Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne les interventions municipales de nos élus, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui ont participé à la construction de la Liste NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Vendredi soir 18 h 30 ...
    Depuis plusieurs mois, le 1er vendredi en cours, à 18 h 30, une poignée de noiséens-nes se rassemble sur le parvis de la mairie pour protester contre l'utilisation des pesticides dans notre pays. l'actualité de la dernière reculade de Macron et de son...
  • Le 28 juin, c'est comme on veut ...
  • Tant que l'on a la santé ...
    Paris, à 13h Rassemblement régional devant le ministère des solidarités et de la santé, avenue Ségur, avant une manifestation unitaire.
  • Le der des der ? On verra bien avec le temps ...
    Conseil municipal jeudi 28 mai 2020 En ouverture de séance, présentation en avant-première d’un court métrage réalisé par la Direction de la communication pour remercier l’ensemble des noiséens d’avoir œuvré pour faire face à la crise sanitaire : associations,...
  • Vidéo-conférence municipale noiséenne ...
    Préambule : la crise sanitaire majeure que traverse notre pays a imposé un gel temporaire de l’activité institutionnelle habituelle sur le plan municipal. L’état d’urgence sanitaire a délégué, de fait, aux maires, qu’ils aient été élus dès le 1 er tour...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 15:19

Faut pas tarder, tel est le message de notre bon député, ce matin, dans nos boites à lettre !

En avant pour le premier épisode du nouveau feuilleton de l'élection municipale à venir  ...

Voilà une belle lettre pour nous expliquer que l'on prend acte de la décision du Conseil d'Etat, sans être complétement certain que ce dernier puisse avoir totalement raison. Chacun(e) pourra juger des mots employés par notre député, car il n'est plus maire, et du maintien d'un des arguments qui a prévalu pourtant dans la décision du Conseil d'Etat.

Comme quoi si la Haute juridiction de la République juge définitivement un litige électoral pour deux motifs sérieux , il se trouve un député ... de la République qui laisse entendre que "cette décision inédite et surprenante aura des conséquences regrettables pour la Ville de Noisy le Grand" !

Autrement dit, la pilule passe mal au point de contester implicitement à mots feutrés "qu'il aurait fallu considérer que la liste des assesseurs du premier tour était toujours valable pour le second". Or, oui, c'est le 1er argument relevé par le Conseil d'Etat dans son jugement.

Fallait-il pour cela, surtout à force d'expérience depuis 1995 s'agissant des listes d'assesseurs, que l'ex maire de Noisy le Grand et son Cabinet prennent le temps de ne pas se tromper.

Car enfin, à défaut de décision inédite et regrettable, le Conseil d'Etat n'a pas sorti de son chapeau cette jurisprudence. Elle devait bien exister quelque part... Non ?

Sans doute, puisque c'est la raison, parmi d'autres, pour laquelle l'UMP-UDI a décidé de saisir le Tribunal Administratif, sans succès, puis le Conseil d'Etat avec le résultat connu dorénavant.

Il est donc vain de réécrire l'histoire et de tenter d'influencer les électeurs en se posant comme victime d'une "décision inédite et surprenante".

C'est vexant, certes, mais l'Etat de droit, c'est aussi celà et Michel Pajon nous fera grâce de penser, lui si prompt à poursuivre devant les tribunaux, que si le coût pour le contribuable noiséen sera bien réel, doit-on pour autant mettre en cause un tel jugement qui a à voir avec le fonctionnement démocratique des institutions de la Vème République...

D'ailleurs, nous n'avons jamais entendu l'ancien maire de Noisy le Grand critiquer explicitement ces mêmes institutions, sauf erreur de notre part, bien évidemment.

Par exemple, à chaque fois, que "Noisy Solidaire, A Gauche Vraiment !" a publiquement évoqué les droits de l'opposition minoritaire, le scrutin proportionnel, le non cumul, etc ..., il ne nous semble pas avoir trouvé un allié en la personne du député, député mieux placé que quiconque pour déposer sur le bureau de l'Assemblée Nationale une proposition de loi pour faire évoluer les institutions de la dite République...

Comme quoi, selon l'expression favorite du Canard Enchainé, il y a des "pan sur le bec" qui révèlent les contradictions !

Mais passons à la suite de la littérature de notre bon député...

Eh oui, la délégation spéciale nommée par le Préfet, ça fait mal ! Eh oui, l'équipe municipale que l'ex maire avait "l'honneur de conduire .... va être contrainte de suspendre son action pendant 3 mois dans une période cruciale pour l'avenir de notre ville".

On notera avec intérêt que si tous les conseillers municipaux, ceux de la majorité comme ceux des oppositions de gauche, de droite et d'extrême droite, ont été invalidés par la décision du Conseil d'Etat, l'ancien maire, normalement de tous les noiséens, n'en a cure.

Seuls les siens comptent ! Curieuse conception de la vie démocratique pour celui qui signe cette lettre comme Député-maire de tous les habitants de notre ville...

On notera avec amusement, la certitude du verbe "suspendre", comme si la vie était un long fleuve tranquille et que tout allait rentrer dans le désordre habituel... Aussi, à défaut de faire parler Zarathoustra, on rappellera la citation de Nietzsche qui dit que "ce n'est pas le doute qui rend fou, c'est la certitude."

Oui, "la mise en sommeil de [son] travail sera dommageable et coûteuse", mais on nous permettra de croire que notre ex maire pourrait avoir la tentation de nous faire prendre les vessies pour des lanternes.

On ne voit pas en quoi la délégation spéciale qui assurera le fonctionnement quotidien de la ville, en quoi les agents de la ville, nous qui croyons à l'importance du service public, feraient plus mal leur travail quotidien sans l'ancienne majorité municipale...

Jusqu'à preuve du contraire, la directrice générale des Services, fonctionnaire territoriale, sauf erreur, et ses collaborateurs ne sont pas suspendus, eux ? Les agents, non plus ?

Nous n'avons aucun doute sur cela, les fonctionnaires de notre ville feront le boulot dans l'intérêt des noiséens.

Terminons enfin cette insignifiante polémique par un point d'accord avec notre ex maire et faisons notre sa conclusion ...

Qu'il n'en doute pas, " en septembre 2015, vous aurez la possibilité de faire respecter votre voix et de confirmer votre choix" .

Qu'il se rassure, nous compterons aussi sur vous et sur nous !

On a le droit de voir rouge

 

 

 

Rigolade, acte I ...

Partager cet article

Repost0

commentaires

baila 26/06/2015 20:47

le fait de ne plus avoir à payer notre maire et ses adjoints pendant 3 mois équivaut largement aux dépenses de cette nouvelle élection

ump noisy le grand 2014 "POUR NOISY TOUT SIMPLEMENT" 20/06/2015 09:28

J'ai lu avec attention et intérêt votre article et son commentaire : je vous invite à aller ma réponse sur notre site :
Je voulais juste vous apporter la précision suivante : il n'y avait pas de jurisprudence car la modification de la date de dépôt de la liste des assesseurs et suppléants avancée au jeudi précédant résulte du décret d'octobre 2013 applicable pour la première fois lors des élections municipales et communautaires de mars 2014 .
Je me suis personnellement inspirée du petit livre rouge ( le code électoral dalloz) et d'une circulaire du ministère de l'intérieur qui dit que faute d'avoir déposé une liste d'assesseurs pour le second tour ( ce qui est notre cas puisqu'il a refusé de la prendre) c est celle du 1 er tour qui doit être utilisée.
Que notre pauvre "maire' cesse de se poser en victime il s'en sort bien car il oublie de souligner ce que relève le Conseil d État à savoir que c'est justement dans les bureaux où nous n'avions pas d'assesseurs qu'il a eu le plus d'anomalies et où il a fait le plus de voix.
Point de querelles d'égos : de la démocratie dans notre ville un point c'est tout
Bien à vous
Brigitte marsigny

Elus de NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT 20/06/2015 10:07

Merci de cette précision qui, au delà de la jurisprudence mentionnée à tort, confirme néanmoins qu'une règle electorale récente existait... Que l'ex maire puisse l'ignorer est inédit et surprenant !

Twix 19/06/2015 22:58

Visiblement certains quartiers doivent compter plus que d'autres électoralement parlant car tous n'ont pas encore reçu ce "courrier".
Peut être des problèmes de recrutement au niveau des bénévoles ?