Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne nos comptes rendus du Conseil Municipal, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui participent à l'activité de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, militants de la France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Coucou, nous sommes toujours là ...
    Conseil municipal du jeudi 19 novembre 2020 Lieu: Hôtel de Ville et accessible seulement en visio sur Facebook, ce qui est incroyable... Rien sur le site Web de la ville en direct... Stupéfiant ! La démocratie institutionnelle noiséenne ne pourrait donc...
  • Sidération ...
    Depuis juillet dernier, « On a le droit de voir rouge » n'a rien publié. Est-ce à dire que « Noisy Solidaire À Gauche Vraiment ! » et ses amis n'auraient plus rien à dire, vexés qu'ils seraient de ne plus siéger au Conseil Municipal de Noisy-le-Grand...
  • Vendredi soir 18 h 30 ...
    Depuis plusieurs mois, le 1er vendredi en cours, à 18 h 30, une poignée de noiséens-nes se rassemble sur le parvis de la mairie pour protester contre l'utilisation des pesticides dans notre pays. l'actualité de la dernière reculade de Macron et de son...
  • Le 28 juin, c'est comme on veut ...
  • Tant que l'on a la santé ...
    Paris, à 13h Rassemblement régional devant le ministère des solidarités et de la santé, avenue Ségur, avant une manifestation unitaire.

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 14:17

Chypre : comment l’oligarchie européenne modifie de nouveau la nature de la zone Euro

Lundi 1 avril 2013

Par Bernard Teper
Co-animateur du Réseau Education Populaire.
Auteur avec Michel Zerbato de « Néolibéralisme et crise de la dette ».
Auteur avec Catherine Jousse et Christophe Prudhomme « Contre les prédateurs de la santé ».
http://wwww.reseaueducationpopulaire.info


A chaque crise, et c’est encore le cas avec la crise chypriote, l’oligarchie européenne modifie sans débat politique la nature de la zone euro.
C’est d’autant plus étonnant que Chypre ne représente que 0,2 % du PIB de la zone euro. Mais l’intensification de la crise systémique les oblige à franchir un nouveau gap. Là, elle a organisé un blocus financier de l’île (voir l’article de Jacques Sapir dans le précédent numéro), a lancé un ultimatum aux termes duquel Chypre serait exclu de l’euro. De plus Angela Merkel a refusé à Chypre le même traitement que l’Irlande en 2010 qui avait participé à sa propre survie en vidant son fonds de pension. L’Irlande a dû participer à 20 % des 85 milliards d’euros. Pour Chypre, on lui demande 40 % des 17 milliards d’euros mais sous forme de taxes sur les dépôts bancaires. C’est la concrétisation de la thèse de Michel Zerbato parue dans Respublica selon laquelle l’Allemagne veut bénéficier de plus en plus de la zone euro mais paiera de moins en moins. Avis aux amateurs pour la prochaine aide !
Il a fallu une émeute à Chypre pour qu’Angela Merkel accepte de ne pas taxer tous les dépôts bancaires et mettent une limite à 100.000 euros.
Angela Merkel a même refusé de faire jouer le FESF ou le MES, comme d’ailleurs pour le cas grec.
Pire, il devient patent que l’oligarchie européenne peut demander de « changer son modèle économique » à tout pays qui demande une aide sans débat démocratique incluant les citoyens du pays. Avis aux autres pays !
Contrairement aux discours bisounours des médias dominants, les effets de la politique de dévaluations internes1 imposées par l’oligarchie augmente les inégalités au sein de la zone euro : jusqu’à quand ? Les pays du sud de l’UE et beaucoup d’entreprises des pays du nord de l’UE vivent un resserrement du crédit (credit crunch en anglais) sur le simple bon vouloir de l’Allemagne et de la BCE. La récession est donc organisée pour certains.
La dernière « innovation », et non la moindre, sera l’application de restrictions aux mouvements de capitaux par Chypre (disposition prévue par l’article 65 du Traité de fonctionnement de l’UE ou TFUE ). Ce qui fera qu’un Chypriote installé en Allemagne sera moins libre que s’il vit à Chypre. Avis aux amateurs qui vont vite comprendre qu’un euro-chypriote ne vaut pas un euro-allemand ! Et vive la délocalisation des riches des pays pauvres vers les pays riches! Quel progrès!
A quand la prochaine « innovation » de l’oligarchie ?

  1. Les dévaluations externes sont impossibles puisqu’il y a monnaie unique, elles ne seraient possibles qu’avec une monnaie commune. []

Partager cet article

Repost0

commentaires