Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne nos comptes rendus du Conseil Municipal, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui participent à l'activité de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, militants de la France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Sidération ...
    Depuis juillet dernier, « On a le droit de voir rouge » n'a rien publié. Est-ce à dire que « Noisy Solidaire À Gauche Vraiment ! » et ses amis n'auraient plus rien à dire, vexés qu'ils seraient de ne plus siéger au Conseil Municipal de Noisy-le-Grand...
  • Vendredi soir 18 h 30 ...
    Depuis plusieurs mois, le 1er vendredi en cours, à 18 h 30, une poignée de noiséens-nes se rassemble sur le parvis de la mairie pour protester contre l'utilisation des pesticides dans notre pays. l'actualité de la dernière reculade de Macron et de son...
  • Le 28 juin, c'est comme on veut ...
  • Tant que l'on a la santé ...
    Paris, à 13h Rassemblement régional devant le ministère des solidarités et de la santé, avenue Ségur, avant une manifestation unitaire.
  • Le der des der ? On verra bien avec le temps ...
    Conseil municipal jeudi 28 mai 2020 En ouverture de séance, présentation en avant-première d’un court métrage réalisé par la Direction de la communication pour remercier l’ensemble des noiséens d’avoir œuvré pour faire face à la crise sanitaire : associations,...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

31 mai 2018 4 31 /05 /mai /2018 17:04

Ainsi donc, l'unanimité du conseil de territoire vient de voler en éclat !

Terminée, cette belle unité de façade qui prévalait jusqu'à maintenant au sein de l’Établissement Public Territorial "Grand Paris - Grand Est". Il aura suffit d'une querelle politicienne locale, celle menée par l'opposition LR au sein du conseil municipal de Neuilly-sur-Marne, pour qu'un clivage s'affirme pour la première fois grâce ou à cause d'une petite manœuvre en séance plénière du conseil de territoire.

Alors, effectivement, on peut discuter de l'opportunité ou non de densifier les espaces tant convoités de l’hôpital Maison Blanche (Ville Evrard après ?), alors même que le gouvernement Philippe vient de mettre en cause la réalisation des lignes du Grand Paris express, qu'il s'agisse de la ligne 11 ou 16.

La densification, déjà en soi, ne nous apparaît pas comme le gage d'un avenir radieux. Mais, nous sommes informés depuis longtemps de l’insatiabilité du maire de Neuilly-sur-Marne et l'opposition, de gauche, la vraie, cette fois, au sein de son conseil municipal, sait sans doute mieux que nous ce qu'il faut ou non contester en la matière.

Pour autant, nous ne dirons pas que cette densification à deux pas de la Haute Île, dans des espaces remarquables, y compris en incluant Ville Evrard, ne peut nous laisser indifféremment, nous, sur l'autre coteau de la Marne, avec une route de Neuilly et un pont saturés et bientôt encore plus avec la bétonnisation noiséenne en cours.

Mais, chaque chose en son temps ! Que l'on s'interroge sur la nécessité de coordonner construction immobilière et transport public, ce n'est pas en soi anormal et l'on peut comprendre qu'un débat soit nécessaire. Mais pas un débat clos entre prétendus spécialistes de la chose ! Et surtout pas, en invalidant de fait, le vœu voté unanimement par le même territoire 15 jours plus tôt, à peine ...

Cela intéresse tout le bassin de vie et mériterait amplement d'être posée sur la place publique à la mesure des enjeux des conditions de vie de la population du territoire.

Pourquoi pas, un vote à l’échelle du territoire pour l'obtention des lignes 11 et 16, en temps et en heure ? Et, de ça, il n'en est rien, les élus s'occupent de tout, avec les promoteurs et la société du Grand Paris, cela va sans dire  !

Mais, cette affaire dit autre chose dorénavant. elle dit que l'unité de façade ne pouvait durer et que les désaccords de tempo, de stratégies, d'options pour les services rendus aux citoyens ne pourront plus être aussi simplement qu'il y paraissait "être glissés sous le tapis" d'une unanimité factice.

Ce qui renforce notre conviction à propos de la mécanique bureaucratique et politique qui a été imposée aux communes du Grand Paris et son éloignement des préoccupations des citoyens, réduisant et complexifiant singulièrement leur pouvoir d'intervention auprès des élus.

Vous voulez un exemple ? C'est le Président de l’Établissement Public Territorial qui signe réellement les permis de construire.

Un autre ? C'est le même, après avis de son conseil, qui signera le contrat d'un éventuel nouveau prestataire pour la gestion des ordures ménagères. Vous aviez un service plus complet, mieux négocié et surtout moins cher à Noisy-le-Grand, ben, le mieux disant du territoire sera peut-être moins bien et ... plus cher...

On pourrait décliner les exemples à mesure des compétences transférées que chaque citoyen n'a pas forcément immédiatement perçu, opacité oblige...

Ce que dit, enfin, ce clash, c'est que l'on ne peut exclure à l'avenir que les décisions se prendront à la majorité et non plus par consensus raisonnable, c'est du moins ce qui nous avait été vendu à Noisy. Et, là, l’angélisme, c'est terminé !

Décidément, derrière l’embrouille d'une séance plénière et après avoir refusé la présence du public lors d'un vote solennel, il y a peu, justement pour contester les décisions gouvernementales à propos du réseau express et de ses conséquences pour le territoire, on voit filer le lièvre de la technocratie politicienne ! 

Il va en avoir d'autres ...

On a le droit de voir rouge

 

 

Mais que se passe-t-il ?

Partager cet article

Repost0

commentaires