Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne les interventions municipales de nos élus, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui ont participé à la construction de la Liste NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Vendredi soir 18 h 30 ...
    Depuis plusieurs mois, le 1er vendredi en cours, à 18 h 30, une poignée de noiséens-nes se rassemble sur le parvis de la mairie pour protester contre l'utilisation des pesticides dans notre pays. l'actualité de la dernière reculade de Macron et de son...
  • Le 28 juin, c'est comme on veut ...
  • Tant que l'on a la santé ...
    Paris, à 13h Rassemblement régional devant le ministère des solidarités et de la santé, avenue Ségur, avant une manifestation unitaire.
  • Le der des der ? On verra bien avec le temps ...
    Conseil municipal jeudi 28 mai 2020 En ouverture de séance, présentation en avant-première d’un court métrage réalisé par la Direction de la communication pour remercier l’ensemble des noiséens d’avoir œuvré pour faire face à la crise sanitaire : associations,...
  • Vidéo-conférence municipale noiséenne ...
    Préambule : la crise sanitaire majeure que traverse notre pays a imposé un gel temporaire de l’activité institutionnelle habituelle sur le plan municipal. L’état d’urgence sanitaire a délégué, de fait, aux maires, qu’ils aient été élus dès le 1 er tour...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

22 février 2008 5 22 /02 /février /2008 10:47

Hier soir, dernier conseil municipal avant les échéances prochaines. Chacun fait le boulot suivant sa compétence, ses convictions du moment et les nécessités de la vie municipale qui doit continuer ... 
Rien à signaler de particulier ... Un débat d'orientations budgétaires 2008 qui ressemble au précédent, en particulier sur le désengagement persistant, déplorable de l'Etat et sur le maintien anticipé des actions ... de la majorité sortante. Une annonce, déjà publique, de recomposition politique à Noisy, les Verts iront avec le PS et votent le budget, sauf un...

Puis, lors des questions diverses, un Député Maire qui affirme que pour le Palacio, rien n'est engagé (sauf, peut-être, l'étude commandée courant 2006 sur décision du maire ?) et qui confirme qu'il ne changera rien à ce qu'il a mis en place pour les professeurs des écoles qui habitent dans les anciens logements de fonction malgré l'appel à la négociation en début de conseil de deux organisations syndicales par voie de tract ... Normal, à Noisy, on ne négocie pas avec ceux qui pensent que l'on peut faire autrement ... Tant pis pour eux, le Maire a raison, il faut mettre à bas les "régimes spéciaux" ! Cela rappelle quelque chose, une telle méthode, Non ?

Enfin, fin du conseil, sans prévenir préalablement les différentes formations politiques représentées, un discours lénifiant d'un maire sortant qui se veut " au dessus de la mélée" pour ponctuer le dernier débat municipal de cette mandature.

Mais, voilà, suite à cette intervention légitime, un élu lève la main et demande la parôle... parce que la sienne en vaut bien une autre ... refus et le maire lève la séance, la dernière séance comme dirait Eddy Mitchel...
 
A manqué de hauteur, notre édile !

Nous prenons donc acte de ce refus et publions l'intervention qu'aurait souhaité faire cet élu en cette fin de mandat . Dommage, encore un loupé ! 

Monsieur le Député Maire,
 
Mesdames, Messieurs,
 
7 ans déjà…, cela me rappelle les Guignols de l’info d’avant avril 2007 !
 
Ca y est ! Nous sommes quasiment au terme du mandat confié par les noiséens et je ne pourrai pas m’empêcher d’exprimer regret et satisfaction pour ce dernier conseil.
 
Elus au sein d’une majorité en 2001, il faut bien le dire, l’expérience aidant, nous aurions pu faire mieux. Pourtant, et ce sera le chapitre « satisfaction », il y a eu des choses biens que la période suspecte ne me permet pas d’évoquer.
 
D’ailleurs, cette partie positive du bilan est à mettre au profit de tous et de toutes, ici autour de cette table, que l’on soit de l’opposition, de la majorité, en délicatesse avec la même ou, encore, futur partenaire d’une autre majorité à venir. Car, enfin, le positif dans un bilan, c’est bien ce qui sert les noiséens et, là, aucun de nous ne peut trouver à y redire…
Donc c’est bien l’ensemble des élus de ce soir qui peut s’en revendiquer un peu, beaucoup, passionnément, selon la place de chacun…
 
Alors, finalement, il y a ceux qui ont mis en œuvre, certes, puisqu’ils avaient cette délégation de pouvoir que possèdent les majorités électorales, mais globalement et quoiqu’on en dise, je préfère considérer que ce qui est utile à tous les Noiséens appartient d’abord à ces derniers et par extension à tous ceux qu’ils ont désignés pour les représenter, une espèce de bien commun en sorte, même si certains d’entre nous auront eu la bonne idée, au bon moment avant d’autres.
C’est vrai que les autres peuvent ne pas avoir compris au début, voire peuvent avoir contesté le bien fondé de telle ou telle décision.
 
Cela invalide-t-il le bien commun ? Non, je ne le crois pas et c’est ce qui devra rester.
 
Voila pour la partie positive que l’on ne s’arrachera pas puisque cela appartient dorénavant aux noiséens !
 
Sur les regrets, comment le dire ? Ce mandat, ce n’était pas qu’une question d’énergie.
Ce mandat, au moins pour moi et plusieurs d’entre nous j’imagine, c’était de croire qu’agir en qualité d’élu au nom de l’intérêt général n’était pas obligatoirement agir sans que le réel dépositaire de cet intérêt général, la population, dans toute ses composantes et avec ses contradictions, soit aussi imparfaitement associée aux décisions qui la concerne au premier chef.
 
Il n’y avait pas d’angélisme en ce début de mandat mais il y avait de l’optimisme à pouvoir agir sur le réel, c’est le propre de la politique, avec la population, à ses côtés et non pas seulement au nom de la population dans une espèce d’étonnante mutation qui fait passer des militants bénévoles dévoués à un fonctionnement qui pourrait ressembler à s’y méprendre à un fonctionnement clanique animé par de nouveaux professionnels de la vie publique.
 
J’ai du rêver trop fort et pourtant je crois encore que revivifier le débat politique, faire reculer le désintérêt ou la méfiance qu’ont nos concitoyens à l’égard de la « politique » reste une nécessité vitale.
 
J’ai même cru comprendre que cela serait un enjeu de la prochaine consultation électorale… On verra ce qu’il en est en son temps !
 
Enfin, quelques mots encore, sur un plan plus personnel, malgré les affrontements, malgré les désaccords, je veux dire le respect que j’ai pour les fonctions que nous avons occupées pendant sept ans, bientôt.
 
Il y a de l’honneur dans la confiance que les électeurs nous ont témoignée. C’est la force du système démocratique quelle que soit la vivacité du débat d’idée.
 
Je le voulais dire, ce soir, et les en remercier.
 
Et puis comme tout finit en chanson …
 
« Ce n’est qu’un au revoir, mes frères …. »
 
                                                                                  Merci de votre attention

                                                                                  Pour les Elus Communistes
 
                                                                                  Etienne DOUSSAIN

Partager cet article

Repost0

commentaires

Louis 23/02/2008 08:26

J'AI ASSISTÉ AU CONSEIL POUR UNE FOIS ET IL FAUDRAIT QUAND MEME AVOIR L'HONNETE DE DIRE QUE LE MAIRE A POSER LA QUESTION DE SAVOIR SI UNE AUTRE PERSONNE OU GROUPE VOULAIT PARLER AAVNT DE FAIRE SON DISCOURS DE CLOTURE. CE QUI ME PARAIT NORMAL C'EST QUE LE PREMIER MAGISTRAT DE LA VILLE ELU A LA MAJORITE DES VOIX FASSE CE GENRE DE DISCOURS POUR CLOTURER LE DERNIER CONSEIL. VOUS AURIEZ PU VOUS EXPRIMER AVANT. JE NE SUIS PAS TOUJOURS D'ACCORD AVEC M. PAJON MAIS LÀ JE DOIS DIRE QU'IL AVAIT RAISON. LE PROCESSUS DEMOCRATIQUE A SES REGLES ET COUTUMES.

Groupe des élus Communistes - Noisy le Grand - 23/02/2008 16:35

Nous n'avons pas du entendre la même chose !Sauf erreur de notre part, et Etienne DOUSSAIN n'était pas le plus mal placé pour entendre, le discours du maire sortant a eu lieu après la séance des questions diverses durant laquelle plusieurs questions ont été posées... puis M. PAJON a fait son intervention sans avoir préalablement solliciter les autres formations politiques.Personne ne conteste les prérogatives d'un maire, ni les us et coutumes. Il s'agit là de faitsOn a le droit de voir rouge

Dominique 22/02/2008 18:48

Un grand merci Etienne pour ta sincérité, ton authenticité et le respect que tu accordes à tous les noiséens.
Merci de nous avoir écoutés durant tout ton mandat et d'avoir porté tes idées avec la plus grande honnêteté.
A très bientôt , mon frère !

Groupe des élus Communistes - Noisy le Grand - 22/02/2008 23:20

Que dire sinon merci de ce témoignage qui sera transmis car il fait chaud au coeur !On a le droit de voir rouge