Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne les interventions municipales de nos élus, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui ont participé à la construction de la Liste NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Vendredi soir 18 h 30 ...
    Depuis plusieurs mois, le 1er vendredi en cours, à 18 h 30, une poignée de noiséens-nes se rassemble sur le parvis de la mairie pour protester contre l'utilisation des pesticides dans notre pays. l'actualité de la dernière reculade de Macron et de son...
  • Le 28 juin, c'est comme on veut ...
  • Tant que l'on a la santé ...
    Paris, à 13h Rassemblement régional devant le ministère des solidarités et de la santé, avenue Ségur, avant une manifestation unitaire.
  • Le der des der ? On verra bien avec le temps ...
    Conseil municipal jeudi 28 mai 2020 En ouverture de séance, présentation en avant-première d’un court métrage réalisé par la Direction de la communication pour remercier l’ensemble des noiséens d’avoir œuvré pour faire face à la crise sanitaire : associations,...
  • Vidéo-conférence municipale noiséenne ...
    Préambule : la crise sanitaire majeure que traverse notre pays a imposé un gel temporaire de l’activité institutionnelle habituelle sur le plan municipal. L’état d’urgence sanitaire a délégué, de fait, aux maires, qu’ils aient été élus dès le 1 er tour...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 10:24

Alors que les débats commencent autour du "Grand Paris", voila une information qu'il faut prendre en compte, y compris dans notre commune.

De fait, que l'on soit d'acccord ou pas avec les arguties du gouvernement ou avec le point de vue de la région, la référence au SDRIF Ile de France dans les projets locaux, pour l'instant, n'est pas opposable ... puisque le Conseil d'Etat a rendu un avis défavorable, le 29 octobre dernier.

 

 

Extrait de http://www.localtis.info

Sdrif : nouvelle discorde entre la région et l'Etat

publié le 03 novembre 2010

 

Le bras de fer qui oppose la région Ile-de-France à l’Etat à propos du schéma directeur de la région Ile-de-France (Sdrif) semble loin d’être terminé. Alors que le gouvernement et la région avaient fini par trouver un accord permettant la validation et le dépôt du Sdrif au Conseil d’Etat (voir notre article du 10 juin 2010), l’avis défavorable rendu par le Conseil d’Etat le 29 octobre relance la discorde. Si les acteurs de tous bords s’accordent sur le fait qu’il faut rapidement adopter ce document de planification urbaine pour les vingt prochaines années, tous ne sont pas d’accord sur la méthode. Une méthode qui avait justement fait l’objet de débats puisque, pour la première fois, le Sdrif avait été élaboré par les services de la région et voté par l’assemblée régionale au lieu d’être écrit et promulgué par l’Etat. Mais pour le président du conseil régional d’Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, c’est "la méthode autoritaire de l’ancien secrétaire d’Etat au Grand Paris, Christian Blanc, qui est à l’origine du désordre sans précédent en Ile-de-France, préjudiciable à tous les acteurs économiques, sociaux, environnementaux…". Le président de la région et Alain Amédro, vice-président en charge de l’aménagement du territoire, estiment donc qu’"il y a urgence à remettre à plat la loi Grand Paris" et ils demandent au "gouvernement de remédier au désordre créé par la légèreté et l’inconséquence de la méthode Blanc, afin d’assurer la validation du Sdrif dans les meilleurs délais". Un vœu partagé par le Medef Ile-de-France qui considère, dans un communiqué, que "la première région européenne ne peut rester plus longtemps en attente de ce schéma". De son côté, le ministre de l’Aménagement du territoire, en charge du Grand Paris, considère que "le Conseil d’Etat a jugé que la procédure d'élaboration du Sdrif avait fait l'objet de plusieurs irrégularités" et que "le projet comportait des mesures qui n'entraient pas dans le cadre des compétences confiées par la loi à la région". Michel Mercier a, par ailleurs, ajouté qu’"un certain nombre de textes, notamment les deux lois Grenelle et la loi sur le Grand Paris, n’avaient pas été introduites de façon correcte dans ce Sdrif". Mais, pour la région Ile-de-France, le Sdrif avait été voté bien avant la loi sur le Grand Paris. La balle serait donc désormais dans le camp du gouvernement qui doit définir par quels moyens il peut faire passer le Sdrif. Michel Mercier affirme avoir indiqué à Jean-Paul Huchon que "l’Etat était prêt à examiner avec lui les conséquences à en tirer" ainsi que "des solutions" pouvant être "mises en œuvre le plus rapidement possible."


Muriel Weiss avec AFP

Partager cet article

Repost0

commentaires

Le Vrai Journal de Noisy le Grand 04/11/2010 10:48



Bonjour Noisy-le-Grand, l'élaboration du nouveau PLU de cette ville va être particulièrement complexe. Surtout que Michel Pajon ne fasse pas dans la précipitation comme toujours, si non ça va
encore faire PLOUF!!!


Nous apprenons que des Cabinets d'Avocats spécialisés travailleraient déjà sur le sujet , pour des villes sérieuses ?


SDRIF, Développement durable, Grenelle 2, Agenda 21, Le Grand Paris, Arc Express, oh là là, quel casse tête Monsieur.....



Elus de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT 04/11/2010 11:41



Nous savions que la vie était belle, parfois ... mais qu'elle était aussi difficile !


Merci de votre sollicitude à l'égard de no't bon maire ...


On a le droit de voir rouge