Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne les interventions municipales de nos élus, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui ont participé à la construction de la Liste NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Vendredi soir 18 h 30 ...
    Depuis plusieurs mois, le 1er vendredi en cours, à 18 h 30, une poignée de noiséens-nes se rassemble sur le parvis de la mairie pour protester contre l'utilisation des pesticides dans notre pays. l'actualité de la dernière reculade de Macron et de son...
  • Le 28 juin, c'est comme on veut ...
  • Tant que l'on a la santé ...
    Paris, à 13h Rassemblement régional devant le ministère des solidarités et de la santé, avenue Ségur, avant une manifestation unitaire.
  • Le der des der ? On verra bien avec le temps ...
    Conseil municipal jeudi 28 mai 2020 En ouverture de séance, présentation en avant-première d’un court métrage réalisé par la Direction de la communication pour remercier l’ensemble des noiséens d’avoir œuvré pour faire face à la crise sanitaire : associations,...
  • Vidéo-conférence municipale noiséenne ...
    Préambule : la crise sanitaire majeure que traverse notre pays a imposé un gel temporaire de l’activité institutionnelle habituelle sur le plan municipal. L’état d’urgence sanitaire a délégué, de fait, aux maires, qu’ils aient été élus dès le 1 er tour...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

28 novembre 2008 5 28 /11 /novembre /2008 12:00

Hier soir, lors du conseil municipal sur lequel nous reviendrons très prochainement, M. le Maire a daigné apporter quelques précisions sur la situation financière de la ville. Dès le 1er point de l'ordre du jour, le 1er adjoint en charge des finances a expliqué que Noisy le Grand n'était pas polluée par des emprunts toxiques. Bien ! Mais du reste, nous ne saurons rien puisque M. le Maire, malgré une question diverse de "Noisy Solidaire, à gauche vraiment" en fin de conseil, n'a pas indiqué précisément, ni qu'il répondrait par écrit à la lettre de deux élus, ni, évidemment, aux autres questions qui ont à voir avec la bonne santé financière de notre commune. Juste le temps d'une provocation publique inacceptable en répondant à M. DOUSSAIN, " qu'il serait content de voir la ville à genoux", il a pourtant évoqué qu'il ne reculerait en rien sur les projets de la ville... puisque la ville était bien gérée. La preuve ? Ce conseil avait validé deux acquisitions foncières un peu plus tôt, dixit !

Nous en acceptons l'augure tout en sachant qu'il pourrait bien exister des reculades tant les temps qui s'annoncent seront durs. Pour autant, nous persistons à penser qu'il ne suffit pas d'un effet d'annonce pour que la situation soit aussi sereine que l'on veut bien le dire. Noisy le Grand n'est pas sur une ile déserte et le renfort de la Région Ile de France pour agir sur le prix du foncier pourrait s'avérer plus complexe qu'il n'y parait.

Non pas que l'agence foncière d'Ile de France ne soit d'aucune utilité, bien au contraire, mais simplement parce que la Région, comme les départements, l'Etat sarkozien n'en parlons pas, feront aussi les frais de la recession économique généralisée dans laquelle le pays et l'Europe s'enfoncent.

Pour nous, il ne s'agit pas de reculer sur les projets ... mais bien de les penser autrement.


Alors pour informer, nous mettons en ligne la lettre des élus de "Noisy Solidaire, à gauche vraiment", lettre qui n'a pas reçu, à ce jour, de réponse officielle par écrit comme sont en droit d'attendre ... des élus du peuple, eux aussi !


On a le droit de voir rouge




 

 

 

 

 

 


Etienne DOUSSAIN

Sylvie MONNIN

Conseillers municipaux

Hôtel de Ville

BP 49

93161 Noisy-le-Grand Cedex

                                

Monsieur le Député - Maire

Hôtel de Ville

BP 49

93161 Noisy-le-Grand Cedex

Lettre avec accusé de réception

 

                                                                                  Noisy le Grand, le 30 octobre 2008

 

Monsieur le Député-Maire,

 

 

Chacun s’accorde à reconnaître maintenant que les effets de la crise boursière auront et ont déjà des conséquences durables sur l’économie réelle.

 

La décision du Président de la République et de son gouvernement, comme celles des autres gouvernements européens, de renflouer le système bancaire témoigne de l’inquiétude grandissante, en particulier de la droite française, sur le risque d’écroulement de ce même système dont le caractère hautement spéculatif était connu et dénoncé depuis plusieurs années.

 

Dans le même temps, malgré les effets d’annonce, il y a peu encore, le chômage et la précarité n’ont pas décru dans notre pays. Pire encore, les plans sociaux se succèdent jour après jour depuis des mois, triste réalité qui vient confirmer que les bulles financières successives impactaient depuis longtemps déjà l’économie réelle par l’exigence d’une rentabilité financière démesurée.

 

Depuis quelques semaines, la presse nationale se fait l’écho des difficultés que pourraient rencontrer à court terme de nombreuses collectivités. Aujourd’hui encore le Président du Conseil Général, Claude Bartolone, reçu par le ministère de l’Intérieur à ce sujet, envisage une « action contre les banques pour défaut d’information et de conseil » à propos des prêts « toxiques » qui auraient été consentis aux collectivités territoriales et locales, prêts passant de taux fixe à des taux variables au cours des années.

Comme vous le savez, plusieurs communes d’Ile de France ont tenu à alerter l’Etat et l’opinion sur ce point très préoccupant.

 

Autre effet de la crise financière dans l’économie réelle, et pourtant déjà perceptible depuis plusieurs mois, le fort recul enregistré de la construction et de l’immobilier va venir sans doute freiner sinon bloquer les projets de nombreuse collectivités, y compris ceux qui concernait le logement social auquel le récent projet de loi de Mme Boutin n’apporte pas de réponse satisfaisante, la majorité présidentielle au Sénat, elle-même, s’en étant émue très récemment. Incidemment, nous espérons vivement que le tissu industriel, commercial et tertiaire de notre ville ne souffrira pas aussi de cette situation nouvelle.

 

Sans vaine polémique, cette grave actualité et la faiblesse des mesures structurelles annoncées par le gouvernement en direction des collectivités, dont notamment un premier recul annoncé pour la D.S.U. mais non confirmé, nous conduisent à souhaiter connaître la situation exacte de notre ville aujourd’hui.

 

Nous sollicitons donc vos réponses à plusieurs questions préoccupantes pour l’avenir de notre ville et ses habitants :

 

  1. Quels sont les prêts contractés à ce jour par la Ville et leurs destinations ?
  2. Quels sont leur montant et l’organisme bancaire sollicité ?
  3. S’agit-il de ces prêts «à taux fixes puis variables», autrement appelés «toxiques» ?
  4. Qu’en est-il de l’endettement exact de la société d’économie mixte de la ville, la SOCAREN, cet endettement incombant de fait à la ville ?
  5. Qu’en est-il du projet de ZAC du Clos d’Ambert et de l’engagement de promoteurs aux côtés de la ville même si nous considérons que cette opération est trop importante et sans réponse de fond à la question douloureuse du logement social ?
  6. Pouvez vous nous communiquer l’avenant évoqué lors du dernier conseil municipal, avenant repoussant de 6 mois l’application du protocole foncier signé avec l’Etat et EPAMARNE ?
  7. Consécutivement à votre annonce du dépôt prochain d’un nouveau dossier de ZAC pour le quartier des Bas Heurts, avez-vous, d’ores et déjà, la certitude de l’implication de promoteurs et de financements croisés (agence foncière d’Ile de France, département, etc…) pour assurer la réussite d’un tel projet dont nous continuons de penser que sa taille est inopportune et comporte les mêmes inconvénients que celui de la future ZAC du Clos d’Ambert ?
  8. Quel est, à ce jour, le patrimoine foncier et immobilier de notre commune ?
  9. Enfin, plusieurs petites opérations d’aménagement ont été et sont envisagées sur le territoire de la ville. Qu’en est-il aujourd’hui et quelles sont les informations que vous pouvez porter à notre connaissance ?

 

Nous avons conscience que la dramatique crise financière et économique va fragiliser la vie et les projets de nombreux noiséens et nous sommes convaincus que vous partagez, avec la majorité, notre crainte.

 

Plus encore, la responsabilité de la gestion vous incombant, vous ne pouvez que comprendre que tous les conseillers municipaux doivent être informés afin de pouvoir rendre compte de leur mandat et, le cas échéant, des réelles difficultés de la ville devant leurs électeurs(ices).

 

C’est donc avec un profond esprit républicain que nous vous remercions de bien vouloir nous apporter les meilleures réponses à nos préoccupations.

 

Dans l’attente,

 

Veuillez, Monsieur le Député – Maire, croire à notre considération.

 

                                                                       Pour « Noisy Solidaire, à gauche vraiment ! »

                                                                       Les conseillers municipaux

 

                                                                        Etienne DOUSSAIN             Sylvie MONNIN

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

V-elle 01/12/2008 14:25

J'ai entendu dire que la dernière séance du conseil municipal avait été interrompue par les représentants des parents d'élèves. Pouvez vous nous en dire plus ?
Mr le Maire a t'il prévu de les rencontrer ?

Elus de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT 01/12/2008 15:02



C'est prévu dans notre compte rendu du Conseil en cours de préparation. A-t-il prévu de les recevoir ? Cela était dans les "tuyaux" jeudi soir... mais, vous le savez, le Maire est un homme qui
n'aime pas agir sous la "contrainte" ... de la démocratie directe.


Nous sommes comme vous, nous attendons d'en savoir plus de la part des organisations de parents d'élèves PEEP et FCPE.


On a le droit de voir rouge



Un deçu 28/11/2008 13:30

A genou!
Votre lettre il n'a pas eu le temps de la lire il a trop de travail..........................Pourtant il ne chôme pas a-t-il dit.

Les finances il va faire en sorte quelles soit bonne tout simplement :
·         Réaliser uniquement des travaux financés en partie par les autres administrations (Département, région, état),
·         Jouer au « Monopoly ». (Pour moi ce n’est pas le rôle d’une mairie),
·         Augmenter les taxes,
·         Réduire les dépenses des caisses des écoles et en modifiant les quotients familiaux,
·         En n’écoutant pas les Noiséens (même ceux qui l’on élu),
·         En n’entretenant pas les rues/routes existante. La commune à environ 200 Km de rues. En sachant qu’une rue doit être refaite tous les 20 ans environ on doit donc entretenir environ 10 KM par an. Si 1Km est fait c’est le bout du monde (peut être 2/3 Km avant des élections). Il faudra donc attendre 2 siècles avant que les rues soient refaites.
A ce sujet : Dans son commentaire sur le Parisien du 20/11 il indique que la responsabilité de l’état et de la commune sera engagée en parlant des demandeurs d’asile venant sur la commune. Il faut lui rappelé que des trottoirs sont impraticable ni en poussette ni a pied et que si une personne est renversée, ou se casse une jambe en trébuchant sa responsabilité de Maire sera elle engagée.
 
Au lieu de faire du Foncier avec "nos sous pris dans notre poche" qu’il utilise mieux cet argent. Le futur maire (Hier soir il a perdu des voix) va récupérer une dette non visible qui est l’absence d’entretien des rues et peut-être d’autre chose.
 
Qu’il relise tout simplement son article Sois généreux avec la poche de ton voisin ! Comme si c’est des Noiséens qui lui envoi.
 
Est-ce que hier soir des Noiseens se sont réveillés et vont prendre conscience que le mot « démocratie » peut avoir plusieurs définition suivant ou l’on se trouve ….et que le mono dialogue ne fait avancer.  A suivre

Elus de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT 28/11/2008 16:26



Effectivement, le conseil municipal du 27 novembre 2008 restera dans les mémoires avec un bonne exemple de démocratie directe que l'on ne doit pas mépriser, surtout quand la forme, la
protestation vigoureuse, découle de refus successifs d'entendre ou de recevoir... et malgré les mises en garde d'élus lors des conseils précédents.


Quand on est élu par un électeur sur quatre, il vaut mieux ne pas confondre la forme et le fond ! Il semblerait bien que la majorité municipale fasse cette confusion. Or, même délégataire,
la démocratie, c'est tous les jours qu'elle peut s'exercer sous réserve d'accepter la contradiction et le débat constructif.


C'est dur à Noisy mais ne vous inquiétez pas la démocratie "participative" est annoncée ! Elle sera bien bordée ... soyez en certain !


On a le droit de REVER rouge


 



Forges d'Aurin 28/11/2008 12:40

Bof! une bonne gestion de la ville, on peut toujours en parler. Mais enfin, lorsque l'on regarde autour de nous, nous remarquons que le Maire d'Elancourt a décidé d'annuler les quatres cérémonies de voeux 2009? " Face à la crise financière sans précédent dont on ne connaît pas encore les effets sur l'économie réelle" l'Edile de droite justifie sa décision par la nécessité de "donner l'exemple d'une gestion prudente et réfléchie".
Nous, à Noisy le grand, nous buvions du "Beaujol-pif' le 20 novembre dernier, et nous nous préparons au grand spectacle Sons et Lumières du Jardin Fantastique le 06 décembre prochain.Il faut donner du rêve !!!..-
Alors c'est peut être de la bonne gestion pour la communication Euro RSCG, mais en terme d'économie de nos Finances, à revoir, peut mieux faire.

Elus de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT 28/11/2008 16:28



Peut mieux faire, peut mieux faire ???


C'est compter sans Sa Suffisance ? Non ? Puisque l'on vous dit que tout va bien ... faites nous confiance, on s'occupe de tout !


On a le droit de voir rouge