Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne nos comptes rendus du Conseil Municipal, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui participent à l'activité de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, militants de la France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Mieux vaut tard que jamais ...
    Conseil municipal jeudi 7 octobre 2021 Propos liminaire : NSAGV ne s'est pas exprimé depuis plusieurs semaines publiquement. Et pourtant, entre l'application d'un pass sanitaire aux vertus qui restent à démontrer, une campagne de vaccination décriée,...
  • Lettre ouverte à Madame Le Maire de Noisy le Grand du 20 septembre 2021 du Syndicat CGT des Territoriaux
    Cliquez sur le lien ci dessous https://nsagv.ouvaton.org/wp-content/uploads/2021/10/Tract-Territoriaux.pdf
  • Qu'on se le dise ...
    Et oui, « Noisy Solidaire À Gauche Vraiment ! » n'est pas une coquille vide et existe bel et bien, même par ces mauvais temps de pass sanitaire et de virus mutant ! Remarquez, depuis 2008, on se serait aperçu du contraire, non ? Alors, on a pensé qu'il...
  • On vous souhaite un très bon été ...
    SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 8 JUILLET 2021 NOTRE PRÉAMBULE : La triste séquence électorale est terminée. Rien de joyeux, en effet, de devoir constater une abstention massive qui en dit long sur l'état du fonctionnement démocratique de notre pays,...
  • Tout ça pour ça ...
    70,45 % des électeurs et des électrices n'ont pas validé la seconde séquence électorale des régionales à Noisy-le-Grand et c'est le total de l'abstention, des bulletins nuls et blancs … 71,01% des électeurs et des électrices ont fait de même pour le second...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

21 juin 2009 7 21 /06 /juin /2009 23:19
Lorsque l'on consulte le site Web de la ville, on peut trouver depuis quelques jours une page qui informe de l'ouverture de la nouvelle enquête publique concernant l'acquisition du Bois Saint Martin par la Région Ile de France et la ville de Noisy le Grand. C'est en toute transparence que nous relayons cette information pour cette enquête qui durera du 17 juin au 17 juillet prochain.

On se rappelera utilement que cette nouvelle enquête fait suite à l'échec de la précédente et qu'entre temps un arrêté de protection du biotope a été pris par le Préfet de la Seine Saint Denis concernant, en particulier une partie du secteur des 67 hectares qu'envisage d'acquérir la mairie.

Nous n'ignorons pas, en outre, que les négociations ont été bon train entre la Région Ile de France et la ville de Noisy le Grand pour parvenir à un compromis acceptable pour les parties.
L'est-il pour autant ?

Nous n'ignorerons pas, non plus, qu'entre temps, échaudés sans doute par le résultat de l'enquête précédente, une association bien nommée "les amis du bois Saint Martin" a été créée par des noiséens sans aucun doute plus avisés que d'autres... si l'on en juge par le soutien dont cette dernière bénéficie en mairie. Mais, comme dirait l'autre, c'est de bonne guerre ! Ah bon, parce qu'il y a la guerre pour le Bois Saint Martin ?

Qu'il s'agisse des fêtes organisées en l'honneur du Bois Saint Martin pour lesquelles la ville n'a pas fait mystère de son soutien ou qu'il s'agisse de la dernière publication de cette association distribuée en ce moment par des militants dévoués dont des élus, semble-t-il, l'on voit bien que la cause de l'acquisition du Bois Saint Martin mobilise beaucoup ces derniers temps.

C'est tant mieux car finalement une association qui se bouge et qui se sent soutenue, c'est peut-être la démonstration concrète qu'il est possible d'en faire de même pour d'autres...
Du moins, on pourrait en rêver !

A moins que, à moins que .... à moins qu'une association comme celle là soit plus importante que d'autres. Et nous, pauvres benêts, qui ne comprenons toujours pas qu'une association plus utile qu'une autre, c'est une association qui sert les projets municipaux avant tout, ceux de la majorité au moins !

Mais foin de la critique facile ! Ce n'est pas parce que l'on voit un conseiller municipal distribuer dans sa propre boite à lettre, la mienne en l'occurrence, le prospectus de l'association du Bois Saint Martin qu'il faut y voir malice. Gardons loin de nous de mauvaises arrières pensées ...

Venons en plutôt à l'essentiel, le fameux Bois Saint Martin !  Le Conseil Régional d'Ile de France, via son agence des espaces verts, veut acquérir ce bois et le sanctuariser pour le sauvegarder à la fois pour les générations futures, pour préserver sa biodiversité et à la fois pour le rendre accessible au public ? Jusqu'à là, nous sommes pour...

La ville en veut un bout au prétexte que l'ensemble de ce bois se situe à plus de 90 % sur son territoire et pour y mener ses propres activités ? Nous émettons des doutes...

Pourquoi ? Mais simplement parce que même si un accord semble avoir été passé entre ville et région pour la gestion future de cet espace remarquable, nous pensons que la Région Ile de France a vocation a géré en totalité ce dernier sans interférence, tout en respectant la volonté des noiséens et ... des franciliens de pouvoir en profiter.

Qu'aurions nous dit pour la Haute Ile si le département  de la Seine Saint Denis avait décidé d'en "saucissonner" la gestion et l'utilisation ? Personne de Noisy à Neuilly sur Marne en passant par Gournay ne l'aurait accepté.

Et pour le bois Saint Martin, sous prétexte d'annonce électorale de longue date et de lobying intense, il devrait en être autrement ?  
Pas question. Tout d'abord parce que "chacun son métier" et parce que ce patrimoine, même si les noiséens doivent, bien entendu, pouvoir en bénéficier (on ne le répetera jamais assez), dépasse le seul cadre de notre ville.  Il est d'intérêt régional tout comme la Haute Ile l'est d'un point de vue départemental à ce jour.

On va nous dire "mais vous voulez priver les habitants de notre ville de ce qu'il doit leur appartenir". Avouez que par ces temps de développement durable et d'urgence écologique, la ficelle sera un peu grosse.
On ne peut d'un côté nous expliquer le bien fondé d'une protection du patrimoine et dans le même temps, tenter de convaincre les noiséens que cet espace est le leur sans dire clairement que les enjeux de sa protection, à la fois, les dépassent et, à la fois, qu'ils sont primordiaux pour l'avenir de leur propres enfants, et que pour tout cela, il vaut mieux qu'un seul opérateur soit aux manettes et assume la responsabilité !

Et de ce point de vue, nous le répétons, "chacun son métier". L'agence des espaces verts de la Région a une compétence que la ville n'aura jamais et il n'est pas utile de mettre en oeuvre une construction juridico-administrative grosse par avance de conflits d'intérêts, en particulier selon les aléas des majorités électorales locales ou territoriales.
D'autant plus, quand notre royal président à tous et toutes en remet une couche à propos d'une réforme des institutions régionales et départementales !

Le bois Saint Martin doit être "sanctuarisé" sous le couvert de la Région Ile de France en totalité. Dans le même temps, il doit être ouvert au public et, cela, sans aucune ambiguïté mais protéger et gérer par une seule entité.

C'est ce que nous dirons  et ce que nous vous invitons à dire au commissaire enquêteur avant le 17 juillet prochain. Non pas pour faire échec à la ville mais simplement par cohérence et par volonté que soit mise en oeuvre un cadre écologique pérenne dans de bonnes conditions sans interférence entre deux collectivités territoriales pour lesquelles les enjeux et les raisons ne sont pas de même nature.

Et que l'on ne nous dise pas que l'on joue contre notre camp ! Depuis 1995, l'absence de mise en valeur du terrain de la Grotte en bords de Marne démontre à lui seul que la ville a de quoi faire, notamment pour les petits noiséens. Chacun conviendra que Noisy Plage pendant 10 jours par an, c'est bien mais on doit pouvoir faire mieux en matière de protection de patrimoine!

Alors, désolé pour ce propos confus et alambiqué comme le pensent déjà sans doute des amis qui nous veulent du bien dans cette ville, mais pour nous, l'intérêt du Bois Saint Martin dépasse les contours de la ville de Noisy le Grand. Ce serait tout à son honneur de le dire.

Etienne DOUSSAIN
Conseiller municipal "Noisy Solidaire, à gauche vraiment"



 



Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Répondre
E









Bonjour,


un commentaire vient d'être posté par ccpounder sur l'article Pris sur le vif
?, sur votre blog etienne.doussain


Extrait du commentaire:





Merci M. Doussain de nous alerter sur le risque de division du Bois Saint-Martin.
 
La procédure d’arrêté de biotope a été instaurée par le décret n°77-1295 du 25 novembre 1977 - pris en application de la loi sur la protection de la nature du 10 juillet 1976, intégrée au
livre IV du Code de l’Environnement. Il découle de l'idée qu'on ne peut efficacement protéger les espèces que si l'on protège également leur milieu :  
- préserver les biotopes (marais, mares, haies, landes, dunes,…) nécessaires à la survie des espèces protégées (un peu comme nos maisons…. ;-)
- protéger les milieux à l’encontre des activités pouvant porter atteintes à l’équilibre biologique (écobuage ou brûlage en surface d’une parcelle en herbe) , destruction des talus,….
 
L’arrêté de biotope se traduit par un nombre restreint d'interdictions destinées à permettre le maintien des habitats des espèces qu'ils visent. Les contrevenants aux dispositions
exprimées dans un arrêté de biotope peuvent être verbalisés. La fréquentation des rochers de Fontainebleau est un exemple en matière de dégradations environnementales  : beaucoup de
- soi disants - amateurs de nature y grimpent mais laissent sur place des détritus non biodégradables, toxiques pour le sol, les plantes et les animaux, aussi petits soient-ils. Et ce ne
sont pas les verbalisations qui enrayeront la perte irréparable de la biodiversité, de la qualité du paysage que beaucoup s’accordent à reconnaître comme beau et réparateur d’une vie
trépidante.
 
L'effet du classement suit le territoire concerné en quelque main qu'il passe. Mais ce classement ne constitue pas une servitude d'utilité publique reportée en tant que telle au plan
local d’urbanisme.Pour être opposables aux demandes d'utilisation du sol (permis de construire…), les dispositions de l'arrêté de protection de biotope doivent être reprises dans le Plan
local d’Urbanisme.
 
La richesse naturaliste du Bois Saint-Martin à conduit le Préfet de la Seine-Saint-Denis à prendre l'arrêté de biotope n° 2006-3713, le 29 septembre 2006.
 
Pour quelle « obscure » raison la mairie veut elle à tout prix acquérir les 278 ha de ce bois ?
 
Quelle sera la pertinence du rapport du Commissaire enquêteur ? Compte-tenu des dates et des horaires d’ouverture,  tous n’auront pas la capacité de venir s’exprimer sur le sujet,
en tout cas pas à ceux qui ont des horaires de travail (la majorité) exactement calqués - ou plutôt l’inverse - sur ceux du commissaire-enquêteur. Il faudra donc de gros efforts pour se
libérer de ses horaires de travail pour remplir son rôle de citoyen.
 
Maintenant, nous devons aux générations futures de leur laisser des espaces naturels intacts. Tout faire pour éviter de laisser des sols piétinés et dégradés où les espèces ne repoussent
pas avant des années. Eviter aussi de laisser des espaces désertés par les insectes pollinisateurs - dont les précieuses abeilles- ou les oiseaux chassés par le bruit entraînant la
prolifération d’insectes xylophages nuisibles pour les arbres. Les problèmes écologiques surgissent notamment lors d’une rupture dans la chaîne écologique. Et ne pas oublier les
détritus auxquels des poubelles seules ne remédieront pas.
 
La solution la plus raisonnable est de confier à un seul gestionnaire spécialiste de l’environnement, soit l’Agence des espaces verts ou l’ONF, pour garantir dans son intégralité la gestion
forestière, la surveillance des milieux naturels et les aménagements nécessaires pour l’accueil des promeneurs, noiséens et autres.

 
"Soyez bons avec la terre : elle ne vous a pas été donnée par vos parents, elle vous est prêtée par vos enfants. Nous n'héritons pas la Terre de nos parents, nous l'empruntons de nos
enfants."

Un problème technique inhabituel n'a pas rendu lisible ce commentaire. Nous le publions néanmoins.

On a le droit de voir rouge







J
Bonjour,
 
Merci pour la description de votre avis sur le bois Saint Martin.
Effectivement l’affichage de cette enquête publique est très discret et comme celle de l’enquête concernant le clos Ambert, et elle se situe aussi comme l’an dernier en période de vacances ou les habitants ont d’autres préoccupations, ou encore comme les enquêtes de modifications du PLU.
 
Comme beaucoup de monde, j’ai regardé le film « Home », quelques jours avant les élections ! et vu les résultats,…….
Personnellement je suis contre l’ouverture de ce bois au public, et le film Home devrait être une base pour une réflexion dés que l’on touche à l’environnement aujourd’hui , et se rappeler  qui est le plus grand prédateur et qu’il possède déjà une bonne partie du territoire. Gardons cet espace à l’état dit « sauvage » mais certainement moins que le comportement humain dans les transports ou d’en d’autre situation.
Ce qui m’étonne, à ma connaissance, c’est que les prétendus « vert de Noisy » ne se soient pas positionnés sur cette enquête.
 
L’accès oui, mais alors sous certaine condition, par des circuits tracés, discrets, restreint, comme dans certain lieu de France ou l’on peut observer toute la faune et la flore dans des réserves dite  « Naturelles ».  Mais que peut être dans ce cas là, l’intérêt foncier des alentours sera moindre !
A mon avis , Si Le Maire met le grappin sur cette zone, je pense que cela lui permettra de créer les espaces dit vert bien manquant dans notre commune ou remplacer ceux qu’il a supprimé comme le petit square du centre ville, crée à l’époque de Françoise Richard. La droite serait-elle plus verte que la gauche ? Rendez-vous compte, une commune qui à environ 1/3 de son territoire en espace vert. Bonjour les futures constructions.
 
Connaissez-vous les avis ? ou la position des autres communes concernées sur le sujet et entre autre Emerainville, Le Plessis, Pontault, Villiers,
Que les Noiseens qui ont un avis se manifestent sur les registres ou auprès du commissaire enquêteur, Attention le Mercredi Apres midi c’est fermé !
Merci d’avance de nous permettre de donner notre avis et de le publier.
 
Répondre
E

Si c'est comme pour la dernière enquête, on peut imaginer que les communes environnantes vont dire leur mot !  C'est bien pour cela que les "amis du Bois Saint Martin" sonnent le tocsin, le
leur en tout cas ...

On a le droit de voir rouge