Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne nos comptes rendus du Conseil Municipal, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui participent à l'activité de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, militants de la France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Ils profitent de la crise sanitaire ...
    Soutenons le rassemblement du 19 janvier 2021 contre la Loi de « Transformation de la Fonction Publique » en étant nombreux devant la mairie de NoisNoisy-le-Grand 17 h. Vous trouverez ci-joint : l'appel de l'intersyndicale l'attestation de déplacement...
  • Meilleurs Voeux Solidaires ...
    Solidarités La France comptera d’ici la fin 2020 près de 10 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté. Alors que 20% des plus riches cumulent les deux tiers d’épargne, 20% des plus pauvres sont contraints à l’endettement. L’indécente euphorie...
  • Adresse aux noiséen-nes pour l'an 2021 ...
    Crise sanitaire et sociale : des inégalités insupportables ! La crise sanitaire a mis en évidence la situation désastreuse de nos hôpitaux : 100 000 lits supprimés en 20 ans, au plus fort de la crise sanitaire seulement 35 000 lits mobilisés pour les...
  • KDO d'une fin d'année morose ...
    Conseil Municipal Lundi 14 décembre 2020 Toujours en retransmission aux bons soins de Facebook ! A croire que la "ville intelligente" que l'on nous annonce ne l'est que par l'intermédiaire des GAFAM (acronyme des géants du Web Google, Apple, Facebook,...
  • Coucou, nous sommes toujours là ...
    Conseil municipal du jeudi 19 novembre 2020 Lieu: Hôtel de Ville et accessible seulement en visio sur Facebook, ce qui est incroyable... Rien sur le site Web de la ville en direct... Stupéfiant ! La démocratie institutionnelle noiséenne ne pourrait donc...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 16:25

Article publié dans la lettre quotidienne de l'AMF "Maire info".

 

En cinq ans, le programme national de rénovation urbaine (PNRU) n’a pas atteint tous les objectifs fixés.

 

Cinq après le lancement du Programme national de rénovation urbaine (PNRU), qui concerne 460 quartiers défavorisés et trois millions d’habitants, la mixité sociale peine à s’imposer dans les quartiers défavorisés, selon un rapport publié vendredi par le Comité d’évaluation et de suivi de l’Agence nationale de rénovation urbaine (CES/ANRU).

 

Les objectifs quantitatifs du PNRU ont été atteints à 70% puisque les quartiers «ont changé sur tous les aspects urbains», mais leur peuplement est un «échec réel», conclut le rapport. «Les objectifs ambitieux de la mixité sociale ont souvent dû être revus à la baisse, bien que la diversification de l’habitat constitue un progrès», pointe le texte présenté par Yazid Sabeg, président du CES/ANRU et commissaire à la diversité.

 

Le CES/ANRU a réalisé une évaluation «transversale» dans dix sites «emblématiques». Il s’agit notamment du plateau de Clichy-Montfermeil (Seine-Saint-Denis) - point de départ des émeutes de novembre 2005 -, du Val d’Argent à Argenteuil (Val-d’Oise), des quartiers nord du Havre (Seine-Maritime) ou de Lyon-La Duchère (Rhône).

 

Résultat: plus de 80% des logements reconstitués relèvent de l’habitat collectif là où il aurait fallu «diversifier la morphologie urbaine» (immeubles bas à l’architecture différente des barres) et les statuts (locations libres, accession à la propriété).

 

Dans 70% des cas, les habitants concernés par les démolitions sont relogés dans leur quartier d’origine quand il aurait fallu reconstruire des logements sociaux ailleurs, regrette Yazid Sabeg. Il aurait aussi fallu construire des logements non sociaux sur les sites libérés afin d’y attirer des ménages à statut socio-économique différent.

 

Du coup, il n’y a pas de «brassage des populations», selon M. Sabeg. La mise en œuvre du droit au logement opposable (Dalo) a contribué à cette situation puisque les bénéficiaires sont «systématiquement relogés dans les quartiers».

 

Par ailleurs, note le rapport, «le transport urbain et le développement économique local ont été largement déconnectés de la rénovation des quartiers, faute d’une gouvernance globale qui intègre de façon cohérente et coordonnée les diverses problématiques de la politique de la ville».

 

Dans l’enseignement, les interventions n’ont consisté le plus souvent qu’à réhabiliter des infrastructures dégradées et non à créer de l’attractivité. La sectorisation scolaire n’a pas favorisé la mixité sociale. Les phénomènes d’évitement qui explosaient au collège se sont accentués avec l’assouplissement de la carte scolaire.

 

Au moment où le PNRU 2 (2010-2014) est engagé, M. Sabeg demande que «la rénovation urbaine ne soit pas un prétexte pour éloigner les populations dans le but de changer la sociologie» des centres villes. (Avec AFP).

 

Le rapport : Rapport 2009 CES ANRU La-renovation urbaine a lepreuve des Rapport 2009 CES ANRU La-renovation urbaine a lepreuve des

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

Twix 03/05/2010 10:32



Je rêve ?


Les critères de mixité souhaitables (sociale et de l'habitat) pour que cela fonctionne sont exactement ceux que défendent les habitants des Bas Heurts, à Noisy le Grand!


Exactement ceux que la municipalité a refusé jusqu'à présent.


La vie, la vraie, celle qui fait des concitoyens heureux, ne se décide pas de façon autocratique.


La vision et la gestion doit être globale, progressive, concertée et évolutive.


Peut être, aurons nous cette chance un jour. Qui sait ?



Elus de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT 03/05/2010 11:51



Il faut bien dire les choses comme elles sont ...


On a le droit de voir rouge