Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne les interventions municipales de nos élus, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui ont participé à la construction de la Liste NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Vendredi soir 18 h 30 ...
    Depuis plusieurs mois, le 1er vendredi en cours, à 18 h 30, une poignée de noiséens-nes se rassemble sur le parvis de la mairie pour protester contre l'utilisation des pesticides dans notre pays. l'actualité de la dernière reculade de Macron et de son...
  • Le 28 juin, c'est comme on veut ...
  • Tant que l'on a la santé ...
    Paris, à 13h Rassemblement régional devant le ministère des solidarités et de la santé, avenue Ségur, avant une manifestation unitaire.
  • Le der des der ? On verra bien avec le temps ...
    Conseil municipal jeudi 28 mai 2020 En ouverture de séance, présentation en avant-première d’un court métrage réalisé par la Direction de la communication pour remercier l’ensemble des noiséens d’avoir œuvré pour faire face à la crise sanitaire : associations,...
  • Vidéo-conférence municipale noiséenne ...
    Préambule : la crise sanitaire majeure que traverse notre pays a imposé un gel temporaire de l’activité institutionnelle habituelle sur le plan municipal. L’état d’urgence sanitaire a délégué, de fait, aux maires, qu’ils aient été élus dès le 1 er tour...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 12:08

Le label national EcoQuartier officiellement lancé

Extraits

Attendu depuis plus d'un an, le nouveau label national EcoQuartier a été lancé le 14 décembre par Cécile Duflot. Une procédure simplifiée et accélérée est annoncée pour que les premiers labels soient délivrés dès 2013.

Annoncé par le précédent gouvernement lors du Palmarès national EcoQuartier 2011 (voir ci-contre notre article du 20 novembre 2011), le label national EcoQuartier a été officiellement lancé par Cécile Duflot le 14 décembre. …………………………..

 "La transition écologique est un passage obligé pour construire la ville de demain", a lancé Cécile Duflot. "Grâce à ces bâtiments sobres, des productions locales d'énergies renouvelables et un effort de recyclage, ces quartiers limitent leur empreinte carbone et font fructifier (...) une écologie urbaine bénéfique à la biodiversité", a-t-elle poursuivi. …………… elle a jugé que "l'écoquartier va dans le bon sens, celui d'une économie sobre, verte, innovante et inclusive". "C'est par la mutation de notre habitat, au sens large, c'est-à-dire de notre environnement, de notre cadre de vie, du logement jusqu'au territoire, que nous pourrons transformer notre mode de développement", a insisté Cécile Duflot. Le label EcoQuartier "permet de penser différemment la construction de la ville" et il ne s'agit "pas seulement de répondre aux grands enjeux de transition énergétique ou de préservation de la biodiversité, mais aussi d'apporter la qualité de vie en ville, avec la présence d'espaces de la nature à proximité des espaces publics, les circulations douces pour une ville agréable à vivre", a-t-elle plaidé. Engagée en 2008 dans la foulée du Grenelle de l'environnement,  la démarche ÉcoQuartier  promeut des projets"exemplaires" d'aménagement durable. Investies dans les deux appels à projets de 2009 (160 dossiers) et 2011 (394 dossiers), …….. "Aujourd'hui, les écoquartiers représentent 186 projets en phase opérationnelle, pour plus de 133.000 logements, a détaillé la ministre le 14 décembre. Ce sont souvent des projets importants pour les communes qui les portent, et ils participeront donc largement à l'effort de construction que je souhaite engager dans notre pays."

Pour Cécile Duflot, le nouveau label "doit achever la phase d'expérimentation et conduire à multiplier ces démarches sur l'ensemble du territoire". Labellisés, les EcoQuartiers seront "incontestables dans leurs intentions comme dans leurs usages", a-t-elle fait valoir. La ministre souhaite que ce label "pousse les collectivités à s'engager dans le développement des énergies renouvelables ou encore à la limitation des projets en termes d'extension urbaine". A ses yeux, le label sera "un gage d'exemplarité de la démarche pour éviter l'accusation de greenwashing, ce côté vitrine qui a parfois fait du tort aux véritables opérations intégrées et réussies. Ce sera aussi une garantie de qualité." La labellisation permettra également, selon elle, de "consacrer la réinvention des relations entre l'Etat, les collectivités, les acteurs professionnels et les associations qui est maintenant bien engagée". "Je veux par ailleurs que la démarche d'attribution de la labellisation soit claire et transparente", a insisté la ministre. La démarche "ne repose pas sur une norme, mais apporte des garanties de qualité sur un socle d'exigences fondamentales, à différents stades d'avancement" et a été conçue "de manière à ce qu'aucune collectivité ou aucun projet n'en soit exclu a priori", a-t-elle ajouté.
La labellisation se fera en trois étapes. La première consiste à encourager les collectivités à lancer des opérations d'écoquartiers à travers la signature d'une charte (téléchargeable sur www.territoires.gouv.fr ) qui formalise 20 engagements "vers la ville durable", ……………..

La deuxième étape vise à "pérenniser la démarche". …………………a insisté Cécile Duflot. Troisième et dernière étape, la labellisation nationale en tant que telle, "vient garantir que les réponses apportées aux 20 engagements……………………………………..

Ainsi, pour Cécile Duflot, "la labellisation valide une démarche politique. Ce qu'on labellise, c'est un chemin, un processus construit et structuré, l'assurance que les bonnes questions sont posées aux bons moments". La ministre souhaite que les premiers labels soient accordés "dès 2013".………………………………….. "Dans le même temps, la préfiguration d'une structure dédiée sera lancée, chargée d'animer le réseau mais également de valoriser les savoir-faire français en matière de ville durable à l'international. À terme, cette structure a vocation à prendre la forme, pourquoi pas, d'un institut de la ville durable", a-t-elle conclu.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Forges d'AURIN 19/12/2012 12:55


ECO QUARTIER ou TARTE A LA CREME. Cécile DUFLOT a soit disant visité RIS ORANGIS. Lire l'article ci paprès pour avoir un autre son de cloche...


Le Parisien, le 08/11/2012, Julien Heyligen : Les habitants du quartier écolo de Ris-Orangis sont dépités !


 


Ils sont arrivés pleins d’espoir le 24 juillet 2012 dans leur appartement flambant neuf. Un peu plus de trois mois plus tard, la déception est
grande. Les nouveaux habitants de l’écoquartier des Docks de Ris-Orangis ont rencontré hier le futur maire de la commune, Stéphane Raffalli (PS), qui a toujours soutenu le projet, pour faire part de leurs
nombreux griefs. Moisissures, factures supplémentaires, problèmes administratifs… « Nous savions qu’il y aurait des soucis, c’est normal dans du neuf. Mais à ce point, c’est grave », dénonce
Boris. « Nous allons les accompagner », promet Stéphane Raffalli. Quatre-vingt-sept logements sur les 600 prévus dans ce quartier ont déjà été livrés.



La principale crainte des habitants, soutenus dans leurs démarches par le conseiller municipal d’opposition Ama Henni (DVG), concerne l’apparition massive de champignons. Plusieurs enfants sont
traités pour des problèmes d’asthme. « J’ai une station météo. J’ai mesuré l’humidité, le compteur affichait un taux de 70%! Ma fille ne dort plus dans sa chambre, affirme Sylvia. Le linge étendu
met quatre jours à sécher. » « Nous sommes au courant pour quatre appartements concernés, pour des raisons diverses, par un défaut d’isolation », reconnaît-on chez le promoteur Terralia.


 


 


Côté administratif, Promotelec, l’organisme délivrant le label bâtiment basse consommation (BBC), n’a toujours pas donné son accord. Ce label
est indispensable aux nouveaux propriétaires pour valider leur prêt à taux zéro. « Il y a urgence. Les banques s’impatientent et deviennent menaçantes », affirme Sylvia. « Il y a eu un souci
administratif sur les pompes à chaleur nous obligeant à refaire les études thermiques. Nous attendons le label sous peu », indique-t-on chez Terralia.



Economiquement, l’écoquartier est chauffé par géothermie, une énergie renouvelable. « La promesse d’une
facture de chauffage de 200 € par an est tenue. En revanche, nous devons payer l’abonnement à l’installation, soit près de 1200 € chaque année pour un appartement de 80 m2! » s’indigne
Albert. « Le chauffagiste a été choisi par l’aménageur. Nous n’étions pas au courant non plus », confesse-t-on chez Terralia. « L’engagement de départ, c’est 1 € de facture par
mois pour chaque mètre carré. Je veillerai à ce que cela soit respecté », détaille Stéphane Raffalli.



Tout cela sans compter les désagréments quotidiens. « Il n’y a par exemple pas de local poubelles. Avec tous les déménagements simultanés et les piles de cartons, un dépôt sauvage, avec son
cortège de rats, s’est créé pendant plusieurs semaines », déplore Boris. « Des conteneurs seront installés début 2013 », annonce Terralia. « Il fera bon y vivre un jour, ose quand même Boris.
Enfin, j’espère parce que nous avons payé 10% de plus que le prix moyen du marché. C’est quand même l’investissement d’une vie. »


 


 

Elus de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT 19/12/2012 14:43



Nous n'avions pas cru si bien dire en titrant cette info "faudra mettre un peu de monnaie". Nous pensions naïvement à la règle d'or et à son impact sur l'aide à la pierre...


Si maintenant, il faut ajouter les malfaçons, dans quel monde vit-on ?


On a le droit de voir rouge