Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne les interventions municipales de nos élus, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui ont participé à la construction de la Liste NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Vendredi soir 18 h 30 ...
    Depuis plusieurs mois, le 1er vendredi en cours, à 18 h 30, une poignée de noiséens-nes se rassemble sur le parvis de la mairie pour protester contre l'utilisation des pesticides dans notre pays. l'actualité de la dernière reculade de Macron et de son...
  • Le 28 juin, c'est comme on veut ...
  • Tant que l'on a la santé ...
    Paris, à 13h Rassemblement régional devant le ministère des solidarités et de la santé, avenue Ségur, avant une manifestation unitaire.
  • Le der des der ? On verra bien avec le temps ...
    Conseil municipal jeudi 28 mai 2020 En ouverture de séance, présentation en avant-première d’un court métrage réalisé par la Direction de la communication pour remercier l’ensemble des noiséens d’avoir œuvré pour faire face à la crise sanitaire : associations,...
  • Vidéo-conférence municipale noiséenne ...
    Préambule : la crise sanitaire majeure que traverse notre pays a imposé un gel temporaire de l’activité institutionnelle habituelle sur le plan municipal. L’état d’urgence sanitaire a délégué, de fait, aux maires, qu’ils aient été élus dès le 1 er tour...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 16:44

La sécurité est une affaire sérieuse. Par ces temps noiséens de populisme sécuritaire, cette contribution ... à la réflexion, venue de l'expérience anglaise, vaut d'être lue.

Tenez bon la rampe ! Tout ira mieux dans notre pays et dans notre ville grâce à la télésurveillance. Chomeurs, précaires, pauvres, immigrés, jeunes, citoyens, on s'occupe de vous, faites nous confiance ...

Europe

 

John Reid, le ministre britannique de l’Intérieur qui veut tout voir, tout entendre

 

À Londres, on l’appelle Mr CCTV, sigle de réseau de caméras de surveillance. Avec John Reid, ministre britannique de l’Intérieur (Home Office), autant dire que c’est du lourd. Tel l’oeil totalitaire de Big Brother, il veut tout suivre, pister, détecter et contrôler de façon électronique. Il y ajoute même désormais la parole. La veille du week-end de Pâques, il a annoncé l’extension, après un test grandeur nature effectué en 2006 à Middlesbrough, du système de caméras de surveillance installées dans une vingtaine de villes de Grande-Bretagne et censées prévenir les « incivilités ». Deux quartiers de Londres, Southwark et Barking and Dagenham, pas vraiment les plus nantis, sont concernés par ce maillage sécuritaire. Coût de l’opération : environ 740 000 euros. Papiers ou mégots jetés par terre, graffitages, disputes ou tout autre geste présumé « antisocial » et vous êtes immédiatement rappelé à l’ordre. Rien de plus simple : depuis une salle, des agents de contrôle veillent sur chaque rue et peuvent réprimander les fautifs sans avoir à se déplacer. Des messages vocaux sont directement adressés par l’intermédiaire de haut-parleurs aux passants.

 

Pour donner plus d’impact à la semonce, il a été décidé d’utiliser des voix d’enfants, ces grondeurs en herbe étant dûment sélectionnés par concours dans les écoles. « Le gouvernement encourage les enfants à envoyer un message clair aux adultes : si vous n’agissez pas correctement, vous serez confrontés à la honte d’être dénoncés publiquement », a déclaré tout de go John Reid, pour qui ces caméras parlantes sont « un pas vers des communautés plus sécuritaires ». Les défenseurs de la vie privée ont en revanche dénoncé l’absurdité et l’inefficacité de telles mesures dans un Royaume-Uni tendant à devenir « une société sous surveillance ».

 

Dans tout le pays, plus de quatre millions de caméras sont installées, soit une moyenne de une pour quinze habitants. Accro aux nouvelles technologies, John Reid, écossais, ex-communiste (quand il croyait encore « au Père Noël ») avant d’avoir succombé aux sirènes blairistes, a occupé sept postes ministériels en huit ans. Avec lui, c’est sécurité à tous les étages, à commencer par le renforcement des frontières, la traque des étrangers clandestins sous couvert de chasse aux terroristes, l’introduction de la carte d’identité avant 2009 à laquelle les Britanniques sont rétifs, sans compter au sein de l’administration l’expérimentation de logiciels d’« analyse vocale du risque » pour lutter contre la fraude aux prestations sociales. Un vrai animal d’attaque, ce John-là !

 

Bernard Duraud

L'Humanité, le 13 avril 2007

Partager cet article

Repost0

commentaires

Alain Cassé - Les Bas Heurts 17/04/2007 13:19

A Noisy le Grand, s'ils appliquent la théorie Britanique, avec la chance qui me caractérise et mes sympathiques relations municipales, aprés la place pour personne handicapée qui vient d'être aménagée à côté de chez moi (pour moi, bien sûr), j'ai toute les chances de me ramasser une caméra de vidéo surveillance au dessus du pavillon. Le poteau de fixation est déjà posé, ce sera le même qui maintien déjà le panneau d'interdiction de stationner.