Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne nos comptes rendus du Conseil Municipal, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui participent à l'activité de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, militants de la France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Il suffit de prendre son temps ...
    CONSEIL MUNICIPAL JEUDI 11 MARS 2021 Propos liminaire Début de conseil sous la direction du 1er Adjoint, Madame la Maire n'est pas encore arrivée... Et immédiatement l'annonce de la création d'un nouveau groupe au sein de l'hémicycle suite à l'éclatement...
  • Ils profitent de la crise sanitaire ...
    Soutenons le rassemblement du 19 janvier 2021 contre la Loi de « Transformation de la Fonction Publique » en étant nombreux devant la mairie de NoisNoisy-le-Grand 17 h. Vous trouverez ci-joint : l'appel de l'intersyndicale l'attestation de déplacement...
  • Meilleurs Voeux Solidaires ...
    Solidarités La France comptera d’ici la fin 2020 près de 10 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté. Alors que 20% des plus riches cumulent les deux tiers d’épargne, 20% des plus pauvres sont contraints à l’endettement. L’indécente euphorie...
  • Adresse aux noiséen-nes pour l'an 2021 ...
    Crise sanitaire et sociale : des inégalités insupportables ! La crise sanitaire a mis en évidence la situation désastreuse de nos hôpitaux : 100 000 lits supprimés en 20 ans, au plus fort de la crise sanitaire seulement 35 000 lits mobilisés pour les...
  • KDO d'une fin d'année morose ...
    Conseil Municipal Lundi 14 décembre 2020 Toujours en retransmission aux bons soins de Facebook ! A croire que la "ville intelligente" que l'on nous annonce ne l'est que par l'intermédiaire des GAFAM (acronyme des géants du Web Google, Apple, Facebook,...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

13 novembre 2006 1 13 /11 /novembre /2006 17:14

Mesdames, Messieurs, Monsieur le Député-maire,

Le débat d’orientation budgétaire est toujours un exercice difficile et exigeant dans une collectivité locale ou territoriale. C’est le moment qui va fixer la politique choisie par la majorité et déterminer les outils dont elle se dote.

Or, les collectivités locales n’ont pas la maîtrise totale du financement des politiques qu’elles souhaitent mettre en œuvre, sauf à décider d’une pression fiscale qu’il faut justifier électoralement. C’est la tenaille dans la quelle Noisy le grand se trouve placer, même si c’est une ville plus riche que d’autres.  

Si la ville poursuit depuis plusieurs années des efforts louables pour réduire son endettement, qu’elle améliore constamment sa capacité d’autofinancement, qu’elle gère prudemment ses dépenses de fonctionnement tout en améliorant certains services rendus aux Noiséens, je pense à la nouvelle crèche, à la future maison des solidarités ou à la prochaine piscine, il n’est pas certain que les politiques d’Etat qui se suivent, ce gouvernement de droite libérale avançant à marche forcée,ne viennent pas contrarier la volonté politique des élus que nous sommes.

Il en est ainsi de la Dotation Globale de Fonctionnement prévue par la Loi de finance 2006, de l’évolution de la taxe professionnelle ou du dit bouclier fiscal avec un plafonnement à 60% des impôts nationaux et locaux avec droit de restitution, même si ce dernier ne sera opérationnel qu’en 2007.

De fait,  avec l’impact des politiques publiques nationales se trouve le risque d’une fuite en avant dans la recherche de recettes nouvelles, coûte que coûte, ou en privilégiant des choix de fonctionnement ou d’investissement qui pourraient entraîner une réduction de la voilure pour la population.

Fuite en avant pour rester le plus autonome possible, c’est une tentation qui est vérifiable, le débat sur le Plu en témoignera, de notre point de vue. On peut le comprendre mais il est bien normal que nous puissions être dubitatifs sur les réponses que cette logique suscite car la maîtrise de certains paramètres revêt de nombreuses zones d’incertitudes.

C’est vrai pour la politique souhaitée par la ville et les difficultés de signature de l’Anru le confirment.

C’est vrai pour l’occupation et le développement de l’espace public encore sous la responsabilité d’Epa Marne, je pense bien sur aux milliers de m² de bureaux porteurs potentiels de taxe professionnelle.

C’est vrai, enfin, pour l’intervention d’autres acteurs, Région en particulier, sur des domaines sur lesquels la ville n’a qu’une action à la marge, l’exemple de la gare routière pourrait être, hélas, le bon.

Dans ce contexte, la politique foncière de la ville nous interroge, notre désaccord pour les Bas Heurts étant connu,  comme nous interroge la priorité sécuritaire qui semble s’installer avec police municipale et vidéosurveillance.

Dans le même temps, on ne peut que se féliciter que la ville, par une gestion maîtrisée à ce jour,   soit en capacité de lancer les études préalables à la construction d’un gymnase en centre ville, d’une nouvelle piscine et, bien entendu, celle nécessitée par la reconstruction du gymnase de la Butte Verte détruit inutilement.

S’agissant de l’hôtel de ville, nous avons dit que nous étions d’accord pour la construction d’un équipement qui prenne en compte, enfin, la réalité de nombreux salariés de la ville qui travaillent depuis plus de 25 ans dans des préfabriqués sans que cela ne choque personne. Pour autant, et il s’agit de nouvelles recettes, nous ne partageons pas en totalité le traitement de la question du stationnement. Nous restons convaincus que le maintien de zone bleu sur le parking Gallieni, hôtel de ville provisoire et Champy était suffisant.  

Pour conclure, comme pour l’exercice 2005, les orientations budgétaires proposées recèlent, pour les Elus Communistes, plusieurs difficultés qui les amèneront vraisemblablement à s’abstenir tant les éléments positifs ne suffisent pas, à notre avis, à compenser les points de désaccords qui restent en suspens.

Pour le Groupe Communiste

Etienne DOUSSAIN

Partager cet article
Repost0

commentaires