Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne les interventions municipales de nos élus, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui ont participé à la construction de la Liste NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Vendredi soir 18 h 30 ...
    Depuis plusieurs mois, le 1er vendredi en cours, à 18 h 30, une poignée de noiséens-nes se rassemble sur le parvis de la mairie pour protester contre l'utilisation des pesticides dans notre pays. l'actualité de la dernière reculade de Macron et de son...
  • Le 28 juin, c'est comme on veut ...
  • Tant que l'on a la santé ...
    Paris, à 13h Rassemblement régional devant le ministère des solidarités et de la santé, avenue Ségur, avant une manifestation unitaire.
  • Le der des der ? On verra bien avec le temps ...
    Conseil municipal jeudi 28 mai 2020 En ouverture de séance, présentation en avant-première d’un court métrage réalisé par la Direction de la communication pour remercier l’ensemble des noiséens d’avoir œuvré pour faire face à la crise sanitaire : associations,...
  • Vidéo-conférence municipale noiséenne ...
    Préambule : la crise sanitaire majeure que traverse notre pays a imposé un gel temporaire de l’activité institutionnelle habituelle sur le plan municipal. L’état d’urgence sanitaire a délégué, de fait, aux maires, qu’ils aient été élus dès le 1 er tour...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

15 décembre 2006 5 15 /12 /décembre /2006 12:08

Adresse de Communistes d’Ile de France à Marie George BUFFET et aux Dirigeants du Parti Communiste Français

 

 Après la conclusion douloureuse et l’impasse qui a suivi la réunion nationale des collectifs, nous nous adressons à Marie-George Buffet et aux dirigeants du PCF.

 

Nous sommes des militants communistes de toutes générations. Nous exerçons des responsabilités d’élus : maires, députés, sénateurs, , conseillers municipaux, conseillers régionaux, conseillers généraux en charge de directions dans les exécutifs.

 

Nous sommes des militants présents dans le mouvement social, syndical et associatif ou tout simplement des adhérents du PCF.

 

Nous voulons informer les communistes d’Ile-de-France de nos avis pour aller vers un déblocage de la situation, car nous voulons croire qu’une issue positive est encore possible.

 

Incompréhension et colère se mêlent dans ce qui pourrait devenir un gâchis sans nom qui n’aurait d’égal que l’immense espoir qui nous réunit aujourd’hui :

 

*                               L’espoir de réussir le rassemblement des forces anti-libérales sur un projet et le choix d’un candidat commun.

 

*                               L’espoir de proposer une dynamique politique nouvelle, la seule aujourd’hui, après des années d’alternances sans changement véritable suivies d’errements et de renoncements.

 

*                               L’espoir enfin d’imposer le pluralisme dans le paysage national face à une bipolarisation paralysante et par essence conservatrice.

 

Les communistes ont eu raison de valider le rassemblement anti-libéral et d’inscrire dans la durée la réalisation d’un projet unitaire et de transformation sociale.

 

Ils ont eu raison de rechercher, avec d’autres forces politiques et citoyennes, une traduction politique de ce projet dans l’espace électoral du pays.

 

A la confluence de sensibilités diverses, d’histoires et de patrimoines culturels militants pluralistes, les collectifs sont un espace innovant, nécessairement ouvert à la convergence et au consensus.

 

Cette recherche de consensus induit le compromis acceptable par tous comme finalité et méthodologie, afin que chaque sensibilité, sans hiérarchie ni rapport de force, y trouve sa place.

 

Ce principe d’égalité nécessite que chacun fasse un pas vers l’autre.

 

Après s’être mis d’accord sur le projet, cela suppose que les communistes, le parti communiste acceptent que la ou le candidat puisse ne pas être choisi exclusivement dans ses rangs.

 

Si nous estimons naturel et juste qu’un communiste soit candidat, il est juste et naturel d’accepter que sa candidature puisse ne pas être retenue.

 

Or, jamais les instances de notre parti n’ont clairement exposé cette possibilité.

 

N’était-ce pas là entretenir le doute sur la sincérité de la participation à ce processus ?

 

Enfin la proposition que le porte-parole d’une des formations fut candidat pouvait laisser supposer un ralliement à cette formation.

 

Nous fûmes nombreux à émettre un tel avis avant même que les collectifs ne se constituent. Des courriers, des entretiens individuels et collectifs, comme une délégation de parlementaires auprès de Marie-George Buffet, en attestent.

 

Il est encore possible de réussir si nous en avons la volonté.

 

Nous sommes conscients de l’enjeu historique et unique de cette période.

 

Nous craignons qu’un échec ait nécessairement pour corollaire une défiance entre militants et organisations antilibérales et ce pour longtemps.

 

L’amertume et le désespoir laisseraient alors le champ libre au bipartisme.

 

Beaucoup dépend à présent de la réponse des dirigeants du Parti Communiste Français à la question posée :

 

*                               Est-il possible d’ouvrir le jeu et d’aller au bout du processus engagé ? Nous demandons une nouvelle consultation des communistes qui porte sur l’ouverture indispensable pour débloquer la situation avec une affirmation claire : Nous voulons la poursuite du rassemblement et nous ne faisons pas de l’appartenance du candidat(e) au Parti Communiste Français sa condition.

 

Les militants que nous sommes sont entièrement dévoués à leur engagement dans la sphère sociale et à l’idéal communiste.

 

Le servir est notre volonté. Cette valeur est supérieure à tout réflexe partitaire.

 

Retournons dans les collectifs avec détermination et humilité. Détermination à contribuer à les faire vivre dans la démocratie et la transparence et humilité pour le respect de la diversité.

 

Donnons-nous juste le temps nécessaire au bon choix accepté par tous.

 

Il n’est pas trop tard. Mais nous sommes sûrs que l’échec serait fatal pour longtemps à toute idée d’influer sur le cours de la vie politique française et augurerait des lendemains douloureux pour notre peuple.

 

Déclaration adoptée le 13 décembre 2006, à la Bourse de Travail de Saint Denis à l’appel de :

 

Jacques PERREUX, Vice Président du Conseil Général du Val de Marne, Jacqueline FRAYSSE CAZALIS, Députée des Hauts de Seine, Alain DESMARET, Premier Vice Président du Conseil Général du Val de Marne, François ASENSI, Député de Seine Saint Denis, Maire de Tremblay en France, Jacques BOURGOIN, Maire de Gennevilliers, Didier PAILLARD, Maire de Saint Denis, Conseiller Général, Patrick JARRY, Maire de Nanterre, Pascal BAUDET, Maire d’Aubervilliers, Patrick BRAOUEZEC, Député de Seine Saint Denis, Président de Plaine Commune, Stéphane GATIGNON, Maire de Sevran, Conseiller Général, Alain LACOMBE, Maire de Fosses, Patrice LECLERC, Conseiller Général des Hauts de Seine, Fabien FABBRY, Maire adjoint de Gennevilliers, Jean Pierre MOINEAU, Maire Adjoint de Vitry, Sylvie TRICOT, Responsable PCF Fontenay sous Bois, Ronan KERREST, Vice Président du conseil Général de Seine Saint Denis, Pierre LAPORTE, Conseiller Général de Seine Saint Denis, Président du groupe pour une alternative à gauche, Pierre MANSAT, Maire Adjoint à Paris, José TOVAR, Syndicaliste, Majid WANNASS, Adjoint au Maire Saint Denis, Olivier FRACHON, Syndicaliste, Michel HERRY, ancien Maire Villeneuve le Roi, Gilbert FLAMENT, Conseiller Municipal PCF Ablon sur Seine, Jacques ISABET, ancien Maire de Pantin, Danièle MONTEL, Syndicaliste, Thierry BODIN, Syndicaliste, Florence HAYE, Conseillère Générale de Seine Saint Denis, Corinne ANGELINI, Adjointe au Maire, Jean BRAFMAN, Conseiller Régional, Christiane CHASSELOUP, syndicaliste, Chantal DELMAS, Conseillère Municipale Bezons, Serge GROSSVAK, Comité Départemental 95, Alain HARZIC, Militant Communiste Paris 18, Olivier MADAULE, Responsable local PCF Montreuil, David PROULT, Secrétaire section PCF, Daniel ROME, Conseil Départemental PCF 93, Danielle SEVERIN, Militante ATTAC, Richard DETHYRE, Claude ROMEO, Jean Gil COUSIN, Syndicaliste, Martine LIEBAERT, Syndicaliste, Jean Jacques JOUCLA, Maire Adjoint Montreuil, André JAOUEN, Conseiller Municipal Eaubonne, Pascale DUBOIS, Militante, Pierre GARELLI, Militant, Christophe PRUDHOMME, Médecin syndicaliste Hôpital Avicenne, Josiane ANDROS, Maire honoraire Ile Saint Denis, Patrick DARRE, Maire Adjoint de Montreuil, Francis LANGLADE, Maire Adjoint Saint Denis, Malika ZEDIRI, Conseillère Régionale Ile-de-France, Gérard BADEYAN, militant Malakoff, Françoise DIEHLMANN, militante associative, Bernard CALABUIG, Conseiller Général Val d’Oise, Patrick ROULLET, Fontenay sous Bois, Pierre GIRAULT, Conseiller Municipal Montfermeil, François COLOMBANI, 1er Maire adjoint de Pierrefitte, Christophe BARBILLAT, Professeur, Daniel DAVOUST, Militant communiste (Trappes), Daniel ORANTIN, Annick LACOUR, syndicaliste, Dominique ATTIA, Maire Adjoint Montreuil, Gérard DESPRETZ, PCF Pantin, , Pierre QUAY-THEVENON, Maire Adjoint Saint-Denis, Conseiller Communautaire Plaine Commune, Gilles BOITTE, Cadre Sevran, Gérard RODRIGUEZ, Conseiller Municipal Fleury Mérogis, Laurent MALAGNOUX, Maire Adjoint de Montreuil, Laurent RUSSIER, Responsable Départemental Seine Saint Denis, Antoine MAESANO, Maire Adjoint Montreuil, Robert BONNET, Syndicaliste, Catherine GEGOU, Conseillère Municipale Paris, Christophe AUDEBRAND, militant Livry Gargan, Gérard PERREAU BEZOUILLE, Adjoint au Maire Nanterre, Martine MARCHAND-PROCHASSON, Cadre Territorial, Paris14, Fernanda MARRUCHELLI, Conseillère Municipal du 20è arrondissement de Paris, Jan-Luc RAVERA, Maire adjoint Bagneux, Dominique NEELS, Conseillère Municipale Montfermeil, Lionel CHASSAING, cadre territorial, Dominique BLANCHARD Communiste Altermondialiste Paris 13, Nadia YOUNESSI, militante associative, Yves LAVERNE, PCF Saint-Denis, Catherine POTVIN, Maire Adjoint Bagneux, Boualem SNAOUI, Réseau Solidaire et Citoyen du CU du 95, Christophe HODE, Madjid MESSAOUEDENE, militant PCF Saint-Denis, Xavier BLOT, Syndicaliste CGT Aéroports de Paris, Pascal HUARD, syndicaliste, Makan RAFATDJOU, Architecte-urbaniste, Luc RENOUX, Militant Saint Denis, Pierre PIGNOT, Président association "On est tous responsables" Aubervilliers, Membre section PCF Aubervilliers, Syndicaliste SNUIPP, Michel PUJOL, membre du collectif d'animation du PCF Paris 7ème, membre du collectif antilibéral du 7ème arrondissement de Paris, Etienne DOUSSAIN, Adjoint au Maire Noisy le Grand 93, Jacques MATHEY, Pierrefitte 93, Membre du CS, Animateur collectif antilibéral, Pdt Centre Culturel, Yves RENOUX militant associatif Montreuil, Pierre GERNEZ, Militant associatif, Alain LE VOT, 1er adjoint de Magny les Hameaux, vice président de la communauté d'agglomération de St Quentin en Yvelines, , Fabienne SOULAS, 1ere Maire Adjointe Saint Denis, Stéphane PEU, Maire Adjoint Saint Denis, Guy CHAILLOU, militant Pcf Nanterre, Philippe STIERLIN, Conseiller d'arrondissement Paris, Lysiane ALEZARD, Conseillère Régionale d'Ile-de-France, Cendrine BERGER, militante communiste et CGT, membre du collectif vallée de l'Oise, Marie-Christine LACAZETTE, Conseillère municipale;PCF Bagnolet, Nathalie BUISSON, Juriste, Elue au logement Aubervilliers, Olivier BEAUBILLARD, Maire Adjoint d’Ivry, Alain COSTES, élu d’ivry…

 

 Pour vous joindre à l’appel : rencontre.saintdenis@yahoo.fr

Partager cet article

Repost0

commentaires