Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne les interventions municipales de nos élus, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui ont participé à la construction de la Liste NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Vendredi soir 18 h 30 ...
    Depuis plusieurs mois, le 1er vendredi en cours, à 18 h 30, une poignée de noiséens-nes se rassemble sur le parvis de la mairie pour protester contre l'utilisation des pesticides dans notre pays. l'actualité de la dernière reculade de Macron et de son...
  • Le 28 juin, c'est comme on veut ...
  • Tant que l'on a la santé ...
    Paris, à 13h Rassemblement régional devant le ministère des solidarités et de la santé, avenue Ségur, avant une manifestation unitaire.
  • Le der des der ? On verra bien avec le temps ...
    Conseil municipal jeudi 28 mai 2020 En ouverture de séance, présentation en avant-première d’un court métrage réalisé par la Direction de la communication pour remercier l’ensemble des noiséens d’avoir œuvré pour faire face à la crise sanitaire : associations,...
  • Vidéo-conférence municipale noiséenne ...
    Préambule : la crise sanitaire majeure que traverse notre pays a imposé un gel temporaire de l’activité institutionnelle habituelle sur le plan municipal. L’état d’urgence sanitaire a délégué, de fait, aux maires, qu’ils aient été élus dès le 1 er tour...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 11:57

Conseil municipal du jeudi 9 octobre 2014

Le Conseil de ce jeudi 9 octobre commence dans une ambiance exécrable où la majorité traite les conseillers municipaux de l’UMP de « menteurs » suite au recours lancé par Brigitte Marsigny. Noisy solidaire ne porte pas de jugement sur le fond de cette affaire.

Mais nous voudrions dire notre profond malaise face à l’ambiance de lynchage et d’insultes proférées dans une enceinte de la République à l’encontre de conseillers de l’opposition.

Manifestement le Maire considère le conseil municipal comme une chambre d'enregistrement.

Fort de pouvoirs renforcés, il dénie à quiconque le moindre amendement, la moindre contestation, maniant sans compter la censure (y compris à l'encontre des conseillers municipaux de la majorité) et l'invective.

La démocratie se porte mal à Noisy le Grand!

I- ADMINISTRATION GÉNÉRALE

1- Approbation du procès-verbal de la séance du Conseil municipal en date du jeudi 10 juillet 2014.

Vote Noisy Solidaire à gauche vraiment ! : Abstention

2- Demande de subvention auprès de la Région Île-de-France relative à la création d’une piste cyclable avenue Michel-Goutier.

Vote Noisy Solidaire à gauche vraiment ! : Pour

3- Approbation d’une convention avec le Préfet de la Seine-Saint-Denis relative à la mise en œuvre du processus de la verbalisation électronique sur le territoire de la Commune.

Vote Noisy Solidaire à gauche vraiment ! : Contre

II- URBANISME

4- Approbation d’un protocole transactionnel en vue de l’acquisition d’une propriété sise 11, rue Roger-Salengro et cadastrée section AX n° 115 pour 421 m².

Vote Noisy Solidaire à gauche vraiment ! : Contre

5- Requalification de la rue des Mastraits : approbation d’un protocole transactionnel en vue de l’acquisition d’une propriété sise 11, rue des Mastraits, et cadastrée section AX n° 327 pour 36 m².

Vote Noisy Solidaire à gauche vraiment ! : Contre

6- Autorisation de démolition de diverses propriétés communales.

Vote Noisy Solidaire à gauche vraiment ! : Contre

7- Approbation des modalités de mise à disposition du public du projet de modification n° 6 simplifiée du plan local d’urbanisme (PLU) et de l’exposé des motifs y afférent.

Vote Noisy Solidaire à gauche vraiment ! : Abstention

8- Information du Conseil municipal relativement à l’arrêté préfectoral portant autorisation au titre des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE), à la suite de la demande souscrite par la société Restor A9 - La Clinique

Pas de vote

Madame Martins demande l'avis de madame Dufresne en tant qu'EELV. Le maire répond : "Elle n'a rien à dire". La méthode est brutale mais c'est la rançon d'un soutien sans faille d'élus qui ne parlent que quand "le chef" les autorise à le faire.

9- Approbation d’un bail commercial concernant un local communal sis 176, rue Pierre-Brossolette.

Vote Noisy Solidaire à gauche vraiment ! : Abstention

10- Approbation d’un bail commercial concernant un local communal sis 9, rue du Marché.

Vote Noisy Solidaire à gauche vraiment ! : Abstention

11- Approbation d’un bail commercial concernant un local communal sis 13, rue du Marché.

Vote Noisy Solidaire à gauche vraiment ! : Abstention

III- AFFAIRES TECHNIQUES

12- Approbation de l’avenant n° 2 au contrat conclu avec la société Éco-emballages pour l’action et la performance.

Vote Noisy Solidaire à gauche vraiment ! : Abstention

IV- ÉDUCATION

13- Attribution d’une subvention de fonctionnement à l’école privée Françoise- Cabrini, au titre de l’exercice 2014, dans le cadre de la convention conclue avec cet établissement.

Vote Noisy Solidaire à gauche vraiment ! : Contre

14- Approbation d’une convention avec l’Association pour favoriser l’égalité des chances à l’école (APFÉÉ) relative au fonctionnement des clubs« Coup de pouce clé » mis en place au sein de l’école élémentaire Alexandre-Dumas pour l’année scolaire 2014-2015.

Vote Noisy Solidaire à gauche vraiment ! : Pour

V- SPORTS

15- Attribution de subventions de fonctionnement à huit associations sportives au titre de l’exercice 2014.

Vote Noisy Solidaire à gauche vraiment ! : Pour

16- Approbation d’une convention de partenariat avec le Racing tennis club de Noisy-le-Grand en vue de l’organisation de l’activité tennistique dans la Commune.

Vote Noisy Solidaire à gauche vraiment ! : Abstention

Intervention de Noisy-Solidaire à gauche vraiment!

Monsieur le maire, mes chers collègues,

Nous aimerions avoir quelques précisions sur cette délibération.

Sauf erreur de notre part, le Racing Tennis Club (RTC), avait été remunicipalisé il y a quelques années en arrière par vos soins suite à un contentieux avec le précédent gestionnaire administratif, ce qui nous convenait parfaitement.

Là, visiblement, cet aspect de municipalisation est totalement évacué de la délibération au profit d’une nouvelle convention avec une association sportive.

Nous nous posons les questions suivantes :

  • Quid de l’école municipale des sports qui avait, semble-il, reprit la main sur la gestion ?
  • Y aurait-il eu une Insuffisance ?
  • Ou peut-être des adhérents en baisse ?
  • Ou peut-être encore une mauvaise gestion ?
  • Bref, Pouvez-vous nous éclairer sur ce nouveau partenariat public privé ?
  • De plus pouvez-vous nous dire si école municipales des sport garde des prérogatives ?
  • Son action sur le plan tennistique disparait elle totalement ? Merci.

Réponse: Monsieur Fouchy, 5ème adjoint délégué au sport, nous répond que les deux tiers de ce que nous disons est faux (mon oeil, c'est lui qui le dit ! NDLR comme on dit dans Noisy Mag !).

La convention est une reconduction mise en place depuis 2011. Le club a certes perdu des adhérents surtout des jeunes. Pour compenser cette perte, le club va essayer de faire l’école de tennis le dimanche et il est aussi prévu des interventions en milieu scolaire.

Le Maire complète en disant que le tennis n’est plus à la mode car il n’y a plus de tête d’affiche et on voit ici et ailleurs une baisse de fréquentation. Le club-house est vieillissant, il va falloir le rénover et donner au restaurateur les moyens d’exercer sa profession dans de meilleures conditions. Il y aura d’autres investissements à terme: squash, cours de tennis couverts et vestiaire rénové. Les rénovations dépendront des moyens, il faut tenir compte de la baisse des dotations de l’Etat.

Et qui approuve à l'assemblée la politique gouvernementale?

VI- CULTURE

17- Approbation d’une convention de partenariat avec l’association Cultures du cœur en Seine-Saint-Denis relative à la participation de personnes défavorisées aux spectacles programmés lors de la saison culturelle 2014-2015.

Vote Noisy Solidaire à gauche vraiment ! : Pour

Intervention de Noisy-Solidaire à gauche vraiment!

Monsieur le Maire, Noisy solidaire à gauche vraiment ! votera des deux mains la Convention de partenariat avec l’association Cultures du cœur.

Comme le rappelle l’association : « Une société qui progresse ne doit pas exclure : la culture, le sport et les loisirs ne sont pas des chasses gardées, nous y avons tous droit »

C’est la raison pour laquelle, si nous louons franchement le travail de Cultures du cœur et la volonté de la municipalité de s’engager avec l’association, nous craignons que cela soit aussi une manière de se donner bonne conscience quand dans le même temps vous supprimez la programmation scolaire proposée auparavant à l'Espace Michel Simon.

Cette programmation permettait en effet à tous les petits Noiséens scolarisés quel que soit leur environnement social et culturel d’accéder aux spectacles au travers d'une politique culturelle qui se voulait juste et ambitieuse. Les spectacles « jeune public » et les actions éducatives qui les accompagnaient étaient, du reste, d’excellente qualité, parfaitement adaptés à leur public et représentaient des supports d'apprentissages riches permettant de lutter concrètement contre les inégalités scolaires.

Vous nous répondrez que nous ne sommes pas sans ignorer, la charge que représente pour nos communes le financement de la réforme des rythmes scolaires et la disette imposée par l’Etat.

Pourtant vos choix budgétaires, notamment sur la question des acquisitions foncières, sont les mêmes qu’à la précédente mandature et la suppression de la programmation scolaire est symbolique des secteurs sur lesquels vous faîtes économies.

A Noisy solidaire à gauche vraiment ! nous nous interrogeons : jusqu’où cette nouvelle gauche sociale-libérale -que vous soutenez de manière « totale et enthousiaste » selon vos propos, relevés dans le Parisien du 16 septembre 2014- jusqu’où, donc, cette nouvelle gauche transgénique va-t-elle descendre quand elle était par le passé, le fer de lance d’une certaine idée de l’absolue nécessité de l’accès à tous à la culture.

Comme le disait en mai dernier, Olivier Py, directeur du Festival d’Avignon : « La politique d’austérité à la culture, c’est du meurtre… Dans des économies qui sont aussi fragiles et, finalement aussi pauvres, ce sont des économies qui sont purement idéologiques mais qui ne créent pas d’économies. »

Ce n’est pas notre ancienne et démissionnaire ministre de la culture, Aurélie Filippetti, qui dira le contraire...

Réponse: Sylvie Duffrene, 2ème adjointe, déléguée à la Culture (qui cette fois à le droit de s'exprimer) répond qu’en effet les programmations scolaires au Centre Michel Simon ont été supprimées mais la Ville assure une continuité culturelle à travers les sorties scolaires au cinéma le Bijou, la médiathèque et les activités des Petits Curieux.

Noisy solidaire répond alors à la volée que le cinéma ce n’est pas la même chose que le spectacle vivant. Tout à fait répond madame Duffrene “mais nous avons encore les Dimanche en famille”.

Entre des centaines d'écoliers de 2ans et demi à 11 ans et des dizaines de familles noiséennes, l'ambition n'est pas la même!

Le Maire répond qu’il n’a pas le sentiment d’être un traître à la classe ouvrière en étant social-démocrate et ne se sent pas l’âme d’un collabo en défendant Manuel Valls.

"Traitre à la classe ouvrière"? Collabo ? Comme le dit le dicton de circonstance: "Il n'y a que les morveux qui se mouchent...". NDLR encore : trop belles, ces références à la classe ouvrière et à la collaboration (de classe ?) ! Michel Pajon sait donc que tout cela existe et que la trahison, ce n'est que renier des promesses ...de gauche et faire une politique de droite !

VII- AFFAIRES SOCIALES

18- Attribution d’une subvention à l’Association départementale de la sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence (ADSEA) à l’occasion de l’édition 2014 du forum santé.

Vote Noisy Solidaire à gauche vraiment ! : Pour

VIII- DÉVELOPPEMENT URBAIN

19- Approbation d’une convention avec la caisse d’allocations familiales (CAF) de la Seine-Saint-Denis relative au financement des activités et sorties organisées pendant l’été 2014 en faveur des jeunes ne partant pas en vacances.

Vote Noisy Solidaire à gauche vraiment ! : Pour

IX- VIE ASSOCIATIVE ET VIE DES QUARTIERS

20- Approbation de conventions d’objectifs et de financement avec la caisse d’allocations familiales (CAF) de la Seine-Saint-Denis aux fins de soutien des actions d’accompagnement à la scolarité dispensées durant l’année scolaire 2014-2015 au sein des maisons pour tous du Champy et du Jardin des sources.

Vote Noisy Solidaire à gauche vraiment ! : Pour

21- Attribution d’une subvention exceptionnelle à l’association Grandir à’illeurs en vue d’assurer la coordination de la « Semaine de la solidarité internationale » organisée à Noisy-le-Grand.

Vote Noisy Solidaire à gauche vraiment ! : Pour

X- HABITAT

22- Conventions de garantie d’emprunt et de réservation de logements, au titre du contingent communal, avec la S.A. d’H.L.M. Immobilière 3F en vue de l’acquisition en VEFA de logements locatifs sociaux sis rue des Vergers et rue du Docteur-Sureau.

Vote Noisy Solidaire à gauche vraiment ! : Pour

Intervention de Noisy-Solidaire à gauche vraiment!

Monsieur le Maire, une observation et une question.

Noisy Solidaire à gauche vraiment ! votera bien sûr cette convention de garantie d’emprunt et de réservation de logements avec la société I3F.

Nous louons bien sûr l’effort écologique et la dimension humaine de la résidence envisagée, cependant 3 PLAI pour l’ensemble de l’opération, c’est peu et ne répond pas à la demande que le Plan Local de l’Habitat a révélé il y a à peine 3 ans, à savoir que 30 % des ménages Noiséens seraient éligibles à ce dispositif dit PLAI.

A Noisy comme ailleurs, la question principale du logement reste liée à l’insuffisance de l’Etat dans une aide à la pierre adaptée à la réalité sociale.

Pendant la campagne municipale, votre majorité et vos militants, tout comme nous, ont pu constater sur le terrain à quel point la question du logement était prégnante chez nos concitoyens. Et le dernier rapport annuel de la Fondation Abbé Pierre dénonce l’aggravation de la situation de mal-logement en France : dix millions de personnes sont affectés par la crise du logement dont environ :

  • 700 000 dépourvues de logement :
  • 3,6 millions mal-logées
  • 5 millions en situation de très grande précarité pour garder un toit sur la tête

Selon l’Unccas, les difficultés quotidiennes liées au paiement des loyers ou des factures d’énergie sont devenues le premier élément déclencheur des demandes d’aides adressées aux CCAS, comme le démontre d’ailleurs l’enveloppe réservée à la question des factures d’énergie lors du dernier vote de la subvention au CCAS de Noisy le Grand.

Sans faire les oiseaux de mauvais augure, le prochain hiver, en ces temps critiques, nous montrera à quel point la question du logement est d’une urgence absolue pour beaucoup de nos concitoyens.

Noisy solidaire à gauche vraiment ! souhaiterait que compte tenu de la situation de crise que traverse notre pays –et que vous reconnaissez vous même- notre commune prenne sa part en haussant le nombre de PLAI envisagé pour les prochaines constructions, et, à défaut qu’elle le puisse, interpeller publiquement et fortement le gouvernement à ce sujet en votre qualité de député.

Par ailleurs, nous voudrions savoir quelles dispositions sont envisagées pour cette nouvelle mandature concernant l’insalubrité qui se révèle pour de nombreux logements sociaux dans les immeubles des quartiers de Villeflix, du Champy et du Pavé-neuf. Nous savons que la ville a une politique volontariste, en particulier actuellement pour le Pavé Neuf, mais il nous semble qu’à côté des aménagements urbains, nous sommes peut-être en train de passer à côté de l’essentiel, à savoir la dégradation, non pas seulement de l’environnement de nos quartiers pour lesquels la ville intervient avec raison, mais bien de celle des logements par eux même. Merci.

Réponse du Maire: Il n’est pas totalement en désaccord avec Noisy solidaire et pense que la politique d’aide à la pierre est insuffisante, et qu’il faudrait des mesures pour accompagner les maires bâtisseurs. Les communes manquent de moyens: “Sur la Ville nous avons des terrains, le service logement ploie sous les demandes mais il faut pouvoir construire des infrastructures comme les écoles et les crèches pour accueillir les nouvelles population. Le gouvernement travaille là-dessus et avant Noël des dispositions seront prises pour répondre à cette problématique”

Le préfet a été saisi de ces questions la semaine dernière par quelques maires dont Michel Pajon pour exprimer leur accablement devant l’envoi de population (dû à la destruction d’immeubles sociaux dans le cadre de réhabilitations) et leur incapacité de faire face à cet afflux. Ils ont prévenu: ils se réservent le droit de ne plus accueillir de populations nouvelles si on ne leur donne pas les moyens d’y faire face.

Sur la question de l’insalubrité, le Maire la dénonce; le préfet et le commissaire de police l’aident notamment dans sa lutte contre les marchands de sommeil. La situation est complexe et le maire l’illustre par un exemple: au départ un studio est loué par une personne seule, puis par la personne et son conjoint, et au final, dans le même studio, sont logées plusieurs personnes, ce qui dégrade naturellement le logement. Il y a beaucoup de demandes de logement, environ 2350 familles mais seulement 5 logements disponibles par mois sur le contingent municipal. La municipalité a une action forte en direction des bailleurs sociaux qui sont régulièrement appelés en les prévenant que si la situation d’insalubrité devait perdurer, la Mairie ne travaillera plus avec eux à l’avenir; cette politique s’avère en générale payante. Il reste cependant des problèmes comme à Villeflix, ensemble pourtant bien placé géographiquement mais dont la réhabilitation a été faite a minima en 2005 par OPIEVOY. Le Maire ne comprend pas la politique de ce bailleur, qui, s’il ne peut pas entretenir son bâtiment, devrait le vendre à un bailleur plus compétent.

Nous nous réjouissons d'avoir une réponse aussi complète mais la question du nombre de logements sous PLAI reste entière. Nous comprenons bien la démonstration que les infrastructures doivent suivre mais ce manque de moyens que le maire dénonce, empêche-t-il la construction de logements neufs sur notre ville réellement adaptés à la demande repérée ?

De même sur la question de l'insalubrité et du manque d'entretien des bailleurs sociaux, comment expliquer dans Villeflix ou au Palacio par exemple, que les parties communales soient entretenues à minima? Il faut une politique plus volontariste pour régler ces problèmes qui durent depuis trop longtemps. Peut-être en créant une commission chargée de relever le nombre de logements insalubres, d'aider les habitants à monter leurs dossiers, d'être vraiment à leur côté face à des bailleurs sans aucuns scrupules. Commentaire du NDLR de service : Mais que fait le Député à l’assemblée nationale ? Il vote, il vote tout ce que le gouvernement lui demande…de voter, des votes de classe en somme !

XI- PERSONNEL

23- Modification de la liste des équipements et des emplois justifiant l’attribution d’une concession de logement de fonction.

Vote Noisy Solidaire à gauche vraiment ! : Abstention

XII- DÉCISIONS DU MAIRE

24- Information du Conseil municipal sur les décisions prises par le maire en application de l’article L. 2122-22 du Code général des collectivités territoriales.

Intervention de Noisy-Solidaire à gauche vraiment!

Monsieur le Maire, dans la continuité de notre intervention sur la politique culturelle et éducative de la Ville, nous nous interrogeons de nouveau sur les choix de la municipalité quand nous lisons la décision 251 de mise à disposition du stade Alain Mimoun à la multinationale Mc Donald’s.

Cette proposition n’a pas été soumise au vote du Conseil municipal.

Faut-il y voir une difficulté de la majorité à assumer l’utilisation des infrastructures noiséennes comme support publicitaire pour Mc Do ?

En l’occurrence, à l’occasion de cette journée Mc Do Kids Sport, les enfants noiséens inscrits dans les centres de loisirs municipaux sont rentrés chez eux avec des dépliants et arborant fièrement un tee-shirt Mc Do.

A Noisy solidaire à gauche vraiment ! nous refusons que les centres de loisirs municipaux délèguent une partie de leur activité à une société privée. C’est un désengagement de plus des services publics auquel nous ne pouvons souscrire.

Par ailleurs, il n’est pas acceptable que nos enfants soient utilisés comme supports de publicité par Mc Do dans le cadre de ses opérations commerciales destinées à la fois à capter un public jeune et influençable et à faire oublier sous des prétextes sportifs sa responsabilité dans le développement du surpoids et de l’obésité de nos enfants.

Nous souhaiterions que ce genre de décisions soit voté au Conseil municipal car il dessine aussi un choix de société.

La raison pour laquelle ce vote n’a peut-être pas eu lieu est lié à votre crainte, Mr le Maire, de voir nos collègues d’Europe Ecologie les Verts sanctionner cette convention par un vote défavorable. Au lendemain des élections municipales, mieux vaut endosser seul ce type de décision contestable que de prendre le moindre risque d’être désavoué…

Quoiqu’il en soit, dès le premier conseil municipal, Noisy solidaire à gauche vraiment ! dénonçait les pouvoirs exorbitants attribués au Maire lors de la nouvelle mandature. Démonstration est faite ici qu’on peut décider pêle-mêle de la mise en place d’un Palais des Congrès, de la fixation des tarifs municipaux et de la promotion de Mc Do dans notre ville, sans vote et sans opposition possible…

Réponse du Maire: Pratiquement inaudible avec les huées de la majorité et du public qui trouvent que Noisy solidaire à gauche vraiment! exagère.

“Ah la la mal-bouffe c’est le mal!!!” entend-t-on ricaner. “Vous n’amenez jamais vos enfants chez Mc Do?!!” demande Monsieur Fouchy qui nous fait aussi remarquer que d’autres communes “à gauche vraiment” ont organisé le même programme dans les mêmes conditions.

Madame Le Bleis s’exclame qu’elle emmène ses petits-enfants au Mc Do.

Mr le Maire répond qu’il ne voit pas où est le problème de faire appel aux bonnes volontés, et il cite son partenariat avec Malamine Kone et de sa marque AIRNESS.

Entre emmener ses enfants ou petits-enfants chez McDo et imposer à des familles sans leur consentement que leurs enfants deviennent des supports publicitaires, il nous semble qu'il y a une différence compréhensible par toute personne douée de raison.

En l'espèce, nous ne pouvons que constater la mauvaise foi partagée par la majorité municipale et ses inféodés.

Quant à la bonne volonté et à la générosité de Macdo, jugez vous-mêmes:

http://equipiermcdo.blogspot.fr/

http://www.humanite.fr/chez-mcdo-mange-du-greviste-547748

http://blogs.mediapart.fr/edition/toulouse/article/221108/les-salaries-mac-do-n-ont-pas-la-frite

Décidément nous n'avons pas les mêmes valeurs!

QUESTIONS ORALES : supprimées ce soir-là à la consternation des membres de l’opposition qui avions tous ce même soir, des questions à poser n’étant pas dans l’ordre du jour.

Dorénavant, nous devrons, ainsi que l’indique le nouveau règlement, déposer nos questions orales 48h à l’avance. La démocratie noiséenne avance à reculons… et pourtant la ville s’est couverte d’affiches vantant les conseils de quartier… Heureusement, car le conseil municipal, lui, est verrouillé par la majorité composée d’un électeur sur quatre. Bravo, les Solphériens, bravo Europe Ecologie les Verts …de Noisy le Grand et merci de ce grand moment de démocratie locale !

Compte rendu à 16 mains de :

Sylvie Monnin, ancienne Conseillère municipale, militante de « Noisy Solidaire, à gauche vraiment ! »

Yann Millerioux, militant de « Noisy Solidaire, à gauche vraiment ! »

Patricia Betuel, Conseillère municipale, militante de « Noisy Solidaire, à gauche vraiment ! »

Fabrice Screve, Conseiller municipal, militant de « Noisy Solidaire, à gauche vraiment ! »

 

Coups de pied de l’âne :

Etienne Doussain, ancien Conseiller municipal, militant de « Noisy Solidaire, à gauche vraiment ! »

Partager cet article

Repost0

commentaires