Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne les interventions municipales de nos élus, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui ont participé à la construction de la Liste NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Vendredi soir 18 h 30 ...
    Depuis plusieurs mois, le 1er vendredi en cours, à 18 h 30, une poignée de noiséens-nes se rassemble sur le parvis de la mairie pour protester contre l'utilisation des pesticides dans notre pays. l'actualité de la dernière reculade de Macron et de son...
  • Le 28 juin, c'est comme on veut ...
  • Tant que l'on a la santé ...
    Paris, à 13h Rassemblement régional devant le ministère des solidarités et de la santé, avenue Ségur, avant une manifestation unitaire.
  • Le der des der ? On verra bien avec le temps ...
    Conseil municipal jeudi 28 mai 2020 En ouverture de séance, présentation en avant-première d’un court métrage réalisé par la Direction de la communication pour remercier l’ensemble des noiséens d’avoir œuvré pour faire face à la crise sanitaire : associations,...
  • Vidéo-conférence municipale noiséenne ...
    Préambule : la crise sanitaire majeure que traverse notre pays a imposé un gel temporaire de l’activité institutionnelle habituelle sur le plan municipal. L’état d’urgence sanitaire a délégué, de fait, aux maires, qu’ils aient été élus dès le 1 er tour...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

28 octobre 2007 7 28 /10 /octobre /2007 17:30
Traité européen : Il faut un référendum 
Mis en ligne : 25 octobre
 
Répondant ces jours-ci à Marie-George Buffet, lors des questions orales à l’Assemblée nationale, le premier ministre a réaffirmé qu’il refusait de consulter le peuple sur le nouveau projet de traité européen. Pire, il veut engager le processus de ratification de ce texte au lendemain même de son adoption par les chefs d’Etat européens le 13 décembre prochain. Cela veut donc dire qu’il ne permettra pas aux citoyens, ni même aux élus de prendre connaissance et de débattre du traité.
Le pouvoir veut donc donner un signe clair aux forces du capital européen et mondial : faire de la France le premier pays ratifiant un texte qui dans un nouvel article 188B redit : »L’Union européenne contribue à la suppression progressive des restrictions aux échanges internationaux et aux investissements étrangers directs ainsi qu’à la réduction des barrières douanières ». On est loin du principe de préférence communautaire défendu par le candidat à la présidentielle.
Pour justifier sa démarche, le premier ministre a lancé une drôle d’argutie à MG Buffet. En élisant Sarkozy, les citoyens auraient aussi voté pour qu’il n’y ait pas de nouveau référendum. Mensonge !
D’une part, en votant à gauche, 18 millions de citoyens se sont prononcés pour une réorientation de l’Europe, décidée par référendum, comme s’y étaient engagés les candidats. D’autre part, même Sarkozy a mené campagne sur l’objectif d’obtenir un nouveau traité prenant en compte le refus majoritaire clair et net du modèle européen en construction émis par les citoyens ! « Les élites européennes ne peuvent pas se contenter d’essayer de mettre l’Europe à l’abri des passions populaires sous prétexte qu’elle serait une chose trop importante pour être abandonnée entre les mains des citoyens ordinaires » écrivait-il dans son livre « Ensemble ». En refusant un référendum aujourd’hui, il renie ses écrits d’hier. C’est d’autant plus inquiétant que le prétendu nouveau traité ressuscite tous les articles, alinéas et sous-alinéas et chapitres de la défunte constitution recyclés dans les traités existants.
De quel droit un nouveau président de la République peut-il faire ratifier un traité européen déjà rejeté par le peuple souverain ? Il s’agit bien du même texte rebaptisé, saucissonné et éparpillé dans d’anciens traités européens. Le Parlement seul peut-il, au nom du peuple français, imposer à ce même peuple souverain la remise en cause de son droit inaliénable et imprescriptible à disposer de lui même ? Avec le mode de scrutin et le découpage électoral actuels, le Parlement ne reflète pas le véritable rapport de forces politique et social dans le pays. La gauche était légèrement majoritaire en voix au second tour des législatives.
L’ancien président Chirac a été un temps opposé à la convocation d’un référendum en 2005. C’est la forte demande de consultation portée par le mouvement populaire qui l’a conduit à changer d’avis.
Seul le peuple peut par référendum valider ou invalider ce qu’il a lui même décidé par cette même voie. Quoi que l’on pense du nouveau traité, quel qu’ait été son vote en mai 2005, la démocratie et l’intérêt d’une construction européenne par et pour les citoyens européens exigent un débat et une consultation populaires. Les refuser serait bien une preuve de faiblesse de la part du pouvoir et des tenants de l’Europe libérale. Ce serait la preuve de la tentative de coup de force des mandataires des puissances d’argent pour imposer leur politique de démolition sociale, de privatisations et de recul démocratique.
Traité Européen : la contestation monte sur le net
Petite revue de sites et de blogs favorables à l'organisation d'un référendum sur le traité modifié.
 Vous avez dit traité simplifié ? La France se prépare à adopter un traité Européen qui ressemble comme deux gouttes d'eau au projet de Constitution rejeté par une majorité de Français en 2005. Oui mais voilà. Cette fois-ci, c'est le Congrès, et non le peuple, qui est appelé à ratifier le projet. À droite, pas question donc, de contester le projet du Président. À gauche, le PS est peu bavard, craignant que l'Europe fasse voler en éclats davantage une unité déjà très fragile (voir l'article La gauche du « non » se réveille…Avec la gueule de bois ).
> Du coup, c'est sur le Web que monte la contestation du référendum, un peu à l'image de ce qui s'était passé en 2005. Marianne2.fr vous donne aujourd'hui les moyens d'en savoir plus sur le sujet :
·                              À gauche, des députés européens se mobilisent pour un référendum sur le site Gauche Avenir.
·                              Les altermondialistes s'expriment et lancent des pétitions sur plusieurs sites: traite-simplifie.org, Non, non et non soutenu par le MRC (Mouvement Républicain et Citoyen de Chevènement) et Respectez notre non (Pour la République sociale, de Mélenchon).
·                              Des indépendants « nonistes » ont lancé une chaîne pour un référendum sur le site Le vrai débat . Pour participer à cette chaîne, il est possible d'écrire à pourunreferendum@yahoo.fr.
·                              D'autres ont créé le site Le peuple a déjà dit non.
·                              Des indépendants d'extrême gauche s'expriment sur le site La gauche ! dans un appel pour « une Europe sociale, contre le traité modifié et pour un referendum ».
·                              Quelques personnalités politiques expriment leur désaccord avec ce traité sur leurs blogs : Jean-Pierre Chevènement, Marie-Noëlle Lienemann, Jean-Luc Mélenchon, Nicolas Dupont Aignan.
·                              Enfin le texte du projet du traité modificatif est consultable, dans son intégralité, sur le site du conseil de l'Union européenne, sa ratification devrait commencer le 14 décembre 2007.
 Vendredi 26 Octobre 2007 - 00:27
Traité modifié: 63% des Français pour un référendum !
Marianne 2.fr publie les résultats du sondage Louis Harris-Financial Times. A quand une étude identique dans la presse française ?
 L'industrie du sondage se porte bien en France : tous les jours les télévisions, les radios et les magazines nous abreuvent d'études sur les sujets les plus divers. Récemment, un journal a publié une enquête établissant que 93% des Français étaient prêts à respecter l'écologie dans leur vie quotidienne. Une très grande majorité de Français a aussi pris position sur le divorce du couple Sarkozy. Non, non, non, il n'aurait aucune conséquence sur la vie politique.
>
> Pourtant, aucun parti ni aucun organe de presse français n'a jugé utile de commander une étude d'opinion au sujet du Traité européen que l'Union européenne propose de faire adopter par les Parlements nationaux. C'est ce qu'a fait le Financial Times en commandant à l'Institut Louis Harris une étude dans les cinq nations pionnières de l'Europe (voir ci-dessous). Le résultat y est édifiant : 63% des Français sont favorables à l'organisation d'un référendum sur le sujet, et l'exigence est encore plus marquée en Allemagne et dans les autres pays européens.
>
> À bien y réfléchir en ce qui concerne la France, ce résultat est parfaitement cohérent avec le vote enregistré lors de la dernière élection présidentielle : à l'exception notable de Nicolas Sarkozy, tous les candidats s'étaient prononcés pour un nouveau référendum en cas de nouveau traité européen. Mais une fois de plus, les élites préfèrent contourner le suffrage universel et tenter de faire adopter le Traité en catimini, et les dirigeants de médias préfèrent regarder ailleurs. Comme pour le référendum de 2005, un défi redoutable est ainsi lancé aux vrais démocrates : au-delà de leurs options pour ou contre le Traité, seront-ils capables d'imposer le débat interdit par les élites ?
>
> Le sondage du Financial Times

> Pensez vous qu'il devrait y avoir un référendum national pour adopter le nouveau traité européen?
>
> France
> Oui 63%
> Non 27%
> SO* 10%

> Grande Bretagne
> Oui 75%
> Non 14%
> SO* 13%
>
> Italie
> Oui 72%
> Non 17%
> SO* 11%
>
> Espagne
> Oui 65%
> Non 25%
> SO* 14%
>
> Allemagne
> Oui 76%
> Non 19%
> SO* 5%

>
> * Sans opinion
> Enquête internationale réalisée entre le 3 et le 15 octobre pour le Financial Times
> Pour la France : Enquête Louis Harris réalisée auprès d'un échantillon représentatif de 1122 personnes [
 
Jeudi 25 Octobre 2007 - 07:21

Partager cet article

Repost0

commentaires