Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne nos comptes rendus du Conseil Municipal, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui participent à l'activité de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, militants de la France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Coucou, nous sommes toujours là ...
    Conseil municipal du jeudi 19 novembre 2020 Lieu: Hôtel de Ville et accessible seulement en visio sur Facebook, ce qui est incroyable... Rien sur le site Web de la ville en direct... Stupéfiant ! La démocratie institutionnelle noiséenne ne pourrait donc...
  • Sidération ...
    Depuis juillet dernier, « On a le droit de voir rouge » n'a rien publié. Est-ce à dire que « Noisy Solidaire À Gauche Vraiment ! » et ses amis n'auraient plus rien à dire, vexés qu'ils seraient de ne plus siéger au Conseil Municipal de Noisy-le-Grand...
  • Vendredi soir 18 h 30 ...
    Depuis plusieurs mois, le 1er vendredi en cours, à 18 h 30, une poignée de noiséens-nes se rassemble sur le parvis de la mairie pour protester contre l'utilisation des pesticides dans notre pays. l'actualité de la dernière reculade de Macron et de son...
  • Le 28 juin, c'est comme on veut ...
  • Tant que l'on a la santé ...
    Paris, à 13h Rassemblement régional devant le ministère des solidarités et de la santé, avenue Ségur, avant une manifestation unitaire.

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 19:12

Bien sur, l'information va sembler dépasser. L'heure est aux primaires du PS, aux banques donc hâtons nous d'oublier (et d'oublier aussi qu'il y a un candidat du Front de Gauche) !!!

Pour autant, nous, nous considérons que ces deux déclarations ne doivent pas passer inaperçues. Elles sont d'ailleurs à l'honneur du journal l'Humanité qui comprendra qu'on s'en fasse l'écho modestement.

 

Politique-  le 24 et le 25 Août 2011

 

Clémentine Autain. « Il y aura un avant et un après l’affaire DSK »

Animatrice de la Fédération pour une alternative sociale et écologique (Fase).

Quelle est votre réaction à la décision d’abandonner les poursuites pénales contre DSK ?

Clémentine Autain. C’est une mauvaise nouvelle car, quelle que soit la réalité des faits, justice ne sera pas faite. Si DSK est innocent, le soupçon subsiste. Si Nafissatou Diallo a dit vrai, un viol reste impuni. Les raisons de cet abandon tiennent pour l’essentiel aux mécanismes judiciaires américains. Je craignais depuis le départ que nous ne sachions jamais ce qu’il s’est réellement passé dans la suite new-yorkaise. Le viol est un crime difficile à établir car les preuves matérielles font généralement défaut. C’est souvent parole contre parole. Même si la relation sexuelle est avérée, il n’est pas facile de prouver le non-consentement de la victime. C’est l’une des raisons pour lesquelles de nombreuses femmes violées ne portent pas plainte. Or, il y a infiniment plus de violeurs qui dorment tranquilles que de femmes qui déposent plainte pour un viol imaginaire.

Comment réagissez-vous aux commentaires au sein de la gauche, particulièrement du PS ?

Clémentine Autain. Je ne comprends pas cette communion de soulagement validant l’idée d’un DSK blanchi par la justice. Depuis le début de l’affaire, la plupart des leaders socialistes ont réagi avec deux poids deux mesures. Ils ont d’abord défendu l’homme, l’ami, le camarade, sans avoir de mots pour la plaignante. Ils n’ont pas, ou très peu, trouvé les mots pour contribuer à envoyer un message contre les violences faites aux femmes. Notre responsabilité était de savoir dépasser le cas précis de DSK, dont seulement deux protagonistes connaissent la réalité, pour prendre en considération ce dont il était question : le viol. Si le féminisme imprégnait sérieusement ce grand parti politique, les commentaires de ses principaux dirigeants auraient été d’une tout autre teneur. Cette séquence aura révélé un impensé ou un mal-pensé au PS sur la domination masculine, ses ressorts, son ampleur, ses modes de reproduction.

Cette décision peut-elle créer en France un retournement de situation sur le regard que porte la société sur les violences à l’égard des femmes ?

Clémentine Autain. Je ne veux pas le croire. Il y aura un avant et un après l’affaire DSK parce qu’une chape de plomb s’est soulevée. Les violences faites aux femmes sont sorties du tabou. Au bureau, entre amis, en famille, nous avons parlé du viol et du machisme. Bien sûr, la contre-offensive s’est fait entendre. La confrontation politique est ouverte. C’est infiniment mieux que de tenir les violences faites aux femmes et le sexisme à distance du social et du politique, dans le pré carré de la vie privée et de l’intime.

Entretien réalisé par Mina Kaci

 

DSK. Marie-George Buffet : « une mauvaise nouvelle »

 

Marie-George Buffet, députée (PCF), a qualifié de « mauvaise nouvelle pour la justice » et « pour les femmes » le très probable abandon des poursuites pénales contre Dominique Strauss-Kahn. Car, rappelle-t-elle, « la vérité n’est pas dite, ni pour le présumé innocent ni pour la présumée victime ». Dans un communiqué, l’élue de Seine-Saint-Denis, qui avait permis que la loi-cadre sur les violences à l’égard des femmes soit discutée à l’Assemblée nationale, écrit : « La décision du procureur fait courir de grands risques au droit des femmes en revenant au temps où les victimes de viol étaient a priori coupables, au temps où le viol n’était pas considéré comme un crime. » L’ancienne secrétaire nationale du PCF conclut en soulignant que « la vigilance s’impose pour que le refus de faire passer la justice aux États-Unis ne donne pas des ailes en France aux pourfendeurs d’une justice implacable envers les violences – sexuelles ou non – à l’encontre des femmes ».

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Seb 30/08/2011 10:45



 Y'a pas de raison qu'il n'y en ait que pour le FDG !!! Bon retour camarade !!


Communiqué du NPA. Une atteinte au combat contre les violences sexuelles subies par les femmes.



mercredi 24 août 2011


La décision du juge d'entériner la proposition du procureur Cyrus Vance d'abandonner tous les chefs d'inculpation contre D. Strauss-Kahn est un coup très dur contre le droit des femmes
victimes de violences sexuelles, de viols. Il n'y aura donc pas de procès au pénal, pas de débat contradictoire et nul ne saura ce qui s'est passé dans la chambre du Sofitel.
Depuis plusieurs semaines, il y a un procès en suspiscion mené, de différents côtés, contre Nafissatou Diallo en s'appuyant sur son passé. C'est cette entreprise de décrédibilisation sur
laquelle s'appuie la décision du juge. Le NPA dénonce cet état d'esprit qui consiste à insinuer qu'il y aurait des victimes respectables et d'autres non. Une agression sexuelle, un viol
restent un crime, quelque soit le passé de celle ou celui qui subit ces agissements.
La satisfaction affichée par les amis de D. Strauss-Kahn est à la fois affligeante et écoeurante. Pas un mot pour la victime présumée, l'ordre est rétabli, place à la campagne !
Le NPA continuera à mener inlassablement le combat aux côtés de celles et ceux qui mènent bataille contre les violences sexuelles, pour la reconnaissance du viol comme un crime.
Le 24 août 2011







Elus de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT 30/08/2011 11:30



C'est vrai et plus on est nombreux à le dire, mieux c'est !