Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ?

Le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" se veut être, à la fois, un espace de contribution au débat politique dans la ville, le canton, la circonscription et, à la fois, la marque de l'expression autonome de ce regroupement unitaire.
Seront mis en ligne les interventions municipales de nos élus, des articles et les prises de position des organisations et des citoyen-nes qui ont participé à la construction de la Liste NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT (Collectif Unitaire pour une Gauche Alternative - membre d'Ensemble -, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, France Insoumise).
Pourront être mis en ligne toutes contributions utiles au débat démocratique et à l'action politique dans notre ville, sous la responsabilité de leurs auteurs, bien entendu, et sous réserve du respect évident des Personnes.
Les propos diffamatoires, ceux mettant en cause la vie privé de chacun(e) ou les insultes ne sont pas recevables.
C'est avec un réel plaisir que seront relayées toutes les informations utiles à la ville, le canton ou la circonscription, utiles à la démocratie participative et utiles pour la construction d'une alternative politique qui change concrètement la vie ! 

Bon Blog
Pour "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !"

Etienne Doussain 

 

Recherche

Gardez le contact !

C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons sur le blog "On a le droit de voir rouge", le blog de "NOISY SOLIDAIRE - A GAUCHE VRAIMENT !" Si notre information vous convient, n'hésitez pas, afin d'être prévenu régulièrement de la parution de nouveaux articles :

à vous abonner

et à recommander ce lien à vos ami(e)s.

N'hésitez pas, enfin, à nous transmettre vos informations confirmées relatives à la vie démocratique de notre ville, celle de notre canton ... et plus largement si vous le souhaitez, pourvu que cet espace participe d'une politique alternative de gauche où chacun prend sa place, militants politiques, membres de partis ou non, syndicalistes, militants associatifs, citoyens !

Articles Récents

  • Vendredi soir 18 h 30 ...
    Depuis plusieurs mois, le 1er vendredi en cours, à 18 h 30, une poignée de noiséens-nes se rassemble sur le parvis de la mairie pour protester contre l'utilisation des pesticides dans notre pays. l'actualité de la dernière reculade de Macron et de son...
  • Le 28 juin, c'est comme on veut ...
  • Tant que l'on a la santé ...
    Paris, à 13h Rassemblement régional devant le ministère des solidarités et de la santé, avenue Ségur, avant une manifestation unitaire.
  • Le der des der ? On verra bien avec le temps ...
    Conseil municipal jeudi 28 mai 2020 En ouverture de séance, présentation en avant-première d’un court métrage réalisé par la Direction de la communication pour remercier l’ensemble des noiséens d’avoir œuvré pour faire face à la crise sanitaire : associations,...
  • Vidéo-conférence municipale noiséenne ...
    Préambule : la crise sanitaire majeure que traverse notre pays a imposé un gel temporaire de l’activité institutionnelle habituelle sur le plan municipal. L’état d’urgence sanitaire a délégué, de fait, aux maires, qu’ils aient été élus dès le 1 er tour...

Contact "Noisy Solidaire, à gauche vraiment !"

onaledroitdevoirrouge@orange.fr

19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 18:21

L’Économie Sociale et Solidaire, ce sont ceux qui la vivent au quotidien qui en parlent le mieux !

Plus sérieusement, entre la lutte des Fralib, celle des salariés de Pilpa, celles dont les médias ne parlent pas ou un peu, trop peu, il est de nombreux secteurs de l'activité humaine où la question d'une juste appropriation sociale des moyens de production de la richesse est posée clairement.

Pourtant, cette économie réelle dont on parle peu au "profit" de celle du CAC 40 et autres multinationales, fait partie de notre monde de tous les jours. Scoop, AMAP, circuit court entre producteurs et consommateurs, associations d'usagers, mutuelles - les vraies bien évidemment, pas les assureurs déguisés -, sécurité sociale, il y a longtemps avant que l’État ne s’incruste par ordonnance dans les années 50-60, les exemples sont nombreux pour témoigner de la vitalité du principe économique qui repose sur une autre façon de produire, une autre façon de partager et une autre façon de gérer.

D'ailleurs, même sur ce plan, l'Union Européenne, la Commission comme on dit banalement, tente régulièrement de légiférer au nom de la concurrence libre et non faussée, tant le Kapital ne supporte pas de ne pas tout contrôler, vaste arnaque, pour de libres citoyens bientôt Taftatisés par les bureaucrates, les banques et autres complices politiques ...

Faut-dire que l’Économie Sociale et Solidaire, non seulement permet de développer des projets neufs, voire avant-gardistes, mais en plus, elle démontre que l'équation "marché/clients" n'est pas une obligation, un horizon indépassable. Usagers, consommateurs associés, partenaires, adhérents, les noms ne manquent pas pour désigner un autre rapport entre concepteurs, services, produits et utilisateurs.

Et on ne parle pas de bricolage ! Rappelez-vous de la FNAC, si longtemps coopérative ouvrière avant que les banques ne s'en mêlent...

Les exemples industriels et commerciaux ne manquent pas et il suffit d'une volonté ... populaire. Bien évidemment, ce pan majeur d'activités humaines n'est sans doute pas une réponse unique et définitive. D'ailleurs, il ne le prétend pas. Par contre, il pose des questions essentielles, celle de la démocratie dans l'entreprise et celle de l'utilisation du profit. Pour les actionnaires ou pour les coopérateurs, les salariés et l'investissement ?

Imaginez si les sociétés privées qui gèrent maintenant les autoroutes grâce à la complaisance d'une grande partie de la classe politique, si ces mêmes sociétés étaient gérées sur la base d'un autre modèle économique ? La Cour de Comptes qui s'étrangle aujourd’hui à propos du montant des dividendes versés aux actionnaires de ces dernières ferait bien d'imaginer d'autres solutions ... car elles existent.

Justement, les salariés de la Belle Aude lancent comme d'autres le pari de la réussite. A nous de le relever avec eux ! Vous allez nous dire, les glaces, c'est pour les vacances, ce n'est pas très sérieux ... Ah bon, parce que Gervais, Haagen Daz, ce n'est pas de l'industrie alimentaire ?

Adhérez, adhérez et mangez des glaces de la Belle Aude pendant cet été indien et pourquoi pas toute l'année dorénavant...

Mangez des glaces ...
Mangez des glaces ...

Partager cet article

Repost0

commentaires