Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne les interventions municipales de nos élus, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui ont participé à la construction de la Liste NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Vendredi soir 18 h 30 ...
    Depuis plusieurs mois, le 1er vendredi en cours, à 18 h 30, une poignée de noiséens-nes se rassemble sur le parvis de la mairie pour protester contre l'utilisation des pesticides dans notre pays. l'actualité de la dernière reculade de Macron et de son...
  • Le 28 juin, c'est comme on veut ...
  • Tant que l'on a la santé ...
    Paris, à 13h Rassemblement régional devant le ministère des solidarités et de la santé, avenue Ségur, avant une manifestation unitaire.
  • Le der des der ? On verra bien avec le temps ...
    Conseil municipal jeudi 28 mai 2020 En ouverture de séance, présentation en avant-première d’un court métrage réalisé par la Direction de la communication pour remercier l’ensemble des noiséens d’avoir œuvré pour faire face à la crise sanitaire : associations,...
  • Vidéo-conférence municipale noiséenne ...
    Préambule : la crise sanitaire majeure que traverse notre pays a imposé un gel temporaire de l’activité institutionnelle habituelle sur le plan municipal. L’état d’urgence sanitaire a délégué, de fait, aux maires, qu’ils aient été élus dès le 1 er tour...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

20 juin 2007 3 20 /06 /juin /2007 18:06

Année

M. PAJON

%

Autres Gauches et Verts

%

1997

11276

30,86

6828

18,68

2002

12966

34,27

4964

13,12

2007

13344

34,09

4881

12,47

 

Année

Cumul RPR (UMP) et UDF 

%

FN et MNR

%

1997

9432

25,81

6421

17,57

2002

13712

36,24

4897

12,94

2007

18002

45,99

1956

4,99

Autre enseignement, le cumul des voix identifiées de gauche (hors candidatures plus absconses). Si en 1997, le total de ces voix permet à la Gauche d’être majoritaire par rapport à la Droite républicaine et l’extrême droite (+2251 voix), la tendance change en 2002 où ces derniers passent devant la Gauche en totalisant 679 voix de plus. Idem en 2007, y compris en tenant compte de l’affaiblissement de l’extrême droite, en totalisant potentiellement 1733 voix d’avance. 

Ce raisonnement tient compte de la revendication de deux candidats d’appartenir à la majorité présidentielle et d’un troisième identifié comme divers Droite sur le site du Ministère de l’Intérieur.Le delta entre le résultat obtenu par l’UMP au second tour et le cumul possible du 1er tour s’élève à moins 1072 voix, en ne comptant pas les voix d’extrême droite. 

Par équivalence, le score de Michel Pajon, au second tour, passe de 18 225 voix possibles à 20 513, soit 2288 voix.

Ce ne sont pas a priori seulement les abstentionnistes du second tour qui peuvent faire la différence, l’abstention augmentant d’un tour de scrutin à l’autre.

Deux explications possibles et cohérentes

Ø      une partie des électeurs de droite a clairement, comme invités publiquement  par leurs candidats du 1er tour (Rossignol et Allemon), votée Michel Pajon.

Ø      une partie des électeurs de droite et d’extrême droite, présents au 1er tour, ne s'est pas déplacée au second alors que de nouveaux électeurs de gauche le faisaient. 

C’est donc un triple « phénomène » qui, vraisemblablement, a permis la victoire de Michel Pajon, triple phénomène qui passe :

Ø      par le transfert volontaire de voix de droite ou d’extrême droite sur son nom,

Ø      par le vote d’abstentionnistes de gauche, non venus voter pour le 1er tour,

Ø      par l’abstention délibérée d’électeurs de droite ou d’extrême droite au 2eme tour. 

Le scrutin du 1er tour n’ayant pas vu le dépôt d’une candidature du Modem, même si un candidat s’est réclamé de l’écurie François Bayrou, il est difficile d’interpréter un transfert total des voix recueillies par ce dernier vers Michel Pajon au second tour.

En reprenant l’analyse émise sur le plan national par les instituts de sondage à propos des électeurs du Modem, il est évoqué un transfert de l’ordre de 55% des voix en faveur de la Gauche au 2ème tour. Dans ce cas de figure, les 1915 voix de M. Rossignol auraient pu se répartir à hauteur de 1053 voix en faveur de Michel Pajon. 

Force est de constater que ce n’est pas suffisant pour valider les écarts entre les deux candidats.

Enfin, si l’on retient l’hypothèse d’une déperdition de l’ordre de 5 à 10% des voix des autres formations de Gauche au second tour, c’est encore de 250 à 500 voix qui pourraient manquer à l’appel

Dans tous les cas de figure, ce sont bien les électeurs de droite et d’extrême droite qui semblent faire la différence la plus significative, soit par leur abstention, soit par leur vote en faveur de Michel Pajon au second tour.

Au demeurant, dans la mesure où il n’y pas de progression constatable en voix, entre 1997 et 2007, sauf par rapport à 2002, alors que le corps électoral a augmenté très sensiblement, le débauchage a fonctionné . 

Le Député nouveau est donc arrivé, à la fois en raison d’un contexte général d’équilibrage très relatif à Gauche puisque la Droite a une majorité absolue au final à l’Assemblée et, à la fois en raison d’un mic-mac local à droite !

L’objectif de Gauche étant de battre l’UMP, on ne va pas s’en plaindre puisque sa représentante a été battue dans la 13ème circonscription. 

Reste que les chiffres parlent d’eux même pour l’avenir … 

Partager cet article

Repost0

commentaires

ReRC 22/06/2007 09:56

Bon travail d'analyse. C'est édifiant ...
Avec nos remerciements
Richard

Groupe des élus Communistes - Noisy le Grand - 25/06/2007 15:02

Avec plaisir ...
On a le droit de voir rouge
 

Les Forges d'AURIN - Noisy le Grand 21/06/2007 14:09

La très bonne analyse d'Etenne Doussain démontre clairement que l'échec chronique de la droite à Noisy le Grand, peut être imputée systématiquement, d'une élection sur l'autre, à des trahisons nauséabondes à l'intérieur de cette famille politique.
Alors, comme en sport, lorsque les résultats sont mauvais, il serait judicieux que la Fédération nationale change le sélectionneur Départemental et même l'entraineur de Noisy le Grand.
Aujourd'hui, les équipes qui représentent la droite dans cette Ville ne jouent pas collectivement, il n'y a pas d'imagination, il n'y a pas de cohésion, il n'y a pas de Capitaine, les joueurs sont usés et vieillissants, depuis plusieurs années le recrutement est inexistant.
En d'autre terme, sans reprendre l'expression du "Karcher", il serait temps à Noisy le Grand et dans le 93 en général, de passer à droite, le nettoyeur haute pression. Les Noiséens de droite sont pris en otage par ces tristes sires, ils en ont ras le bol.
Recrutons et parachutons enfin, un entraineur étranger !
 
 

Groupe des élus Communistes - Noisy le Grand - 25/06/2007 15:08

Notre interlocuteur comprendra que nous ne partageons pas sa conclusion !!!
Etienne Doussain se contentait d'un constat et non pas de suggestion .
De notre point de vue, un autre avenir reste possible, y compris à Noisy le Grand !
On a le droit de voir rouge