Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne les interventions municipales de nos élus, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui ont participé à la construction de la Liste NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Vendredi soir 18 h 30 ...
    Depuis plusieurs mois, le 1er vendredi en cours, à 18 h 30, une poignée de noiséens-nes se rassemble sur le parvis de la mairie pour protester contre l'utilisation des pesticides dans notre pays. l'actualité de la dernière reculade de Macron et de son...
  • Le 28 juin, c'est comme on veut ...
  • Tant que l'on a la santé ...
    Paris, à 13h Rassemblement régional devant le ministère des solidarités et de la santé, avenue Ségur, avant une manifestation unitaire.
  • Le der des der ? On verra bien avec le temps ...
    Conseil municipal jeudi 28 mai 2020 En ouverture de séance, présentation en avant-première d’un court métrage réalisé par la Direction de la communication pour remercier l’ensemble des noiséens d’avoir œuvré pour faire face à la crise sanitaire : associations,...
  • Vidéo-conférence municipale noiséenne ...
    Préambule : la crise sanitaire majeure que traverse notre pays a imposé un gel temporaire de l’activité institutionnelle habituelle sur le plan municipal. L’état d’urgence sanitaire a délégué, de fait, aux maires, qu’ils aient été élus dès le 1 er tour...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 17:17

clip_image002.jpgJeudi 05 juillet 2012, les VIP du moment se réunissent au dernier étage de l'Espace Michel Simon, conseil municipal oblige. 44 points à l’ordre du jour !

1. Modification de la charte du Conseil des Sages : le dossier est retiré en séance par le Maire. On verra ultérieurement.

2. Trois délibérations successives sur des appels d’offre : abstention car pas élus en commission d’appels d’offre.

3. Demande de subvention auprès de l’Agence de l’Eau pour l’assainissement : Vote positif puisqu’il s’agit de rénover l’existant ici ou là dans la ville.

4. Demande de subvention pour la création de la Maison de la Petite Enfance : vote positif. Pour l’instant, on prend l’argent et on en reparlera plus loin.

5. Election d’un maire-adjoint : cuisine interne à la majorité. Triste, l’ancien, joyeux, le nouveau… On ne prend pas part au vote

6. Modification du Périmètre de la Varenne : les nouvelles grandes manœuvres commencent pour les Bas Heurts. D’ailleurs, le Maire reconnait après notre déclaration que l’on ne se trompe pas. On a dit ça :

Monsieur le Maire,

Avec cette huitième délibération, vous donnez le signal des nouvelles manœuvres autour de l’ex ZAC des Bas Heurts.pochoir2_pms500.jpg

Ne voyez pas une critique dans cette introduction. Il est a priori cohérent d’inclure dans la réflexion collective la question du devenir de la route de Neuilly, de ses carrefours saturés en permanence et dangereux et bien entendu du devenir du pont qu’il faudra bien solutionner.

On pourra même regretter que cette question n’est pas été abordée plus tôt, tant l’état de la circulation dans ce secteur est problématique depuis si longtemps… On pourra même regretter que l’Etat, puis le Conseil Général ne soient pas emparés sérieusement de cette question aux côtés de la ville depuis 1995, date de votre prise de fonction.

Pour autant, et d’autres délibérations ce soir le démontrent, cette modification du périmètre, nous a-t-il semblé, s’inscrit dans une stratégie plus large du réaménagement envisagé, de Mailles Horizon, en passant par les Bas Heurts. Aussi, nous regrettons cette impression de saucissonnage que donne la présentation de cette délibération alors que les points 15 et 16 qui viendront plus tard dans la soirée témoignent de la cohérence de la démarche, même si nous n’en partageons pas, ni la méthode, ni l’ampleur.

Nous serons, pour autant, cohérents nous aussi. S’il s’agit vraiment de s’occuper enfin de la route de Neuilly et de ses carrefours, nous ne nous opposerons pas à la modification de ce périmètre. Mais, compte tenu de ce qui se joue par ailleurs dans cette affaire, vous nous contraigniez à nous abstenir. Merci

7. Conclusion d’un bail commercial, rue Brossolette : vote positif et une question technique à propos des travaux entamés avant la signature du bail. Réponse : autorisation provisoire…

8. Désaffectation, déclassement et aliénation de la parcelle communale rue du Clos : vote positif avec une petite intervention qui nous a valu une réponse agacée, grosso modo « ces dossiers sont toujours pareils, vous devriez le savoir… » Mis à part cette amabilité, rien dans la délibération ne pouvait laisser prévoir qu’il y aurait 8% de logement en PLAI et que la ville aurait un droit de réservation. A c e propos, le Maire a tenu à dire que nous avions une divergence de fond, sous entendu sur la mixité sociale. On préférerait les pauvres, en quelque sorte… Donc, nous avons eu raison de dire cela puisque cela va mieux en le disant :

Monsieur le Maire,

Quelques précisions sur cette délibération.

L’entreprise Montoit construit beaucoup sur la ville. Ce n’est pas a priori une critique. Nous constatons que les relations entre notre commune et cette société semblent d’excellente qualité. Sans doute, faut-il s’en réjouir…

Par contre, à propos de l’opération de la rue du Clos, si elle était attendue, il s’agit d’une grosse opération de 161 logements à terme dont 69 logements sociaux. Or peu de précision à ce propos dans le libellé de la délibération, ce qui nous déçoit après la lecture de votre éditorial dans le dernier Noisy Magazine qui a attiré notre attention, puisque pour la 1ère fois, vous citez le rapport annuel de la Fondation Abbé Pierre.

Pouvez-vous nous dire plus  De quels types de logements sociaux s’agit-il ? La ville aura-t-elle un droit de réservation sur une partie d’entre eux ?  Et enfin Combien de PLAI, par exemple ?

Merci

9. Demande de subvention auprès de la Région Ile de France pour la rénovation urbaine du Pavé Neuf et de la Butte Verte : vote positif avec une intervention. La réponse du Maire ne nous a pas convaincu. Tenter de noyer le poisson en rappelant les difficultés de l’ANRU peut s’entendre, surtout en disant que ce sont des beaux projets (ce dont nous ne doutons pas) mais ne pas répondre sérieusement sur la consultation des habitants laisse perplexe. L’appropriation par la population du jardin des Sources n’est pas un exemple pertinent à nos yeux.

Monsieur le Maire,

Gros dossier que celui de l’ANRU, enfin débloqué. Et on ne peut contester le bien fondé de l’intervention de la Région Ile de France dans ce processus.

Nous avons pu, encore samedi dernier lors de la fête du Pavé Neuf, constater l’ampleur de la rénovation envisagée. Pour autant, sans espérant ne pas vous mettre de mauvaise humeur, nous avons pu aussi constater les réflexions désabusées de quelques habitants du quartier qui regardaient les esquisses sur l’un des stands de la ville à cette occasion._0902.jpg

Est-ce à dire, Monsieur le Maire, que la concertation sur ces futurs aménagements n’aurait pas été suffisante ? C’est notre crainte. C’est notre crainte car, au-delà de l’esthétisme du projet, il faudra aussi que les habitants vivent cette vaste rénovation qui, dans le principe, est la bienvenue.

N’y voyez pas un persiflage de notre part. Nous espérons vivement que ces opérations de rénovation urbaine, qu’il s’agisse du Pavé Neuf ou de la Butte Verte, déboucheront sur une réelle amélioration des conditions de vie des habitants de ces quartiers. Nous voulons donc nous en assurer et avoir la certitude que le plus grand nombre d’entre eux auront donné leur avis. Merci

10. Autorisation de dépôt d’un permis de construire rue Brossolette : on n’a pas voté contre. Il s’agira de 9 logements et de deux commerces. On en saura pas plus à ce stade.

11. Aliénation de la propriété communale, rue du Ballon : il s’agit de la zone industrielle des Richardets et de la construction d’un hôtel. Le dossier ne devait pas être mur, il est retiré en séance.

12. Fixation des modalités de consultation sur les 30% supplémentaires des droits à construire : On voulait dire ce qui suit mais l’adjoint au maire a d’emblée précisé le désaccord de la majorité avec cette mesure démagogique et dangereuse prise par le gouvernement Fillon avant le partir. La consultation aura toutefois bien lieu, sauf si le Sénat abroge la loi en vigueur. Nous avons demandé toutefois que la majorité municipale confirme qu’il n’y aurait pas d’application à géométrie variable selon les quartiers. La réponse a été claire. C’est non.

Monsieur le Maire,

Nous prenons acte des modalités de cette consultation qui, fort heureusement, aura lieu en septembre prochain.

Par contre, par anticipation, nous sommes sceptiques sur l’utilité d’une telle majoration qui viendrait amplifier les conséquences urbaines sur chaque projet déposé. Or, la ville n’en manque pas, c’est le moins que l’on puisse dire.

Faut-il comprendre dans cette disposition volontariste de l’ex gouvernement Fillon que la ZAC du Clos d’Ambert verrait le gabarit des immeubles croitre de 30 % au prétexte de régler le problème du logement en France ?  _0919-copie-1.jpgEt qu’il en sera de même pour chaque projet à l’avenir ? Décidément, ce serait une densification urbaine dont on connait déjà les effets dans nos quartiers ! Faudra-t-il dans 30 ans procéder à un nouvel ANRU pour améliorer les conditions de vie des gens ?  Vous l’avez compris, Monsieur le Maire, nous ne croyons pas à cette solution pour régler le problème de la construction en France. Ce n’est qu’un pis aller qui, potentiellement, générera d’autres difficultés pour le vivre ensemble… Mais, bien entendu, l’avis de la majorité nous importe. Qu’en dit-elle aujourd’hui avant cette consultation ?  Merci

13. Opération d’aménagement des quartiers Ouest – lancement de la concertation préalable : On n’a pas voté pour. C’et le dossier qui fâche et toujours la même réponse  du Maire. J’ai été élu, je suis légitime, donc circulez, il n’y a rien à voir. Dommage ! Avant cette réponse, nous avions cette déclaration… Faut-il être patient dans notre bonne ville ! Saluons toutefois la bonne nouvelle. Dorénavant, le dossier s’est élargi et Monsieur le Maire, même si ses raisons ne sont pas anodines, a fini par reconnaitre qu’il y avait une cohérence à traiter de la situation d’ensemble des quartiers Ouest. Il était temps, cela fait 8 ans que l’on criait, les uns et les autres dans le désert. Pour autant, rien n’est gagné, ni dans la méthode, ni dans le raisonnement de la majorité municipale. Tant pis pour elle si elle se trompe de combat. Nous, nous le déplorons depuis longtemps déjà. Ce n’est pas une affaire de personne mais de projet. Qu’on se le dise en mairie. Et une bonne fois pour toutes serait le mieux. On a le droit de voir rouge mais on a aussi le droit de rêver, nous répond en écho le maire. Encore dommage.

Monsieur le Maire,

Pour faire suite à notre intervention à propos de l’extension du périmètre de la Varenne, tout à l’heure, voila donc venu le temps de dérouler la stratégie qui sera employée pour contourner l’annulation de la ZAC des Bas Heurts.

Nous notons, d’ailleurs, que pour la 1ère fois est intégrée dans cette stratégie une réflexion qui associe Bas Heurts, Mailles Horizon et plus largement la Varenne. Curieusement, c’était la suggestion des « apprenti » ou des « amateurs » de l’Ecole d’architecte de la Villette, selon vous, lors de la proposition d’un contre-projet pour la ZAC des Bas Heurts. Il est peut-être dommage d’avoir refusé à l’époque d’en discuter mais c’est ainsi.A Noisy, on vend et on achète !

Il est vrai qu’entre temps la situation a singulièrement changé avec l’acquisition du foncier d’Epamarne et que, seule opérateur dorénavant, la ville se trouve dans l’obligation de modifier son raisonnement.

Par contre, ce lancement d’une nouvelle concertation nous laisse sur notre faim. Le Commissaire Enquêteur à l’occasion du dernier PLU avait fortement insisté sur l’implication des associations d’habitants sur les projets d’urbanisme à venir. On pouvait même s’interroger utilement sur la création d’un comité de pilotage qui réuniraient le plus grand nombre d’acteurs pour enfin, lever le maximum de difficultés dans un rapport franc et constructif.

Visiblement, la démocratie participative s’en tiendra aux conseils de quartiers dont nous ne contestons pas l’utilité mais cela ne nous parait pas suffisant. D’autant moins que nous avons bien compris, c’est notre paranoïa du moment, qu’il y aura peut-être bien à la clé de la stratégie employé, celle du contournement des difficultés.

Une explication en amont serait peut-être utile et vous nous direz si nous avons tort.

Parallèlement à la consultation thématique, bienvenue dans son principe, d’abord, la technique du mitage avec des projets, ici ou là, sur le foncier acquis par la ville et il y en a beaucoup dorénavant.

Du visible qui améliore le contexte avec de nouvelles liaisons douces et autres coulées vertes. De la communication. Surtout de la communication avec Noisy Mag et autres supports et, enfin, une DUP pour réduire les irréductibles… Voila le scénario qui est derrière le lancement de la concertation qui de toute façon doit avoir lieu !

Monsieur le Maire, sortons de cette confrontation stérile et associons les intelligences. D’autres sont aussi dépositaires, nous aussi, tout comme vous, du projet urbain à réaliser dans plusieurs quartiers de la ville. Il faut partager l’approche et la nécessité de cette opération d’aménagement. Raison de plus pour arrêter cette espèce de « guerre » de position et organiser une concertation encore plus efficace, notamment en prévoyant d’ores et déjà un comité de pilotage large associant, élus, y compris minoritaires et associations constituées.   Merci

14. Opération d’aménagement – suite – mandat à la Socaren : là non plus, on n’a pas voté pour. On a dit cela :

Monsieur le Maire,

Faisant suite au débat précédent, nous ne reviendrons pas sur le fond du dossier. D’autant plus qu’il nous apparait logique de missionner la Société Publique Locale, la Socaren, pour ce vaste projet d’aménagement urbain. Par contre, deux questions.

La première : pourquoi une convention d’un an ? La seconde : la Socaren, sauf erreur de notre part, a déjà des dettes importantes à l’égard de la commune. Que le mandat confié soit rémunéré à hauteur de 345 600 euros TTC n’est pas anormal mais la Socaren n’est-elle déjà pas fragilisée ? Merci

Et le maire nous a répondu … que tout allait bien… puisque les dettes sont à charge de la commune. C’est vrai d’ailleurs. Raison de plus pour que cette opération d’aménagement ne soit pas gâchée par une gestion qui ne prenne pas en compte l’avis de la population et l’expertise des citoyens impliqués.

15. Suivent deux délibérations sur des attributions de marché : abstention de notre part.

16. Avis sur la délégation de service public pour le parc de stationnement en silo « B » : vote contre. La délégation de service public ? Que du bonheur à Noisy le Grand ! Vinci ?

17. Deux dossiers de demande d’autorisation d’aménager, l’un la maison de la Petite Enfance, l’autre, pour remplacer la salle des Abeilles, le tout à la Butte Verte : votes positifs. On y reviendra.

18. Pêle-mêle, quatre délibérations. L’une pour une convention pour les centres de loisirs : vote positif. Une autre pour le rattachement des nouveaux immeubles de la Butte Verte aux écoles du secteur : vote positif. Une modification du règlement de transport entre l’école des Hauts bâtons et celle de Gavroche durant les travaux : vote positif. La dernière, la suite d’un appel d’offre pour des prestations de séjours pour les enfants : un vote pour, une abstention.

19. Suivent quatre délibérations concernant le sport : votes positifs.

20. Approbation du projet de santé et règlement du centre Marie Curie : Faut-il pleurer ou faut-il en rire. Un centre de santé réduit à une peau de chagrin depuis 1995 et pourtant des règles obligatoires et légales : abstention pour nous.

21. Avis sur la délégation de service public de la Maison de la Petite Enfance : un autre sujet qui fâche mais ils s’en foutent… Ils, c’est la majorité municipale. On a dit cela et on a voté contre. Nous avons été les seuls. L’UMP et le Modem ont voté pour. Cohérents, non ?

Monsieur le Maire,

Nous épargnerons à la majorité municipale le rappel de nos propos virulents contre le jardin d’éveil Morano, en mai 2010. Les faits nous donnent raison, vous en rajoutez…

Force est de constater que le pli est pris.

Un nouveau service communal, qui entre nous soit-dit, vient remplacer l’ancien ?  Et hop, une délégation de service public. pasBB_Page_1.jpg

Impeccable, Didier Migaud, président de la cour des Comptes, sera content. A peine remis son rapport au 1er ministre, Noisy le Grand a déjà anticipé dans le dégraissage du mammouth tout désigné de la fonction publique territoriale ! Qu’importe les nombreux transferts de compétence, haro sur les collectivités territoriales et locales qui dépensent trop…

Monsieur le Maire, Mesdames, Messieurs de la Majorité municipale, un seul mot, bravo pour cette exceptionnelle gestion de « gôche » des deniers publics !

Nous voterons contre cette délégation de service public. Merci

22. Approbation du rapport relatif aux actions de développement social urbain : on trouve de tout dans ce dossier. Du bon comme du moins évident ! Comme c’est le travail de la majorité qui est rapporté, nous avons jugé prudent de nous abstenir.

23. Programmation du contrat urbain de cohésion sociale 2012 : quelques actions en cours donc vote positif de notre part.

24. Adhésion à l’association « Nos quartiers ont du talent » : banco, on prend et on vote pour.

25. Convention avec la fédération Leo Lagrange pour des stages BAFA : idem, on vote pour.

26. Deux délibérations ayant trait à la tarification des ateliers municipaux et à la médiathèque : allez, plus 2% comme le SMIG. On donne et on reprend… donc abstention de principe pour nous.

27. Deux garanties d’emprunt et des réservations de logements sociaux pour la ville, soit 8 logements : du classique et du légal en matière de logement social, on prend. Vote positif de Noisy Solidaire.

28. Deux délibérations pour la tarification des Maisons Pour Tous et la mise à disposition de locaux dans les mêmes maisons : abstention pour nous.

29. Mise à disposition d’un employé de la Mission Locale auprès de la ville : L’ANRU a prévu une clause sociale en matière d’emploi pour les plus fragiles ou précaires. La rénovation urbaine peut créer de l’emploi ! A ce titre, l’expertise de la Mission Locale peut s’avérer utile. Nous avons voté pour, tout en posant la question de l’état actuel de la Mission Locale. Réponse du Maire : tout va bien… On n’en demande pas plus !

30. Fixation des taux de promotion des avancements de grade pour des employés territoriaux : vote positif de notre part.

31. Protocole transactionnel entre la ville et l’ancien directeur du développement économique et de l’emploi : viré visiblement de mauvaise façon. Contentieux gagné par l’intéressé. Cela fait mal à Monsieur le Maire. Il le dit en séance. Nous, nous votons pour.

32. Questions sur les décisions du Maire : Néant

33. Questions diverses : Nous en avions trois mais ras le bol, voire un peu faim… Donc une seule a été lue en séance. La réponse fuse mais pas convaincu et pas convaincante : On verra ce que l’on peut faire… mais la ville n’a pas vocation à…. Culture et Solidarité a vraiment de fortes chances de disparaitre de notre ville !

Nous avons été alertés sur la cessation probable des activités de l’association Culture et Solidarité sur notre ville et nous le déplorons vivement. Cette situation, si elle se confirme, donne tout à fait son sens, à la demande d’un soutien accru en direction des associations qui agissent dans nos quartiers, demande explicite que nous avions encore formulée lors de la dernière discussion budgétaire. Que compte faire la ville ?

 Les deux autres questions auraient pu être les suivantes mais la fatigue a été la plus forte. Peut-être, l'envie, aussi ?

Noisy mag exceptionnel pour la victoire du député… pourquoi à charge de la ville ?

Un certain nombre d’électeurs de la commune, électeurs de notre connaissance abstentionnistes du 1er tour des législatives, se sont émus de recevoir par courrier nominatif à leur domicile une propagande ciblée pour le second tour de la même élection. Le lieu de dépôt des listes d’émargement est-il bien sécurisé en mairie ?

La séance est donc levée autour de 22 heures et des poussières...

La majorité municipale et ses nombreux invités peuvent se rendre à l’invitation qui leur a été faite quelque part dans la ville. Peut-être dans le parc de la Villa Cathala ? Les élus minoritaires et leurs amis n’en profiteront pas. Tant pis pour leurs impôts locaux, pourvu qu’ils les payent !

 

Logo.JPGEtienne Doussain

Véronique Jacquet

Conseillers municipaux "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !" 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Twix 10/07/2012 15:20


Merci pour ce compte rendu exhaustif.


D'autres, feraient bien de s'en inspirer, bien que , pour une fois, ils n'étaient pas aux abonnés absents.


Encore merci pour ce lien démocratique qui permet, à ceux qui le veulent, d'avoir un éclairage différent sur un moment civique (le CM) qui n'est "présenté" ou "mis en scène" que sous un seul
angle, puis (après l'évènement), "expliqué" au plus grand nombre, sous une version encore plus.... raccourcie.


Être citoyen, ce n'est pas déléguer en se "lavant les mains". Ponce Pilate en a encore une réputation qui lui colle à la peau, bien des siècles plus tard. Il est vrai que, déjà à l'époque,
c'était de la "politique politicienne".....

Elus de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT 09/08/2012 11:27



Merci et désolé de cette publication tardive pour cause de vacances...


On a le droit de voir rouge



francis 08/07/2012 16:31


Rectificatif au commentaire précédemment adressé : 


 


Sauf que laisser à l'abandon la sécurité, ça porte un nom en droit pénal ; un certain nombre de justificatifs indique que le Rubicon est déjà franchi. 

Elus de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT 09/08/2012 11:29



C'est fait...


On a le droit de voir rouge



francis 08/07/2012 12:14


Sauf que laisser à l'abandon la sécurité pour en diminuer le coût et par voie de conséquence le nombre de
personnes, ça porte un nom en droit pénal ; tout indique que le Rubicon est déjà franchi. 

Elus de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT 09/08/2012 11:29



On est en droit de s'interroger, en effet...


On a le droit de voir rouge



Alain Cassé 07/07/2012 22:32


Au sujet de la circulation de la RN 370, Michel PAJON précise : c’est l’offre qui créée la demande en matière de circulation routière. En tant que Pédagogue, pour bien étayer sa démonstration, il précise
qu’en matière de santé c’est exactement la même chose, plus vous mettez de médecins, plus vous aurez de
dépenses de santé…..


 


En termes « Economiques » puisque Monsieur serait Maître de Conférence en Economie, c’est d’une efficacité redoutable.
Je m’explique :


 


-          Vous diminuez
le Numérus Clausus du concours d’entrée en première année de médecine,


-          Vous aurez
quelques années après, moins de médecin en service,


-          Les files
d’attente pour se faire soigner vont s’allonger,


-          Le taux de
mortalité des séniors va augmenter,


-          Mais vous
diminuez les dépenses de santé,


-          Mais vous
réduisez le déficit de la Sécurité Sociale,


-          Mais vous
aurez moins de retraités à payer,


-          Mais vous
améliorez  le bilan des Caisses de Retraite.


 


Bigre, souhaitons que Michel PAJON ne soit jamais Ministre de la Santé. Ca pourrait être bien, mais faudra-t-il encore rester en
vie.


 


Pendant son allocution, j’avais les yeux fixés sur l’Adjoint au Maire Chargé des
Sports, Médecin de son état, il a failli s’étrangler.


 

Elus de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT 08/07/2012 05:15



Il faut le dire, la pédagogie n'est pas donnée à tout le monde...


On a le droit de voir rouge



Francis 07/07/2012 17:04




"Monsieur le Maire,


Avec cette huitième délibération, vous donnez le signal des nouvelles manœuvres autour de l’ex ZAC des Bas Heurts.


Ne voyez pas une critique dans cette introduction. Il est a priori cohérent d’inclure dans la réflexion collective la question du devenir de la
route de Neuilly, de ses carrefours saturés en permanence et dangereux et bien entendu du devenir du pont qu’il faudra bien solutionner.


On pourra même regretter que cette question n’est pas été abordée plus tôt, tant l’état de la circulation dans ce secteur est problématique
depuis si longtemps… On pourra même regretter que l’Etat, puis le Conseil Général ne soient pas emparés sérieusement de cette question aux côtés de la ville depuis 1995, date de votre prise de
fonction.


Pour autant, et d’autres délibérations ce soir le démontrent, cette modification du périmètre, nous a-t-il semblé, s’inscrit dans une stratégie
plus large du réaménagement envisagé, de Mailles Horizon, en passant par les Bas Heurts. Aussi, nous regrettons cette impression de saucissonnage que donne la présentation de cette délibération
alors que les points 15 et 16 qui viendront plus tard dans la soirée témoignent de la cohérence de la démarche, même si nous n’en partageons pas, ni la méthode, ni l’ampleur.


Nous serons, pour autant, cohérents nous aussi. S’il s’agit vraiment de s’occuper enfin de la route de Neuilly et de ses carrefours, nous ne nous
opposerons pas à la modification de ce périmètre. Mais, compte tenu de ce qui se joue par ailleurs dans cette affaire, vous nous contraigniez à nous abstenir. Merci"


……..


Je ne sais pas qui a dit cela, mais Harris, au moins la troisième victime de l'indifférence des élus sur cette route de Neuilly, bien
seul dans sa tombe, a dû vous entendre. En tout cas il est à l'origine d'un dossier éloquent sur la nature humaine. Qui sait s'il n'aura pas un jour sa revanche ? 


 

Elus de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT 07/07/2012 19:32



Les élus de "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !" tenaient à souligner qu'il était plus que temps d'avancer sur cette douloureuse et difficile situation.


On a le droit de voir rouge



Mouarf 06/07/2012 19:04


... peut-être qu'il faudrait un jour un article sur les délégations de service public cette question n'est peut-être pas évidente pour tout le monde? 

Elus de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT 07/07/2012 01:49



C'est promis...


On a le droit de voir rouge



Mouarf 06/07/2012 19:01


Bravo c'est très clair, merci.

Elus de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT 07/07/2012 01:48



De rien !


On a le droit de voir rouge