Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne nos comptes rendus du Conseil Municipal, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui participent à l'activité de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, militants de la France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Qu'on se le dise ...
    Et oui, « Noisy Solidaire A Gauche Vraiment ! » n'est pas une coquille vide et existe bel et bien, même par ces mauvais temps de pass sanitaire et de virus mutant ! Remarquez, depuis 2008, on se serait aperçu du contraire, non ? Alors, on a pensé qu'il...
  • On vous souhaite un très bon été ...
    SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 8 JUILLET 2021 NOTRE PRÉAMBULE : La triste séquence électorale est terminée. Rien de joyeux, en effet, de devoir constater une abstention massive qui en dit long sur l'état du fonctionnement démocratique de notre pays,...
  • Tout ça pour ça ...
    70,45 % des électeurs et des électrices n'ont pas validé la seconde séquence électorale des régionales à Noisy-le-Grand et c'est le total de l'abstention, des bulletins nuls et blancs … 71,01% des électeurs et des électrices ont fait de même pour le second...
  • Il faut voter ...
    DÉCLARATION Second tour des élections régionales et départementales du 27 juin 2021 Canton de Noisy-le-Grand / Gournay-sur-Marne Pas de vainqueurs et une perdante (provisoire) … La Démocratie ! 74,70% d'abstentions, de blancs et de nuls pour le premier...
  • Absents mais toujours présents ...
    Après plusieurs semaines de campagne électorale dans les conditions que nous connaissons toutes et tous, le 1er tour des deux élections régionales et départementales se tiendra ce dimanche 20 juin ... Bien que ne participant pas au scrutin départemental...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

16 juin 2014 1 16 /06 /juin /2014 14:57

Le sujet est difficile. La pression politico-médiatique est à son comble. Pression du pouvoir incroyable de la part d'un président de la République et d'un gouvernement qui se prétendent de gauche (l'ennemi, c'est la finance, vaste rigolade ...). Reportages en boucle avec un, deux, trois usagers - pardon, à la SNCF, on dit client maintenant - qui crient leur colère à juste titre contre les conditions de transport qui leur sont faites. Jamais un syndicaliste à l'antenne ou alors caricaturé, jamais de débat contradictoire sérieux pour expliquer les enjeux de la future loi. Pire, on va même pour faire peur et jouer les uns contre les autres, jusqu'à utiliser 8% des 700 000 bacheliers qui planchaient ce matin en Philo.

Pour autant, pas question d'oublier l'essentiel. Tout d'abord, l'appel à la grève, depuis la loi Sarkozy, a été déposé, il y a plus de quinze jours et chaque gréviste doit se déclarer nominativement. Cet appel a été précédé de manifestations nationales des cheminots suivies massivement. Le 1er ministre Ayrault, puis maintenant Vals, savent depuis plusieurs mois que le projet qu'ils portent et vont défendre dès demain à l'assemblée nationale, est totalement contesté par les cheminots et bien d'autres citoyens, très nombreux.

Il faut donc désigner les véritables responsables de la provocation et des conditions insupportables faites aux usagers aujourd'hui. Les responsables sont au pouvoir dans ce pays et au plus haut niveau.

Loin d'un grève corporatiste où il s'agirait de seulement défendre des conditions de travail de nantis, il en va du service public du transport dans notre pays. L'exemple anglais doit être médité par toutes celles et tous ceux qui préfèrent aujourd'hui ne voir que la partie émergée de l'iceberg. La création des trois EPIC superposés et autonomes, en lieu et place de RFF et de la SNCF, déjà EPIC, au lieu de la création d'une seule et unique structure du rail français, n'est que la porte ouverte à la privatisation, la concurrence libre et non faussée qui plait tant à la Commission européenne et qui coûte si cher au bout du compte aux usagers des anciens services public car les dettes d'infrastructures (TGV, réseau délabré) sont au passage laissé à la charge des utilisateurs.

La Poste, EDF, GDF, les autoroutes, les anciennes banques d’État, l'Eau, etc... tout démontre qu'au bout du compte, c'est nous qui payons...sans certitude, aucune, d'une amélioration du service rendu... aux clients puisque l'usager doit disparaitre.

Le service public est une idée moderne, quoiqu’en disent ses détracteurs. Aussi la Convergence Nationale de défense et de développement des services publics a raison de dévoiler le piège dans lequel ce gouvernement veut nous enfermer. Il ment délibérément par omission des raisons profondes du projet de loi qu'il veut faire passer à l'Assemblée Nationale ! Que les élus socialistes affligés se lèvent ....

Solidaire malgré la galère ...
Partager cet article
Repost0

commentaires