Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne nos comptes rendus du Conseil Municipal, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui participent à l'activité de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, militants de la France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • On vous souhaite un très bon été ...
    SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 8 JUILLET 2021 NOTRE PRÉAMBULE : La triste séquence électorale est terminée. Rien de joyeux, en effet, de devoir constater une abstention massive qui en dit long sur l'état du fonctionnement démocratique de notre pays,...
  • Tout ça pour ça ...
    70,45 % des électeurs et des électrices n'ont pas validé la seconde séquence électorale des régionales à Noisy-le-Grand et c'est le total de l'abstention, des bulletins nuls et blancs … 71,01% des électeurs et des électrices ont fait de même pour le second...
  • Il faut voter ...
    DÉCLARATION Second tour des élections régionales et départementales du 27 juin 2021 Canton de Noisy-le-Grand / Gournay-sur-Marne Pas de vainqueurs et une perdante (provisoire) … La Démocratie ! 74,70% d'abstentions, de blancs et de nuls pour le premier...
  • Absents mais toujours présents ...
    Après plusieurs semaines de campagne électorale dans les conditions que nous connaissons toutes et tous, le 1er tour des deux élections régionales et départementales se tiendra ce dimanche 20 juin ... Bien que ne participant pas au scrutin départemental...
  • Demain pour après demain et les jours suivants...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 10:13

 

Le Front de Gauche, c'est parti !

(Discours de Pierre Laurent au Palais des Congrès le 10 janvier)

 

Madame, Monsieur,
Chers Amis,
Chers Camarades,

Nous y sommes. Nous l'avons entendu toute l'après-midi : le Front de gauche, c'est parti ! Et même très bien parti !

En Ile de France, n’ayez aucun doute là-dessus. Il va falloir compter avec la liste du Front de gauche et de ses partenaires. En 2004, nous faisions déjà campagne avec nos amis d'Alternative citoyenne. Et puis il y a eu le Front de gauche qui nous a permis d’élire Patrick Le Hyaric au Parlement européen. Et aujourd'hui, pour les élections régionales, notre rassemblement est plus grand que jamais ! L’unité, c’est notre force !

Vous venez d’entendre mes amis qui conduiront à mes côtés la liste dans la région. Cette dynamique, la droite ne peut plus l'arrêter !

Je le sens aujourd’hui. Vous êtes impatients de partir en campagne. C’est que partout, autour de vous, vous rencontrez comme moi des collègues, des voisins, des amis, qui n’en peuvent plus de la vie qui leur est faite et qui veulent des victoires politiques contre cette droite inhumaine et brutale.

J'ai rencontré récemment les médecins, les personnels de la santé en lutte à l'AP-HP, et je peux vous dire qu'ils sont nombreux à vouloir construire avec nous. Pour sauver l'hôpital public ! Pour défendre la santé publique pour les Franciliens !

J'étais aussi, avant les fêtes, à Beaubourg où 300 emplois sont menacés par le non remplacement d’un départ à la retraite sur deux, où la bibliothèque pourtant si utile aux étudiants et des services entiers pourraient demain disparaître. Je peux vous dire que les salariés en lutte du Ministère de la Culture attendent beaucoup de nous. Pour sauver Beaubourg ! Pour promouvoir la culture en Ile de France !

Partout où je suis allé pour soutenir les salariés en lutte, partout j'ai ressenti la même envie de construire une alternative à la politique du gouvernement.

Je pense encore à mes camarades de la RATP, traînés devant les tribunaux par la direction pour fait de grève, comme par hasard la grève sur les retraites de 2007, avec qui nous étions mardi dernier au tribunal de Nanterre. Je veux leur redire ici, avec vous, tout notre soutien.
La droite veut diviser, veut faire peur. Eh bien nous ne les laisserons pas faire ! Nous allons donner une bonne leçon à cette droite arrogante !

Oui, cette droite, c’est celle qui construit jour après jour une société de la peur, de la violence, du chacun pour soi, de la loi du plus fort. Tous les habitants de notre région sont saisis de tristesse et de colère après la mort du jeune lycéen Hakim au Kremlin Bicêtre. Cette société inhumaine, nous n’en voulons pas !

Nicolas Sarkozy a osé parler de fraternité dans ses vœux, mais sa politique la foule aux pieds tous les jours.
En Ile de France, Sarkozy nous a envoyé un bataillon de ministres bien décidés à reprendre la région à la gauche.

Leur commandant en chef ? Valérie Pécresse. Vous savez, celle qui a déjà mis à feu et à sang l'Université et la Recherche. Et on devrait maintenant lui laisser les clés de la région, pour qu’elle la livre aux appétits financiers ? Ce serait une folie. Ce n’est pas de plus de concurrence dont a besoin notre région, mais de plus de solidarité !

Tous ces ministres viennent avec un unique projet. Ils l'appellent le « Grand Paris ». Moi je préfère l'appeler « le Paris des actionnaires ». C’est un projet archaïque, inégalitaire, autoritaire.

C’est quoi, ce projet ? Par exemple, mettre tout l’argent que l’on devrait dépenser pour améliorer les transports publics dans un métro automatique de 130 kilomètres avec seulement une quarantaine de stations qui relient des aéroports à des centres d'affaires de la région. Ce métro, ils l'appellent le « Grand huit ».

C'est surement très utile pour les actionnaires de la Défense qui ne risqueront plus de rater leur avion pour être à l'heure à Tokyo pour l'ouverture de la Bourse. Ça l'est nettement moins pour les millions de salariés qui mettront toujours autant de temps à se rendre à leur travail.

Le problème avec Valérie Pécresse, celle qu'elle ne sait rien de la vie des Franciliens. Vous la mettez à la tête de la région : soit elle s'endort et vous pouvez toujours attendre pour régler vos problèmes, soit elle vous fait un « Grand huit » qui vous envoie dans le décor !

Alors, non, pas de Valérie Pécresse et de sa bande de ministres à la région, mais une bonne gauche, avec un vrai projet ! Pour l’écrasante majorité des Franciliens, il y a urgence à ce que la vie change. Contrairement à la candidate des actionnaires, nous avons un projet pour agir.

Un journaliste m’a demandé cette semaine si nous étions prêts à gérer la région. Bien sûr que nous sommes prêts ! Bien sûr que nous avons un projet ! Et je le dis, il est grand temps que la gauche passe à la vitesse supérieure !

Prenons la question des transports justement.

Notre priorité sera claire : mettre chaque francilien, chaque francilienne à égalité devant le droit aux transports. Si demain, nous sommes à la tête de la région, nous relierons toutes les banlieues ensemble, par le réseau ferré, avec le projet «Arc express» que nous portons au conseil régional, nous desservirons enfin correctement les quartiers délaissés. Et sur la question des tarifs, il faut en finir avec le scandale actuel, celui de la triple peine : plus on habite loin du centre, plus on s’épuise dans les temps de transports, plus on paye cher.
Je fais une proposition simple : zone unique pour tous les habitants de l'Ile de France au prix de la zone 1-2. Cela veut dire qu'à Aulnay-sous-Bois par exemple, aujourd'hui en zone 4, on paiera 56 euros et plus 91 euros par mois pour se rendre à Paris.

C'est simple, c'est juste et je m'y engage.

Oui, mes amis, l’égalité, ce sera notre moteur pour le développement d’une métropole solidaire. La droite, son moteur, ce sont les intérêts financiers, nous ce sera l’égalité. L’égalité devant le droit à la mobilité, l'égalité devant le droit à l'emploi, devant le droit au logement, devant le droit à l'éducation, devant le droit à la santé…

Relever ce défi, c’est tirer toute la région vers le haut. Améliorer les transports publics, construire les 50.000 logements sociaux par an que nous proposons , mettre partout l’habitat aux normes environnementales d’un XXIème siècle réellement écologique, répondre aux besoins d’accueil de la petite enfance, créer un observatoire régional contre les violences faites aux femmes comme nous l’avons fait en Seine-Saint Denis avec les moyens d’agir qui vont avec… Tout cela nécessite des dizaines de milliers d’emplois, des emplois de qualité, et des mises en formation massives.

C’est pour cela que nous proposerons la mise en œuvre, notamment pour les jeunes, d’un plan de mobilisation régional pour l’emploi et la formation !

Les richesses, elles existent dans notre région pour cela ! L'Ile de France, c'est 29% de la richesse nationale, c'est le 2ème pôle d'implantation des 500 plus grandes entreprises du monde. Ces richesses, c’est le travail des Franciliens qui les créent, mais elles sont confisquées, aspirées, gaspillées par les grands groupes et les marchés financiers.

Il faudra bien remettre la main sur tout cet argent, donner plus de pouvoir aux élus locaux et aux salariés. C’est possible avec la mise en place de fonds régionaux qui permettront de mobiliser autrement l’argent et le crédit aujourd’hui détournés par les banques au seul profit de la finance.

Oui, les richesses qui continuent d’aller d’abord à la finance, toujours à la finance, et encore à la finance, ça suffit ! Pour les candidates et les candidats des listes du Front de Gauche, c'est hors de question ! La candidate des actionnaires peut retourner toute de suite dans son ministère : avec nous, l'argent des Franciliens devra servir à répondre aux besoins des Franciliens !

Oui, je vous le dis, il y a une seule liste qui donne l'assurance aux Franciliens de ne pas permettre à la droite de s'accaparer leurs richesses, c'est la liste du Front de Gauche !

Il y a une seule liste qui refuse clairement le métro des actionnaires, les ghettos pour riches ou la santé hors de prix, c'est la liste du Front de Gauche !

Il y a une seule liste qui porte un projet pour répondre à vos besoins et à vos attentes, c'est la liste du Front de Gauche !

Ensemble, nous devons être la locomotive de la gauche le 14 mars prochain. Oui, la gauche peut gagner la région, grâce à nous, sans le Modem.


Ensemble, nous pouvons gagner. Ensemble, nous pourrons alors redonner du pouvoir aux Franciliens sur leurs vies !

Partager cet article
Repost0

commentaires