Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne nos comptes rendus du Conseil Municipal, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui participent à l'activité de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, militants de la France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Faut que ça change ...
    Aux abonné.es, Comme annoncé, il y a quelques semaines, la refonte du blog "On a le droit de voir rouge" est quasiment achevée. Dès le début du mois de mai, le processus de migration arrivera à son terme. Vous avez choisi, depuis plusieurs mois, voire...
  • Il suffit de prendre son temps ...
    CONSEIL MUNICIPAL JEUDI 11 MARS 2021 Propos liminaire Début de conseil sous la direction du 1er Adjoint, Madame la Maire n'est pas encore arrivée... Et immédiatement l'annonce de la création d'un nouveau groupe au sein de l'hémicycle suite à l'éclatement...
  • Ils profitent de la crise sanitaire ...
    Soutenons le rassemblement du 19 janvier 2021 contre la Loi de « Transformation de la Fonction Publique » en étant nombreux devant la mairie de NoisNoisy-le-Grand 17 h. Vous trouverez ci-joint : l'appel de l'intersyndicale l'attestation de déplacement...
  • Meilleurs Voeux Solidaires ...
    Solidarités La France comptera d’ici la fin 2020 près de 10 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté. Alors que 20% des plus riches cumulent les deux tiers d’épargne, 20% des plus pauvres sont contraints à l’endettement. L’indécente euphorie...
  • Adresse aux noiséen-nes pour l'an 2021 ...
    Crise sanitaire et sociale : des inégalités insupportables ! La crise sanitaire a mis en évidence la situation désastreuse de nos hôpitaux : 100 000 lits supprimés en 20 ans, au plus fort de la crise sanitaire seulement 35 000 lits mobilisés pour les...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 10:00

La-gauche-de-droite-est-au-pouvoir--par-Gerard-Mordillat_P.jpg

La-gauche-de-droite-est-au-pouvoir--par-Gerard-Mo-copie-1.jpg

La-gauche-de-droite-est-au-pouvoir--par-Gerard-Mo-copie-2.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires

AC 09/11/2013 13:48



        


Il n’y va pas avec le dos de la cuillère Gérard MORDILLAT : « l’UMP de 2013, un parti à la sauce FN, à tendance
néofasciste ». C'est un point de vue! Mais ce Cinéaste à la mémoire historique un peu courte. Sa prose est une vieille lune.
Doit-on lui rappeler que François MITTERRAND accède à la Présidence de la République en 1981 dans l’euphorie. Mais dès les élections cantonales de 1982, la gauche recule de 7% au profit de la
droite. En conséquence, François MITTERRAND s’empresse de mettre en place une intense campagne « antifasciste » (son bras armé étant, SOS Raciste). Déjà, la gauche accusait la droite de
pactiser avec un certain Jean Marie LE PEN, « émule d’Hitler », entendait-on à l’époque ?


 


On peut donc ainsi considérer, que cette stratégie MITTERRANDIENNE à surtout préservé
les acquis du Président Socialiste (ou d’extrême droite, comme le prétendait certains aventuriers) pendant 14 ans (mais pas du PS, si nous faisons référence aux élections de 2002).


 


Alors aujourd’hui, posons-nous la question de savoir si toute cette instrumentalisation
du FN par la gauche n’a pas seulement pour but d’éviter une bérézina des Socialistes aux prochaines élections municipales de mars 2014 ? Et oui, selon vous, les triangulaires, ça
favoriserait qui ? Et puis, que constatons-nous : que le FN est au zénith, chaque fois que la gauche est au pouvoir. C’est suspect, non ?


 


Moi je ne sais pas, je ne sais plus. Je sais tout simplement que le FN se nourrit des
turpitudes de la classe politique en général et de la désespérance des Français qui ne veulent jamais rien réformer. Se nourrit de ce que la France a construit depuis 30 ans, à gauche comme à
droite, à force de scandales, de lois stupides, de voltes faces et de mensonges.


 


Je ne sais pas non plus, lorsque j’écoute l’excellent politologue Pascal PERRINEAU,
spécialiste du FN, dire qu’il faut maintenant parler d’un parti « Gaucho Lepéniste », dont le programme économique serait très proche de celui de Jean Luc MELANCHON ?


 


C’est la raison pour laquelle, alors que 80% des Français disent ne plus faire confiance
aux partis politiques, nous ne pourrions plus nous contenter d’aborder ce scrutin en considérant les « étiquettes » comme un marqueur essentiel de nos votes. Nous devrions faire preuve
de plus de discernement et aller au-delà d’une lecture partisane des enjeux politiques. Comme l’exprime ci bien dans LE FIGARO du 1er novembre 2013, Jean Christophe FROMANTIN, Député
Maire de Neuilly-sur-Seine, aujourd’hui UDI (puisque Député), mais en 2008 élu Maire de Neuilly-sur-Seine après avoir laminé le candidat UMP investi.  Sans étiquette politique (simplement en s’appuyant sur la blogosphère et des réunions publiques de bistrots) : « Vive les candidats libres, dit-il ! » Libre de fédérer des talents
autour de leur programme, plutôt que d’organiser un casting à partir d’ambitions personnelles ou de coalitions opportunistes d’infortunes, comme nous allons encore le vérifier aux prochaines
élections entre le PCF et le PS (de droite ou de gauche, au choix !), afin de conserver quelques bastions historiques.


 


Mais soyez tranquille Gérard MORDILLAT, cela ne ce produira pas. La politique est un
métier trop sérieux et les acteurs nationaux en vivent bien, c’était un rêve….


 

Elus de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT 09/11/2013 19:28



Pas certain d'avoir compris la même chose en relisant cette tribune..puisque son auteur fustige les accords à géométrie variable d'une partie du PCF avec le PS. Ce qui heureusement ne sera pas
vrai partout !


Par contre, il n'aura pas échappé à M. Perrineau et bien d'autres observateurs avisés de la vie politique qu'il y a d'énormes différences entre les choix du Front de Gauche et du FN, et pas
seulement sur l'euro ou les insultes racistes contre une ministre de la République... Aussi pourquoi entretenir volontairement cette idée que c'est blanc bonnet et blanc bonnet ?  Peut-être
pour nous renvoyer en permanence dans les bras du PS ou de UMP ?   Paul Nizan parlait des chiens de gardes à propos des journalistes et autres spécialistes de la vie
publique. Un film récent reprend ce titre à bon escient. Si les partis politiques portent sans doute une responsabilité dans la situation, que dire des élites, y compris celles des médias ?


Pour autant, c'est toujours les citoyens qui font la différence quand ils le décident et qu'ils ne se trompent pas sur les enjeux...


On a le droit de voir rouge