy-Champs (relire les billets du blog http://www.noisy-les-bas-heurts.com), et la Métropole du Grand Paris s’appuiera contractuellement sur ce contrat. Donc le sujet du jour, n’est pas une
éventuelle révision du PLU, qui de toute façon devra s’harmoniser avec le CDT (600 logts/an). La vraie question est donc: Ou ? Comment ? Avec quelles instances citoyennes de
concertation et suivant quelle méthodologie ? C’est là dessus que l’ADIHBH-V souhaite des arguments.


 


Au sujet de la Police Municipale, sans prendre partie sur le fond du sujet, je signale tout simplement que dans une commune voisine du 94 qui comporte 42
Policiers Municipaux, le coût annuel d’un Policier, salaire chargé, s’élève à environ 42.000 €. Donc si nous souhaitons 50 Policiers à Noisy, il faut compter un budget supplémentaire de 39 x
42.000 €, soit 1.638.000 €. Je ne compte pas les équipements nécessaires au fonctionnement. Si l’on ne veut pas augmenter les impôts locaux, il faut dire dès maintenant aux Noiséens, dans quoi
l’on taille.


 
Répondre
E


Merci de ce commentaire éclairé qui pose encore un peu plus précisemment les termes du débat concernant la révision du PLU. De plus, vous avez raison d'évoquer le Contrat de développement
territorial avec Champs qui vient ajouter des obligations nouvelles. Donc, effectivement, la question de la méthode de concertation sera un point crucial pour toute nouvelle majorité. Les
électeurs méritent mieux que d'être baladés. "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !" considère que sur de telles questions, le référendum d'initiative local peut être un outil utile. Dans le même
temps, on ne voit pas pourquoi l'on se priverait de la création de commission de projet extramunicipale et plurielle pour reprendre, pas à pas, les engagements et les solutions raisonnables de
modification des projets en cours selon la faisabilité déjà traçée ou non...


Concernant la Police municipale, son coût actuel et l'augmentation souhaitée par certains et certaines nous paraissent être l'exemple même de vraie fausse bonne solution. Quid de la vie des
quartiers ? De la présence de la Police Nationale ? De la prévention de la délinquance ? Ou encore de l'étude systématique de micro-projets locaux générant des emplois dans ces mêmes quartiers
et, bien évidemment du soutien aux associations d'éducation populaire parmi d'autres ? Car, enfin, à force de dire que seule la répression reste la bonne solution, on en oublie que la qualité du
vivre ensemble passe par des actions mulitformes, qu'elles existent et qu'il faut les amplifier, coûte que coûte oserons-nous dire.


Bien à vous.


On a le droit de voir rouge