Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne nos comptes rendus du Conseil Municipal, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui participent à l'activité de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, militants de la France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Coucou, nous sommes toujours là ...
    Conseil municipal du jeudi 19 novembre 2020 Lieu: Hôtel de Ville et accessible seulement en visio sur Facebook, ce qui est incroyable... Rien sur le site Web de la ville en direct... Stupéfiant ! La démocratie institutionnelle noiséenne ne pourrait donc...
  • Sidération ...
    Depuis juillet dernier, « On a le droit de voir rouge » n'a rien publié. Est-ce à dire que « Noisy Solidaire À Gauche Vraiment ! » et ses amis n'auraient plus rien à dire, vexés qu'ils seraient de ne plus siéger au Conseil Municipal de Noisy-le-Grand...
  • Vendredi soir 18 h 30 ...
    Depuis plusieurs mois, le 1er vendredi en cours, à 18 h 30, une poignée de noiséens-nes se rassemble sur le parvis de la mairie pour protester contre l'utilisation des pesticides dans notre pays. l'actualité de la dernière reculade de Macron et de son...
  • Le 28 juin, c'est comme on veut ...
  • Tant que l'on a la santé ...
    Paris, à 13h Rassemblement régional devant le ministère des solidarités et de la santé, avenue Ségur, avant une manifestation unitaire.

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 17:09

                                                                                                                                 Vendredi 17 décembre 2010,

Cher Noiséen, chère Noiséenne,

 

Hier soir, avec 48 autres Noiséens, nous avons été conviés à une soirée-débat de la plus haute importance. Il y avait plein de sujets et nous pensions, avec ma copine Sylvie, que nous allions passer un bon moment, vraiment un bon moment. Peut-être même qu'à la fin, il y aurait un petit buffet à déguster pour se récompenser mutuellement d'avoir bien débattu !

Et il faut te dire, cher Noiséen, Chère Noiséenne, que nous avons été un peu déçus. Parfois, tu le sais bien, les soirées-débat, ce sont des soirées qui trainent en longueur. L'ordre du jour semble interminable. La parole est monopolisée par le maitre de cérémonie, qui laisse souvent l'impression que c'est lui qui sait et personne d'autre. Au point où on se demande si c'est vraiment une soirée-débat !

Ce soir là, pourtant au départ, c'était vraiment différent. Avec Sylvie, nous avons même cru un moment que cela aurait pu ressembler à un conseil municipal. Tu sais, cher Noiséen, chère Noiséenne, cette forme d'organisation que ses Habitants, dans une ville, choisissent en votant, pour désigner d'autres Habitants pour les représenter.

Nous croyons même qu'il y a même un nom pour cela. Cela s'appelle Démocratie. Non pas pour tout faire à leur place, simplement pour les représenter... Ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas demander l'avis des Habitants quand il s'agit de décision importante. Parce que sinon, nous serions dans une organisation totalement délégataire qui pourrait vite donner l'impression aux représentants qu'ils sont "sortis de la cuisse de Jupiter" , comme on dit, qu'ils ont toujours raison et que ce sont eux les meilleurs. Ils auraient même parfois le sentiment qu’il n’y a qu’eux qui savent et peuvent représenter les Habitants.

Or tu sais cela aussi, cher Noiséen, chère Noiséenne, ce n'est jamais aussi simple. C'est même pour cela que des Habitants ont pensé qu'il fallait encore renforcer le pouvoir et la participation des ... Habitants qui étaient représentés par des représentants des Habitants...en rendant encore plus vivante la Démocratie.

Ils l'ont même appelé la Démocratie participative. Ce qui est peut-être un peu contradictoire, d'ailleurs, puisque, si j'ai bien compris le sens du mot Démocratie, c'est justement de permettre l'expression et le respect de tous les Habitants. Il parait même que ce n’est pas vrai dans tous les pays où il y a des Habitants, alors raison de plus pour y faire attention à ce mot, dès fois qu’on le perdrait en l’oubliant. Et un oubli est si vite arrivé…  

Parce que ce mot, tu vois, cher Noiséens, chère Noiséenne, c’est un truc, un bidule qui met chacun "à égalité de droit et de devoir". Bon, c'est vrai que parfois, il faut des arbitrages quand les Habitants ne sont pas tous d'accord entre eux. Mais en faisant attention, ça marche et on peut faire des choses très bien entre Habitants et cela peut porter parfois un autre nom, Intérêt général.

Et bien, justement, la soirée-débat dont nous voulions te parler a débuté sur un sujet difficile qui demandait à tout le monde de bien réfléchir pour arriver à la meilleure solution. Tu sais, un sujet "prise de tête", comme disent les jeunes, où il faut se projeter sur les 30 ans à venir en imaginant ce qui sera le mieux pour vivre ensemble... On a même aussi inventé encore des noms pour cela. C'est le PLU et son PADD.

 

Que l'on t'explique parce que parfois cela se complique en voulant faire simple. C'est vrai les raccourcis, c'est bon pour les spécialistes ! Et, chez nous, les Habitant parmi les Habitant, il faut faire simple. Non ?

On te traduit. Le PLU, c'est le plan local d'urbanisme. Le PADD, c'est le projet d'aménagement et de développement durable. En fait, l'idée, c'est comment on va "dessiner le futur visage de la ville " pour les Habitants qui viendront après nous. Pour qu'ils y soient bien, d'abord et pour que cela soit le mieux organisé en fonction de ce dont ils ont envie et, surtout, besoin. Alors, on ne te dit pas, la discussion !

Au début, on a eu des images et un animateur qui nous a expliqué ce qu’une partie des représentants des Habitants avait pensé pour l’autre partie des Habitants. Et puis, après, chacun a pu dire ce qu’il voulait sur ce sujet, avouons le, difficile.

Alors, nous, on a dit les choses comme cela :

PLU-16-12-2010_Page_1.jpg

PLU-16-12-2010_Page_2.jpg

 

PLU-16-12-2010_Page_3.jpg

 

PLU-16-12-2010_Page_4_Page_4.jpg

C’est vrai que c’était un peu long mais tu admettras, mon cher Noiséen, ma chère Noiséenne, que c’était un exercice complexe pour nous qui n’avons pas souvent l’occasion de parler dans une soirée-débat. Mais on nous a pardonné. Bon, il y a bien eu quelques réflexions qui laissent penser que, parfois, quand un Habitant rencontre un autre Habitant, ils ne se racontent pas que des histoires d’Habitant. Y a en même deux, on se souvient plus très bien de leur nom, qui ont prononcé des mots comme « réactionnaire, conservateur ». Un a même dit qu’il ne voudrait pas vivre dans la même ville que nous…Il ne devait pas le penser au fond...Juste un coup de sang, sans doute.

Bref, tu penses bien, cher Noiséen, Chère Noiséenne, que l’on ne s’est pas arrêté à cela. On a eu quand même l’impression qu’ils se croyaient justement « sortis de la cuisse de Jupiter ». C’est dommage d’ailleurs parce qu’une soirée-débat, c’est pour débattre dans le respect de la parole de l’autre, voire même en se disant « ah oui, ce qui vient d’être dit, mérite que l’on y réfléchisse ». Sinon, tu penses bien que c’est l’affrontement, le pugilat… Pire encore, cela veut dire que l’on a du mal à vivre ensemble et qu’il faut changer de soirée-débat…ou les faire ailleurs.

Bon, ce n’est pas grave, si ce n’est, tout de même, que la bonne impression du début a pris un coup dans l’aile. D’autant plus, que sur les 49 présents, il n’y a pas eu beaucoup de monde qui a souhaité s’exprimer. Peut-être de la timidité ? Ou alors, certains étaient venus en groupe et ont laissé parler un de leurs copains ? Pas beaucoup en tout cas. Deux, trois, pas plus...

Ce qu’il y a de certain, c’est que ma copine Sylvie et moi, on a été moins motivé pour les autres sujets de la soirée. Pourtant, il y en a eu deux autres qui nous intéressaient.

Il y en a un où on a dit ce qui suit en raccourci mais comme c’est pour toi, cher Noiséen, chère Noiséenne, on te le met complètement.

Avis-sur-Arc-Express-et-Grand-Paris_Page_1.jpg

Avis-sur-Arc-Express-et-Grand-Paris_Page_2.jpg

Et il y a eu un autre où nous voulions dire cela mais comme le temps avait fraichi, nous nous sommes dits, il est temps de rentrer chacun, chacune dans sa maison. Alors, on n’a pas demandé à parler et nous avons sans doute eu tort mais on te laisse le lire au cas où que cela t’intéresserait…

Avis-sur-les-enquetes-publiques-conjointes-SEDIF-15-12-201.jpg

Avis-sur-les-enquetes-publiques-conjointes-SEDIF--copie-1.jpg

Voilà, cher Noiséen, Chère Noiséenne, nous t’avions promis de te donner des nouvelles de cette soirée-débat, c’est chose faite. En tout cas, c’est à toi d’écrire la prochaine fois. D’ailleurs, il y a un monsieur qui s’appelle Commissaire-Enquêteur qui va te le demander.

Bien à toi,

 

Etienne et Sylvie

Envoyés spéciaux de « Noisy Solidaire, A gauche vraiment ! »

Partager cet article

Repost0

commentaires

Jean rémy 20/12/2010 08:49



Votre article sur la ville est excellent.



 


On te traduit.
Le PLU, c'est le plan local d'urbanisme. Le PADD, c'est le projet d'aménagement et de développement durable. En fait, l'idée, c'est comment on va "dessiner le futur visage de la ville " pour les Habitants qui viendront après nous. Pour qu'ils y soient bien, d'abord et pour que cela soit
le mieux organisé en fonction de ce dont ils ont envie et, surtout, besoin. Alors, on ne te dit pas, la discussion !


Le mot
« ensemble qui est devant dessinons/dessiner» est-ce une omission volontaire ou involontaire. Je pense que la définition à toute son importance comme « Démocratie », à moins
que l’on applique la définition de la théorie des ensembles, celle que l’on a essayé d’enseigner dans les années 80 que personne ne comprenait ou du moins tellement peu. Dans le cas ou on
applique cette théorie je comprends que « l’ensemble vide » c’est : les Noiséens qui sont contre ?


Extrait de la
définition de Wikipédia :


 



 Par exemple si on prend l'ensemble alors chaque nombre 1 / n est isolé dans X si bien que X' est simplement {0}. Ce dernier ensemble peut à son tour se dériver et son dérivé
est l'ensemble vide



 


Si cette enquête
n’a pas l’avis favorable, les frais engagés pour la réalisation de ce projet, dans ce cas là sera bien une erreur de l’équipe en place et non des associations comme cela a été dit lors de la
première réunion dite « de concertation » qui n’ont pas été des « concertations » comme le « débat » de jeudi dernier. Et contrairement au premier PLU les Noiséens
sont devenus beaucoup plus attentif.


 


Je soulignerai
comme l’habitant des hauts bâtons que lorsque l’Edile dit « Je ne voudrais pas vivre dans votre ville » Combien souhaitent vivre dans celle que nous propose l’Edile? Vivement
l’enquête publique que l’on puisse être enfin entendu afin que les Noiséens dessinent ensemble leur ville et d'avoir une urbanisation raisonnable.


 



Un ancien des Hauts Bâtons 19/12/2010 19:52



Et oui, notre homme il pense, il rédige et il cause en Conseil Municipal. En fait il fait tout simplement son travail pour lequel
il a été élu. C’est suffisamment rare, pour être mentionné. Alors, immanquablement ça dérange et ça lui vaut les quolibets du premier magistrat, pour ne pas dire plus. Facile, c’est très facile
lorsque l’on fait métier du débat politique….


« Je ne voudrais pas vivre dans votre ville » dit l’Edile, mais nous
ne lui demandons rien à Michel Pajon alors que nous sommes nombreux à avoir vécu chez des bailleurs sociaux (16 ans pour votre serviteur chez EMMAÜS), et nous en étions très heureux
.


Au fait, combien d’années en logement collectif, au Champy, pour Monsieur le Maire Socialiste? Lorsque nous aurons cette
réponse, nous pourrons poursuivre le débat.



dizzy 17/12/2010 23:03



MERCI


 


Pour ces informations et ce ton lèger qui aide à faire passer les pillules amères des imperfections de la vie démocratique.



Michel 17/12/2010 21:10



Force est de constatée qu'à Noisy-le-Grand nous vivons sous le régime de l'autocratie. Vivement 2014, comme beaucoup de Noiséens je suis excédé par ce Maire qui ne soucis que de lui...Les
quartiers, la jeunesse, l'emploi, la sécurité, les locaux inoccupés depuis des années...Bref, il est vraiment tant que ça cesse.