Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne les interventions municipales de nos élus, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui ont participé à la construction de la Liste NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Vendredi soir 18 h 30 ...
    Depuis plusieurs mois, le 1er vendredi en cours, à 18 h 30, une poignée de noiséens-nes se rassemble sur le parvis de la mairie pour protester contre l'utilisation des pesticides dans notre pays. l'actualité de la dernière reculade de Macron et de son...
  • Le 28 juin, c'est comme on veut ...
  • Tant que l'on a la santé ...
    Paris, à 13h Rassemblement régional devant le ministère des solidarités et de la santé, avenue Ségur, avant une manifestation unitaire.
  • Le der des der ? On verra bien avec le temps ...
    Conseil municipal jeudi 28 mai 2020 En ouverture de séance, présentation en avant-première d’un court métrage réalisé par la Direction de la communication pour remercier l’ensemble des noiséens d’avoir œuvré pour faire face à la crise sanitaire : associations,...
  • Vidéo-conférence municipale noiséenne ...
    Préambule : la crise sanitaire majeure que traverse notre pays a imposé un gel temporaire de l’activité institutionnelle habituelle sur le plan municipal. L’état d’urgence sanitaire a délégué, de fait, aux maires, qu’ils aient été élus dès le 1 er tour...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

6 mai 2016 5 06 /05 /mai /2016 21:58

Billet d’humeur… encore un, désolé …

Que de solennité dans cette lettre du 25 avril 2016 aux sympathisants de la gauche noiséenne !

J’avoue, oui, j’étais impatient d’en savoir plus. De doux murmures printaniers étaient déjà parvenus à mes oreilles attentives malgré la fraicheur ambiante et ne savais que croire. J’avais ouï dire qu’un nouveau prétendant au trône allait nous « faire part de [sa] candidature pour conduire la liste des socialistes ».

Ainsi donc, nous voilà avec deux postulants à la magistrature municipale, deux prétendants issus de la même écurie, le PS local dont on ne sait encore aujourd’hui s’il est de gauche ou pas tant pèse le débat national imposé par Hollande, Valls, Cazeneuve, Macron.

Deux prétendants qui, par ailleurs, n’ont pas eu d’état d’âme pour écrire (ou laisser écrire pour l’un d’entre eux) que mon amie Sylvie Monnin et ses colistiers avaient agi frauduleusement en se réclamant membres du Parti Communiste pour plusieurs d’entre eux, à commencer par elle-même. Tout cela par une petite manœuvre délibérée, toute petite, il faut le dire, pour tenter de regagner une élection par la petite (encore) porte qui a vu s’échapper 870 de leurs électeurs en septembre 2015 et non pas 33 seulement ?

Mais foin de ce détail, revenons à la lettre et prenons là au pied …. de la lettre …

Voilà, effectivement un contenu d’importance dans l’hypothèse, nous est-il dit benoîtement dès les premières lignes de la missive, « où l’annulation de l’élection municipale de septembre dernier serait confirmée ». Ainsi donc, il nous faudrait nous préparer à la candidature, candidature qui nous fait penser furieusement à l’inévitable présentation d’un nouvel « un homme-une ville- un destin » providentiel. Et ce n’est pas l’emploi du « je » tout au long de cette communication qui va rassurer…

Mettons-nous d’accord. Que les membres noiséens – il en reste – du Parti Socialiste et ses sympathisants veuillent se déterminer, rien que de très normal pour des militants. C’est effectivement leur affaire. Là où cela se complique, c’est lorsque que le courrier est intitulé « lettre aux sympathisants de la gauche noiséenne » comme si cela allait de soi.

Or, manque de pot, à gauche en tout cas, les cultures politiques, les pratiques, les usages sont pour le moins remis en cause par les temps qui courent, et pour « Noisy Solidaire A gauche Vraiment » depuis au moins 2008. Ce n’est pas les Nuits Debout et la large contestation de la Loi Travail dans le pays qui nous démentiront, pas plus que l’absence de prise de position publique de la section du PS de Noisy le Grand sur ce sujet …

Et puis, au-delà de cette évidence, c’est un peu fatiguant cette survivance culturelle du sauveur suprême que l’on vient nous revendre le temps d’une incertaine élection. D’ailleurs, je ne dois pas être le seul à être fatigué puisque plus de 20 000 électeurs noiséens n’ont pas jugé utile de se déplacer lors du dernier scrutin. Réalité, d’ailleurs, dont notre nouveau « un homme-une ville- un destin » providentiel se garde bien de parler en se contentant de dire « notre bilan est positif et je le porte avec fierté… Malgré cela nous avons perdu… ».

S’ensuit une attaque en règle contre la nouvelle majorité institutionnelle qui n’aurait « ni projet, ni vision, ni dessein… et dont « l’absence de programme… est criante …». Pour ma part, je suis de ceux qui pensent que programme il y a, et que c’est seulement celui de modifier et d’amplifier des décisions déjà prises par l’ancienne majorité institutionnelle. Modifier en revenant, autant que faire ce peu, sur des aménagements urbains et immobiliers contestables et contestés et amplifier en augmentant vidéosurveillance et police municipale créées par la précédente majorité.

Pour le reste ? Ce sera une gestion pour une bonne part proche de la précédente … puisqu’il n’est pas question de mettre en cause le dogme de la réduction de la dépense publique, que l’emploi municipal était déjà très encadré (il le sera encore plus !), que les délégations de services publics sont déjà votées, etc … , le tout, sous le couvert de la loi NOTRe, évidemment votée par le député de la 3ème circonscription, qui va très sérieusement limiter les marges des manœuvres des communes, la notre, itou.

A ce propos, d’ailleurs, nos deux « un homme-une ville- un destin » providentiels ne disent rien depuis un bon moment. Pas plus que la nouvelle majorité qui entérine dans la pratique les nouvelles règles qui vont éloigner les citoyens des décisions qui les concernent. La révision actuelle du PLU en est un bon exemple que n’aurait pas contesté l’ancien maire, et pour cause…

De fait, sur le fond, ces majorités institutionnelles sont interchangeables, ce qui ne retire pas la bonne foi et le dévouement des anciens et des nouveaux élus. Mais de là à dire que la différence est éclatante, non.

Sur le style, sans doute ! Et ce n’était pas difficile à prévoir tant la morgue de 20 ans de pouvoir non partagé et de refus du débat était la marque de fabrique de l’autre prétendant « socialiste » éconduit, le même qui fait couvrir pour partie les panneaux d’affichage libre d’un bandeau jaune en laissant en même temps les affiches du Front National. Un regret de quadrangulaire, peut-être ?

Mais, retenons notre souffle, le second compétiteur « un homme-une ville-un destin » providentiel nous explique qu’il a « choisi de comprendre ce qu’il s’était passé ».

Et là, cela vaut son pesant de cacahouètes ! « L’élection de B. Marsigny n’est pas le fruit d’une adhésion mais d’un rejet ». Youpi, il fallait oser le dire ! Rien sur l’abstention massive qui s’est installée depuis près de 15 ans dans notre ville. Rien sur la légitimité passée de l’ancienne majorité « au bilan très positif … porté avec fierté » par le nouveau candidat « un homme-une ville- un destin » providentiel.

Et pourtant, dans tous les cas, ce sont des majorités institutionnelles, l’ancienne comme la nouvelle, plus que relatives puisque seulement légitimées par 1 électeur sur 4, à chaque fois. Et ne pas en parler, à mon goût, est une faute politique et une erreur singulière d’appréciation.

Erreur singulière ? Pas certain, en fait… Peut-être une certitude liée à la mécanique tordue des institutions de la Vème République. Vraiment gêné par cette réalité, l’outsider « un homme-une ville- un destin » providentiel ? A l’évidence, ce n’est pas mentionné comme pouvant être une cause de défaite, pas plus d’ailleurs que les 870 électeurs en balade entre mars 2014 et septembre 2015.

Comme quoi, on peut se convaincre facilement de pouvoir gagner … sans être majoritaire dans l’électorat. Encore une chose partagée avec la nouvelle majorité qui, elle, n’a progressé que de 170 voix entre les deux scrutins.

Pffuit, des 20 000 électeurs qui ne votent plus ou pas, on ne parlera pas ! Les absents ont toujours tort au pays de la Vème République où le vote blanc ne sert toujours à rien puisque sans influence réelle sur le résultat d’un scrutin...

Pourtant, pourtant, et là, cela en est presque touchant de sincérité, « le besoin de renouvellement est fort… C’est sans doute injuste et ce n’est faire injure à personne, mais c’est la réalité d’aujourd’hui. Après 20 ans de mandat, les noiséens aspirent à renouveler leurs élus » sauf, himself, « un homme-une ville-un destin » providentiel.

Et, là, c’est fort. L’expérience parle … mais exit au passage le cumul des mandants - encore un point de convergence avec la nouvelle maire, d’ailleurs - , exit la rotation des dits mandats en permettant l’accès aux responsabilités à d’autres citoyens !

Et ce point là fâche, bien plus que dans les seuls rangs de la gauche dispersée pour de bonnes raisons actuellement. Combien de citoyens font dorénavant le même constat ? Non seulement, il faut renouveler le personnel politique mais il faut en plus s’engager sans concession sur le non cumul et la rotation des mandats. Un maire, deux mandats successifs pas plus, point barre ! Un conseiller départemental, idem, un député, pareil, etc.

Il faut stopper ce pseudo professionnalisme politique. Pas d’autre solution pour favoriser un réel renouveau politique, quitte à l’inscrire dans le marbre d’une nouvelle constitution ! Ces institutions sont corrompues. Changeons les règles, sans angélisme mais surement !

Reste bien évidemment à évoquer le pouvoir des élus et en particulier dans la circonstance, celui des maires. Et quand on ambitionne de mettre fin « à la division des forces de Gauche qui explique [la] défaite de septembre dernier », il va falloir sérieusement convaincre … que rien ne sera comme avant. Que le silence majoritaire cessera au profit d’un débat public, contradictoire quand il le faut et gage de co-élaboration et non pas de suivisme pour prétendument ne pas se diviser. Il est des silences lors des conseils municipaux qui en disent long sur les complaisances du moment…

Enfin, comment ne pas rappeler que si division il y a eu, elle remonte à loin. 2004 pour être précis avec la ZAC des Bas Heurts, à la fois sur le mode de gouvernance – qui n’est pas qu’un problème d’homme ou de femme, mais bien de méthode démocratique – et à la fois de débats acceptés et compris pour essayer de ré- enchanter l’avenir et non pas se contenter de gérer les affaires au mieux ou de façon unilatérale.

Alors, oui, il faudra nécessairement que « le dialogue » soit le maitre mot d’un projet politique utile et efficace. A l’évidence encore, ce n’est pas la seule affaire d’un aspirant « un homme-une ville- un destin » providentiel. Tout cela se discute et se construit !

Quant à « cette campagne qui s’annonce », si je ne doute pas à titre personnel des « sentiments fidèles et dévoués », le professionnalisme en politique me laisse plus que dubitatif…

Allez à la revoyure !

Etienne Doussain

Colistier de Sylvie Monnin, conseillère municipale de « Noisy Solidaire A gauche Vraiment ! »

Partager cet article

Repost0

commentaires

Matar 08/05/2016 19:45

Je savais pas que Razzi Hammadi était élu au conseil départemental. Pour Mathieu Hanotin (MH et non MA lol), c'est vrai qu'il était opposé au cumul des mandats avant d'être élu député, et qu'il semble désormais favorable au cumul (en tout cas il le fait). Concernant Emmanuel Constant, la question pourrait lui être posée quand son candidature à la mairie serait confirmée. Et parlant de cumul on oublie volontiers notre actuel maire qui est aussi au CR.
Enfin bref Emmanuel Constant est de gauche, a le droit d'être candidat à la candidature et de tendre la main à tous les sympathisants de gauche sans demander l'autorisation de Monsieur Doussain, même si celui-ci et son parti prétendent être les seuls de gauche.

Elus de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT 10/05/2016 10:24

Vous prêtez beaucoup de pouvoir, cher EC, à E.Doussain. Sans doute surnaturel, d'ailleurs, puisqu'en plus de NSAGV, il serait responsable de la gestion de Villejuif... Pourquoi tant de colère pour une tribune qui n'engage que son auteur ? NSAGV, c'est quand même autre chose et vous auriez tort de vous tromper... Surtout pour défendre les ambitions de votre champion qui, après avoir tué le père (ce qui est loin d'être terminé visiblement...) aura besoin de convaincre cette gauche qui vous déplaît.
On a le droit de voir rouge

Elus de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT 10/05/2016 10:14

L'émotion, sans doute...
On a le droit de voir rouge

EC 10/05/2016 03:14

Etirnne je t'aime

EC 10/05/2016 03:11

Étienne on t'aime même si tu dis des conneries.
Tu gères Noisy Solidaire À Gauche Vraiment depuis tant d'années que tu finis par tourner en rond...
L'hypocrisie qui consiste à mettre des têtes de listes différentes à chaque election alors que c'est toi le pilote en dit long sur ta personnalité! Que s'est-il passé avec Patricia Betuel ?
Les communistes ont perdu Villejuif en 2014 contre une alliance improbable composée de partis de droite et de gauche. Ils ont récupéré une ville où les finances étaient malsaines et la corruption régnait dans la ville... Apprenez à balayer devant votre porte Etirnne, il y a beaucoup de déchets.
Bref, moi je valide Constant qui a le courage d'exécuter de sang froid son père spirituel! Un vrai petit Sarkozy en puissance!
Vous avez une vision trop partiale de la situation et vous positionnez de manière permanente en victime, c'est pathétique!
Allez à la revoyure...

Elus de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT 09/05/2016 09:24

Vous êtes membre du fan club d'E. Constant ? Vous avez parfaitement le droit. Étienne Doussain aussi ou non ! L'avantage de l'écrit, c'est de pouvoir relire, y compris à propos du cumul . Vous confondez une libre opinion et un parti politique. Dommage. Pour le reste, vous semblez répondre à un autre commentaire.
On a le droit de voir rouge

Alain Cassé 07/05/2016 15:41

Ah !! après de multiples « Nuits debout » Etienne DOUSSAIN disserte sur la situation politique du combat de coqs que se livrent les deux professionnels politiques du PS. de Noisy-le-Grand. Moi j’adore la prose et j’en redemande…

Le second compétiteur, cumulard, Conseiller départemental et poulain du Président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone a les dents qui rayent le plancher et voudrait bien imiter ses deux amis du Conseil général de Seine-Saint-Denis Mathieu ANOTIN et Razzy HAMMADI, tout deux Députés à ce jour. Mais voilà, il faut au préalable tuer le tenancier de l’échoppe. Alors, dès maintenant lançons l’abordage sur la Mairie de Noisy-le-Grand.
Pour cela, ce second compétiteur, clairement identifié en la personne d’EC, nous informe qu’il a choisi de comprendre l’échec de Michel PAJON le 20 septembre 2015. Il serait temps, après lui avoir fidèlement ‘cirer les pompes’ pendant X mandats. Il était tellement admiratif de sa politique qu’il n’a jamais levé le petit doigt pour manifester son opposition à la destruction du quartier des Bas Heurts en 2004. Il fut même un fidèle suiviste qui se permettait de présenter parfois des témoignages alambiqués. Et maintenant, 12 ans après, il veut bien faire avaler aux plus jeunes Citoyens qu’il a enfin compris. Mais de qui se moque-t-il le sire EC ? Aurait-il la comprenette encombrée notre Professeur ? Ce n’est pas très gratifiant pour notre Education nationale. (Ici, il n’est pas inutile de rappeler que dès septembre 2004, Noisy solidaire à Gauche Vraiment est entrée en opposition à Michel PAJON sur le sujet Bas Heurts, alors qu’il était dans la majorité municipale).
Ce ne fut pas le cas du Conseiller général EC. Pire, il déclare maintenant qu’il a porté avec fierté un bilan très positif !!! Qu’elle honte, son destin providentiel me donne des nausées.
J’arrête la, mes chaussures dégoulines.

Elus de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT 10/05/2016 10:33

Soyez rassuré, votre avis est aussi légitime que celui d'E.Doussain. C'est le propre du débat démocratique ! Sur la certification, les faits sont têtus, les lois Macron et El Khomri sont-elles des lois de gauche ? Beaucoup pensent que non, y compris... à droite.
Un mot encore, NSAGV n'est constitué que du seul Front de Gauche, qui n'est pas non plus au mieux de sa forme. Vous oubliez les affreux gauchistes du NPA et de nombreux citoyens non encartés mais qui se réclament... de gauche.
On a le droit de voir rouge

Matar 10/05/2016 00:10

Oui je fais parti du fan club d'E Constant, je collectionne ses autographes, si ça peut vous donner le sentiment d'être seul(e) dépositaire de la légitimité de donner votre avis. J'apprends aussi qu'en écrivant on peut se relire, on apprend des choses dans la vie, heureusement. M'enfin y'en a qui devineront que celui qui parle de Mathieu ANOTIN (Hanotin certainement) et de Razzy HAMMADI qui conseillers départementaux et députés n'est pas Doussain.
Bon bref (et là c'est à vous que je réponds), Monsieur DOUSSAIN a le droit d'avoir un avis personnel sur le PS qui ne serait pas de Gauche, j'ai aussi le même droit de dire que le Front de Gauche (je parle du parti) n'est pas une autorité de certification habilitée à délivrer le label "GAUCHE" et "NON GAUCHE" à qui elle veut. Cet éternel procès de qui est à gauche et qui ne l'est pas on l'a assez entendu, non?