Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne les interventions municipales de nos élus, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui ont participé à la construction de la Liste NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Vendredi soir 18 h 30 ...
    Depuis plusieurs mois, le 1er vendredi en cours, à 18 h 30, une poignée de noiséens-nes se rassemble sur le parvis de la mairie pour protester contre l'utilisation des pesticides dans notre pays. l'actualité de la dernière reculade de Macron et de son...
  • Le 28 juin, c'est comme on veut ...
  • Tant que l'on a la santé ...
    Paris, à 13h Rassemblement régional devant le ministère des solidarités et de la santé, avenue Ségur, avant une manifestation unitaire.
  • Le der des der ? On verra bien avec le temps ...
    Conseil municipal jeudi 28 mai 2020 En ouverture de séance, présentation en avant-première d’un court métrage réalisé par la Direction de la communication pour remercier l’ensemble des noiséens d’avoir œuvré pour faire face à la crise sanitaire : associations,...
  • Vidéo-conférence municipale noiséenne ...
    Préambule : la crise sanitaire majeure que traverse notre pays a imposé un gel temporaire de l’activité institutionnelle habituelle sur le plan municipal. L’état d’urgence sanitaire a délégué, de fait, aux maires, qu’ils aient été élus dès le 1 er tour...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 08:00




COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

NON À LA CASSE PROGRAMMÉE DE L’ÉCOLE !


 

Suppressions de postes et fermetures de classes, service minimum, disparition de la carte scolaire… Alors que l’école devrait être la priorité des priorités pour assurer la réussite de toutes et de tous, c’est une véritable hécatombe qui est en route depuis quelques années et qui ne fait que s’accélérer.

Comment croire qu’avec 800 millions d’euros d’économies, 85 000 suppressions de postes d’ici 2012 (11 000 cette rentrée) les enfants seront mieux encadrés, les inégalités disparaîtront, la réussite de tous sera au bout de la scolarité !

Messieurs Sarkozy, Darcos, le gouvernement et l’ensemble de la droite qui les soutient n’ont cure des enfants des milieux populaires.

Ainsi, la droite la plus réactionnaire est à l’œuvre.

Pour elle, avoir des bases solides pour un accès aux savoirs, à la culture, aux connaissances permettant à chacun de forger sa propre personnalité et sa propre opinion est inutile pour fournir au patronat une main d’œuvre bon marché et une armée de chômeurs.

Trop c’est trop !

Dans notre département, 49 fermetures de classe sont toujours programmées ; Plus d’une centaine de jeunes sans bahut se sont déjà fait connaître à l’association « Réussir-sa-rentrée » ; les maires sont sollicités pour mettre en place ce que le gouvernement appelle « les nouveaux droits et la continuité de l’accueil dans les écoles » en fait une garderie, leur faisant courir des risques juridiques et apparaître comme des briseurs de grève ; chacun d’eux doit également se débrouiller pour caser les 2 heures de soutien scolaire.

Depuis 2002, c’est la casse programmée du service public de l’Éducation Nationale avec la baisse constante du budget, les suppressions de personnels, la suppression des IUFM, des BEP au profit de BAC pro en 3 ans… Dans notre département plus aucun enfant de 2 ans à 2 ans ½ n’est accueilli en maternelle…

Ces choix sont en conformité avec l’ensemble de la politique de Nicolas Sarkozy et son affichage « sans complexe » du toujours plus pour les plus nantis. Il est vrai qu’il est difficile de donner 15 Md€ de cadeaux fiscaux à certains sans les prendre dans les fonds publics qui sont le bien commun.

Partout la même exigence pour une école publique de qualité

Les discours de Monsieur Darcos ou encore Madame Amara sur l’égalité des chances dans nos banlieues ne sont que de la poudre aux yeux. La réalité c’est toujours plus de discriminations et d’exclusions au risque d’entraîner de nouvelles flambées de violence contre des inégalités vécues comme telles au quotidien.

En Seine-Saint-Denis comme dans toute la France, les Élus-es Communistes Républicains Citoyens et Partenaires seront partout avec les parents, les enseignants, les jeunes qui luttent pour le droit à une école publique de qualité et qui exigent tout de suite la construction d’au moins deux nouveaux lycées dans notre département.

Nous ferons avec tous ceux qui sont concernés le bilan de la rentrée et exigerons partout où c’est nécessaire, des ouvertures de classes, des personnels enseignants et autres en nombre suffisant.

Un rendez-vous est sollicité auprès de monsieur l’Inspecteur d’Académie.

En cette rentrée où la baisse du pouvoir d’achat se fait très durement ressentir, il est plus que jamais nécessaire de reconstruire une « École publique où qualité et gratuité pour tous vont de pair»

Bobigny le 2 septembre 2008

Partager cet article

Repost0

commentaires