Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne les interventions municipales de nos élus, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui ont participé à la construction de la Liste NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Vendredi soir 18 h 30 ...
    Depuis plusieurs mois, le 1er vendredi en cours, à 18 h 30, une poignée de noiséens-nes se rassemble sur le parvis de la mairie pour protester contre l'utilisation des pesticides dans notre pays. l'actualité de la dernière reculade de Macron et de son...
  • Le 28 juin, c'est comme on veut ...
  • Tant que l'on a la santé ...
    Paris, à 13h Rassemblement régional devant le ministère des solidarités et de la santé, avenue Ségur, avant une manifestation unitaire.
  • Le der des der ? On verra bien avec le temps ...
    Conseil municipal jeudi 28 mai 2020 En ouverture de séance, présentation en avant-première d’un court métrage réalisé par la Direction de la communication pour remercier l’ensemble des noiséens d’avoir œuvré pour faire face à la crise sanitaire : associations,...
  • Vidéo-conférence municipale noiséenne ...
    Préambule : la crise sanitaire majeure que traverse notre pays a imposé un gel temporaire de l’activité institutionnelle habituelle sur le plan municipal. L’état d’urgence sanitaire a délégué, de fait, aux maires, qu’ils aient été élus dès le 1 er tour...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

21 octobre 2016 5 21 /10 /octobre /2016 16:00

Nous y voila ! La tentation était trop forte. Il fallait bien justifier une promesse électorale avec une grande affiche placardée dans notre bonne ville.

Et elle dit quoi, cette photo ? Elle dit qu’il faut en rajouter pour bien durcir le climat anxiogène qui se répand et que l’on répand dans le pays ?

Ce n’était pas l’intention ? En tout cas le résultat est le même…  

Alors, on se dit mais pourquoi à Noisy le Grand  fallait-il en faire plus ? Pour avoir un petit goût de « On ne va pas laisser cela à Robert Ménard, maire de Béziers de sinistre mémoire »? Il est vrai que lui, c’est les revolvers qu’il aime afficher.

On ne peut donc pas a priori reprocher cette dérive à la nouvelle majorité municipale noiséenne… même si la police municipale, sauf erreur de notre part, sera bien armée, elle-aussi.  Mais, quand même, cette affiche-là, celle de Noisy, même s’il est de bon ton, paraît-il de communiquer, nous, on s’en serait bien passé, surtout avec l’ambiance dans le pays !

Il ne semblait pas pourtant qu’il y avait une volonté de courir après le Front National. Lui piquer ses thèmes ? Vous n’y pensez pas … Quoique ?

Mettons nous d’accord ! Oui, il faut de la sécurité dans notre ville. Oui, les habitants de Noisy le Grand ont le droit d’exiger que l’on vive de façon apaisée et tranquille dans tous les quartiers de la ville. Oui, la police est utile et nous ne ferons pas l’injure à ses fonctionnaires de penser qu’ils font mal leur travail dans la plupart des situations qu’ils rencontrent. Ce qui ne veut pas dire que les excès ne doivent pas être condamnés et que la justice ne passe pas. Nous savons bien que c’est un sujet difficile et la Seine Saint Denis peut en témoigner. Mais disons le tout net, la police est indispensable pour le vivre ensemble, tout comme l’est une justice indépendante … et juste !

Autre chose est le transfert de compétence qui s’est  opéré depuis plusieurs années en matière de sécurité et d’opération de maintien de l’ordre. L’État s’est défaussé et a laissé aux communes ce rôle qui, pourtant, lui appartenait totalement, lui qui devrait être le garant de l’égalité en tous endroits du territoire national. Or, il n’en est rien, nous le savons tous. Cette égalité est passée à la trappe du dogme de la réduction budgétaire et de la privatisation à outrance que sont les polices municipales en croissance permanente et les boites de vigiles qui ont pignon sur rue maintenant partout. Et, on ne parle pas là du garde champêtre des villages d’antan, chacun l’aura bien compris ! 

Et, les communes, de trop nombreuses de gauche comme de droite, ont foncé, tête baissée, dans le piège qui était tendu par les tenants, de droite comme de gauche aussi de l’orthodoxie budgétaire – pour mémoire, on se souviendra utilement que les textes principaux qui régissent les polices municipales ont deux pères fondateurs, Jean-Pierre Chevènement et Nicolas Sarkozy – c’est dire d’ailleurs combien le désengagement de l’État républicain a fait l’objet d’un consensus… Nul doute que cela ne doit pas beaucoup gêner Manuel Valls, l’ancien premier flic de France comme Sarkozy !

https://www.legifrance.gouv.fr/affichSarde.do;jsessionid=036045ADE5388102A24813D191EC764C.tpdila12v_2?reprise=true&page=1&idSarde=SARDOBJT000007104421&ordre=null&nature=null&g=ls

Pour autant, le sujet est loin d’être clos. Les tristes événements de Nice ont montré malheureusement comment le rôle de chacune, police nationale ou municipale, était aussi un enjeu politicien. A l’évidence, la sécurité a bon dos et les maires, sous fond de réduction des effectifs de policiers nationaux dans leur commune, voire de l’inexistence de commissariats pour plusieurs d’entre elles, les maires donc ont cru, naïvement (mon œil !) qu’il fallait se substituer à la défaillance de l’État et qu’au passage, une belle opération électorale était possible.

C’est ainsi que dans notre bonne ville, vidéosurveillance et police municipale ont été mis en œuvre par une majorité socialiste et un maire qui, la main sur le cœur, disait à qui voulait l’entendre à peu près ainsi « oui, c’est le rôle de l’État, je suis d’accord, mais il faut que je le fasse … quand même ». De la part d’un député de la République, cela en dit long !!!

Comment aurions-nous pu penser que la droite noiséenne ne déciderait pas d’amplifier le processus ? Argument de campagne, s’il en est, on notera toutefois que la motivation de la population noiséenne n’est pas venue confirmer cet engouement pour le renforcement … de la police municipale.

Les chiffres parlent d’eux même, il suffit de regarder le résultat des élections de 2014, puis de 2015, pour constater que 170 noiséens et noiséennes supplémentaires ont apporté leurs suffrages à la liste conduite par Madame Marsigny, alors même que celle de Michel Pajon en perdait 840 environ entre les deuxièmes tours des dites années et, grosso modo, que 50% des électeurs s’abstenaient…

Plébiscite pour une augmentation de la police municipale et de la vidéoprotection ? Certainement pas !  Donc, au-delà de l’argument de campagne électorale,  c’est bien un accord tacite faisant suite au désengagement de l’Etat dont nous sommes les premiers témoins … et financeurs, par deux fois d’ailleurs, puisque nous payons l’impôt national … et local pour deux fonctions qui ne devraient ne faire qu’une ! Et ce ne sont pas les arguments livrés par le Maire et un des Conseillers Départementaux au Parisien qui prouveront le contraire (lien PDF ci-après).

Chapeau, il fallait le faire. D’autant plus, maintenant par ces temps de création d’une garde nationale et de multiples voisins vigilants, qui ne sont pas critiquables en soi, mais qui démontrent un peu, beaucoup, pas passionnément que l’on nous prend tout à la fois pour des ânes et des cochons de payeurs. Pour le coup, des moutons qui se font raser pour leur bien, en quelque sorte. Bref, un vrai troupeau à lui tout seul, le citoyen !!!

En fait, ce qui pose problème, un très sérieux problème devrait-on insister, c’est comment allons-nous sortir de cette forme de privatisation du traitement de notre sécurité ? Entre la nécessité évidente d’une police de proximité et la fonction régalienne de l’Etat qu’est la sécurité des citoyens, il va falloir se  projeter en avant … 

Il y aurait bien une solution. Mais oui (bon sang mais c’est évident, mon cher Watson !) pour en finir avec cette privatisation rampante qui en appelle d’autres… Faisons monter l’idée de l’intégration des polices municipales dans une Police nationale rénovée et encore plus démocratique, avec une nuance toutefois, que les missions de proximité soient clairement établies et surtout maintenues, l’ilotage en particulier. Autrement dit que les maires et les conseils municipaux continuent d’avoir leur mot à dire, justification peut-être de financement croisé, au moins partiel, mais qui suppose une égalité, nous y revenons, sur tout le territoire, bien entendu.

Par ces temps de métropole, d’intercommunalités, voire de grandes régions, on devrait pouvoir moyenner moyennement mais efficacement. En voila, une idée qu’elle est bonne, pour tous les tenants d’une république respectueuse et protectrice !!!  Alors, oui, police il faut, mais une seule doit être suffisante afin d’en finir avec ce glissement permanent qui depuis au moins 30 ans s’impose sans réaction, cette forme de privatisation qui ne dit pas son nom et qui reste profondément inégalitaire puisque toutes les collectivités locales, à l’évidence, ne peuvent pas se payer un tel « luxe ».

Finalement, une affiche, ça fait causer, non ? Et ce n’est pas  fini …

Ah bon, qu’elle dit encore des choses,  cette affiche ?

Ben oui, elle dit que le climat sécuritaire est bien entretenu, jour après, jour, partout dans nos villes, dans nos médias… Partout !!!

Mais pourquoi donc, nous direz-vous ? Peut-être parce que cela entretient la peur, en général.

Que la peur est justifiée quand on a vu l’horreur d’attentats autant aveugles qu’insupportables de la part, notamment d’enfants de la République…

Que la peur trouve aussi sa source dans les conditions de vie de bon nombre d’entre nous et qu’elle permet à certains de croire que l’on peut vivre d’expédients douteux en s’en prenant à ses propres voisins, peut-être ou souvent aussi frères de misère…

Que la peur peut être générée par l’abandon ou son sentiment, l’abandon des services publics, dont la police d’ailleurs – on y revient –, des commerces qui disparaissent, bref, une déshumanisation réelle qui malheureusement n’est pas fictive, comme vient de le montrer la tentative d’assassinat de Viry-Châtillon dans l'Essonne…

Que la peur, donc, peut être consécutive à une économie souterraine de trafic qui impose son rythme et sa logique délinquante … (Aparté : on remarquera à ce sujet qu’il s’agit bien d’une économie, douteuse certes, voire violente et interdite mais une économie bien réelle puisque ses profits et ses auteurs sont pourchassés comme le sont de plus en plus les fraudeurs fiscaux - on aime à le croire !!! - . D’ailleurs, c’est un débat qui ne serait pas clos par un processus de légalisation. Au plus, cette économie changerait de statut. De clandestine, elle deviendrait simplement tolérée et n’en resterait pas moins une économie avec ses convoyeurs, ses VRP et ses banquiers…).

Enfin, que la peur peut être tout simplement consécutive à un avenir bouché et un ascenseur social plus qu’en panne, si on ajoute délit de faciès ou de banlieue pour l’emploi et la formation...

Ce qui nous amène logiquement à une autre suite de l’affiche ! L’emploi, le boulot, le job, le taf… les formations, les salaires… Vous avez compris comme nous, ce qui permet de vivre dans la dignité et d’avoir des projets,  quoi !!!

Or, voilà, une autre raison d’un désaccord quasi pictural, avec cette fichue affiche !

La préoccupation principale des français et, donc, en toute logique celle des noiséens, ce n’est pas la sécurité, même si elle reste en bonne place. La principale, c’est, on l’a déjà dit, l’emploi, le boulot, le job, le taf… les formations, les salaires, les retraites, les licenciements, etc …       

D’ailleurs, en voilà deux exemples sondagiers éloquents...

®     Selon une enquête Harris Interactive pour RTL, sobrement intitulée « Bilan de l'année 2015 et perspectives pour 2016 », les Français n'ont pas le cœur léger. Loin de là. Sans surprise, après les attentats de janvier et de novembre 2015, la lutte contre le terrorisme est une préoccupation majeure pour 75 % des sondés, contre 59 % l'an dernier. Mais ce n'est pas là leur première inquiétude : c'est bien le chômage qui tracasse le plus les Français, pour 77 % des personnes interrogées. Viennent ensuite l'insécurité (62 %), le système social (60 %), le pouvoir d'achat (59 %) et la croissance économique (56 %).

®     Pour 64% des Français, les thèmes économiques et sociaux priment sur les thèmes identitaires et de sécurité dans la perspective de la prochaine élection présidentielle, selon un sondage Elabe "L'Opinion en direct" pour BFMTV. Plusieurs candidats à la présidentielle veulent en faire des axes majeurs de la campagne. Mais les questions identitaires et de sécurité ne sont pas au cœur des préoccupations des Français pour 2017, largement devancées par les thèmes économiques et sociaux, selon un sondage "L'Opinion en direct" de l'institut Elabe pour BFMTV publié ce samedi 3/09/2016 à 07h19

Une réalité, donc, qui diffère singulièrement de celle que l’on entretient, y compris dans notre ville en laissant penser que plus de police va apaiser … la détresse et la colère sociale. D’autant plus, même s’il ne s’agit pas de contester les incivilités, les nuisances évidentes d’une petite délinquance qui existent réellement et qui pourrissent la vie, Noisy le Grand, sauf erreur de notre part, ce n’est pas le « Bronx » pour reprendre une image américaine bien connue… Il y a plus difficile en Seine-Saint-Denis, non ?

On savait depuis des mois, l’actualité sinistre et angoissante aidant, que la SÉCURITÉ serait le maitre mot de la future campagne des présidentielles. Comment aurait-on pu penser qu’il n’y aurait pas de relais localement ? La question est dorénavant ouverte, voire béante…

Et ce n’est pas les parrainages des maires pour les futurs candidats … qui nous feront dire le contraire !

D'autant plus que l'actualité des protestations "spontanées" des policiers nationaux oblige à se rappeler que le manque de moyens et l'éparpillement de leurs missions vient de loin.

Des mêmes qui, au prétexte de réduire le nombre de fonctionnaires indispensables, ont fragilisé tous les services publics, police nationale comprise. Et ils promettent de remettre le couvert ... en 2017 ! Au pays de Tartufe, en somme !

On a le droit de voir rouge 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Seb 25/10/2016 14:46

https://www.solidaires.org/Liberte-de-manifester-Solidaires-adresse-un-courrier-aux-ministres-de-l

Alain Cassé 22/10/2016 17:55

Vraisemblablement une analyse sérieuse, mais qui est capable en un seul coup be baguette magique d'apporter une solution ?

Elus de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT 22/10/2016 19:14

Les citoyens, sans aucun doute !