Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne les interventions municipales de nos élus, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui ont participé à la construction de la Liste NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Vendredi soir 18 h 30 ...
    Depuis plusieurs mois, le 1er vendredi en cours, à 18 h 30, une poignée de noiséens-nes se rassemble sur le parvis de la mairie pour protester contre l'utilisation des pesticides dans notre pays. l'actualité de la dernière reculade de Macron et de son...
  • Le 28 juin, c'est comme on veut ...
  • Tant que l'on a la santé ...
    Paris, à 13h Rassemblement régional devant le ministère des solidarités et de la santé, avenue Ségur, avant une manifestation unitaire.
  • Le der des der ? On verra bien avec le temps ...
    Conseil municipal jeudi 28 mai 2020 En ouverture de séance, présentation en avant-première d’un court métrage réalisé par la Direction de la communication pour remercier l’ensemble des noiséens d’avoir œuvré pour faire face à la crise sanitaire : associations,...
  • Vidéo-conférence municipale noiséenne ...
    Préambule : la crise sanitaire majeure que traverse notre pays a imposé un gel temporaire de l’activité institutionnelle habituelle sur le plan municipal. L’état d’urgence sanitaire a délégué, de fait, aux maires, qu’ils aient été élus dès le 1 er tour...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

30 novembre 2007 5 30 /11 /novembre /2007 10:57
Il y a quelques mois déjà, nous nous sommes exprimés sur la vidéosurveillance qui est en cours d'installation en ce moment. Il nous semble bon de rappeler notre point de vue sur le sujet en publiant la déclaration des élus communistes lors du conseil municipal du 29 mars 2007 qui lançait ce médiocre projet.
img_0344_pms400.jpg
Surveillons, surveillons, il en restera toujours quelque chose !
 
Monsieur le Maire, Mesdames, Messieurs,
 
 La sécurité des personnes et des biens est une véritable question.
 
Une véritable question qui ne supporte pas l’instrumentalisation politique tant les victimes ont raison de demander réparation.
 
Dans le même temps, le traitement de cette grave question ne peut être isolée du contexte social général dans lequel les faits de délinquance et d’incivilités se produisent.
 
Sans rejeter l’idée de la responsabilité individuelle lorsqu’un délit ou une agression sont commis, responsabilité individuelle qui justifie sanction, pour autant, il n’est pas possible, non plus, de ne pas pointer les conséquences sociales de politiques économiques qui se traduisent depuis plus de 20 ans par chômage, exclusion, précarité et mal vie
 
Le climat sécuritaire dans lequel le pays s’est installé, climat qui est la marque réelle de la progression des idées d’extrême droite, vient de trouver son apogée avec un ex ministre de l’Intérieur- candidat à l’élection présidentielles qui, pendant 5 ans sans que la majorité parlementaire, y compris l’UDF, ne trouve à redire, a favorisé une véritable chasse à la jeunesse et une triste chasse au faciès, jusqu’aux enfants dans les écoles, en prenant pour prétexte la situation des sans papiers.
 
Ce ministre a surtout réussi à stigmatiser des quartiers entiers des villes de banlieue.
 
Karcher et racaille sont devenus des termes synonymes de nos cités. Insultes et mépris ont été la marque de cette politique.
 
Bien entendu, au-delà des effets d’annonce, le même ministre, avec l’accord des 1ers ministres en exercice et de leur majorité, a soigneusement démoli, alors qu’il en convient aujourd’hui de la nécessité, le concept et ….surtout, la réalité de la police de proximité.
 
Et, il a, de surcroît, Noisy le Grand et la Seine Saint Denis peuvent en témoigner, diminuer les effectifs de la police nationale sur le territoire communale.
 
Là, les chiffres parlent d’eux-mêmes et Monsieur le Maire a eu, plusieurs fois, l’occasion de nous les rappeler.
 
La politique de la ville, elle par contre, n’a pas donné lieu au retour des services publics dans les quartiers.
Pire, ceux qui étaient là se sont désengagés et je pense à la maison des services publics de Noisy le Grand.
 
Je ne parlerai pas, non plus, des retards de l’ANRU et de ses conséquences détestables pour la population de nos quartiers qui a le sentiment légitime de ne rien voir venir.
 
Au moins, aurait-on pu tenir compte des urgences et sérier les interventions indispensables.
 
C’est dans ce contexte qu’il nous faut appréhender deux décisions majeures de la Ville : la création de la police municipale et aujourd’hui, la demande d’autorisation d’installation de vidéosurveillance.
 
Ce n’est pas nouveau, notre opposition est connue depuis l’annonce des dits projets.
 
Fallait-il ne rien faire, nous a-t-on déjà répondu !
 
Notre réponse reste la même : certainement pas en rajoutant sur le terrain sécuritaire pour des résultats très médiocres, sinon insignifiants …comme nombreux s’accordent à le reconnaître s’agissant de la vidéosurveillance.
Chère et peu efficace semble être le constat des installations existantes.
 
Sans dramatiser à l’excès, je rappellerai puisque l’on m’en a fait déjà l’observation, que les nombreuses caméras du centre commercial des Arcades n’ont jamais empêché les actes de vandalisme que ce dernier a connu au début de l’été dernier, par exemple ou, encore, que les inacceptables et insupportables attentats londoniens n’ont pas été anticipés alors que cette capitale est connue pour avoir massivement implantée de la vidéosurveillance.
 
C’est la même chose que la police municipale. Ironiquement, je dirai qu’il fallait bien rentabiliser les parcmètres et que les noiséens s’habituent à payer leur stationnement …
 
Nous savons tous que la sécurité noiséenne n’a rien à voir avec la présence nouvelle de ces agents dont le professionnalisme n’est pas en cause !
 
On ajoute des missions de sécurité à la ville sans qu’elles soient probantes, en flirtant avec une attitude démagogique pour rassurer la population, alors que les véritables réponses à cette question difficile sont toujours la même :
  •   Emplois, conditions de vie et, bien sur, une véritable police nationale de proximité
 Nous savons bien qu’il y a loin de la coupe aux lèvres, que ces réponses demandent un véritable changement de politique dans notre pays et, qu’en tout état de cause, cela ne peut se faire immédiatement.
 
Mais comment pourrions nous croire et, surtout, accepter de faire croire que la vidéosurveillance installée, en particulier dans les quartiers comme on dit sensibles va sécuriser la vie des gens ?
 
C’est un gadget. Un gadget qui coûte cher et c’est un gadget qui déplace, une fois de plus, le champ des réelles responsabilités.
 
L’Etat de droit, l’égalité républicaine, la sécurité, cela ne se traite pas à l’échelle de Noisy le Grand. Il y erreur sur la compétence !
 
Le faire croire est une faute politique que nous ne partageons pas.
 
Nous voterons contre le dépôt de ce dossier auprès du Préfet.
 
Je vous remercie.
 
 
                                                                  Etienne DOUSSAIN

Partager cet article

Repost0

commentaires