Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne nos comptes rendus du Conseil Municipal, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui participent à l'activité de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, militants de la France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Ils profitent de la crise sanitaire ...
    Soutenons le rassemblement du 19 janvier 2021 contre la Loi de « Transformation de la Fonction Publique » en étant nombreux devant la mairie de NoisNoisy-le-Grand 17 h. Vous trouverez ci-joint : l'appel de l'intersyndicale l'attestation de déplacement...
  • Meilleurs Voeux Solidaires ...
    Solidarités La France comptera d’ici la fin 2020 près de 10 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté. Alors que 20% des plus riches cumulent les deux tiers d’épargne, 20% des plus pauvres sont contraints à l’endettement. L’indécente euphorie...
  • Adresse aux noiséen-nes pour l'an 2021 ...
    Crise sanitaire et sociale : des inégalités insupportables ! La crise sanitaire a mis en évidence la situation désastreuse de nos hôpitaux : 100 000 lits supprimés en 20 ans, au plus fort de la crise sanitaire seulement 35 000 lits mobilisés pour les...
  • KDO d'une fin d'année morose ...
    Conseil Municipal Lundi 14 décembre 2020 Toujours en retransmission aux bons soins de Facebook ! A croire que la "ville intelligente" que l'on nous annonce ne l'est que par l'intermédiaire des GAFAM (acronyme des géants du Web Google, Apple, Facebook,...
  • Coucou, nous sommes toujours là ...
    Conseil municipal du jeudi 19 novembre 2020 Lieu: Hôtel de Ville et accessible seulement en visio sur Facebook, ce qui est incroyable... Rien sur le site Web de la ville en direct... Stupéfiant ! La démocratie institutionnelle noiséenne ne pourrait donc...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 17:53






Darcos et Sarkozy l’ont fait … Michel Pajon en rajoute !

Comme quoi quand la droite la plus réactionnaire depuis trente ans " détricote " l'école de la République et son organisation, dans les villes de France, il se trouve des élus de " gauche " zélés pour relayer les mauvaises décisions nationales ! Ainsi à Noisy le Grand, la suppression de l’école du samedi matin amène le maire à anticiper sans nuance, c'est le moins que l'on puisse dire, la réorganisation du personnel communal dans les écoles noiséennes.

 

 

 

Que l'on nous comprenne bien. Nous ne confondons pas le niveau des décisions :  - au ministre de l'Education Nationale, celle, démagogique, de la suppression de l'école le samedi matin en maternelle et en élémentaire,  - au maire et à ses adjoints, celle de veiller à la présence et à l'organisation des employés municipaux dans les écoles de la ville. Nous ne confondons pas, non plus, les effets d'une décision nationale sur les collectivités locales. Cela étant, la suppression annoncée en catimini de 25 postes d'ATSEM dans les maternelles, la modification, à ce jour, unilatérale des conditions de travail … tout cela aurait du passer par une véritable concertation en amont avec les personnels et leurs organisations syndicales.

Que veut dire cette information brutale " distillée " le 16 juin dernier  lors d’une réunion organisée par le service éducation en direction du personnel des écoles pour échanger sur les pratiques professionnelles alors que la suppression du samedi matin est connue depuis plusieurs mois ? Quelle est cette méthode de gestion du personnel municipal, juste avant les vacances d'été et avec un Comité technique Paritaire pour avaliser en force le 26 juin prochain des décisions qui mettent en cause le travail et la vie de dizaines de salariés de la ville ? Faut-il s'interroger comme pour le projet de règlement pour les centres de loisirs ?

Cette information brutale et cette méthode ont deux noms : mépris et bêtise … Mépris à l'égard des personnels concernés et les organisations syndicales et bêtise pour l'ignorance délibérée des conséquences humaines de tels choix. Car, enfin, même s'il n'est pas dans notre esprit de nier la décision du ministre. Celle-ci nécessite-t-elle un tel niveau de réorganisation ? D’autres modifications sont possibles en tenant compte de l’organisation actuelle (un samedi sur trois pour les agents, aujourd’hui, qui pourrait être remplacé par le mercredi matin). Ce qui s'annonce à Noisy le Grand, c'est une dégradation globale des conditions d'accueil des enfants - et que l'on ne vienne pas nous dire qu'il s'agit de confort par rapport aux autres villes - , c'est aussi et surtout des emplois supprimés, des conditions de travail dégradées, des salaires amputés, le cas échéant… bref des gens qui ont le sentiment d'être manipulés et d'être jetés comme des kleenex !

Les élections sont passées, Monsieur le maire, l'été arrive avec ses mauvais coups … Pour nous, c'est STOP !

Nous demandons le gel immédiat de cette réorganisation et l'ouverture d'une réelle concertation " participative" avec les personnels concernés et leurs organisations syndicales. La démocratie participative ne peut pas être qu'un slogan de campagne électorale ! Monsieur le maire, respecter les agents municipaux, c'est votre devoir et c'est la certitude d'un service public municipal de qualité. Nous y tenons, comme tous les noiséens, pour les enfants et leurs familles.

                                                                                                                                                             Le 22 juin 2008

Noisy Solidaire - A gauche vraiment ! est soutenu par :

le Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative, la Ligue Communiste Révolutionnaire, le Parti Communiste Français.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Shanguele le râleur 03/07/2008 22:07

Bonjour,Vos commentaire concernant les méthodes dites "très concertatives" de Mr PAJON et sa vision de l'urbanisme au service de l'homme fait penser à un autre homme, ancien dictateur  de Roumanie, un certain.... hum... zut, j'ai un trou... "CEAUCESCU...???" - Amicalement

Elus de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT 04/07/2008 00:19


Excessif, non ?  C'est vrai que nous nous interrogeons sur les vertus supposées (parce qu'on ne connait pas encore à Noisy le Grand) de la démocratie participative mais votre
comparaison nous parait hors de propos... 

Désolé de devoir le dire

On a le droit de voir rouge