Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne les interventions municipales de nos élus, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui ont participé à la construction de la Liste NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Vendredi soir 18 h 30 ...
    Depuis plusieurs mois, le 1er vendredi en cours, à 18 h 30, une poignée de noiséens-nes se rassemble sur le parvis de la mairie pour protester contre l'utilisation des pesticides dans notre pays. l'actualité de la dernière reculade de Macron et de son...
  • Le 28 juin, c'est comme on veut ...
  • Tant que l'on a la santé ...
    Paris, à 13h Rassemblement régional devant le ministère des solidarités et de la santé, avenue Ségur, avant une manifestation unitaire.
  • Le der des der ? On verra bien avec le temps ...
    Conseil municipal jeudi 28 mai 2020 En ouverture de séance, présentation en avant-première d’un court métrage réalisé par la Direction de la communication pour remercier l’ensemble des noiséens d’avoir œuvré pour faire face à la crise sanitaire : associations,...
  • Vidéo-conférence municipale noiséenne ...
    Préambule : la crise sanitaire majeure que traverse notre pays a imposé un gel temporaire de l’activité institutionnelle habituelle sur le plan municipal. L’état d’urgence sanitaire a délégué, de fait, aux maires, qu’ils aient été élus dès le 1 er tour...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

16 avril 2008 3 16 /04 /avril /2008 12:09

Faut pas mollir !

A ordre du jour chargé, débat compliqué sinon tronqué ...

Donc, hier soir, il y avait aussi le lancement de la concertation préalable pour le projet d'aménagement du Clos d'Ambert. Là encore, ce ne fut pas simple... D'ailleurs, aux questions posées, pas de réponses précises.

Quid du protocole foncier avec les recours contre le Plan Local d'Urbanisme ?
Quid d'un dispositif de démocratie participative inédit ?
Quid des maires adjoints qui en sont chargés et que nous saluons ?
Quid de l'importance du projet et de l'évolution du quartier ?

Nous ne l'avons pas su, hier soir. Alors dans le doute, en publiant le texte de notre intervention, nous espérons que les réponses viendront ... un jour !


Monsieur le Député Maire,

 

Mesdames, Messieurs,

 

 

Le lancement de la concertation préalable en vu de l’opération d’aménagement du Clos d’Ambert n’est pas une surprise. Tout au plus, si surprise il y a, c’est sur la rapidité du lancement de l’opération.

 

Une première remarque s’impose et plusieurs questions en découlent :

 

Lors du précédent mandat, le conseil a eu à se prononcer sur le protocole foncier entre l’Etat, Epamarne et la ville.  De mémoire, si nos informations sont exactes, la validité de ce protocole foncier qui met à disposition de Noisy le Grand la friche dite de l’hôpital dans des conditions avantageuses qu’il faut saluer, est conditionnée par l’absence de recours sur le Plan Local d’Urbanisme ou du moins que ceux-ci soient purgés.

 

Or, à notre connaissance, il y a des recours contre le PLU déposés devant la juridiction compétente.

 

Fallait-il pour autant ne pas avancer sur ce projet ? Vous allez nous le dire et nous dire quelle sera l’incidence d’un recours accepté sur le protocole signé entre l’Etat, la ville et Epamarne.

 

Sera-t-il suspensif pour l’opération en cours ? Si non, que signifie cette clause dans le protocole signé par la ville ? Et si oui, comment faire alors que la ville aura engagé et confié, sans doute, l’aménagement, la commercialisation des terrains à un opérateur ? Est-ce que la Socaren sera cet opérateur ?

 

Une seconde remarque vient de la délibération, elle-même, qui n’évoque à aucun moment un processus de démocratie participative spécifique alors que la majorité a souhaité la mise en place d’adjoint au maire délégué par quartier. Il est vrai qu’une des deux réunions publiques prévues par la concertation préalable semble avoir pour objet, nous citons, « de présenter les évolutions proposées suite à la première réunion, etc. ».

 

Pour autant, nous pensions, et vous allez nous rassurer sur ce point, qu’un dispositif inédit de consultation allait être mise en œuvre. Pour l’instant, si l’on s’en tient à la description de la délibération qui nous est soumise, nous restons sur notre faim.

 

Une troisième remarque nous apparaît indispensable :

 

Après l’échec encore actuel du projet des Bas Heurts, nous avons l’impression que le projet d’aménagement du Clos d’Ambert pourrait avoir les mêmes travers. Nous avons noté une bonne inflexion s’agissant du logement social porté à 35% de l’opération, même si à ce point d’information, nous ignorons quel type de financement viendra abonder ce parc de logement social.

 

Par contre, l’implantation de 1200 logements locatifs ou privés dans ce périmètre, soit potentiellement de 3500 à 4000 personnes, va modifier fortement la structure du quartier.

 

Il ne s’agit pas d’opposition a priori mais il s’agit de dire clairement à la population de ce secteur qu’il n’est pas exclu, mais pas du tout d’ailleurs, que le processus d’urbanisation s’arrête à la seule future ZAC.

 

Vous nous direz sans doute que l’adoption du PLU a répondu à cette question. Cela étant, en 1995 puis en 2001, rien n’annonçait non plus la ZAC des Bas Heurts. Vous comprendrez notre perplexité.

 

Perplexité d’autant plus forte que le premier projet qui était dans l’air, si l’on en croit Epamarne, reposait sur une densification autour de 600 logements. Là, il s’agit du double.

 

Il n’est pas question pour nous d’accuser la majorité de ne pas l’avoir dit tant les documents publics de la campagne électorale peuvent en témoigner.

Néanmoins, à l’instar de notre déclaration sur le budget, nous considérons que les noiséens n’ont pas validé massivement ce projet et qu’il convient d’en tenir compte.

 

Oui, il faut en finir avec la friche de l’Hôpital ! Oui, il faut une opération d’aménagement qui n’a que trop attendu !

 

Oui, nous voulons une concertation qui prenne en compte l’avis du plus grand nombre !

 

Oui, nous voulons la démonstration concrète d’un processus exemplaire de démocratie participative !

 

Oui, nous voulons du logement social aidé de qualité !

 

Oui, nous pensons que toute densification massive peut être mauvaise pour l’avenir des générations à venir que l’on prétend prémunir de conséquences fâcheuses en matière de développement durable !

 

Monsieur le Maire, Mesdames, Messieurs, nous nous abstiendrons pour ce dossier, non pas par hostilité mais en raison du grand nombre d’incertitudes qui pèsent.

 

Pour autant, nous serons des acteurs loyaux, mais sans complaisance, de la réalisation de cette opération que nous voulons portée par les noiséens dans les meilleures conditions.

 

De nombreuses questions sont ouvertes avec un tel projet.  Pour partie, différentes de celles qui concernent les Bas Heurts, mais pour beaucoup, semblables comme les transports, la voirie, les équipements publics, le commerce de proximité, etc.

 

Nous avons un devoir collectif de savoir y répondre dans l’intérêt des noiséens d’aujourd’hui et de demain.

 

Nous vous remercions de votre attention

 

 

                                                           Pour « Noisy Solidaire – A gauche vraiment ! »

                                                           Le 15 avril 2008

                                                           Etienne DOUSSAIN

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires