Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne nos comptes rendus du Conseil Municipal, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui participent à l'activité de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, militants de la France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Sidération ...
    Depuis juillet dernier, « On a le droit de voir rouge » n'a rien publié. Est-ce à dire que « Noisy Solidaire À Gauche Vraiment ! » et ses amis n'auraient plus rien à dire, vexés qu'ils seraient de ne plus siéger au Conseil Municipal de Noisy-le-Grand...
  • Vendredi soir 18 h 30 ...
    Depuis plusieurs mois, le 1er vendredi en cours, à 18 h 30, une poignée de noiséens-nes se rassemble sur le parvis de la mairie pour protester contre l'utilisation des pesticides dans notre pays. l'actualité de la dernière reculade de Macron et de son...
  • Le 28 juin, c'est comme on veut ...
  • Tant que l'on a la santé ...
    Paris, à 13h Rassemblement régional devant le ministère des solidarités et de la santé, avenue Ségur, avant une manifestation unitaire.
  • Le der des der ? On verra bien avec le temps ...
    Conseil municipal jeudi 28 mai 2020 En ouverture de séance, présentation en avant-première d’un court métrage réalisé par la Direction de la communication pour remercier l’ensemble des noiséens d’avoir œuvré pour faire face à la crise sanitaire : associations,...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

1 août 2019 4 01 /08 /août /2019 19:17

Vous avez aimé le gliphosate... Vous avez aimé les pesticides ...  vous aimerez le CETA voté malgré une forte opposition par les députés dont celui de notre circonscription ...

Alors, vous ne viendrez pas sur la place de l'Hotel de Ville, ce vendredi à partir de 18 h 30 !

Pourtant depuis près de 10 mois, des noiséens se rassemblent chaque 1er vendredi du mois pour demander la fin des pesticides dans l'agriculture. Pas dans 1 an, pas dans 2 ans, maintenant.. Et ce qui est vrai à Noisy le Grand est vrai dans de nombreuses villes et villages de France. 

Rien d'impossible avec notre volonté commune ...

Bref, à demain !

Et si vous êtes en vacances ou si vous ne pouvez pas, signez l'appel. Déjà plus de 700 000 signataires ! Ca vaut le coup de pousser, comme pour le RIP pour Aéroport de Paris.

Partager cet article

Repost0
12 décembre 2017 2 12 /12 /décembre /2017 18:29

Partager cet article

Repost0
9 décembre 2016 5 09 /12 /décembre /2016 15:48

Partager cet article

Repost0
12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 16:41

A écouter et regarder. Près de 2 heures, c'est long mais qu'est ce que 2 heures pour aider à comprendre ce qui frappe l'humanité ?

La proposition d' Alain Badiou est moderne et sans complaisance. Une vision du monde, sans doute critiquable, mais en tout cas qui met en perspective les enjeux de notre époque...

On a le droit de voir rouge

Partager cet article

Repost0
11 décembre 2015 5 11 /12 /décembre /2015 18:42

Le rassemblement appelé depuis plusieurs jours au Champ-de-Mars sous le thème “+3°C : état d’urgence climatique !” vient de recevoir une autorisation officielle du gouvernement ! (*)

Ce dernier avait initialement interdit le rassemblement qui devait être organisé par la Coalition Climat 21 le 12 décembre à midi, place de la République. Dès lors, plusieurs organisations avaient manifesté leur intention de convoquer à nouveau cette manifestation, notamment depuis la levée de l’interdiction des rassemblements. Une réunion avait eu lieu le jeudi 3 décembre avec le ministre de l’Intérieur, qui s’était conclue par une annonce d’autorisation, sur laquelle le même ministère était revenu le lendemain.

Une quinzaine d’organisations et de collectifs ont malgré cela décidé de déposer une déclaration de rassemblement ce mercredi 9, au Champ-de-Mars, devant la Tour Eiffel. 100 personnalités et plus de 10 000 citoyens ont signé en 48h un Appel à ce rassemblement. Après une première annonce de refus d’autorisation, le gouvernement vient finalement d’annoncer son intention d’autoriser le rassemblement ce vendredi 11 à 11h15.

COP21 = +3°C, déclarons l’état d’urgence climatique !

Le rassemblement se déroulera sous forme de chaines humaines massives, pacifiques et déterminées. Les participants auront tous le visage découvert, comme signe de leur participation strictement non-violente à ce rassemblement. Ils partiront de la Tour Eiffel, symbole de cette COP21 qui trahit son mandat de maintenir le réchauffement climatique au-dessous des +2°C, et symbole de la révolution industrielle et du productivisme qui ont produit le dérèglement climatique actuel.

Les chaînes humaines porteront le message de la justice climatique à travers le Champ-de-Mars, symbole de la guerre. Et elles convergeront vers le mur de la Paix, situé en bout du Champ-de-Mars, pour montrer que la justice climatique permettra de construire une paix durable et un monde soutenable. Des prises de paroles des organisateurs du rassemblement et de personnalités internationales appeleront à la mobilisation et au renforcement des alternatives. L’opinion publique mondiale y sera invitée à déclarer l’état d’urgence climatique. Ce meeting se terminera par des interventions officielles de la Coalition Climat 21.

Urgence immédiate ...

Partager cet article

Repost0
28 novembre 2015 6 28 /11 /novembre /2015 15:25
COP 21 ... le monde d'urgence ...

Plans de mobilisations prévues pour le 29 novembre à Paris

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Paris, le 25 novembre 2015

Dimanche 29 novembre, la journée sera placée sous le signe du climat aussi à Paris.

Suite à l’interdiction de la marche mondiale pour le climat et au regard des délais serrés, la mobilisation citoyenne se construira à travers une diversité d’initiatives. Celles-ci sont à l’initiative d’organisations membres de la Coalition climat 21, qui sert de caisse de résonance à cette mobilisation citoyenne.

March4me.org : à l’initiative de FNE, la Fondation Nicolas Hulot, WWF et Greenpeace, un outil inédit a été mis en ligne pour permettre à tous ceux qui ne peuvent pas marcher ce jour-là, de Beyrouth à Bamako en passant par Paris, de se faire représenter par tous ceux qui marcheront en Amérique, en Afrique, en Asie, en Europe. Ces derniers représenteront les marcheurs « empêchés » en arborant leurs photos et prénoms dans les défilés.
Pour en savoir plus: http://www.march4me.org/
Nos chaussures marcheront pour nous : à l’initiative d’Avaaz, la place de la République sera recouverte de chaussures qui symboliseront les pas des personnes qui devaient participer à la marche pour le climat à Paris. Ces chaussures sont collectées chaque jour à différents points dans Paris.
Pour en savoir plus : http://bit.ly/1jilG7R

Une chaîne humaine pour un climat de paix : A l’initiative d’Alternatiba et d’Attac, une chaîne humaine sera formée de 11h30 à 13h sur les trottoirs entre l'arrêt de métro Oberkampf et Nation, sur le boulevard Voltaire. Ce sera l’occasion de mettre en visibilité les messages et visuels prévus initialement pour la marche mondiale pour le climat. Pour en savoir plus

Action #EyesonParis #ClimateChange : à partir du 29 novembre, Oxfam proposera aux citoyens de poster sur les réseaux sociaux des photos de leur regard accompagné de messages pour défendre la justice climatique. L’objectif ? Montrer aux décideurs que les citoyens ne les quitteront pas des yeux et seront attentifs à leurs engagements pour le climat. Les photos circuleront sur Twitter, Facebook ou Instagram avec les hashtags #EyesOnParis #ClimateChange !
Pour en savoir plus : http://bit.ly/1QGC9Bh

Une grande clameur pour la rue ! La "Grande Clameur pour le climat" propose d’exprimer de manière sonore et sensible l’engagement des citoyens dans la lutte contre le dérèglement climatique. Suite aux récents événements tragiques et à l'interdiction de la marche pour le climat à Paris, nous ne pouvons plus nous mobiliser en marchant dans la rue. Mais nous pouvons faire entendre notre voix en faisant du son, et même de la musique !
Pour en savoir plus : http://thegreatclamor.org/

Un symbole commun pour le climat ! En terrasses de café, dans les boulangeries, les coins de rue, les balcons et les fenêtres, et même sur les vêtements, un symbole commun sera proposé par les artistes qui soutiennent la Coalition climat 21 pour exprimer son engagement pour le climat. Il sera mis en ligne dans les jours qui viennent et distribué le 29 novembre.

Ensemble pour le climat : affichons-nous !

A l’initiative d’Agir pour l’Environnement, des affichettes sont proposées pour que chaque citoyen puisse les disposer là où bon lui semble : moyen de locomotion, lieu de travail ou à la maison, ou encore sur un panneau d’affichage associatif. Par ces affiches, les citoyens sont invités à porter un message pour le climat, la fraternité et la paix à l’ouverture de la COP21. Pour en savoir plus : http://bit.ly/1lgeFpn

 

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Paris, le 28 novembre 2015

Appel de la Coalition Climat 21 à mettre immédiatement fin aux abus de la situation d’état d’urgence

Nous, organisations de la société civile, membres de la Coalition Climat 21, sommes convaincues que nous ne parviendrons pas à endiguer le réchauffement climatique en renonçant à nos libertés et à nos droits fondamentaux. Le respect des libertés et des droits humains est en effet l’une des conditions de la justice, civile, sociale ou climatique. Il se trouve au cœur de la mobilisation de la Coalition Climat 21 et de l’engagement quotidien de ses membres. Nous affirmons donc notre solidarité avec toutes les personnes, militants du climat ou non, victimes de ces abus manifestes de la situation d’état d’urgence, et demandons au gouvernement et au Président de la République d’y mettre immédiatement un terme.

Le mouvement pour la justice climatique est tout particulièrement visé mais des centaines voire des milliers de personnes font l’objet de convocations, perquisitions, assignations à résidence, voire arrestations au seul motif de leur origine, de leur religion et de leurs habitudes prétendues.

Rappel des faits

Les 40 marches prévues en France prévues les 28 et 29 novembre, dont beaucoup avaient été confirmées par les maires, sont dorénavant toutes annulées sur ordre du Ministère de l’Intérieur. Si les collectifs locaux qui en sont à l’origine ont pour nombre d’entre eux décidé de proposer des formes alternatives de mobilisation (chaînes humaines, points d’informations, etc.), certains militants ont néanmoins été convoqués au poste de Police pour se faire rappeler la stricte interdiction d’organiser tout type de mobilisation en extérieur, comme à Rouen aujourd’hui.

Les restrictions aux libertés de réunion et de mouvement croissent depuis la mise en place de l’état d’urgence. Sur ordre de sa Présidente, l’Université Paris 7 a ainsi été fermée aux étudiants qui souhaitent organiser des rencontres autour du climat tout au long du week-end.

Des militants engagés dans des initiatives artistiques ou protestataires liées à la tenue de la COP21 à Paris sont directement visés. Au cours des dernières 48 heures, des perquisitions musclées ont eu lieu dans des lieux de vie et de travail collectif de la proche banlieue parisienne. Au moins deux personnes sont assignées à résidence, d’autres sont interdites d’entrée en Ile-de-France. Du matériel informatique ou photo/vidéo a été saisi sans explication. D’autres personnes, au motif qu’elles ont dans le passé participé à des manifestations ou qu’elles sont membres de groupes estimés “radicaux”, font l’objet de perquisitions brutales et de confiscation de biens personnels.

Plusieurs groupes étrangers, venant de Belgique et d’Espagne, qui organisent des déplacements collectifs en bus et à vélo afin de rallier Paris se sont vus notifier la garantie d’être empêchés d’entrer sur le territoire français.

Les membres de la Coalition Climat 21 :

350.org, ACF - Action Contre la Faim, Actionaid, AderOC décroissance, Agenda 21 Afrique – A21A, Agir pour l’Environnement, AITEC – Association Internationale de Techniciens, Experts et Chercheurs, Agrisud, ALDER – Climat Energie, ACIPA, Adéquations, Alofa Tuvalu, Alternatiba, Altertour, Les Amis de la Terre, Les Amis d'Enercoop, Les Amis de la Confédération Paysanne, les Assises musulmanes de l’Ecologie, Ahtarame, Apiflordev, Association Espace Vision, Artisans du Monde, Association des Médecins Français pour la Prévention de la Guerre Nucléaire – AMFPGN, Association des Populations de Montagnes du Monde, ATD Quart Monde, Association 4D, ATTAC, ATD Quart Monde, Attention Chantier, Avaaz, Bloom, Bizi !, Blue Energy, Bolivia Inti - Sud Soleil, Brahma Kumaris, Campaign Against Climate Change, CARI, Collectif Mantois et Climat, Connected by Nature, CCFD- Terre Solidaire, CGT, CLER - Réseau pour la transition énergétique, Coalition Eau, Collectif Roosevelt, Coordination Eau Île-de-France, Coordination SUD, Confédération Paysanne, Collectif pour une Transition Citoyenne, Collectif pour les droits des femmes, Chrétiens Unis pour la Terre, CREAQ – Centre Régional d'Eco-énergétique d'Aquitaine, CRID – Centre de Recherche et d’Information pour le Développement, CIWF France, CliMates, CISPM, Coeur de Forêt, Collectif Ethique sur l’Etiquette, Comité de Solidarité avec les indiens des Amériques, CSP75, Désobéir, Droit humain France, EEUDF – Eclaireurs et Eclaireuses Unionistes de France, Effet de Serre Toi-Même Association, Emmaüs – France, Eclaireuses et éclaireurs unionistes de France, End Ecocide on Earth, Energie Partagée, Fédération protestante de France, FNE – France Nature Environnement, Fondation Copernic, Forum pour une Nouvelle Gouvernance Mondiale, Fondation Danielle Mitterrand - France Libertés, FSU – Fédération Syndicale Unitaire, France Amérique Latine, Geres, Générations Futures, Green Cross France & Territoires, Greenpeace, Grand Orient de France, HNNE – Haute Normandie Nature Environnement, Humanité et Biodiversité, le Laboratoire de l’Economie sociale et solidaire, L'Heureux Cyclage, Institut Momentum, Jeunes Amis pour la Terre, J’aime le vert, Je vote pour le Climat, Justice et paix, LGBTI pour le Climat, Ligue des droits de l’Homme, Le mouvement de la Paix, Les Petits Débrouillards, LPO – Ligue pour la protection des Oiseaux, LIFPL, la Marche Mondiale des Femmes, MFRB - Mouvement Français pour un Revenu de Base), Moutain wilderness France, Mouvement Utopia, le MRAP - Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples, MRES, Max Havelaar France, Nature Rights, Negawatt, The Noise, Oxfam France, Oui à la Transition, Oui Share, Our Voices, Pax Christi, Peuples solidaires, POC21, Planète Roller, Plateforme pour le Commerce Equitable, RAC – Réseau Action Climat, REFEDD – Réseau Français des Etudiants pour le Développement Durable, RADSI, Réseau Ecole et Nature, Réseau Féministe Ruptures, Réseau Foi & Justice Afrique – Europe, Réseau GRAPPE, Réseau IPAM, Réseau Sortir du Nucléaire, Réseau Gubbio, Réseau Ecole et Nature, Respaix Conscience Musulmane, Ritimo, Scouts et Guides de France, Secours Catholique Caritas France, Semaine de la Solidarité internationale, Solidarité étudiante, Sciences Citoyennes, Solidarité Asso, SOS Forêt France, Stop Gaz de Schiste ! (Ni ici ni ailleurs), Students for Climate, TACA – Taxe Carbone avec Redistribution, Association Terre et Liberté pour Arauco, Union Syndicales Solidaires, UNEF, UNSA, UNSA Education, VECAM, WARN, YMCA France, Zéro Waste France

Partager cet article

Repost0
13 mai 2015 3 13 /05 /mai /2015 15:46
Sauvons les jardins de Noisy le Grand et bien plus ...

Marche Mondiale contre Monsanto, 25 villes de France mobilisées

Le 23 mai 2015, les citoyens du monde entier, dans une cinquantaine de pays et une vingtaine de villes françaises, marcheront contre Monsanto et consorts, multinationales des OGM et des pesticides. Ils manifesteront pour une agriculture respectueuse de la santé des travailleurs, des consommateurs et des générations futures, pour un nouveau modèle agricole respectueux de l’environnement. Lancé en 2013 par la mouvance Occupy, la Marche mondiale contre Monsanto se réclame d’une dynamique citoyenne, autogérées par les groupes qui s’en emparent localement, dans un esprit de convergence de tous ceux qui veulent agir, au travers d’événements ouverts sans étiquettes de partis ou d’organisations.

L’appel français pour la marche du 23 mai, qui réunira plus de 25 villes en France métropolitaine et dans les DOM, a été lancé par le collectif citoyen les Engraineurs et l’association Combat Monsanto. Ces rassemblements sont aussi l’occasion de mettre en lumière les alternatives dans les domaines de l‘agriculture et de l’alimentation, et d’affirmer l’opposition grandissante au projet de Grand marché transatlantique (TAFTA).

C’est suite au succès, en mai 2013, de la première marche contre Monsanto, également autogérée, qu’une poignée de citoyens ont décidé de se constituer en collectif informel, indépendant et horizontal, fonctionnant sans argent et uniquement grâce à la participation active de ses membres. Ils se sont appelés les Engraineurs, se définissant comme des « citoyens informés et responsables qui participent à l’éveil des consciences citoyennes et écologiques, en partageant leur savoir et leur créativité, afin que tous se réapproprient les biens communs, contre les intérêts privés d’une minorité ». Les semences, comme les savoir-faire, toutes les ressources naturelles ou encore le climat, font partie de ce précieux héritage commun que nous défendons.

Aux graines citoyens ! Ensemble stoppons l’offensive des OGM en Europe !

En dépit de l’opposition de l’opinion, la nouvelle Commission européenne est déterminée à ouvrir les vannes aux OGM : en janvier 2015, l’Union européenne modifiait son règlement pour permettre la renationalisation des autorisations de mise en culture d’OGM afin de contourner l’opposition de 19 États réfractaires. Le 22 avril la Commission modifiait son règlement sur les autorisations de consommation, humaine et animale. Deux jours plus tard, le président de la commision européenne Jean-Claude Juncker annonçait l’autorisation à la vente et à la consommation de 19 nouveaux OGM, dont 11 de Monsanto. L’offensive se porte aussi sur le brevetage du vivant avec la décision le 25 mars par la chambre des recours de l’Office européen des brevets d’autoriser la privatisation de semences naturelles, comme le brocoli et la tomate, par des firmes semencières.

Le lobby des biotechnologies n’a jamais renoncé à imposer ses produits aux Européens, poursuivant sa stratégie malgré le refus des consommateurs et d’une majorité d’agriculteurs, malgré les avertissements de lanceurs d’alerte et les nombreuses luttes menées depuis les premiers fauchages en 1999. Une fois encore, faisons barrage et obligeons le gouvernement français à prendre des mesures pour interdire les OGM sur son territoire. Aux graines citoyens !

Nos revendications

Assez d’empoisonnement ! En mars 2015, le Centre international de recherche sur le cancer de l’Organisation mondiale de la santé classait le Roundup de Monsanto, l’herbicide le plus vendu au monde et indissociable de la culture des OGM, comme « probablement cancérogène ». Nous exigeons la prise en compte des études indépendantes sur les conséquences toxiques des OGM, pesticides et hormones de croissance, sur notre santé et sur l’environnement, ainsi que l’attribution de budgets publics permettant l’indépendance totale de la recherche sur ces sujets. Nous réclamons le retrait immédiat des produits toxiques abusivement présents sur le marché, pour agriculteurs ou jardiniers, et plus particulièrement le Roundup et les néonicotinoïdes tueurs d’abeilles.

OGM et Tafta, même combat ! Nous affirmerons notre opposition au projet de Grand marché transatlantique (TAFTA ou TTIP), cheval de Troie des multinationales de l’agrobusiness pour imposer les OGM et réduire toujours davantage les normes sanitaires destinées à protéger la santé des consommateurs. Demain, avec le TAFTA, des entreprises comme Monsanto pourraient attaquer les moratoires des États opposés à la culture des OGM devant des tribunaux d’arbitrage privés, et réclamer des indemnités de plusieurs millions puisées dans les deniers publics.

Réapproprions-nous les biens communs, contre les intérêts privés d’une minorité ! Nous exigeons la cessation immédiate des brevets sur les semences et le vivant, régulièrement entachés de biopiraterie, et la liberté d’usage des semences de ferme, ainsi que leur échange entre jardiniers amateurs, car il est inacceptable que des entreprises privées aient la mainmise sur une diversité génétique qui appartient à toute l’humanité, qui est le fruit d’un savoir-faire millénaire, et qui constitue la source de toute alimentation humaine. Il est inadmissible que dans de nombreux pays, particulièrement du Sud, les « lois semencières » dictées par les multinationales menacent la souveraineté alimentaire et criminalisent, comme de vulgaires voleurs, les paysans et paysannes qui produisent et échangent des semences traditionnelles.

Une alimentation saine pour tous ! Nous dénonçons la dérive des fermes-usines où des animaux sont parqués dans des cages pour être gavés d’OGM, sans qu’aucun étiquetage sur la viande n’éclaire le choix du consommateur. Le 23 mai nous manifesterons notre volonté d’une agriculture écologique, relocalisée, respectueuse des travailleurs agricoles comme des écosystèmes, et d’une alimentation capable de garantir notre santé et celle de nos enfants. L’agriculture biologique, sans OGM ni pesticides toxiques, respectant les équilibres climatiques, ne doit pas devenir une niche commerciale réservée à un public averti ou privilégié, mais bien la solution pour offrir une alimentation saine pour TOUS. Une première étape serait le passage de toutes les cantines scolaires et restaurants collectifs à des menus « 100 % bio » afin de soutenir les transitions d’agriculteurs désireux de faire évoluer leurs pratiques.

Où manifester ?

Plus de 25 villes de France, ainsi que l’île de la Réunion, participeront à la marche contre Monsanto. La liste des actions prévues peut être consultée sur le site Combat-monsanto.org, ainsi que du matériel à télécharger (vidéo, tract, visuels...). En Bretagne, les organisateurs se sont associés à la marche d’Ouagadougou, au Burkina Faso, où la société civile burkinabé résiste à l’implantation des OGM.

À Paris, rendez-vous est fixé place Denfert-Rochereau à 16 heures pour une marche qui se terminera par une « manifestive »sur le Champs de Mars, place Joffre à partir de 18 h 30, avec la participation d’intervenants comme Marc Dufumier, Jacques Caplat et Marie-Monique Robin, ainsi que des musiciens de Volutes, des Gueules de Wab et un DJ set.

Le 23 MAI rejoignez le MONDE en MARCHE contre MONSANTO ! Ensemble réclamons le droit à une ALIMENTATION SAINE pour TOUS !

Contact : Collectif citoyen les Engraineurs contactcollectifengraineurs[at]list.risup.net

Partager cet article

Repost0
31 décembre 2014 3 31 /12 /décembre /2014 23:58
Meilleurs Vœux 2015

Les bonnes nouvelles viendront du sud de l'Europe avec Siryza et Podémos ... Nous sommes tous des Espagnols et des Grecs ...

Meilleurs Voeux à eux, Meilleurs voeux à nous !

Meilleurs Vœux 2015

Partager cet article

Repost0
10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 14:52

Après les députés, les sénateurs ....  Cliquez sur le lien et envoyez votre lettre

Le Sénat doit se prononcer sur un texte dans le même sens le 11 décembre. Nous vous invitons à envoyer aux sénateurs la nouvelle cyber-petition pour leur faire part de notre volonté de voir enfin appliquer le droit international et les résolutions de l'ONU, qui avait instauré depuis déjà 66 ans un plan de partage de la Palestine avec la création de deux états.
> Depuis, de nombreux textes et plans de paix ont confirmé cette solution à deux états sur la base des frontières de 1967 avec un statut particulier pour Jérusalem qui serait la capitale des deux états. Actuellement des débats ont lieu à ce sujet dans les instances de l'Union européenne. Une prise de position de la France serait un signe positif pour tous nos partenaires et un pas important vers un processus de paix qui aboutisse enfin à une paix durable et juste dans la region.

> Merci à vous de prendre une minute pour ce geste citoyen en faveur de la paix.

Partager cet article

Repost0
26 novembre 2014 3 26 /11 /novembre /2014 10:30

 

A vos plumes ou à vos clics sur Cyber-action en bas d'article ...

 

Mesdames les députées, Messieurs les députés (copie aux sénatrices et sénateurs)

La Palestine est déjà reconnue par 135 pays. Plusieurs parlements ont récemment voté pour cette reconnaissance, dont le parlement britannique et le parlement espagnol, marquant à leur manière l'année 2014 consacrée par les Nations Unies comme année internationale de solidarité avec le peuple palestinien.

C'est au tour du parlement français de se prononcer le 2 décembre prochain.

Le massacre perpétré mardi 18 novembre dans une synagogue de Jérusalem, qui a fait l'objet d'une condamnation unanime, ne doit pas retarder un vote favorable, bien au contraire.

Je vous demande d'écouter également la voix de plus de 600 personnalités israéliennes, dont l'ancien ambassadeur d'Israël en France Élie Barnavi, qui ont choisi de s'adresser aux parlementaires de différents pays européens pour leur dire de reconnaître l'État palestinien.
La France doit reconnaître d'urgence l'Etat de Palestine dans le prolongement de son vote favorable pour l'admission de la Palestine à l'Unesco. C'est une étape nécessaire et urgente sur le chemin de la paix à travers le respect du droit international.

C'est pourquoi je vous demande de voter en faveur de cette reconnaissance.

Je vous prie d'agréer l'expression de mes salutations distinguées.


Cette lettre est initiée par le Mouvement de la Paix (www.mvtpaix.org)

Partager cet article

Repost0